]]>

02 juin 2008

Eye on France : être Français

Partager
Cinquième et dernier épisode de la série de questions posée par CNN International dans le cadre du programme Eye on France. Retrouvez mes réponses sur l'image de la France, sur la France dans 10 ans, sur la culture française et sur les Français les plus influents. Dernier opus donc : "Que signifie pour vous être Français ?"

Etre Français évolue en fonction de l'endroit où je me trouve. Retournant à Nantes ma ville de naissance, je me sens parisien et suis renvoyé à cette étiquette. Il y a quelques années, installé aussi bien en Suisse qu'en région parisienne, je me sentais nantais voire breton. Mais lors de mes voyages à l'étranger, que ce soit en Asie ou en Afrique, je deviens Français.

Je ne me sens en France jamais Français. A dire vrai je ne me pose pas la question. Je vis dans un quartier cosmopolite, dans lequel les cultures, les langues et les coutumes cohabitent facilement. La Goutte d'Or est à l'image de la France que j'aime : diverse et chaleureuse, ouverte et vivante.

Politiquement parlant pourtant, je me sens à la fois européen et colbertiste. J'aime Paris et mon quartier, je crois et espère en l'Europe. Le nationalisme, et même le patriotisme sont des notions qui me sont totalement étrangères. Je ne soutiens pas d'équipe nationale. Je ne revendique pas le droit à une exception française. Le mot frontière est synonyme pour moi de fermeture, repli sur soi, rejet des autres.

"Il existe une prédilection masochiste des Français pour deux exercices dans lesquels ils se révèlent malchanceux : la guerre et le football" - Michel Audiard

Libellés : ,

3 Commentaires:

OpenID naturellement dit ...

Bien qu'au plus profondément en moi, je me sens enfant de cette planète, je suis, dans tous les pores de ma peau, Français.
Je suis Français par la langue, je suis Français par la gastronomie, je suis Français par notre terroir, fantasmé, le village et le petit clocher, je suis Français parce que notre culture ambitionne à l'universalisme, je suis Français parce que le plat national, c'est le couscous...
Question que j'avais posée par ailleurs, et j'avais été étonné par les réponses, suis-je le seul à savoir, dans un pays étranger (réellement étranger, type Inde), quand je croise quelqu'un, s'il est Français ou non ? Croyez-moi, mais pour ma part, je ne me trompe (quasiment) jamais. Je repère de loin les gens de ma meute !

02 juin, 2008 17:36  
Anonymous edgar dit ...

croire et espérer en l'Europe c'est du patriotisme européen, comme n'importe quel patriotisme.

et ne pas oublier, ce faisant, que l'Europe a des frontières, et que ceux qui, en Afrique, sont retenus dans des camps co-financés par Frontex sont bien placés pour le savoir.

Pas trop de naïveté tout de même...

03 juin, 2008 17:56  
Anonymous unionsbuerger dit ...

Si le gouvernement français continue de rogner sur les droits des travailleurs comme le gouvernement allemand, il va faire renaitre le communisme. Pour info, en Allemagne le nouveau parti communiste Die Linke est maintenant à 15 % des intentions de votes.

05 juin, 2008 23:33  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home