]]>

24 juin 2008

élections européennes 2009 : la place de l'Europe dans les médias

Partager
Eric Mainville se fait l'écho d'une étude de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel) sur l'Europe à la télévision, et plus particulièrement dans les Journaux Télévisés des chaînes françaises. Le constat est édifiant : alors que 17% des sujets abordés par les JT du soir des 6 chaînes hertziennes traitent de l'actualité internationale, à peine 2,5% se consacrent aux institutions européennes.

En regardant le détail par chaîne, M6 fait figure de mauvais élève, avec seulement 27 sujets dans l'année 2007 (soit moins de 1% de l'ensemble des sujets de M6), France 2, Canal + et TF1 y consacrent respectivement 1,6%, 1,8% et 1,9% de leurs JT respectifs. France 3 fait un effort avec 2,3%. Et Arte prend la tête avec 6% de ses sujets, ce qui restent assez minimes pour une chaîne à vocation européenne.

La Grande Bretagne (884 sujets) et l'Allemagne (774 sujets) font partie des pays de l'Union Européenne dont les télévisions françaises parlent le plus. Suivies par l'Italie, l'Espagne et la Belgique. Surtout ne pas trop s'éloigner de notre pays. Avec moins de 5 sujets, la Slovaquie, la Lituanie et la Lettonie semblent être rayées de la carte des informations.

Quant aux institutions européennes, elles ne passionnent guère plus les médias français. Le nombre de sujets qui leur sont consacrées affiche même une baisse. 716 sujets en 2007 contre 737 en 2000.

Pour plus d'informations et de détails, vous pouvez lire le rapport complet.

Au delà de ce constat, il serait peut-être hâtif, mais probablement pas inexact, de rapprocher ce faible intérêt des médias pour l'Europe, et les critiques que les Français admonestent aux instances européennes. Et le rejet de l'Europe par les peuples européens, lorsque ces derniers sont consultés par referendum, peut y trouver ici l'une de ses explications. Comment voulez-vous que l'Europe passionne si l'on ne nous informe pas sur ses activités et actualités ?

L'année prochaine se tiendront, au moins de Juin 2009, les élections européennes pour élire le nouveau parlement européen. Le MoDem bien entendu présentera des listes pour ce scrutin des élections européennes. Et en tant que parti europhile, il serait intéressant de réfléchir à cette thématique de l'Europe et des médias. Deux propositions me viennent à l'esprit, à chaud.

Tout d'abord une chaîne européenne. Une télévision financée par l'Europe, les instances européennes et les Etats membres. Une chaîne multi-lingue, avec au minimum des sous-titres disponibles dans l'ensemble des langues parlées dans l'Union Européenne. De l'information, des reportages, des documentaires, des séries, le tout 100% européens. En faisant attention à ne pas en faire un média ouiouiste intégriste, mais avec une véritable liberté de paroles et d'opinions.

Ensuite, un quota d'informations européennes à respecter, applicable dans tous les pays de l'UE, pour tous les médias (télévisions, radios). Tout comme le CSA impose aux stations de radio un minimum de 40% de chansons d'expression française, pourquoi le CSA n'étandrait-il pas ces 40% aux chansons d'expression européenne ? Et appliquer cette même mesure aux JT ? Un minimum de 10% d'informations européennes dans les bulletins d'informations ?

Vous militants et sympathisants du MoDem, quelles mesures aimeriez-vous que le Mouvement Démocrate porte dans son programme lors des élections européennes de Juin 2009, afin de réconcilier les médias (et donc les citoyens) avec l'Europe ?

A lire sur l'Europe et les élections européennes de 2009 :
- élections européennes 2009 : quelle Europe de la défense ?
- élections européennes 2009 : on fait quoi ?

Libellés : , , , ,

7 Commentaires:

Anonymous KaG dit ...

Il n'était pas indispensable de faire une étude pour s'en rendre compte...

Quant aux solutions, pour que les médias relaient il faudrait que :
1) les partis et groupes politiques communiquent (le MoDem semble vouloir le faire, mais poursuivra t il l'effort, puisque je crois savoir que l'UDF avait fait la même chose lors du précédent scrutin),
2) le public soit demandeur.
Pour ce point, il est indispensable, donc, de susciter son intérêt sur le sujet. (un peu le serpent qui se mord la queue, j'admets)

24 juin, 2008 16:40  
Blogger Aurélien dit ...

Une idée, à chaud également, que les chaînes des différents services publics européens co-produisent une émission commune, par exemple semestrielle - à chaque changement de présidence - pour présenter les enjeux du moment, les avancés, les difficultés et bien sûr le nouveau pays à la tête de l'Union.

Au-delà de cet exemple l'idée est de faire beaucoup plus de choses en commun, plutôt que chaque pays fasse sa propre tambouille européenne dans son coin. Il faut que nous nous montrions les uns aux autres, qu'on se connaissent, qu'on apprenne à se comprendre pour ainsi voir la réalité du destin commun qui nous rassemble.

Une autre idée, avancée par Bayrou, serait que les grands journaux, quotidiens, hebdos ou mensuels publient régulièrement au sujet des débats en cours au parlement Européen. Pour être citoyen, ce à quoi tous les européens aspirent, il faut être informé.

Pour revenir au service public, France 2 pourrait aussi proposer de façon hebdomadaire une interview d'un de nos députés européens, et pourquoi un format court, par épisodes de 5 à 10 minutes, retraçant les faits saillants de la construction européenne.

24 juin, 2008 17:05  
Blogger Lancelot dit ...

kag >> mais une enquête qui chiffre ce désintérêt est toujours la bienvenue. Sur ton 1/ on peut espérer en effet, mais il va falloir sortir des débats stériles. Sur le 2/ sans tomber dans le côté "Star Ac Europe" ...


aurélien >> je suis d'accord sur tout !

24 juin, 2008 20:03  
Anonymous KaG dit ...

J'aime bien les idées d'Aurélien, aussi.

Ajoutons que si nous connaissons assez bien anglais, allemands, italiens, espagnols et quelques autres pays, qu'en est il de la Pologne, des balkans, etc. ?

D'ailleurs, existe t il un média européen genre Courrier International ?

24 juin, 2008 21:03  
Anonymous Eric dit ...

Merci de me citer!

25 juin, 2008 12:19  
Blogger Lancelot dit ...

kag >> difficile de connaître toutes les langues, mais il est vrai que les écoles devraient proposer plus de facilité à apprendre ou au moins connaître quelques bases des langues européennes.

Courrier International européen ? Jamais entendu parler ...


Eric >> de rien ;)

25 juin, 2008 14:16  
Anonymous Msitral dit ...

Ca tombe bien, la commission Copé propose de valoriser l'idéal européen pour les futurs programme de france Télévision.

Bonne idée non ???

Finalement il est pas mal ce Nicolas ..

25 juin, 2008 16:08  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home