]]>

03 juin 2008

Martine Aubry pour un dialogue avec le MoDem

Partager
Démonstration.

Acte 1. Déclaration de Pierre Moscovici : "Je dirais que nos alliances sont à gauche, avec les Verts, avec les communistes, mais en même temps on doit discuter avec François Bayrou. (...) Le problème, c'est où est François Bayrou? Il est dans l'opposition à Nicolas Sarkozy, manifestement. S'il est prêt à discuter sur un certain nombre de thèmes de gauche, ou sur des thèmes économiques et sociaux avec nous, pourquoi ne pas le faire? Simplement, restons d'abord nous-mêmes. Ne soyons pas dans le changement d'alliances, ne soyons pas non plus dans la fermeture".

Acte 2. Les Reconstructeurs, rassemblement de membres du Parti Socialiste qui se propose de "sauver le parti socialiste en le rassemblant et en le faisant muter en profondeur" rassemble des personnalités telles que Pierre Moscovici, Martine Aubry, Arnaud Montebourg ou encore Jean-Christophe Cambadélis et Claude Bartelone.

Conclusion. L'on peut imaginer que des socialistes rassemblés dans un même mouvement ont la même vision de leurs alliances et une même conception du débat d'idées. J'en déduis donc que Martine Aubry (par exemple, mais également Montebourg et Bartelone) est prête à un dialogue avec le MoDem et avec François Bayrou.

Etonnant, non ?

Libellés : ,

21 Commentaires:

Anonymous Timothée dit ...

Je ne comprends pas trop l'intérêt ni le but de ton raccourci un brin provocateur cher ami... à moins que je me trompe?

Pour ta gouverne, Martine Aubry avait fait une alliance à Lille, avec le Modem, et ce dès le 1er tour... Je pense donc que discuter avec le Modem, elle sait faire.

à suivre!

03 juin, 2008 12:38  
Blogger Seb dit ...

As tu déja pensé à bosser pour le Nouvel Obs ? Tu as sans doute le talent de "résumé" nécessaire ;-)

Bonne Journée Luc

03 juin, 2008 12:39  
Anonymous delisto dit ...

un brin réducteur ton raisonnement. Tu as encore beaucoup à apprendre de la politique mon petiot

03 juin, 2008 12:49  
Anonymous Vincent-Xavier dit ...

Martine Aubry a montré qu'elle était ouverte à des alliances au niveau local, lorsque les projets coïncidait, ce qui était le cas à Lille. Mais en sera-t-il de même au niveau national ?

@delisto : Ce type de commentaire n'apporte rien au débat. Il sclérose même le paysage politique et certains jeunes hésitent à s'engager à cause de vieux con comme vous.

03 juin, 2008 13:15  
Anonymous le chafouin dit ...

Le raccourci est rapide, mais il se trouve que oui, comme le rappelle le premier commentateur, Martine Aubry s'est entendue avec le Modem à Lille (mais au second tour, pas au premier). Donc je ne vois pas où est l'intérêt dela démonstration.

03 juin, 2008 13:23  
Blogger Lancelot dit ...

Timothée >> tu ne trompes pas, sauf sur les accords, au second tour, pas au premier :)

Seb >> je le prends pour un compliment, merci beaucoup !

Delisto >> merci pour ton passage ô combien productif.

Vincent-Xavier >> bien d'accord, il y a une différence entre les alliances purement électoralistes et le dialogue.

Le Chafouin >> je suis bien au courant, j'en ai même parlé dans une note.
Mais la question se pose quand même (cf commentaire de VX), et cela m'amuse de connaître l'avis des "aubrystes" ...

03 juin, 2008 13:33  
Anonymous abadinte dit ...

Bon je suis pas aubryste même si elle m'a beaucoup impressionné.
La position du Parti Socialiste et donc de Moscovici, Aubry, Bartolone, Montebourg est : alliance à gauche le reste ensuite s'ils se placent sur un programme de gauche.

C'est d'ailleurs pourquoi il n'y a pas eu d'alliance à Paris, Strasbourg, Toulouse etc... Parce que le Modem, des fois il est à droite.

On ferme le ban.

03 juin, 2008 13:41  
Anonymous Jujupiter dit ...

Le probleme du MoDem, c'est, comme le dit Moscovici, qu'on ne sait pas quelle est leur position. Par ailleurs, Bayrou ne semble avoir qu'une ideologie: devenir President de la Republique Francaise. Il est donc peu probable qu'il se laissera aller a une alliance avec le PS.

Aubry s'est alliee au MoDem pour les municipales, apres, c'est alle un peu vite en besogne que de dire qu'elle est prete a lier les socialistes aux centristes, d'autant plus que son discours dimanche dernier devant les "Reconstructeurs" etait franchement ancre a gauche. J'imagine qu'elle cherche a battre Royal et Delanoe sur leur gauche, donc elle ne va pas parler d'alliance avec le centre, du moins pour l'instant.

03 juin, 2008 13:51  
Anonymous l'hérétique dit ...

Mouais...tu vas un peu vite en besogne. N'oublie pas que Martine Aubry a créé les 35 heures, avec lesquelles Bayrou était en foncier désaccord.
Donc, des accords locaux, c'est une chose, mais un accord national...sur quelles bases ?
On peut toujours parler de personnes, moi, ce que j'attends de voir, c'est ce que serait une base programmatique commune. Et pour l'instant, je ne me vois pas m'allier au PS.

03 juin, 2008 14:12  
Anonymous nef (avec des bonnets elle aussi) dit ...

Les alliances ne font pas une pensée politique.

Un petit retour à la philosophie de gauche.

http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/05/30/llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll.html

03 juin, 2008 14:17  
Anonymous Didier B dit ...

Si accord il pouvait y avoir, ça serait surement sur le social.
En revanche, en matière d'économie, il existe un fossé entre les deux conceptions de la régulation des marchés, de l'imposition des sociétés ou du patrimoine.

Et comme économie et social sont intimement liés, je ne crois pas à un accord national entre PS-Reconstructeurs et Modem-Bayrou. Ou alors, il y a aurait un dindon de la farce... comme dans l'Union de la Gauche.

03 juin, 2008 14:21  
Anonymous Thieffaine dit ...

Delisto à la poubelle ! c'est nul ce style de commentaire ! Je ne suis pas d'accord avec les idées de Luc , mais je n'écrirai jamais ça. Voltaire le disait " Monsieur , je ne suis pas d'accord avec vos idées , mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer ...( Ou quelque chose comme ça ) Mais Delisto connaît-il Voltaire ? sa culture ne doit pas aller jusque là ...

TAdf

03 juin, 2008 14:45  
Anonymous Spaulding dit ...

Les "reconstructeurs forment un groupe hétéroclite de partisans de Laurent Fabius, de Dominique Strauss-Kahn et ... de Martine Aubry.
Ce groupe n'est donc pas très cohérent et les opinons des uns n'engagent pas forcement les autres.

03 juin, 2008 14:55  
Anonymous Thieffaine dit ...

Dis donc Luc , tu n'as pas trouvé ici que des types qui sont d'accord avec toi , j'en vois beaucoup qui représentent aussi mes idées. Ainsi , je suis assez d'accord avec l'Hérétique ainsi que avec Jujupiter. Et Abadinte a dit " quelquefois ,le Modem , il est à droite " Ben oui ...c'est vrai. Aubry c'est nullissime , je l'ai déjà dit , elle a été une vraie catastrophe pour la FRANCE .Et malheureusement un " avantage " acquis ne peut se récupérer.
J'ai voté Bayrou , il n'a pas su gérer ... c'est fini , je ne voterai plus jamais pour lui .

TAdF

03 juin, 2008 16:39  
Anonymous Benjamin SAUZAY dit ...

Etonnant, non ? Oui étonnant et en même temps cela me rappelle une prévision toute personnelle datant du 18 mars dernier : http://orangerougevert.hautetfort.com/archive/2008/03/18/une-prediction-comme-ca-pour-essayer.html

Comme quoi...

03 juin, 2008 16:40  
Anonymous l'hérétique dit ...

@ Thieffaine

Bayrou est davantage un excellent candidat qu'un "politique", et a fortiori un chef de parti, et donc, certainement, il a fait des erreurs tactiques, mais, c'est un homme droit et courageux, qui a des convictions et qui a su résister à toutes les pressions. Le PS rêve de satelliser le MoDem, et l'UMP de le faire disparaître. Pas facile d'exister entre deux géants qui broient tout sur leur passage...
Bayrou a ce courage. Pour ma part, il a redonné un sens à mes votes.
Je n'imagine plus pouvoir voter autre chose que pour Bayrou ou le MoDem dans l'avenir, tant, pour ma part, j'ai trouvé enfin un homme qui incarnait mes idées et mes convictions. Je n'en pouvais plus de voter par défaut, envisageant, après des années de gestion RPR puis PS l'abstention.
Le MoDem, c'est la seule chose nouvelle que l'on n'ait pas essayé en France, et surtout, c'est une mutation tout à fait imprévue et étonnante du centrisme.
Vous savez, cela me fait penser aux Fondations d'Isaac Asimov, et à la psycho-histoire. Pendant longtemps, les prévisions de Hari Seldon sont fiables, mais un jour, un grain de sable vient enrayer la mécanique. En dépit des efforts de la Seconde Fondation, plus rien ne se passe alors comme prévu, et le cycle finit par un Terre et Fondation prometteur pour l'humanité.
Bien sûr, Bayrou n'est pas un prophète, mais il ouvre objectivement une nouvelle ère dans la politique et emprunte un chemin que nul n'avait osé parcourir jusqu'au bout jusqu'alors. Rien que pour cela, il mérite d'être soutenu.

03 juin, 2008 17:20  
Anonymous Mathilde P dit ...

MA a fait alliance avec des gens qu'elle connaît et avec lesquels elle a l'habitude (et manifestement une certaine efficacité) de travailler. Ce qui me chiffonne c'est de rendre cette alliance systématique parce que pour tout dire (et pour l'avoir vécu)je ne vois pas l'intérêt de construire un attelage fragile avec des gens qui du jour au lendemain son capables de renverser la carriole pour aller au plus offrant.
Pour le reste, les "reconstructeurs" fonctionnent ensemble depuis dix mois sur des points très précis, ça avance, ça travaille, et ça a l'air d'en emmerder plus d'un, et rien que ça me met en joie!

03 juin, 2008 17:55  
Anonymous Thieffaine dit ...

==>> l'hérétique Enfin quelqu'un qui aime Asimov et le cycle des " Fondations " Moi aussi , j'adore ! et bien au moins , nous sommes d'accord sur cela... Et j'aime aussi le film 2001 de Kubrick , et toi , tu aimes ? Mais pour en revenir à Bayrou , déjà, quand il a été ministre de l'èducation, il n'a fait aucune vague ...parce qu'il a peu bougé . Enfin , chacun garde ses opinions et je pense moi après ce premier tour qu'il pense surtout à la future présidentielle.Mais je peux me tromper .
Amicalement ...
TAdF

03 juin, 2008 20:00  
Anonymous Anonyme dit ...

Ce qui m'interpelle, c'est que les reconstructeurs, censés rassembler le PS, semblent s'orienter vers une division entre Pierre Moscovici et Martine Aubry. Division qui ne laisserait que les miettes au député du Doubs, d'après l'engouement suscité par l'intervention de Martine Aubry dimanche.
Cette alliance est-elle seulement raisonnable. Car Bartolone en arrive à dire que les questions sur l'Europe, sources de divisions entre strauss-kahniens et fabiusiens, peuvent être écartées pour quelques temps, n'étant pas d'actualité. N'est-ce pas reculer pour mieux sauter ? Ou s'unir pour mieux se diviser dès que les questions qui fâchent reviendront sur le tapis...
Une alliance décidément bien fragile...

03 juin, 2008 20:03  
Anonymous RichardTrois dit ...

Tout à fait d'accord avec Nef les alliances ne font pas une ligne politique !

Cela étant dit je vois mal les amis de Laurent Fabius s'ouvrir au Modem. Déjà je vois mal comment ils vont se mettre d'accord rien que sur l'Europe : Fabius, Bartolone, etc avait fait campagne contre leur parti pour appeler à voter NON.

N'oublions pas que les européennes, c'est l'année prochaine.

03 juin, 2008 21:06  
Anonymous L'hérétique dit ...

@ Thiefaine

hé hé, pas que les fondations (ce sont les meilleurs d'Asimov, à mon avis) : il y a aussi tout le cycle des Robots, on retrouve d'ailleurs R.Daneel à la fin de Terre et Fondation, et puis aussi le génial "les courants de l'espace", et puis également "les cavernes d'acier" et "face aux feux du soleil" qui sont les meilleurs polars de SF parmi ceux que je connais.
Mais si tu aimes la bonne SF, j'ai quelques références qui pourraient t'intéresser :
Qui va là de Bob Shaw (mordant de rire)
Martiens go home de F.Brown
La réserve des Lutins de Simak
Tu as sinon le cycle du A de Van vogt, ou encore le Monde du Fleuve de Farmer.
Bon, cela dit, on se détourne du sujet.

Bayrou n'a pas été si mal à l'EN , surtout quand tu considères ses successeurs, et puis surtout, il a considérablement évolué et s'est affirmé. On ne peut pas dire qu'il n'ait pas fait bouger les choses depuis une dizaine d'années dans le monde politique français, et surtout, dans les idées brassées : de 1998 à 2007, il a réussi à faire de l'UDF une formidable fabrique d'idées et de débats, avec un point culminant en 2006. Quelle époque épique ! j'espère qu'on réussira à en faire autant au MoDem !

04 juin, 2008 00:38  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home