]]>

22 juillet 2008

Jack Lang doit rester au PS !

Partager
Haro sur Jack Lang ! Jack Lang a voté pour la réforme sur les institutions. Et cette réforme constitutionnelle a été adoptée à deux voix (et non une) prêt. Facile, la gauche a trouvé son bouc émissaire, ce sera Jack Lang, et accessoirement les députés et sénateurs du PRG.

Alors Jack Lang a "voté avec la droite". Et les blogueurs de gauche haussent la voix, et réclament son exclusion. On lit ici que Jack Lang n'est plus socialiste. Qu'il n'a plus sa place au PS. Au passage, je note que les blogueurs de gauche oublient que François Bayrou a voté contre cette réforme. Peut-être faudrait-il l'obliger à adhèrer au Parti Socialiste ?

Faut-il donc virer Jack Lang du PS ? Les blogueurs ressortent les statuts du PS. Amusant comme la discipline de parti est à double tranchant. A l'époque où des militants socialistes militaient ouvertement et fortement pour le NON au referendum sur le TCE, je n'ai pas lu sur les blogs de ces mêmes militants (dont beaucoup militaient pour le NON) qu'ils devaient être exclu du parti. Et pourtant les militants socialistes avaient décidé et voté majoritairement de soutenir le OUI.

Etonnant que cette levée de bouclier arrive seulement aujourd'hui. Pourquoi les blogueurs de gauche n'ont-ils pas appelé à l'exclusion de Jack Lang lorsque ce dernier a rejoint la commission Balladur ? Je trouve au contraire la démarche de Jack Lang logique, de voter pour un texte à la rédaction duquel il a participé.

Plutôt que de se focaliser sur un trublion de la politique, le papillonnant Jack Lang attiré par la lumière du pouvoir, ne devrait-il pas s'interroger sur la responsabilité de la direction de Solférino ? Toutes celles et ceux ayant laissé le PS devenir ce grand n'importe quoi. Qui de rejoindre une commission sarkozyste. Qui de n'ouvertement pas faire la campagne de la candidate socialiste aux présidentielles. Qui de taper toujours et encore sur leurs petits camarades. Et si les blogueurs de gauche demandaient plutôt la mise au pilori de François Hollande ?

Libellés : ,

36 Commentaires:

Blogger Ant. dit ...

"de voter pour un texte auquel il a participé à sa rédaction"

Hem...
=> à la rédaction duquel il a participé. ;-)

Désolé, mais c'est irrésistible.

22 juillet, 2008 12:12  
Anonymous abadinte dit ...

Tu as de bonnes sources... mais perfectibles...

http://abadinte.canalblog.com/archives/2008/07/22/10001145.html

22 juillet, 2008 12:14  
Anonymous Maxime dit ...

On s'en fout qu'il ait voté avec la droite. Le principal problème est qu'il ait refusé toute solidarité avec le groupe SRC.

22 juillet, 2008 12:16  
Anonymous Benjamin Sauzay dit ...

Ah, là tu me fais plaisir Luc Mandret !

Néanmoins, j'aimerais bien savoir comment Jack Lang a dormi sa nuit (le premier qui dit allongé...) !

22 juillet, 2008 12:16  
Blogger marc dit ...

je ne comprends pas bien la logique de ton raisonnement : "Au passage, je note que les blogueurs de gauche oublient que François Bayrou a voté contre cette réforme. Peut-être faudrait-il l'obliger à adhèrer au Parti Socialiste ?"

d'autre part entre participer et voter... il y a un gouffre... depuis quand le texte a repris TOUTES les propositions de la commission ?

22 juillet, 2008 12:17  
Blogger Lancelot dit ...

Ant >> merci, corrigé ...

Abadinte >> je vais lire ta note !

Maxime >> je crois plus en la liberté du député qu'en aliénation du militant.

Benjamin >> debout ?

22 juillet, 2008 12:18  
Anonymous Maxime dit ...

Si tu considères le militantisme comme une aliénation, qu'est-ce que tu fais encore au MoDem?

En outre, voter en solidarité avec son groupe, surtout après qu'il y ait eu un débat en son sein, ça me paraît normal. Même Valls l'a fait, c'est dire.

22 juillet, 2008 12:32  
Blogger Dagrouik dit ...

la comparaison avec 2005 est foireuse : A l'époque ce n'était pas un seul individu qui allait contre le PS, mais entre 30 et 50% de ses militants.

Là ce n'est que Jaaaaaaaaack Lang unique partisan d'un régime présidentiel et acrobate de haute voltige en terme de soutiens.

22 juillet, 2008 12:37  
Blogger Seb dit ...

Jack Lang, où la goutte d'eau qui fait déborder le vase. La gauche (politique et blogueur) se construit sur Sarkozy, ou plutot contre Sarkozy, systématiquement, mathématiquement, aveuglement, par principe.

Jack Lang, lui, l'éternel ministre de la culture, créateur de l'éclectique fête de la musique vote dans le sens de Sarkozy. Caca, il doit partir.

Ca semble facile la politique à gauche.

22 juillet, 2008 12:39  
Blogger marc dit ...

@Seb
tes leçons à deux balles... des exemples où la droite a félicité la gauche quand elle était au pouvoir sur des réformes importantes c'était quand, dans quelle dimension ?

@Luc
tu ne réponds pas ?

22 juillet, 2008 12:49  
Blogger Lancelot dit ...

Marc >> un peu de provoc pour Bayrou. Et rhétorique grossière : Lang vote pour la révision de la constitution => il n'est plus socialiste. Bayrou vote conte => il est socialiste ?

Sur le vote, je le trouve assez "logique" dans le sens pas surprenant.


Maxime >> c'est justement ce que je vous reproche, vouloir aliéner les militants députés plutôt que de leur laisser le choix de leur vote ...


Dagrouik >> justement ce que je reproche : plus facile de taper sur un bouc émissaire égaré que sur une partie du PS. Maintenant, reste à savoir ce que ça apporte ?
Et puis, pas sûr que Lang soit si isolé que cela (le PS a consulté les militants ?)


Seb >> caca :)

22 juillet, 2008 12:50  
Anonymous Martin P. dit ...

Djack doit etre viré non pour ce qu'il pense pour l'alliance objective qu'il a constitué avec sarkozy

j'ai fait un long billet là-dessus donc désolé d'y renvoyer:

http://sauce.over-blog.org/article-21385302.html

22 juillet, 2008 12:56  
Anonymous Laurent dit ...

Non Lang ne sera pas viré et s'il en était ainsi je serai bien étonné.

Au PS on ne vire pas... Fabius, Emmanuelli, Mélanchon ont-il été viré pour avoir trahi les militants ? Non ! Georges Frêche a ramé comme un malade pour obtenir sa suspension. L'homophobie de Raymond Occolier et de Marlène Lanoix n'a été sanctionné que d'un petit blâme...

A si, l'exclusion est systématique lorsque l'on touche au sacro-saint socialiste : le mandat.

Gouttebel, Charasse, les dissidents de Montreuil, etc...

Bref, au PS vous pouvez cracher sur les homos, vanner sur les blacks, vous foutre de la gueule des militants mais alors jamais (et je dis bien jamais), vous ne pourrez voler le mandat d'un responsable, d'un baron du parti... J'adore, franchement c'est tellement risible !

Faut que ça change !

22 juillet, 2008 13:01  
Anonymous Benjamin Sauzay dit ...

Euh... si on arrêtait de parler de "gauche" pour parler du PS. Je crois qu'il n'en a toujours pas le monopole.

Surtout actuellement où le PS ressemble plus que jamais à une secte (on a bien parlé d'aliéniation, de manque de liberté, des choses comme ça, non?)

22 juillet, 2008 13:07  
Anonymous vert chez moi dit ...

tout le monde va nous faire un cinéma de Lang
et un mini cinéma sur le PRG

et après ?

- on oubliera que dans l’ensemble c’est surtout le PS et l’UMP qui ont négocié ensemble cette réforme (au détriment des petits partis)

- on oubliera que le PS au gouvernement aurait pu faire ces réformes : même si le sénat de l’époque était de droite et que la bataille aurait été très très rude

- on oubliera que dans le concret : négociations, élections… on en est loin…
quand on a une place on veut la garder
et on oublie vite ses alliés

- on oubliera enfin que via ces négociations souvent très mal faites
le PRG obtient plus de députés et de sénateurs que les Verts :
9 députés et 7 sénateurs
(quand les Verts sont 4 députés et 5 sénateurs, le MRC encore sont moins, et le PCF un peu plus que le PRG )

(Pire à trop jouer les coudes le PS a gagné de nombreux sièges sur ses “alliés”, plus qu’en 2002,
mais plus grave à aussi laisser perdre des circonscriptions en soutenant un PRG quand un Vert pouvait gagner…
l’inverse étant également vrai…
idem pour d’autres partis alliés…)

Oui Merci à Lang :
on oubliera de se poser les bonnes questions…

22 juillet, 2008 13:12  
Anonymous twistorama dit ...

Moi ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi on a attendu si longtemps avant de se penser à s'en débarrasser.

Il a fait la fête de la musique et en a tiré une gloire pendant 20 ans. Il est à la politique ce que Pascal Sevran est à la chanson, un pantin ridicule qui gesticule et fait du bruit pour voir sa face dans les journaux.

J'ai personnellement adhéré au PS grâce à Jack Lang, pour virer ce type de personnages...

La question n'est pas "faut il le virer ?", mais plutôt "pourquoi a-t-on attendu aussi longtemps pour le ranger enfin au placard ?"

22 juillet, 2008 13:15  
Anonymous Maxime dit ...

"c'est justement ce que je vous reproche, vouloir aliéner les militants députés plutôt que de leur laisser le choix de leur vote .."

Ils sont indéfectiblement liés au Parti. Ils ont été investis, par suite d'un vote de militants, en interne. Autant de mots dans ma dernière phrases (investis, militants, vote) qu'on ne connaît pas au MoDem, je peux comprendre ta perplexité.

Autrement dit, ils ont un mandat donné par le Parti socialiste. Si on ne peut évidemment pas leur enlever le mandat que les Français leur ont donné, on peut très bien leur retirer le mandat donné par le Parti socialiste, ou leur retirer leur qualité d'adhérent. C'est si difficile à comprendre?

22 juillet, 2008 13:21  
Blogger Lancelot dit ...

Maxime, les députés sont élus par les Français pas par les militants socialistes. Ils sont les représentants des citoyens pas des socialistes. Et si on te suivait, les députés PS ont aussi été élus avec les voix de militants du PRG. On fait comment ?

22 juillet, 2008 13:27  
Blogger Etienne B. dit ...

Luc, ne fais pas semblant de ne pas comprendre ce qu'à dit Maxime !

Oui, un députés est ELU par le peuple.

Mais sans le soutien du PS, il n'est rien.

Alors oui, il ne faut plus soutenir le PRG, et oui, il faut virer Lang. Pire encore, il faut tout faire pour qu'ils ne soient pas élus (surtout pour le PRG) en plaçant des socialistes fidèles au Parti absolument partout et en refusant les accords.

Fini les accords bidons. Clarifions la situation. Les petits partis comme le PRG et les Verts n'ont aucun espace politique viable. Qu'ils s'inclinent ou qu'ils disparaissent.

La première solution n'est pas bonne, ce vote en est la preuve, mais il y en a beaucoup d'autres.

On ne fait pas des accords pour être démocrate, mais quand ils peuvent nous apporter quelquechose.

A force de vouloir être trop démocrate on est cocu. STOP !

22 juillet, 2008 14:00  
Anonymous Dominik Vallet dit ...

Ben oui, Bayrou devrait adhérer au PS !

Quoi ? J'ai dit une connerie ? ;o)

22 juillet, 2008 14:05  
Anonymous jon dit ...

Oui Dominik, on en veut pas du Bayrou.

Sinon, j'ai la curieuse impression d'un faux débat ici. Qu'il soit difficile pour un démocrate de concevoir une discipline de groupe parlementaire sur un sujet discuté, voté, et d'une telle importance (je mets d'ailleurs au défi l'ensemble des parlementaires de chacun se déclarer expert en la matière) me choque assez profondément.

Évidemment, le PS n'est pas exempt de tout reproche quant à son attitude antérieure vis-à-vis du même Lang qu'il eut fallut exclure dès sa prise de vice-présidence courtisane. Mais là n'est pas vraiment la question.

Les fanfaronnades médiatiques du sus-nommé Lang, ces derniers jours, lui valent largement d'être exclus d'un groupe dont il n'est pas solidaire et d'un parti dont on se rend compte maintenant qu'il le parasite pour ses propres intérêts.

Tout cela n'a effectivement rien de socialiste.

22 juillet, 2008 14:57  
Anonymous Benjamin Sauzay dit ...

@Etienne b.

Elle est sympa la démocratie que tu nous proposes... Finalement je suis d'accord avec toi, le plus simple serait évidemment d'avoir un parti unique, non ?

22 juillet, 2008 15:00  
Anonymous Timothée dit ...

Moi je crois comme toi que c'est tout le PS qu'on devrait détruire pour reconstruire un nouveau parti de la gauche.
Un grand parti cette fois ci, avec un organigramme bien défini. Et pas un espèce d'énorme bordel comme c'est le cas actuellement. On dirait que le PS fonctionne comme un syndicat, on est à la masse totale sur la forme, comment donc avancer sur le fond???

22 juillet, 2008 15:04  
Anonymous Anonyme dit ...

tes amours ameres
donnent des armes
a tes amis
amen

salut mister;)

22 juillet, 2008 15:17  
Anonymous Anonyme dit ...

un verre ki se briz
et le bruit des débris
bientot sans abris
avant que ne vienne la brise

;))

22 juillet, 2008 15:19  
Blogger Alexbroca dit ...

Lettre à Jacques Lang

Cher monsieur,

Je salue le courage du parlementaire qui sait faire la part des chose et voter, en son âme et conscience, les réformes dont a cruellement besoin notre République. Certes le travail n'est pas terminé - la proportionnelle, le cumul des mandats, l'élection des sénateurs, la désignation des édiles et magistrats, la réforme des médias, la class action, les droits des étrangers font encore défaut au pays des droits de l'homme - mais un pas vers l'avant n'est jamais négligeable. Il invite au suivant, alors que le pas en arrière du groupe socialiste, est signe de sectarisme, d'une doxa maladive, le pire des maux du parti socialiste et des partis majoritaires en général.lire la suite et la réponse de Jack Lang sur http://democrateaugrandcoeur.20minutes-blogs.fr/

22 juillet, 2008 15:42  
Anonymous romain blachier dit ...

Luc, là il me mseble que ce billet est une simple tentative pour faire du buzz, amener des gens du ps à troller et à linker ton blog...Une opération marketing en quelque sorte.Dommage tu sais faire du fond, là tu ne fais que dans la provoc poru être sur un créneau qui fait plus parler de toi que si tu avais dit "jack lang méchant".

Pour ce qui est du ps et de jack lang en tout cas laisse les socialistes en discuter...je pense qu'il serait assez déplacé de ma part (sauf pour me faire buzzer auprés des bloggeurs modem...) que de commettre un "hervé morin doit reintégrer le modem"...

22 juillet, 2008 16:10  
Anonymous vert chez moi dit ...

"""
Les petits partis comme le PRG et les Verts n'ont aucun espace politique viable. Qu'ils s'inclinent ou qu'ils disparaissent.
"""


dans ce cas là autonomie partout !

et on verra si le PS arrive à avoir des élus sans le soutien de ses alliés habituelles...

déjà qu'on a eu du mal en 1997
je me demande quand la gauche va revenir au pouvoir avec des idées aussi méprisantes...

à se croire le plus grand, on en oublie ses responsabilités
vous voulez rester entre vous ?

et bien c'est bien... vous allez finir de vous tuer
faudra pas s'étonner si d'autres traitres trahissent


enfin ces militants sont bien éduqués, chapeau...

à se croire les plus forts, ils oublient de se regarder dans une glace

22 juillet, 2008 16:18  
Blogger Etienne B. dit ...

J'ai dit qu'un accord devait apporter aux deux parties.
Hors, dans le contexte parlementaire, ce n'est pas le cas ! Plutôt moins d'élus que des élus qui n'ont rien à foutre de l'avis des militants !

Il y a des endroits où les Verts ou PRG et le PS s'apportent MUTUELLEMENT. Mais ne soyons pas naïf, c'est exceptionnel. C'est souvent dans un seul sens...

Pour ce qui est du parti unique, je n'ai parlé que des partis qui n'ont pas d'espace politique...

Ce ne sont que des partis qui vivent par leur quasi filiation au PS. Et les parricides sont à la mode.

Si cela ne vous choque pas que ceux qui doivent leur mandat au PS vote contre ses militants...

Pour le PRG, je rappellerais que Tapie a appelé à voté Sarkozy aux dernières présidentielles...

22 juillet, 2008 18:49  
Anonymous Titem dit ...

Plutôt que de demander la tête de Jack Lang (ou de François Hollande, comme ta question laisse suggérer à la fin de ton article), on voit bien, compte tenu des réactions précédentes, qu'il y a un réel problème au sein du Parti Socialiste.

Lorsque l'on remet en cause le leadership du Premier Secrétaire ou de la candidate aux Présidentielles, c'est un débat démocratique. Quand un député vote autrement que ce que la "discipline du parti" impose, c'est une trahison.

22 juillet, 2008 19:10  
Blogger Etienne B. dit ...

Débattre en interne et être uni en externe, c'est un fonctionnement normal et sain.

"Blâme ton ami en secret, vante-le devant les autres"

"On ne lave pas son linge sale en public"

Il y a pas mal de dicton qui s'applique içi.

Et ce vote, c'est public. En "privé" le débat a été tranché par les socialistes.

En public, c'est la discipline de parti qui doit s'appliquer. Sinon, faisont un faux parti, comme le Modem ^_^'

22 juillet, 2008 19:44  
Anonymous Mistral dit ...

L'analyse de luc est parfaite !

Le problème ce 'est pas Jack Lang.

Le vrai problème, pour la gauche et surtout pour le pays c'est la ligne qui a été décidé par la direction du PS : l'opposition hystérique, ligne dure contre le président.

En gros, même quand sarkozy va pisser les socialistes sont contre ...

Cette stratégie a pour but de masquer la réalité : le PS ne signifie plus RIEN, pas de programme, pas de vision, pas d'idéologie, pas de valeurs, pas de leaders, RIEN, le vide ...

Les conséquences sont de dresser les français les uns contre les autres, et de ne pas réfléchir à l'avenir.

Et les militants ? les petits dagrouik et les autres ? ont il un cerveau pour comprendre tout celà et faire remonter du terrain une vision moins sectaire, et surtout plus intelligente ?

La guerre, le conflit, ne génère que des victimes ...

23 juillet, 2008 11:04  
Anonymous vert chez moi dit ...

"""
Pour ce qui est du parti unique, je n'ai parlé que des partis qui n'ont pas d'espace politique...

Ce ne sont que des partis qui vivent par leur quasi filiation au PS. Et les parricides sont à la mode.
"""

revois ton histoire mon petit...

notamment la représentation des partis en 1997 par exemple
(avec 7 % pratiquement : 6 députés pour les verts
2% pour le PRG : 12 députés...)


à trop vouloir jouer au vote utile et à prendre ses alliés pour des cons... on s'en mord les doigts

de plus dans ce cas là : autonomie partout ?
et on verra si le PS viendra pas pleurnicher si il perd des élus ?
quand le PS perd c'est bien sur la faute de ceux qui ont voulu se présenter "à coté" ?

hum hum

j'ai l'impression que chacun fait de ses particularités locales
des généralités ?
non ?
(moi y compris)

23 juillet, 2008 11:57  
Blogger Etienne B. dit ...

La situation n'était pas la même en 1997...

Ecoute, j'ai même pas envie de partir dans un débat ^_^' Je sais bien que ça nous ferais surement perdre quelques élus. Mais je pense qu'il vaut mieux être un peu moins et unis que plus nombreux mais anarchiques.

23 juillet, 2008 12:31  
Anonymous BiBi dit ...

Monsieur Jack Lang s’est demandé comment achever sa vie politique. Comme Lénine en son temps, il s’est posé l’épineuse question : « Que faire ? »
Jusqu’alors, il s’évertuait à ne pas montrer en télévision son profil droit (il le déteste), à être cité comme un Politique d’envergure (Il a inventé la formidable Fête de la Musique). Mais cela finissait par être pesant et répétitif.
A l’âge qu’il a - Ô vieillesse ennemie - et devant la perspective réelle d’un second Quinquennat promis au Petit Nikos, Jack Lang s’est longuement interrogé et a décidé de mettre le scotch Double-Face. Est-ce si étonnant ? Bien sur que non : Jack Lang ne s’est jamais soucié que d’une seule chose… de son existence médiatique, la seule qui compte à ses yeux de play-boy. Et pas de meilleure posture de bravitude que celle, très recherchée et très jouissive de Victime et de personne calomniée)!
Quant à nos Penseurs de Droite qui pensent que la Chasse à l’Homme-Lang du PS est ignoble… doucement , doucement.Il y a pire que cette chasse : celle des parties de chasse du Comte Hortefeux par exemple.

BiBi(http://www.pensezbibi.com)

23 juillet, 2008 16:50  
Anonymous Gilles dit ...

Luc,

Tu dis que les députés socialistes élus par le peuple et non par les militants socialistes ! Autrement dit, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent et sont libres de leurs choix tant qu'ils représentent le peuple !

Mais alors, comment expliquer que certains députés et sénateurs UMP farouchement opposés à la réforme constitutionnelle ont finalement décidé, comme par miracle, de finalement voter en faveur de celle-ci ?

Ont-ils été libres de leurs choix ? Ou bien ont-ils été invités à le reconsidérer sous la menace de ne plus conserver leur siège en 2008 ou 2011 (pour les sénateurs) ou en 2012 (pour les députés) ?

L'UMP comme le PS a donné une consigne de vote à une différence près : elle a volontairement intimidé les récalcitrants ! Sans cela, le texte ne serait pas passé et l'adoption de ce dernier ne doit son salut qu'à la forfaiture du PRG qui a fait des calculs politiques en prétextant dépasser le clivage droite / gauche !

Tu t'étonnes ensuite que la blogosphère de gauche demande le renvoi de Lang du PS ! Mais Luc : son attitude est la goute d'eau qui fait déborder le vase depuis qu'il a accepté de participer à la commission Balladur ! Qu'il y participe est une chose, mais qu'il aille devant les caméras nous dire tout le bien qu'il pense de la politique étrangère de Sarkozy (UPM, Bétancourt, Europe) tout en crachant sur Royal en la traitant de mesquine (encore Betancourt) et ensuite nous faire comprendre après le vote de lundi, qu'on peut toujours courir pour le faire dégager du PS... trop c'est trop !

Oui, la direction actuelle du PS a sa part de responsabilités car à force d'acheter la paix sociale, Hollande n'a rien vu venir et a laissé faire ! Mais cela n'excuse en rien l'attitude de Lang intelligement instrumentalisée par l'UMP qui l'érige en saint (cf. les propos de Lefèvre) pour mieux faire passer le PS comme un parti conservateur et stalinien !

Alors oui, cela commence à bien faire et il est temps qu'on marque le coup afin que le PS cesse de se faire manger le peu de crédibilité qu'il lui reste !

En agissant de la sorte, Lang aggrave la stratégie de Sarkozy qui consiste à mettre la zizanie au PS !

Vivement le congrès de novembre pour voir la fin de ce spectacle affligeant !

23 juillet, 2008 21:49  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home