]]>

16 juillet 2008

Qui sera le prochain Vice-Président des Etats-Unis ?

Partager
Un article très instructif sur le site de l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) signé Raphaël Lefèvre.

En cas de victoire de Barack Obama (le candidat démocrate aux élections présidentielles américaines), qui de Ed Rendell, de Evan Bayh, de Janet Napolitano, de Kathleen Sebelius, de Chuck Hagel, de Sam Nunn, ou même d'
Hillary Clinton pourrait être son vice-président ?

Qui John McCain choisira-t-il comme "running mate" pour défendre le camp républicain ? Charlie Christ, Bobby Jindall, Tim Pawlenty, Mike Huckabee, Tom Sanford, Joe Lieberman ou Carly Fiorina ?

Raphaël Lefèvre, assistant de recherche à l'IRIS, dresse les différentes probabilités et établit les scénarii probables. Le vice-président se doit être "un moyen de contrebalancer les faiblesses du candidat" et donc apporter une plue-value aux candidats, qu'ils soient démocrates ou républicains. Le vice-président de Barack Obama ou de John McCain devra donc "faire basculer un important swing state", ou bien permettre de "rallier l’électorat traditionnel de son parti", ou encore "tenter de séduire l’électorat centriste en faisant l’ouverture".

Et le choix du vice-président permettra en partie de remporter la Présidence des Etats-Unis. Petit rappel historique : "A la veille de la Convention Nationale du Parti Républicain d’août 1988, soit trois mois avant les élections présidentielles américaines de 1988, le candidat républicain à la Maison Blanche G.H.W. Bush était mené de 15 points dans les sondages par le candidat démocrate Michael Dukakis. Lors de la Convention républicaine, G.H.W. Bush rendit public le choix de son « running mate » : il s’agissait du charismatique Dan Quayle. Avec un électorat américain complètement sous le charme de l’annonce du duo Bush–Quayle, le candidat républicain rattrapa en quelques semaines les 15 points qui le séparaient de son rival démocrate dans les sondages et put même creuser une légère avance qui lui permit de remporter les présidentielles américaines de 1988. On voit donc bien à quel point le choix du candidat Vice Président peut parfois bouleverser la donne politique outre-Atlantique".

Les dés sont lancés, faites vos pronostics ...

(lire l'article A la recherche d’un(e) Vice Président(e))

Libellés : ,

3 Commentaires:

Anonymous romain blachier dit ...

Kathleen Sebelius semble le choix le plus pertinent et complémentaire

16 juillet, 2008 14:07  
Anonymous Jujupiter dit ...

Ils parlent beaucoup de Sebelius... mais pour moi, c'est Hillary all the way! Comme ca, quand Barack devra demissionner, elle pourra prendre sa place, hi hi hi! (Yes we can... keep dreaming!)

16 juillet, 2008 14:13  
Anonymous Anonyme dit ...

Very true! Mais Dan Quayle se révéla tout de meme un des plus mauvais vice-pst des Etats-Unis!

16 juillet, 2008 16:50  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home