]]>

28 août 2008

Cols chics mon amour : voir en grand au MEDEF

Partager
Quelques heures passées à l'Université d'Eté du MEDEF. Encore merci à Frédéric-Michel Chevalier pour l'invitation. Si vous désirez lire des compte-rendus plus complets, plus objectifs, plus détaillés, notamment sur les débats et conférences qui s'y tenaient, rendez-vous sur le blog Voir en grand lancé spécialement mis en place pour l'occasion.

Car je n'ai passé mon oblongue tête que dans trois débats, et à dire vrai je ne m'y suis guère attardé, les intervenants se consacrant plus à établir des constats qu'à proposer des solutions. Et si les états des l
ieux révèlent une importance pour avancer, le politique préfèrera se consacrer aux propositions pour évoluer.

Le MEDEF voit les choses en grand pour ces universités d'été. L'énorme campus de Polytechnique, des énormes tentes pour accueillir les plénières, des énormes stands de partenaires, des montagnes de choses diverses et variées gratuites : ici le participant est le roi. Je reviens de cet évènement le ventre plein aux frais du patronat (et encore, je ne bois pas d'alcool, qui est à volonté), et un joli polo so chic du MEDEF.

A l'université du MEDEF, on croise beaucoup de monde, malheureusement on ne fait pour la majorité que les croiser. Finalement, on discute avec les camarades blogueurs et blogueuses (des connus in real life, d'a
utres avec lesquels on fait connaissance) et tout cela est bien agréable.

Forcément on croise des patrons. Mais qui connaît la tête des patrons Français ? Outre avoir reconnu un Charles Beigbeder (le fondateur de Poweo) ou un Christophe Lambert (le publicitaire patron de Publicis), outre avoir aperçu une Laurence Parisot en pleine conversation sur un banc, je n'ai pas reconnu un seul des participants. Forcément, à quoi il ressemble les patrons sans leurs parachutes dorés ? Difficiles de lire sur leur Blackberry (oui, les patrons sont dans leur ensemble très technophiles) quelle entreprise ils dirigent. Du coup, difficile d'aller taper la discussion avec pour approche : "bonjour, vous êtes qui ?"; Je m'y suis essayé une fois, il s'agissait d'une huile de Cap Gémini, et je n'avais au final pas grand chose à échanger.

Alors forcément, on avise son oeil critique. Et je remarque que je suis l'un des seuls avec des
baskets aux pieds. On compte le nombre de rosettes aux vestes des gentils patrons. On observe avec un amusement certain ceux de ces patrons probablement puissants qui aiment dodeliner sur les tapis sanguins disposés un peu partout sur le campus de Polytechnique. On constate également qu'il y a encore finalement assez peu de femmes dans l'assistance, et ne parlons pas de patrons un peu colorés, ils sont invisibles.

Un petit tour par le parking, on louche alors sur le nombre de grosses berlines moins écologiques les unes que les autres, aux vitres teintées d'argent. On peut se dire qu'il y a encore de l'argent dans ce
tte France en récession. On n'ose pas demander combien coûte cette Université d'été du MEDEF.

Les étudiants de Polytechnique, des clones bien élevés, à la coiffure impeccable, au look déjà programmé de leurs futures affectations comme hauts-fonctionnaires ou hauts-cadres dans le privés sont de belles plantes agréables à regarder. Contrairement à certaines de leurs logements bien délabrés pour Polytechnique, l'une des écoles les plus élitistes d'Europe.

Mais on se sent bien à cette université d'été du MEDEF. Les gens sont polis, tout le monde est aimable. Ici, nous sommes en bonne compagnie entre bonnes gens. Et sur le chemin du retour, après avoir demandé trois fois aux gendarmes le chemin pour trouver la station du RER (forcément pas fléché, le MEDEF
semble ne pas connaître les transports en commun), je suis bien soulagé et perdu de retrouver les gens de la vie, la vraie.

Libellés : ,

16 Commentaires:

Anonymous Yann dit ...

Même pas une limousine pour te raccompagner ? Mais c'est scandaleux ça, j'en parle dès demain à LP. Enfin si tu as cassé la graine c'est déjà ça de fait...Pas de petit LU ?

28 août, 2008 21:31  
Anonymous Antonio dit ...

j'imagine que la taxe RSA va faire l'objet d'intenses débats !...

28 août, 2008 22:14  
Anonymous Zone Franche dit ...

ton reportage me fait dire que j'ai bien fait de ne pas réserver mon temps pour cette farce dans laquelle tu fais partie des manipulés...même si tu n'en as pas envie...

28 août, 2008 22:50  
Anonymous chr!s dit ...

ouaih je sais !!
Faute de goût terrible...les ponpons sur les mocassins :))

...j'espère que tu n'es pas en pleine déprime après ce cocooning.
Pour voir de vrais décideurs, prends ton sac et va à Berlin.
http://en.oreilly.com/webexberlin2008/public/content/home

28 août, 2008 23:12  
Blogger Rimbus dit ...

Salut Luc, j'ai honte de l'avouer, mais ça fait bien 15 jours que je n'étais pas passé par ici. Quel changement !
On dirait mon blog maintenant ! :-D
bise

29 août, 2008 11:34  
Blogger VincentC dit ...

Bonjour cher Luc!
Si tu veux savoir le budget de l'UE, c'est 1,5 millions d'euros, "financés en grande partie par les entreprises partenaires".
A+!
VincentC

29 août, 2008 11:53  
Anonymous Marsu dit ...

" je suis bien soulagé et perdu de retrouver les gens de la vie, la vraie."

Parce que les costards-cravates sont virtuels ? Il faut être pauvre, handicapé et cancéreux pour être "vrai" ?

29 août, 2008 18:33  
Anonymous jf le démocrate dit ...

La prochaine fois, essaye plutôt le club "Le Siècle". Tu y trouveras de tout, des hommes politiques influents (de tous bords), des journalistes influents, des grands patrons...
Seul hic, je ne sais vraiment pas comment on peut obtenir une invitation...

29 août, 2008 19:03  
Anonymous Mistral dit ...

"les clones de polytechnique" ...je sais pas ce que tu veux dire par la.

moi qui ait fait math sup à 17 ans en internat de la république, qui en a bavé pendant trois ans pendant que d'autres glandouillaient en fac, j'ai un peu de respect pour ces jeunes qui intégre X.

Si tu pouvais seulement imaginer les efforts que celà peut représenter tu aurais sans doute d'autres mots.

29 août, 2008 19:29  
Blogger Luc Mandret dit ...

Yann >> non, un bon RER des familles ;)

Antonio >> taxe RAS comme l'appelle Parisot ...

Gilles >> tu aurais pourtant eu le bonheur de m'y voir. Mais c'est sûr, te connaissant, tu aurais hurlé !

chr!s >> bonne idée, ich gehe weg jetzt !

Rimbus >> shame on you !

Vincent >> merci pour l'info. On finance combien de RSA avec 1,5 millions ?

Marsu >> je ne confonds pas les "costards-cravates" avec les participants à l'UE du MEDEF, ayant moi-même été l'un de ceux-là. Et puis, il n'y a pas que des pauvres, des handicapés et des cancéreux dans le RER.

JF >> j'adorerais ! Si qqun peut me faire une accréditation blog pour Le Siècle, je suis preneur !

Mistral >> il y a des glandeurs partout.

29 août, 2008 20:37  
Anonymous Eric dit ...

Tu te fais du mal!

30 août, 2008 09:46  
Anonymous chr!s dit ...

...pour le siècle, lis le dernier papier de Duhamel sous http://www.tnova.fr/
Et va lui demander une interview de 15 minutes au Siècle.

Ca marchera p-t !?

30 août, 2008 19:20  
Anonymous Frédéric-Michel Chevalier dit ...

Salut Luc,

Quelques précisions en réponse à ton post.
Tout d'abord, merci d'avoir répondu présent à mon invitation.
Tu es peut être effectivement passé trop vite pour pouvoir prendre la pleine mesure des choses et des contacts.

Et les quelques caricatures qui subsistent, montrent que nous avons encore du boulot.

Prends l'exemple des limousines : combien en as-tu compté ? Une quinzaine, allez, disons 20, même 30. A qui appartenaient-elles ? A quelques patrons du CAC 40, aux ministres présents, aux délégations qui ont accompagnée le roi de Jordanie ou le Premier ministre tunisien. Bref, sûrement pas aux 6000 personnes qui se sont relayées sur le site. Et puis, es-tu allé sur le parking immense, où l'on ne comptait plus les smarts, twingos, clios et autres voitures de "monsieur tout le monde" ?

Sur les contacts... tu avais des personnes de mon équipe à ta disposition pour t'introduire auprès des personnalités ou t'aider à identifier des personnes intéressantes pour toi. Le réflexe de se replier vers les autres blogueurs n'est-il pas finalement le signe d'une certaine timidité, bien compréhensible au demeurant ?

N'oublie pas qu'il n'y a pas 4000 patrons des 40 sociétés du CAC 40. Tu as croisé sans le savoir beaucoup de petits patrons, de jeunes entrepreneurs qui se battent au quotidien pour faire vivre leur boite et qui gagnent souvent moins qu'un cadre salarié !

Enfin @ zone franche... Sincèrement, je ne pense pas qu'il y ait quelque manipulation que ce soit. Nos objectifs sont transparents et clairs. Ils ont été exposés dès le départ : http://www.e-marketing-management.fr/2008/07/laurence-pariso.html

Nous avons respecté ces règles du jeu et laissé la plus grande liberté de mouvement et d'expression aux blogueurs présents (Luc pourra te le confirmer). Tu peux aussi te faire une idée en regardant les débats du www.medef.tv, notamment ceux avec Farid Taha et Leila Ghandi ou bien celui sur Internet sans Frontières avec Gilles Misrahi et Archippe Yepmou, etc. pour te rendre compte de l'espace de liberté d'expression.

Bref, plutôt que de dénoncer la manipulation par les "méchants patrons du MEDEF", le mieux aurait été de venir t'en rendre compte par toi même, de te faire ton opinion et de la publier. Ca n'aurait peut-être pas été du temps perdu.

En tout cas, moi j'attends d'être invité avec autant de liberté à bloguer au PS, au Modem ou à la fête de l'Huma !

31 août, 2008 13:30  
Blogger Luc Mandret dit ...

Frédéric-Michel >> Quelques commentaires sur tes réponses.

Sur les voitures : je ne parle pas que des limousines, même sur le très grand parking, il y avait beaucoup de grosses cylindrées. Mais c'est surtout une image de ce que j'ai pu ressentir quand à la "mentalité" des participants.

Sinon, oui, je suis un grand timide, mais je me soigne :)

Pour le reste, je suis d'accord avec toi, le grand point positif de cet évènement est une totale transparence et une liberté totale qui nous était accordée, et je t'en félicite et remercie.

31 août, 2008 15:13  
Blogger GillesMisrahi dit ...

Merci à Frédéric-Michel Chevalier et au MEDEF pour son soutien à l'association Internet sans frontières. http://www.internetsansfrontieres.com

01 septembre, 2008 20:50  
Anonymous chr!s dit ...

Je vais me répéter, mais si tu as un peu de temps et de l'argent, passes à Berlin.

...la campagne officielle vient de commencer avec des off sur les billets d'entrées.
Plus d'info sous mon prénom/url.

Bon we,

04 septembre, 2008 13:20  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home