]]>

11 août 2008

Il faut aimer le soldat Chirac

Partager
Jacques Chirac. Depuis son retrait de la vie politique, j'éprouve une profonde nostalgie de Jacques Chirac. Le papi finalement me manque. Certes il a été un bien mauvais Président de la République. Certes Jacques Chirac est une vieille crapule, un escroc (de la politique) et nous ne retiendrons qu'une chose positive de ses deux mandats : sa politique étrangère. Le non atlantisme, son refus de suivre les Etats-Unis dans la guerre en Irak, son aura internationale dans les pays arabes et africains. Et ce n'est pas rien.

Mais surtout Chirac m'est sympathique. Il ne joue pas au vieux con moralisateur, comme pourrait le faire un ancien président de la République. Il s'en tient à une retraite paisible (et probablement dépressive) avec Momone. Bernadette Chirac, elle, doit regretter plus que lui les fastes luxueux des ors de l'Elysée. Et Sumo le bichon de la famille doit également regretter ses sorties dans les jardins des palais de la République.

J'en aurais presque enterré Jacques Chirac, si je ne suivais pas les flux d'un site people. No comment please. Sur pure people, j'ai trouvé ce cliché de Jacques Chirac en compagnie de Jean-Louis Debré. Les vacances de Jacques Chirac à Saint Tropez y sont relatés avec moults détails et photos. Différentes sorties de l'ancien président de la République, avec son ami le président du Conseil Constitutionnel, ou bien sur le yacht de François Pinault, ou encore sur des marchés dans des bains de foules dont il a le secret.

Jacques Chirac a passé sa vie à faire de la politique. Se faire désirer. Etre aimé. Susciter le désir. Séduire ses camarades et les électeurs. Devenir populaire. Sans tomber dans la psychologie de comptoir (Allo ? Macha si tu me lis), Jacques Chirac a encore besoin d'être aimé. Et peut-être encore plus maintenant qu'il est sur le banc de touche. Serrer des louches par centaines, embrasser des femmes sur les quatre joues, prendre des enfants dans ses bras, se faire photographier, sentir les gens se retourner sur son passage, entendre les gens chuchoter à son approche.

Sauvons le soldat Chirac, mes biens chères soeurs, mes très chers frères, aimons Jacques Chirac. Envoyons-lui toute l'affection dont nous sommes capables. Ne laissons pas un petit vieux seul dans sa détresse, se morfondre dans la canicule de sa retraite bronzée. Jacquot si tu me lis : oui, je t'aime !

Libellés :

27 Commentaires:

Anonymous Anonyme dit ...

il copie ségo avec ses fringues blanches ?

11 août, 2008 13:23  
Blogger Rémi Bazillier dit ...

"son aura internationale dans les pays (...) africains"

c'est une blague?

11 août, 2008 13:24  
Anonymous Raphaël dit ...

J'aime bien ce petit article ; je me suis permis de la reprendre sur mon blog :-)

11 août, 2008 13:31  
Anonymous XIII dit ...

C'est incroyable, ces fans qui ramènent tout à Ségolène Royal... Quand un papi se balade en blanc à St Trop, on demande si il se prend pour Eddie Barclay, pas pour la madone poitevine !!

11 août, 2008 13:46  
Anonymous pazmany jeune garde 87 dit ...

ouha c'est Bayrou qui va être jaloux de cet amour voué à Chirac ! A moi il ne me manque pas, seul me manque Mitterrand, le meilleur président de la Vème République.

11 août, 2008 13:55  
Anonymous abadinte dit ...

Chirac et Debré sortent-ils de l'hopital psy?

11 août, 2008 14:31  
Anonymous KPM dit ...

Ils font vraiment vieux...

11 août, 2008 15:02  
Anonymous Mohamed dit ...

personnellement, il me manque surtout quelques éclairages sur un présumé compte bancaire japonais crédité de 45 Millions D'€, une justice digne de ce nom sur le "systême parisien", ou encore un président pénalement responsable.
Bien peu de chose en comparaison du bonheur que me procure l'image ce pasible retraité.

11 août, 2008 15:15  
Anonymous Benjamin SAUZAY dit ...

Jeune garde 87, Mitterand te manque ?! Mais... si je compte bien... tu avais 8 ans quand il a quitté la politique...

11 août, 2008 15:27  
Anonymous Raphaël dit ...

Sans vouloir te vexer, "pazmany jeune garde 87", le meilleur président de la Vème République est sans l'ombre d'un doute De Gaulle. Mitterrand a toujours aboyé sur la caravane lorsque De Gaulle était au pouvoir (cf "Le coup d'Etat permanent") mais il en a bien profité par la suite...

11 août, 2008 15:53  
Blogger javier dit ...

"son aura internationale dans les pays (...) africains"

Et après on critique la françafrique ?...

11 août, 2008 17:26  
Blogger litteracteur dit ...

Incroyable que de tels articles sidérants de vacuité aient une telle audience dans les blogs dits "politiques"...

Qu'on te change de catégorie, et vite !!

11 août, 2008 23:03  
Anonymous Marc-Antoine dit ...

Entièrement d'accord avec littéracteur : ce papier est d'une frivolité désarmante et, tout compte fait, affligeant!

12 août, 2008 00:57  
Anonymous Thieffaine dit ...

Ben dis donc , Luc, tu en ramasses de plus en plus de jour en jour ... et je vais en ajouter ... Tu critiques Le moralisateur Giscard ... alors donne des preuves , argumente , précise, explique ...ce que tu ne fais jamais , tu ne sais qu'affirmer c'est tout , et ça c'est nul !Un journaliste ou quelqu'un qui tient un blog politique doit connaître le B.A. Ba du journalisme.

Moi, Giscard , je le trouve très bien dans ce qu'il a fait, ( Sauf dans srs livres ... quelle horreur ridicule ...) et toujours très bien dans ce qu'il raconte .

Alors puisque tu attaques , PROUVE ! C'est ça qui manque ici . Les allégations sont sans fondement aucun . Et tes lecteurs commencent à te le dire .

En revanche , j'apprécie ton honnêteté . Tu laisses passer tous les commentaires .

Amicalement

TAdF.

12 août, 2008 13:38  
Blogger Lancelot dit ...

Litteracteur >> tu me lis parce que je suis dans une "catégorie" ? Quelle beau critère de sélection.

Marc-Antoine >> tu connais la sortie.

Thieffaine >> deux commentaires négatifs, il m'en faudra plus ...
Pour le reste, je ne suis pas journaliste, et l'avantage de ce blog c'est bien de pouvoir répondre aux questions des commentaires, comme je pourrais le faire avec toi si c'était demandé poliment. Seulement sur VGE, il s'agit bien évidemment d'un avis subjectif, il suffit de lire son blog ou de suivre ses déclarations dans la presse.

12 août, 2008 14:21  
Anonymous Thieffaine dit ...

" c'est bien de pouvoir répondre aux questions des commentaires, comme je pourrais le faire avec toi si c'était demandé poliment "

Mais j'ai parlé poliment Luc ! j'ai donné un avis qui n'est pas le tien mais qui est honorable... ou alors j'ai mal compris ta phrase ...

Je ne comprends pas ce que tu veux dire... J'ai relu , c'est net , précis et POLI .

TAdF

12 août, 2008 14:47  
Blogger litteracteur dit ...

Lancelot, j'aime la transgression des genres, le mélange des styles, et je ne te range pas dans une case, je souligne juste que tes articles ont d'analyse politique que la "couleur" et non le fond.... Et finalement, oui, je m'etonne de l'audience de ton blog inversement proportionnel à sa qualité.

12 août, 2008 15:23  
Blogger Lancelot dit ...

Thieffaine >> oui je trouve donc commentaire agressif, donc malpoli.

Litteracteur >> la politique, ce n'est pas que le fond. Pour le reste, je n'oblige personne à me lire.

12 août, 2008 15:28  
Anonymous Marc-Antoine dit ...

Je n'aurais jamais pensé que ta réponse atteindrait un tel niveau de fierté, de satisfaction et, finalement, de bêtise. Certes, tu n'obliges personne à te lire, mais quinconque écrit, s'expose à la critique. C'est une loi intangible. Avec quelques-uns, j'ai simplement voulu t'alerter sur le décalage manifeste entre les prétentions de ton blog et la réalité de son contenu. Par exemple, quand je lis au sujet de Chirac quelque chose comme "son aura internationale dans les pays arabes et africains", je me pince pour savoir si, parfois, je ne rêve pas... Alors, pour te déniaiser, je te conseille vite le livre de Boltanski et Aeschimann, Chirac d'Arabie : les mirages d'une politique française (Grasset, 2007). Tu te mordras les doigts d'avoir écrit pareilles billevesées. A bon entendeur, salut.

12 août, 2008 17:14  
Blogger Lancelot dit ...

Marc-Antoine >> relis ton premier commentaire. Tu veux que je réponde quoi ? Si tu trouves ce que j'écris "affligeant", rien ne t'oblige à lire ce blog. D'ailleurs, vu que ma réponse est "bête", je ne comprends pas pourquoi je prends la peine de te répondre.

Tu parles des prétentions de mon blog. Qu'en sais-tu de mes prétentions ?

Sur Chirac. Je ne parle pas de sa politique africaine, je parle de sa notoriété en l'occurrence dans cette expression. Et il suffit d'aller en Afrique pour s'en rendre compte, du moins c'est ce que j'y ai ressenti.

12 août, 2008 17:24  
Anonymous Marc-Antoine dit ...

Luc,
Je fais partie de tes fidèles lecteurs. Mais je trouve que, coup sur coup, tu viens de produire deux articles que je ne trouve pas d'une grande intelligence et qui "jurent" avec le reste de ce qu'on peut lire sur ton blog (voir le précédent article sur le sport). Pourquoi me priverai-je de te le dire? Je suppose que si tu laisses à tes lecteurs la possibilité de livrer quelques commentaires, ce n'est pas seulement pour qu'ils te disent que tout ce que tu écris est absolument génial et inattaquable... J'ai simplement voulu te dire, peut-être un peu trop directement, ce que je pensais de ton post et que je trouvais ça un peu bête (pardonne-moi, je ne trouve pas d'autre mot). Je ne m'attendais pas à ce que tu me dises quelque chose comme "par ici là sortie". J'attendais plutôt : "pourquoi diable est-ce bête?".
Quant à tes prétentions, je les mesure à la place qu'occupe ton blog dans ton CV : si celui-ci n'était qu'un vulgaire passe-temps, ou un simple jeu sans enjeu, je ne crois pas que tu t'enorgueillirais d'avoir plus de 5000 lecteurs par jour... C'est donc bien quelque chose de sérieux pour toi.
Sur Chirac, je ne sais pas où tu es allé en Afrique, mais où que tu sois allé, tu dois bien savoir qu'il n'y a pas consensus africain sur Chirac. Et ce n'est pas parce qu'on accomplit un voyage en Afrique qu'on est mieux habilité que quiconque à parler de l'Afrique. On sait depuis Montesquieu que tout dépend de l'outillage mental qui équipe la perception du voyageur. Est-ce que tu es allé en Côte d'Ivoire? Est-ce que tu as lu la lettre ouverte à Jacques Chirac à propos de la Côte d'Ivoire d'Aminata Traoré? Je pense que sa lecture pourrait te faire porter un autre regard sur l'Afrique et, je l'espère, te vacciner à l'avenir de reproduire de telles phrases... Avec toute mon amitié,

12 août, 2008 18:02  
Blogger Lancelot dit ...

Marc-Antoine, avoue que e genre de commentaires est plus agréable, non ?

Tu commentes sur les articles que tu n'aimes pas, c'est dommage que tu ne le fasses pas sur ceux que tu aimes.

Sinon, vu que tu es un fidèle lecteur, tu auras remarqué que je laisse la place à la critique ...

Comme tu as pu le voir également, je modère en ce moment les commentaires, notamment suite à une nuée de commentaires plus que limites et très insultants. Donc je ne prends plus la peine de répondre aux commentaires comme le premier que tu as envoyé.

Je serai bien heureux d'attirer 5000 lecteurs par jour, tu as mal lu mon CV. Par ailleurs, le blog n'occupe pas une place si importante que cela sur mon CV, du moins je pense.

Sur Chirac. Non, jamais mis les pieds en Côte d'Ivoire. Plutôt au Maghreb, en Tanzanie, au Kenya etc. Certes il y a mon regard, mais crois-moi, la popularité de Chirac dans le coeur de nombre des personnes que j'ai pu rencontrer est assez hallucinante. Et je me fie plus (peut-être est-ce un mal) à ce que je vois, ce que j'entends, ce que je ressens.

12 août, 2008 18:20  
Anonymous Thieffaine dit ...

Tu n'as pas osé publier le dernier !

12 août, 2008 20:28  
Anonymous Marc-Antoine dit ...

5000 lecteurs par jour ou par semaine, ça ne change pas grand chose à l'affaire... L'essentiel est que cette valeur audimatique figure sur ton CV et si elle y figure, on se dit que ce n'est sans doute pas pour rien. Et puis ce n'est pas vrai, je suis déjà intervenu sur ton blog pour dire des choses gentilles...
En fait, je ne nie pas que Chirac est populaire en Afrique, je doute seulement que les personnes que tu as rencontrées constituent un échantillon représentatif...

12 août, 2008 20:44  
Anonymous Thieffaine dit ...

Qu'attends-tu pour le publier ?

12 août, 2008 21:13  
Blogger Lancelot dit ...

Thieffaine >> de quoi tu parles ????

Marc-Antoine >> mon échantillon n'est pas plus représentatif que ceux d'Aminata Traoré ou d'Aeschimann. Et même si mon échantillon était représentatif (bon courage pour être représentatif des africains, il faut beaucoup de sujets), on pourrait remettre en question le sondage, n'est-ce pas ? Enfin, je parle de vécu et de sentiments, j'écris des notes personnelles (et à vocation humoristique concernant celle-ci), pas de sciences politiques.

12 août, 2008 21:28  
Anonymous Eric Maillard dit ...

En toux cas, Jacques Chirac choisit bien son club. Je pense que le Nikki Beach est le meilleur Club de Saint Tropez.

Eric Maillard

17 août, 2008 15:55  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home