]]>

07 août 2008

No sport

Partager
Je ne parlerai pas des Jeux Olympiques. Tout comme je ne parle pas de sport sur ce blog. Le sport m'ennuie particulièrement, aussi bien à pratiquer, à regarder qu'à supporter. Je pourrais presque considérer le sport comme un nouvel opium du peuple. Le chauvinisme des supporters derrière une équipe locale, municipale ou nationale me renvoie l'image d'un patriotisme mal placé, d'un moutonisme illusoire.

Je ne respecte pas le métier de sportif : les sportifs ne produisent rien. Des performances uniquement, mais sans objectif aucun, sinon totalement psycho-personnel pour chacun des sportifs. Mais tout cela ne me concerne guère. On me rétorquerait que le sport produit du rêve. C'est parce que les gens n'arrivent pas suffisamment à trouver dans leur vie de quoi rêver qu'ils reportent ce bonheur dans la starification d'autrui. Le sport crée de la richesse, il est vrai. Le sport crée des riches, aussi. Mais les sportifs ne créent rien.

Je terminerai par cette réplique de Winston Churchill, à qui l'on demandant le secret de sa longévité, il répondait : "No sport".

Libellés : ,

20 Commentaires:

Anonymous François dit ...

Cette petite perle de Churchill est depuis longtemps ma devise ;)

07 août, 2008 14:09  
Blogger Gaël dit ...

qui est aussi un des meilleurs albums de Rodolphe Burger !

07 août, 2008 14:10  
Anonymous Maxime dit ...

Il paraîtrait que certains pratiquent une activité sportive en dehors de tout contexte concurrentiel et/ou médiatique, simplement pour le plaisir ou pour garder la forme physique minimale pour ne pas traverser la vie en cacochyme. Mais bon, ça doit être de la propagande ;-)

07 août, 2008 14:30  
Blogger Seb dit ...

Le fait que tu ne fasse pas de sport te pousse à exprimer ce genre de propos.

Le sport n'apporte rien, qu'apporte l'art ? Et la photographie par exemple ?

Rien de plus.

Le sport apport la santé c'est prouvé, l'espoir pour certains, le dépassement de soi, je l'ai vécu, le gout de l'effort, le respect des règles pour certains sports, les valeurs d'entraide pour d'autres.

Mais tu ne peux comprendre que si tu vis ce genre de chose la.

07 août, 2008 14:37  
Blogger Renaud dit ...

"C'est parce que les gens n'arrivent pas suffisamment à trouver dans leur vie de quoi rêver qu'ils reportent ce bonheur dans la starification d'autrui"

C'est un peu comme la religion...si je puis me permettre...

07 août, 2008 14:46  
Blogger jeandelaxr dit ...

Vive la littérature !
Je t'ai tagué pour une nouvelle chaîne à la c**
http://jeandelaxr-lejouretlanuit.blogspot.com/

07 août, 2008 15:02  
Anonymous Nick Carraway dit ...

Le sport, c'est du jeu. Et le jeu est un invariant anthropologique d'une puissance philosophique désarmante.

07 août, 2008 15:08  
Anonymous Sophie M. dit ...

"Le sport apporte la santé c'est prouvé"...
Tu parles !
C'est pour ça qu'aujourd'hui je n'arrive plus à me déplacer sans canne...

07 août, 2008 15:14  
Blogger matorif dit ...

+1 avec Seb. Ce post est complètement abherrant.

07 août, 2008 16:19  
Blogger Lancelot dit ...

François >> m'étonne pas de toi !

Gaël >> connais pas.

Maxime >> oui c'est de la propagande !

Seb >> L'art apporte de la création, un regard sur le monde, une réflexion sur la société.

Pour le dépassement de soi, l'espoir, l'effort, c'est ce que je dis : le sport comme un refuge (une sortie ?) psychologique. Pourquoi pas, mais pas pour moi.

Renaud >> d'où l'opium du peuple :)

Nick >> tu traduis en français ?

Sophie >> bon rétablissement.

Matorif >> merci pour ta visite.

07 août, 2008 16:35  
Blogger Seb dit ...

@ Luc: Sauf ton respect, lorsque tu publies une photo d'un rétro de rue ou de gouttes de perrier outre le fait que ce soit joli et sympathique, cela ne m'apporte rien. Pas plus que les tableaux de vangogh ou les monochrome de je ne sais qui.

S'entrainer pendant 6 mois 3 fois par semaine qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige pour arriver à courir un marathon (42km) et à la terminer honnorablement. Ca cela m'a appris le courage, la persévérence et l'extreme joie de terminer. Aujourd'hui, de merveilleux souvenir.

Question de point de vue ?

07 août, 2008 17:17  
Blogger javier dit ...

Les sportifs créent du divertissement, tout comme les comiques et les émissions de télévision. Tout ceci crée des sensations, de l'émotion qui mettent de la gaité dans notre agenda "métro, boulot, dodo". C'est peut être pas le tien, c'eest vrai...

07 août, 2008 17:24  
Blogger Lancelot dit ...

Seb >> question de point de vue, évidemment, je parle à la première personne, non ?

Javier >> oui, Navarro crée du divertissement aussi, et on n'est pas obligé d'aimer.

07 août, 2008 17:31  
Blogger Gaël dit ...

@Luc Rodolphe Burger, t'abuses je vais finir par croire que tu ne me lis pas...

autrement je suis impressionné par les réactions que suscitent cet article !

notamment Seb comparant la photographie ou la peinture avec le sport : l'art ne t'apporte vraiment rien Seb ? même pas un peu d'évasion ?

07 août, 2008 17:32  
Anonymous Sophie M. dit ...

Merci, mais pour le rétablissement c'est trop tard, mes articulations sont beaucoup, beaucoup trop usées...
Le sport c'est peut-être bien, mais à condition qu'on n'en abuse pas, et surtout tant qu'on n'a pas de blessure. Sinon on finit par le payer très cher en vieillissant.
Des articulations pourries, des prothèses par ci, des prothèses par là, et beaucoup de douleurs, c'est ce qui attend les sportifs dans la plupart des cas.
Faites du sport qu'ils disent !
Moi je dis, faites gaffe à vos articulations, c'est précieux...

07 août, 2008 17:38  
Anonymous Nick Carraway dit ...

@Luc : Taper dans une balle, caresser un palet, viser une cible, ce sont des actes de jeu. Tout le monde joue, depuis des temps préhistoriques. Et l'on joue partout. L'homme, quel qu'il soit, d'où qu'il soit, de quelque condition qu'il soit, joue. Et ce constat, qu'on appelle invariant anthropologique, troue le cul au premier philosophe venu.

Pourquoi joue-t-on ?

Ca perd un peu à la traduction, quand même...

07 août, 2008 17:50  
Anonymous Cyril/Mouse54 dit ...

@ Gaël : Le sport aussi amène un peu d'évasion...

En tout cas, Luc, avec ce billet, tu me fait dresser le poil du responsable d'association sportive que je suis ^^

07 août, 2008 21:33  
Anonymous olivier dit ...

Quand tu t'y mets t'en dis un tas de conneries !
Je ne vois pas le rapport entre le sport en lui même et le business que tu critiques.

J'aime me changer la tête après le travail (endorphines tout ça), j'aime me muscler et mincir, j'aime aussi voir un bon match de foot (c'est rare). Ça fait de moi un mouton illusoire ?

Arrête l'auto-branlette en lieu clos (handisport narcissique ?)

"Mais les sportifs ne créent rien."
C'est du pavlovisme sarkozyste ça ? T'es devenu matérialiste à mort et il faut produire produire produire ?
Un blog c'est pas psycho-personnel ?

J'aime bien te lire, mais quand tu dis n'importe quoi tu mérites vraiment des claques.

08 août, 2008 08:13  
Blogger Etienne B. dit ...

Oh le troll ^^ Avoue que tu le fais exprès !

Le sport c'est :
- du divertissement (tout comme le théâtre, le cinéma, et autres spectacle)
- un moyen de prévention pour la santé publique (dans la très grande majorité des cas, et sauf conduite à risque tel que les produits dopants ou les sports extrêmes).

Et encore, il y a l'effet psychologique (l'épanouissement, etc.) qui peuvent être apporter par le sport (mais aussi par autre chose).

Enfin bon, accomplissement personnel n'a rien à voir avec la productivité, j'allais oublier...

08 août, 2008 21:10  
Anonymous Marc-Antoine dit ...

Ce billet d'humeur est sans doute l'un des plus crétins de ce blog. Il traduit une posture intellectualocentriste qui crache sa haine pour tout ce qui n'est pas soi (c'est-à-dire intellectuel, parisien, surinformé). La comparaison éculée avec l'opium du peuple est affligeante car le sport n'est pas une superstructure, à la différence de la religion: il ne produit pas de discours sur le monde. Et ce ne sont pas les non-sportifs qui parlent le mieux du sport. En fait tu me fais penser au crapaud dont parle Voltaire dans son Dictionnaire philosophique : "Demandez à un crapaud ce qu'est la beauté, il vous répondra que c'est sa crapaude avec de gros yeux ronds sortant de sa tête". Alors oui, comme tu dis, ce n'est qu'une question de point de vue... et bravo à Seb ou Etienne B. d'apporter ici une parole dissonante.

10 août, 2008 11:24  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home