]]>

28 septembre 2008

Le Parti Socialiste doit-il se scinder en deux partis politiques ?

Partager
Sur Radio J, propos d'Henri Emmanuelli à propos du meeting tenu par Ségolène Royal et sa chorale au Zénith : "La politique n'est pas un show. Cette vision de la politique axée sur le marketing, qui s'inscrit dans la logique de la publicité commerciale, qui néglige le fond (...) c'est le genre de cérémonie qui est entre le show business et le rassemblement de secte".

Dans Métro, propos de Ségolène Royal à propos de Martine Aubry et de Lionel Jospin : "La motion que je soutiens, c’est la seule qui assume la campagne présidentielle. Les autres sont portées par des personnalités qui ont été aux abonnés absents, comme Martine Aubry, ou qui m’ont critiquée, comme Lionel Jospin qui a écrit un livre abominable après les élections".

Et ce ne sont que deux propos parmi tant d'autres. Des bonnes vacheries qui retiennent l'attention des commentateurs politiques. Des petites phrases assassines qui montrent à quel point l'on peut se détester entre éléphants socialistes. Des tacles lamentables entre camarades d'un même parti qui exaspèrent nombre de militants de la base.

Les amitiés se font (sous les projecteurs) et se défont (par tribunes interposées). Toujours avec passion et haine. Des sentiments à leur exacerbation. Des ennemis internes qui se retrouvent parfois, mais avec quelle crédibilité ?

Le Parti Socialiste ne gagnerait-il pas, une fois pour toute, à se diviser, à établir un constat de décès. Et de créer deux ou plusieurs autres partis politiques, à rejoindre d'autres instances dont ils se sentiraient plus proches ? A cesser leurs querelles éternelles, à n'utiliser les bombes H que pour attaquer intelligemment la politique de Nicolas Sarkozy ? A moins que la course aux maroquins ne continuent encore longtemps de les maintenir ensemble dans ce parti tellement pathétique vu de l'extérieur ...

Libellés : ,

22 Commentaires:

Anonymous Maxime dit ...

La vache, si on devait scinder tous les partis dont les dirigeants se lancent de petites phrases, voilà un bail que le MoDem serait divisé en 20 partis... :)

28 septembre, 2008 14:37  
Blogger Luc Mandret dit ...

Maxime, on parle du MoDem dans cette note ? Ah, non ...
Et puis, étaye un peu tes propos, argumente, je ne vois pas d'attaques aussi violentes !

28 septembre, 2008 14:38  
Anonymous tyran_jovial dit ...

Très honnêtement Luc, Emmanuelli n'a til pas (une fois n'est pas coutume) raison?
Royal passe son temps à dauber sur les socialistes et à les accuser de tous les maux et notamment d'être les responsables de sa défaite, de lui avoir imposé des propositions pour son programme...
Il faut savoir aller au bout de la logique et je crois sincèrement que Royal devrait se poser la question de sa présence dans un parti qu'elle conspue.

28 septembre, 2008 14:49  
Anonymous Maxime dit ...

On appelle ça un raisonnement par l'absurde. C'est donc une forme d'argumentation, que te faut-il de plus?

L'unique argument de ta note tient en la chose suivante: puisque les dirigeants se lancent des petites phrases quotidiennement, scindons le Parti socialiste. Heureusement que l'unité d'un Parti ne tient pas à ça.

28 septembre, 2008 14:53  
Blogger Christopher Lienard dit ...

Je pense pour ma part que les électeurs aiment les lignes claires, qui correspondent à des projets de société bien identifiés. Le PS n'arrive pas à porter cela à mon avis et c'est pour cela qu'il n'est pas porté au pouvoir par les français.
Un grand parti de gauche radicale et un grand parti social-démocrate permettraient de proposer deux autres projets clairs aux français que le sarkozysme, et le débat d'idées y gagnerait selon moi.

28 septembre, 2008 15:08  
Anonymous Vincy THOMAS dit ...

Il ya toujours eu des inimités au sein d'un très grand parti.
Prenons l'UMP
Je ne pense pas que les récents propos d'Estrosi sur Devedjian, ou les peaux de banae lancées sous les pieds de Raffarain, ou les guerres larvées entre Yade et Morano, entre Woerth et Borllo ou encore les commentaires assassins sur Dati, ou même les violentes dissensions entre Sarko et MAM, Sarko et Fillon, Sarko et de Villepin soient l'exemple même d'une unité parfaite et d'une cohésion idéologique...

Maxime a raison sur le Modem. Pour l'instant nous n'entendons que Bayrou, mais les recente smunicipales montrent que chacun a fait comme ça lui a plu. Le jour où le Modem fera émerer des cadres, des élus nationaux, je pense qu'il y aura autant de points de vue qu'à lépoque de l'UDF, qui rappelons le a éclaté entre le NC, les Valoisiens, le Modem...

On peut elargir le debat. Les Verts sont ils morts malgré leurs divisions et leurs égos?

Ou au contraire, le PC, tout à son "uniformisation forcée", est il plus vivant?

Je me fos de savoir ce que pense Aubry de Royal ou Delanoe de Fabius. Ce qui compte c'est le projet que le pS va devoir construire dans les trois prochaines années. Les trois motions p"residentiables" à ce titre ont peu de difference entre elles... comme quoi l'unité n'est pas si irréaliste.

c'est juste une quetsion d'eos. comme toujours en politique

rappelons nous rocard mitterand en 80, mais aussi fabius / jospin ou deferre / chevenement... ça ne date pas d'hier.

28 septembre, 2008 15:09  
Blogger marc vasseur dit ...

D'accord avec toi luc... Quand des dirgeants et des militants (n'est ce pas maxime) considèrent que 20/25% des militants sont regroupés dans une secte... il y a un gros problème

28 septembre, 2008 15:33  
Blogger Hervé Torchet dit ...

Il me semble que la question n'est pas tellement en soi que les dirigeants se détestent ou qu'ils se balancent, mais que cela prive le parti de son efficacité, ce qui est le cas dans les grands débats de société, le PS étant rentier de sa position d'opposant historique.

28 septembre, 2008 15:37  
Anonymous Nicolas dit ...

Ben tiens, se diviser, la bonne idée... Pour laisser toute la place et l'espace médiatique... au Modem par exemple?

Quant aux divisions au sein du Modem ou d'ex-Modem (évoquées dans les commentaires), il suffit d'écouter ce que dit Cavada et Bourras de Bayrou ce midi sur Canal Plus...

Ou plus localement ici :
http://www.monputeaux.com/2008/09/je-suis-lu-co-1.html

Si chaque parti devait se diviser à chaque fois qu'un de ses leader ou lieutenant "sort" une petite phrase pour exister médiatiquement, on n'aurait que des groupuscules... ;-)

Cela étant, je suis le premier à dénoncer ces petites phrases assassines qui ne devraient être destinées qu'à Sarkozy et ses sbires...

28 septembre, 2008 16:22  
Blogger Tahar, coeur de lyon dit ...

cela fait longtemps que le PS aurait dû se scinder . Il y a trop de différence entre une tendance ancrée à gauche proche du pc et de besancenot et une autre partie plus ancrée à la social démocratie et marquée au centre. Il est certain que cette division renforcera le camp de gauche et donnera plus de poids au centre mais ça ne sera pas forcément bien vu du côté du MoDem qui verrait l'arrivée des sociaux démocrates du ps comme une concurrence pour la course aux présidentielles.
Mais il est évident que le paysage politique français se découpe en trois blocs.

28 septembre, 2008 16:27  
Anonymous abadinte dit ...

Je rejoins les propos de Maxime. Mme Delmas n'a-t-elle pas mis en place une campagne anti-Sarnez pour ensuite se rabibocher avec elle pour obtenir la tête de liste en Bretagne ou toute autre contrée éloignée pour les Européennes?

Arrêtons donc un peu avec cette critique systématique du Parti Socialiste, ce qui s'y passe est moins pire que le déni de démocratie qu'a subi le bien-aimé Farid Taha. Au Parti Socialiste au moins, les opposants ont le droit de prendre la parole !

28 septembre, 2008 17:34  
Blogger Etienne B. dit ...

C'est effectivement LA question du congrès. Mais c'est une question, et je n'ai pas la réponse.

Est-ce que c'est une bonne ou une mauvaise chose ? Je ne sais pas non plus.

PS : Mon billet sur ce thème : http://etmoi-etmoi-etmoi.blogspot.com/2008/09/la-cacophonie-tranquile.html

28 septembre, 2008 21:13  
Anonymous Anonyme dit ...

Luc,

Je te rejoins à 110 % (merci au passage d'avoir repris mon idée, peu commentée au demeurant de "dissolution juridique du Parti Socialiste": tu en appelles à une scission).

Désolé de voir que tout ce petit monde te tombe sur le dos et, quand ils déboulent, c'est rarement pour être sympa.

Donc, oui, tout ce qui peut pousser le PS à se dissoudre et à se scinder est (malheureusement) ce vers quoi il faut se résoudre: ce parti concentre trop de haines et d'inutilités pour avoir un avenir: en plus, c'est devenu un repaire de conservateurs (au sens littéral) et, soyons clair, d'élus attachés à la préservation de leur gagne-pain et de leurs petits avantages: Delanoë en est l'incarnation parfaite...

Tiens-bon avec d'aussi bonnes idées,

Julien T.

28 septembre, 2008 21:28  
Anonymous Anonyme dit ...

Et puis je trouve immonde le parallèle qu'ils font avec le Modem. Je vais être franc: quand je croise Abadinte dans la rue (cela m'est arrivé la semaine dernière), je change immédiatement de trottoir...Cette façon de débouler sur ton blog a un côté "guèpes qui viennent bourdonner" assez horripilant...Dieu m'en préserve !
JT

28 septembre, 2008 21:31  
Anonymous GuillaumeD dit ...

@ abadinte
tu gonfles des faits en trois mots percutants en ce qui concerne Quitterie Delmas; pas un proche de Marielle de Sarnez ne dirait que Quitterie a mené une "campagne" contre Marielle. Quitterie a longtemps été en désaccord, donc a été "en opposition", mais ce n'est allé si loin que ça.

Quant à Farid Taha, tu manques singulièrement d'informations contradictoires pour peser le pour et le contre, manifestement!

28 septembre, 2008 23:16  
Anonymous MIP dit ...

@ abadinte

pas mieux que Guillaume D

appelle moi pour qu'on en parle :-)

la vie existe en dehors de ce que tu peux lire sur les blogs modem :)

biz quand même les copains

29 septembre, 2008 00:22  
Anonymous Thieffaine dit ...

Maxime a parfaitemenrt raison sur le Modem , et l'argumentation que tu lui demandes n'a pas lieu d'être ...
Je pense , moi aussi que le Modem se divisera , il est même déjà en train . Plusieurs de mes correspondants pensent comme moi ... Quant à moi, je sais déjà une chose, je ne voterai plus pour lui la fois prochaine , contrairement à ce que j'ai fait jusque là !
Mais franchement ta première réponse à Maxime ne tient pas la route . Et il a eu raison de te répondre comme cela .

Maxime je te donne entièrement raison . Ce qui n'empêche que je garde mon amitié, évidemment à Luc .

Au revoir ...

TAdF.

29 septembre, 2008 10:15  
Anonymous Anonyme dit ...

A votre bon cœur messieurs/dames, venez en aide à une gentille brute en manque d’élèves.
Encore un effort, la lutte continue.
Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues!!!!!!!

Merci

http://htrjzrrjz.labrute.fr

29 septembre, 2008 11:58  
Blogger Lola Lopsa dit ...

Depuis le départ de jospin de la scène politique, il semblerait que le Ps a vraiment du mal à se trouver un nouveau leader.

une "dissolution juridique du Parti Socialiste"...? Pourquoi pas, mais ce dernier risque de se trouver dans une impasse sans électeurs comme nos amis du P.C...

Puis Ségolène Royal a raison d'utiliser les mêmes armes que Sarko en matière de communication.
Elle démontre aux éléphants qu'elle est encore debout et les femmes combatives, ça c'est de la meuf
;))))
Pour en finir et à la vue de tous les commentaires, je souhaite dire qu'il n'y a pas que le MODEM dans la vie, il y a aussi le sexe et ça, c'est du SOLIDE !
Smaaaaccck 2 gingerfag !

29 septembre, 2008 14:28  
Anonymous abadinte dit ...

Guillaume D et MIP, je ne fais pas plus que Luc sur le Parti Socialiste ^^
Il n'y a pas lieu à scission au PS quoiqu'on puisse en penser. Et pour cause, vous représentez notre salut ( http://crisedanslesmedias.hautetfort.com/archive/2008/09/27/vivre-ses-idees.html).

29 septembre, 2008 18:15  
Anonymous Gilles dit ...

Mon cher Luc

Une scission pourquoi faire ?

En efet, si le PS venait à se dissoudre, il en serait tout simplement fini de la gauche en France ! (Si, si je ne rigole pas !)

Et puis de toute façon, des inimitiés il en y a toujours eu que cela soit au PS, à l'UMP mais aussi dans l'entreprise où tu bosses ou bien encore dans la société !

Nombre de fois, on n'arrête pas de prophétiser sur une possible scission au PS et nombre de fois, les prophètes ont été démenti ! De fait, il faut attendre ce fichu congrès pour qu'une ligne se dégage enfin !

Gilles

(PS : j'ai bien été tenté de parler de la feu UDF mais comme ce n'était pas le sujet... LOL)

01 octobre, 2008 15:45  
Anonymous Danièle Douet dit ...

J'ai cherché sans succès le bouquin de JFK: "Il faut dissoudre le parti socialiste"...

Pas trace sur l'Ile d'Oléron où je suis. Nulle part en librairie...

Les quelques extraits que j'ai lus dans Marianne et les réponses de S. Royal, Manuel Valls, Michel Rocard et autres, étaient fort intéressantes...

J'espère qu'il est en librairie ailleurs, par exemple à Paris....

01 octobre, 2008 20:17  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home