]]>

21 septembre 2008

Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite

Partager
Une citation de Henry Ford pour illustrer une note sur les élections internes qui vont se tenir au Mouvement Démocrate. Je suis candidat sur la liste "Ensemble pour un Paris Démocrate" menée par Marielle de Sarnez. Candidat au conseil départemental, et candidat à la conférence nationale. Pour la présidence du mouvement départementale, Marielle de Sarnez, Jean Peyrelevade, Fadila Mehal, Armand Hennon, Violette Baranda, Thomas Maubert, Delphine Girard, François Guliana et Virginie Votier portent les couleurs de la liste.

Une seconde liste, menée par Christelle de Crémiers et Lionel Corre, se présente également aux suffrages des militants du MoDem. Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site de la liste Un nouvel élan. Et vous pouvez comparer avec celui de la liste Ensemble pour un Paris Démocrate. Vous y trouverez les candidats et les professions de foi.

Une simple remarque. A lire les articles sur les blogs, les statuts sur Facebook, et les (montagne de) mails, j'ai parfois que la liste concurrente se rassemble malheureusement surtout autour d'une opposition personnelle à Marielle de Sarnez. Mais pas sur le programme. Une sorte de TSS bis appliqué au MoDem : après le Tout Sauf Ségolène au Parti Socialiste, le Tout Sauf Sarnez au Mouvement Démocrate ?

Me concernant, et j'ai pu en écrire et en penser du mal de Marielle de Sarnez et parfois de sa façon de gèrer le mouvement, j'ai rejoint sa liste justement pour cesser les divisions. Elle a su faire preuve depuis quelques mois d'une véritable ouverture à des personnalités différentes, mais finalement complémentaires. Car les idées, le programme, fondamentalement, ils sont identiques entre les différentes listes.

J'ai toujours gardé ma liberté de parole et mon indépendance de penser ce que je veux, de dire ce que je pense, sur qui que ce soit, sur quoi que ce soit. Et je ne compte m'arrêter maintenant. Je ne deviens pas un cul-béni sarnezolâtre. Je me retrouve autour d'elle pour que notre large rassemblement de personnalités et de points de vue fassent avancer le Mouvement Démocrate.

Libellés : ,

14 Commentaires:

Anonymous Nick Carraway dit ...

Un nouveau souffle, c'est du vent ;-)

21 septembre, 2008 16:13  
Anonymous celui dit ...

De mon point de vue, il n'y a pas de « courant » au MoDem comme il y en a au PS ou à l'UMP. Les courants centristes sont des partis différents : NC, MoDem, GM,… Ce qui fait que sur les programmes, en tout cas sur les idées et les analyses, tout le monde est bien d'accord. Bref, à cette élection, on vote avant tout sur des gens, leur capacité à agir, l'énergie qu'ils veulent insuffler. D'où une certaine mauvaise ambiance généralisée autour de ces élections. Et mes espions à Cap Estérel me rapportent la même tendance.

21 septembre, 2008 16:24  
Anonymous GuillaumeD dit ...

C'est bien d'avoir mis un lien vers la liste concurrente.

C'est devenu évident pour beaucoup de blogueurs, mais hélas pas pour tous, notamment pas tous les démocrates.

Et puis cela prouve qu'on ne s'engage en politique ni pour l'argent, ni pour le beurre ;-)

21 septembre, 2008 16:27  
Anonymous Martine au Modem dit ...

encore moins pour le c... de ...

21 septembre, 2008 17:41  
Anonymous Yannou dit ...

Le centre de création contemporaine ?

21 septembre, 2008 18:21  
Anonymous David dit ...

@Luc
Bonjour Luc, en ce qui concerne le "TSS" transformé en "TSMDS"... (c'est pas facile à vendre ce truc!). Je peux te rassurer, ce n'est pas l'enjeu des élections fédérales.

On croit tout simplement en Christelle, son équipe et sa volonté d'apporter beaucoup de choses à Paris.

Toi, tu as vu des signes d'ouverture et un changement chez Marielle.

Nous, nous ne percevons pas les choses de cette manière et nous croyons qu'il est temps de proposer une alternative à sa gouvernance parisienne.

Beaucoup ont travaillé à ses côtés et se retrouvent sur la liste "nouvel élan, nouveau souffle".

C'est un peu paradoxal comme situation... toi, Quitterie, et d'autres à qui je pense, vous auriez vraiment pu porter ce projet avec nous. Compte tenu de vos positions, c'était assez logique...

Mais voilà, la ("real?") politique réserve des surprises parfois et je respecte ton choix. Rendez-vous après le 27.
David

21 septembre, 2008 20:06  
Anonymous JF le démocrate dit ...

Vos joutes parisiennes sont pitoyables de mon point de vue, et complètement stériles. Que MdS en soit le point central ne m'étonne guère. J'aimerais qu'elle sache voler de ses propres ailes, plutôt que de constamment s'afficher comme le bras droit de FB. A ce titre, je trouve personnellement la citation de FB sur la profession de foi de la liste à laquelle tu appartiens minable, malvenue et d'une extrême maladresse...
MdS est ce qu'elle est et elle doit assumer. Elle n'est pas uniquement le "caprice" de FB... Sinon, elle risque à terme de lui nuire.

21 septembre, 2008 21:35  
Anonymous Fotini dit ...

Luc,

Il faut peut-être arrêter de dire que les centaines d'adhérents qui figurent sur la liste de Christelle de Crémiers y sont pour des raisons de personnes ou par naïveté.

Il faudrait commencer à accepter l'idée que le HMPS "hors de Marielle point de salut" a fait son temps et que des notions telles que transparence, bilan, impartialité, que je n'ai pas trouvé sur votre programme, ont peut-être de la valeur pour nombre de militants parisiens.

J'ajouterais que les tracasseries diverses et tentatives d'intimidation que nous avons expérimentées ces derniers temps nous ont bien fait comprendre que la notion de "pluralisme" a du mal à passer au MoDem actuellement.

Je cite deux choses : une commission électorale composée à 4/5èmes de candidats de la liste de MdS (dont le président de ladite commission), une lettre aux adhérents transformée en organe de désinformation (notre liste à la Conf nale n'a pas été invalidée par la CCC contrairement à ce qui y est affirmé).

Je finirais en disant que je suis attristée de voir que des esprits brillants acceptent de relayer ainsi la langue de bois dominante.

22 septembre, 2008 12:26  
Anonymous Benjamin SAUZAY dit ...

Je te suis évidemment sur cette phrase (bon en même temps je suis sur la même liste que toi)...

Ce que nous avons eu de cesse de demander c'est d'ouvrir le cercle. Une fois cela acquis on n'allait pas faire la fine bouche et tout envoyer valser.

Nous n'avons jamais eu une vocation de tueurs. Si certains l'ont cru, je suis désolé de la déception.

Nous restons tous libres. C'est le plus important. Un sain et nécessaire rapport de force.

Ce qui me sidère c'est de voir la violence des propos. Des propos uniquement tournés vers la critique, vers la déstruction. C'est absolument révélateur et ça fout les chtons. Un parti ne se construit pas dans une posture "d'anti-quelque chose" !

23 septembre, 2008 13:00  
Anonymous David dit ...

@Benjamin Sauzay
Encore la rhétorique de la peur, de l'anti et de la fin du monde... ça nous rappelle beaucoup de choses... Moi c'est plutôt tes propos qui me font frémir.

S'il y a des critiques actuellement, c'est uniquement sur le traitement inégal des 2 listes. Forcément, ça génère beaucoup d'émotions et d'agacements.

Pour le reste, on travaillera tous ensemble après le 27 et les membres de la liste "Un nouvel élan, un nouveau souffle" souhaitent apporter leurs contributions :

Répondre positivement à ce que l'on peut encore constater dans le cadre de cette campagne :

- Restaurer la confiance (dans les instances du mouvement départemental, chez les militants, dans leurs capacités à prendre des responsabilités), mettre fin à la rhétorique de la peur qui ne permet la décentralisation et le partage du pouvoir, essentiels à une fédération comme Paris

- Faire vivre la démocratie interne, au-delà des mots, qu'elle devienne une réalité pour que nous puissions prôner nos valeurs démocrates à l'extérieur du mouvement. Cela passe concrètement par la mise en place d'une commission électorale indépendante, par la manière de choisir les têtes de liste ou encore par la nécessité de rendre compte, pour la Présidente, de son action devant le conseil départemental. Cela passe aussi par le non cumul des mandats au niveau parisien.

- Donner les moyens de l'action locale : cela découle naturellement des 2 premiers points, la confiance, le respect des règles, le respect du travail accompli (combien d'énergie gâchée par ignorance du travail accompli...), la démocratie interne, l'éthique comme socle du mouvement parisien. Concrètement, cela passe par un partage des moyens et des responsabilités entre la gouvernance et les responsables d'arrondissement (fichiers, logistique, ressources, prise en compte des contributions etc...)

Tous ces points sont importants pour faire de Paris un levier de notre succès en 2012 au côté de François Bayrou.

Je pense que l'on s'accorde tous sur le fond, les enjeux politiques.

En revanche, je pense que l'on ne s'accorde pas du tout sur la façon de faire vivre les idées et de construire le mouvement au niveau parisien.

Je vous invite à débattre sur ce sujet et à lire notre programme sur http://www.unnouvelelan.fr/

David

23 septembre, 2008 14:27  
Anonymous Anonyme dit ...

Comprenons nous bien - je ne suis ni sarnezolatre, ni sarnezophobe. Je sais parfaitement tout ce que nous devons a Marielle de Sarnez, a commencer par le renouveau de notre Mouvement.
Simplement sa strategie aux dernieres municipales a Paris ne m'a pas convaincue, et son apparent refus d'admettre franchement ce qui a dys-fonctionne me donne toutes les raisons de craindre que les campagnes des prochaines echeances electorales se passeront de la meme facon : Obligations de moyens, pas de resultats.
Tres honnetement, si je n'avais pas ete deja engagee sur une autre liste lorsque son equipe m'a appelee, j'aurais meme peut etre dit oui, en bon petit soldat et sans grand enthousiasme.
Seulement voila - je me suis engagee sur la liste "un nouvel elan, un nouveau souffle" derriere Christelle de Cremiers.
Pourquoi, me direz vous ? Plagiant certains blogueurs/gueuses d'entre vous, j’ai 5 tres bonnes raisons de croire en ce projet. En voici la premiere....

Raison numero 1 : Christelle de Cremiers defend une certaine idee de notre action pour Paris qui me plait.
Examinez bien le projet de Un nouvel elan, un nouveau souffle. “Notre premier objectif est de mettre les adhérents au cœur de notre mouvement. Nous serons une équipe dédiée à l’animation du mouvement parisien pour conquérir notre électorat. Pour cela, nous vous proposons d’animer une campagne permanente, pour représenter les parisiens, nous engager auprès d’eux et faire rayonner nos valeurs. Nous nous engageons ainsi à développer une gouvernance plus ouverte que celle de l’équipe sortante, pour que les adhérents soient fiers de notre mouvement.
Nous devons faire monter en interne la génération politique de demain :impliquer et valoriser les adhérents à la mesure des volontés, compétences et de la disponibilité de chacun. Les equipes d’arrondissement sont donc la brique de base de notre organisation. Elles ne devront pas etre validees par le siege : le niveau départemental doit évoluer vers un rôle d’orientation politique, de conseil, d’appui, de formation des équipes de terrain.
Permettre aux adhérents d’accéder à des responsabilités : Pour prendre en charge des fonctions de cadres départementaux ou pour être candidats
Développer une culture de resultats : Chaque responsable, de la Présidence aux animateurs d’arrondissement auront des objectifs et devront en rendre compte.
Mettre en place une organisation efficace: L’arrondissement est l’échelon de base de notre organisation. Responsabiliser les équipes de terrain pour plus de souplesse, d’adaptation et de réactivité auprès des Parisiens”.
Voila, a mon sens, la machine de guerrilla dont le Modem a besoin pour peser a Paris.

A demain dans la blogosphere, pour la raison numero 2

23 septembre, 2008 18:26  
Anonymous Anonyme dit ...

Allez, deux bonnes raisons aujourd'hui...

Raison numero 2 : Christelle de Cremiers est loyale.

Lorsque son travail de terrain dans le 17eme des 12 dernieres annees a ete aneanti au gre des nominations des municipales, mettant ainsi fin de facto a son mandat, elle n'est pas aller quemander a Panafieu un siege de conseiller de Paris via le Nouveau Centre, comme Fabienne Gasnier ou Olivier Mousson.
Au contraire, elle a mis son equipe et sa connaissance du terrain au service du candidat, qui y a fait un score remarquable pour un (jusque la) parfait inconnu dans l'arrondissement. Un mois plus tard, elle a repris la direction de l'ensemble des Commissions pour Paris, ou elle a accompli un travail remarquable . Elle n'a pas rendu sa carte ou son tablier, elle a continue a bosser, elle a avale bien des couleuvres et elle a decide de rester pour faire changer certaines choses de l'interieur. C'est courageux. Nous comprenons tous que Francois Bayrou soutienne Marielle, sa plus fidele des fideles, mais ne pas reconnaitre la loyaute et le courage de quelqu'un comme Christelle ? Ca semble etrange.

Raison numero 3 : Christelle de Cremiers est competente.

Pardon Coccinelle), mais effectivement elle écoute quand on lui parle, elle présente un QI assez largement au-dessus de la moyenne, elle a une fâcheuse tendance à travailler d'arrache-pied et contrairement a beaucoup d'entre nous elle serait capable (si elle en avait le temps ou le gout) de lire Marx, Bakounine, Milton Friedman et Che Guevara dans le texte. Ici je citerai Guillaume Rochemaure, un de nos adherents du 17eme, qui evoque "son formidable travail accompli au sein des commissions (...) dont elle a la charge et à l’occasion desquelles elle nous montre de nouveau sa compétence, (son) enthousiasme et (son) excellence (je dois avouer que mon esprit habituellement trop critique s’y perd tant je considère que Christelle est à l’aise lorsqu’elle préside nos débats, passant d’une commission « démocratie locale » à une commission « santé » en maîtrisant bien évidemment parfaitement son sujet)."
C'est tres simple, si elle postulait pour un job chez moi, je l'embaucherais.

A demain dans la blogosphere, pour la raison numero 4


Constance Audren
(je n'ai pas envie de signer pour une Google ID, donc mon anonymat est contraint et non volontaire)

24 septembre, 2008 10:32  
Anonymous Anonyme dit ...

pas de reaction ?
je continue donc vaillamment.

Raison numero 4 : Christelle de Cremiers ne plie pas face a l’intimidation

Elle a ete accusee d’a peu pres tout ces derniers temps - d'avoir "dupe" des candidats en leur faisant croire qu'il n'y avait qu'une seule liste a Paris, et que c'etait la sienne. C'est faire bien peu de cas de l'intelligence de nos adherents.

De presenter une liste pour "evincer Marielle" - quiconque a lu le reglement interieur sait que nous ne sommes candidats que pour les quelques places qui resteront apres que les "membres de droit", dont fait partie Marielle, auront choisi la leur.

D'avoir manigance des fusions de liste derriere le dos des principaux interesses - nous, nous savions qu'il y aurait peut etre fusion - j'ignore pourquoi certains se sont plaints de ne pas avoir ete mis au courant – ils n’ont sans doute pas lu leurs e-mails, mais nous nous avons la preuve qu’ils ont bel et bien ete envoyes...

Notre liste au Conseil National a ete invalidee sur le fond (semble t il avec raison, nos fichiers n'etant pas aussi a jour que d'autres), mais sur la forme, que d'abus ! ... une commision departementale composee a 80% de representants de l'autre liste et qui n'aurait pas du intervenir, ce role etant reservee au CCC - lequel s'en est courageusement lave les mains.

Bref, ce qui ne peut pas l’aneantir la rendra t elle, selon l’adage, plus forte ?

Amicalement.

Constance

25 septembre, 2008 11:45  
Anonymous Mohamed dit ...

@ benjamin sauzay

"Nous restons tous libres"


Ce qui me fascine chez les "jeunes libres",c'est vôtre capacité à rester libres tous en même temps au même endroit,et de voir votre "liberté" se déplacer collectivement , à la manière d'un banc de poissons.

Vu de l'exterieur,c'est presque aussi bon qu'un docu du commandant Cousteau.

25 septembre, 2008 15:29  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home