]]>

03 octobre 2008

La crise et ses euphémismes

Partager
Ecoutez autour de vous. Dans la rue, on parle de "la crise". Dans les entreprises, parle de "la crise". Dans les médias, on parle de "la crise". Mais au gouvernement, deux mots sont à bannir : crise et récession.

On se retrouve ainsi avec un Eric Woerth qui nous parle de "très faible croissance", avec une Christine Lagarde qui emploie l'expression "croissance négative" ou encore un Frédéric Lefebvre qui parle de "croissance molle".

D'un gouvernement responsable et honnête, j'attendrais une véritable transparence quant à l'état de notre pays, de notre économie. Au lieu de cela, et parce que la droite au pouvoir depuis plus de 6 ans tremble de devoir affronter une réalité catastrophique sur l'état réel de notre pays, nos dirigeants se déconnectent des citoyens. En mentant, directement ou par omission, ils entrainent encore plus la France dans le mûr. Jusqu'où ?

Libellés :

8 Commentaires:

Blogger Seb dit ...

Je suis étonné par le manque de recul de ce billet. On dirait un LB !

Tu imagines bien que les politiques se doivent de tenir un tel langage, une telle langue de bois. Car aujourd'hui si tout le monde s'affole nous sommes à deux doigts de voir les ménages venir retirer leurs dépots aux guichets des banques. Analyse quelque peu l'évenement Argentin en 2001 et tu mesureras l'importance et le danger d'une telle situation.

Au risque de paraître ridicule (car ils le sont objectivement) ils se doivent de rassurer.

03 octobre, 2008 15:26  
Blogger Luc Mandret dit ...

Il ne faut pas affoler le petit peuple, alors on lui ment ?

Je ne suis pas un naïf de la politique, mais je crois quand même que l'on peut dire la vérité dans ce genre de situations ...

Et puis, franchement, tu prends un peu les Français pour des cons : tu crois qu'ils attendent les réactions des politiques pour s'affoler ? L'affolement, si affolement il devait y avoir, n'aura rien à voir avec les réactions du gouvernement. Ca fait bien longtemps que l'on ne les prend plus au sérieux ...

03 octobre, 2008 15:29  
Anonymous Lola Lopsa dit ...

Je ne suis pas d'accord avec Seb.
Lagarde dit n'importe quoi
Sarko dit tout et son contraire.
Ils n'ont pas de crédibilité.
Puis, c'est la bourse qui fait des vagues.

Depuis qd les petites gens ont des actions ? Bonne question.

03 octobre, 2008 15:50  
Anonymous Moktarama dit ...

@Lola Lopsa : le problème n'est pas que les petites gens aient des actions ou non, le problème est que les gros investisseurs n'ont pas de couilles, sont tous en train de se battre pour se casser du systême qu'ils ont construit, et que pour le moment la seule chose qui permet au dit systême de tenir, c'est que les particuliers ne sont pas allés retirer leurs économies à la banque.

Si jamais les gens commencent à vider leurs comptes, on va se retrouver très vite avec des bankruns en pagaille, compte tenu du fait qu'il suffit d'un nombre très réduit de retraits (de l'ordre de 10% des avoirs si je ne m'abuse) pour faire tomber une banque moderne. D'où les paroles lénifiantes sur le mode "tout va bien, Mme la Marquise" . C'est la même chose en Europe et aux USA, ce qui est plutôt mauvais signe...

03 octobre, 2008 18:22  
Anonymous Claudio Pirrone dit ...

Le problème est qu'ils ne rassurent personne en faisant ainsi.

Mon opinion ici

03 octobre, 2008 18:44  
Anonymous Stanley Cleuët dit ...

"La croissance recule mais nous avançons... Ils se sont mis à plusieurs pour trouver ça non ?"

03 octobre, 2008 19:24  
Anonymous koz dit ...

"En mentant, directement ou par omission, ils entrainent encore plus la France dans le mûr. Jusqu'où ?"

De deux choses l'une :

- Soit ils nous entraînent dans le mûr, et l'on peut penser que cette maturité nous vaudra une certaine sagesse;

- Soit ils nous entraînent dans le mur et alors, la réponse à la question posée dépend de la résistance dudit mur mais, a priori, une fois dans le mur, on devrait s'arrêter.

06 octobre, 2008 15:59  
Blogger Lola Lopsa dit ...

Moktarama,
Effectivement, j'ai l'air comme ça complètement désinvolte et ingénue.
En revanche, je suis surdiplômé et je travaille dans la finance...

07 octobre, 2008 15:15  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home