]]>

22 octobre 2008

La formation qui a le plus influencé ma vie

Partager
Gilles Martin, ce coquin, m'a taggé dans une chaîne de blogs. Au passage, je vous incite à aller lire son blog si vous ne le connaissez pas, une vraie bonne source d'informations et de réflexions sur le management. La question de cette chaîne de blog : "Quelle formation ou auto-formation a le plus influencé votre vie professionnelle actuelle ?".

Aucune hésitation. Je voulais en parler depuis bien longtemps, et voici que Gilles m'en donne l'occasion. Plus qu'une formation, cette note sera prétexte à rendre hommage à un professeur. Un professeur dont j'ai oublié le nom ; si jamais il passe par ici, ou si d'anciens élèves du Lycée Gabriel Guist'hau de Nantes s'en souviennent, j'aimerais beaucoup le remercier.

Retour dans le passé. En classe de seconde, en cours de Sciences Économiques et Sociales, SES pour les élèves. Ce professeur m'a donné le goût à ce qui allait devenir une de mes drogues actuelles : l'information. A chaque cours que nous avions avec lui, nous devions arriver avec une connaissance de l'actualité. Pouvoir, devant l'ensemble de la classe, énoncer les faits d'actualités. J'ai donc durant toute cette année-là tenu un cahier, dans lequel je notais tous les faits importants dont parlait la presse. Chaque soir, à 22h30, j'écoutais Europe 1, le journal d'informations qui durait trente minutes, et écrivais tous les sujets abordés. Puis à 23h, je glissais de la fréquence 104.7 vers le 105.5, pour écouter le flash sur France Info, afin de compléter des lignes ou d'ajouter des informations.

Depuis, je ne note plus dans un cahier les informations. J'emmagasine, je fouille, je sélectionne, j'apprends, je retiens. Je multiplie toujours et encore mes sources d'informations. Une véritable drogue. Une soif de connaissances, comme un devoir de savoir, comme un besoin maladif d'obtenir une culture la plus générale possible.

Une chaîne de blogs ne meurt jamais, je refile donc le bébé à Juan, à Richard, à Jean, à Cyril, à Marion, à Emilien, à Jean et à Thanh.

Libellés : ,

3 Commentaires:

Blogger jeandelaxr dit ...

Je répondrais demain !

22 octobre, 2008 22:59  
Blogger ArGuS-SergenT dit ...

Le professeur de Sciences Économiques et Sociales va aller au delà des limites du programme scolaire pour pousser ses élèves à améliorer leur sens critique, leur réflexion permanente sur le monde dans lequel ils évoluent.

"Maître Zen" comme nous le surnommons entre les rangs se trouve être un des meilleur enseignant qu'il m'ai été donné d'avoir, un professeur de français en seconde avec qui j'entretiens toujours des communications.

22 octobre, 2008 23:28  
Blogger Juan dit ...

damned

23 octobre, 2008 23:02  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home