]]>

28 octobre 2008

Nicolas Sarkozy choisit ses juges

Partager
Hier, le Président de la République, a reçu à l'Elysée des représentants de l'USM (Union Syndicale des Magistrats), syndicat de magistrats plutôt classé à droite. Les représentants du SM (Syndicat de la Magistrature), plutôt classé à gauche ? Pas invités ! Belle conception du débat, Monsieur Sarkozy. 

Alors que la justice traverse une crise, et que les magistrats - syndicats de gauche comme de droite réunis - protestent contre la politique actuelle du gouvernement en se mobilisant comme rarement auparavant en France, Nicolas Sarkozy choisit de diviser pour mieux régner. Le Président de tous les Français ? En tout cas, dans le cas de la justice, le Président de la République préfère ne discuter qu'avec les magistrats proches de sa sensibilité politique.

Lorsque l'on voit parallèlement que Nicolas Sarkozy ordonne quasiment au parquet général la conduite à tenir (dans l'histoire de l'erreur d'écriture qui a permis la remise en liberté d'un violeur récidiviste), nous pouvons vraiment nous inquièter quant à l'indépendance du pouvoir judiciaire avec le pouvoir exécutif ...

Libellés : ,

6 Commentaires:

Anonymous GuillaumeD dit ...

Es-tu sûr qu'il ne s'agit pas tout simplement du syndicat majoritaire?

Ceci étant dit, tout comme toi, je m'inquiète beaucoup de l'indépendance de la justice.

28 octobre, 2008 10:11  
Anonymous Nelly dit ...

La concertation pour certains, c'est l'échange d'idées à l'intérieur d'un clan... puis la communication de ces idées.

Concertation restreinte, mais concertation malgré tout.

:-/

28 octobre, 2008 10:40  
Anonymous Nelly dit ...

La concertation pour certains, c'est l'échange d'idées à l'intérieur d'un clan... puis la communication de ces idées.

Concertation restreinte, mais concertation malgré tout.

:-/

28 octobre, 2008 10:40  
Blogger Nemo dit ...

Luc,

J'avoue ne pas être choqué outre mesure que seul l'USM fusse convoquée en ce sens qu'elle représente une très large majorité au sein de la magistrature et que le seul fait d'être de sensibilité politique opposée ne suffise pas à faire du SM, un interlocuteur incontournable.

En revanche, je suis assez peiné de voir que les partis politiques sauf celui de Besancenot ne s'occupent guère de ce sujet absolument essentiel, la Justice !

28 octobre, 2008 11:12  
Blogger Nemo dit ...

J'échange volontiers mon "fusse" par un fût (qui aurait pu être de bière).

28 octobre, 2008 11:14  
Anonymous Anonyme dit ...

il me semble normal quand 2 syndicats ont fait bloc ensemble contre une attitude ou une politique avec laquelle ils sont en désaccord, de demander à être reçu ensemble; on sait très bien que si sarko ne reçoit qu'un seul syndicat c'est uniquement pour casser le bloc de protestations...Une certaine solidarité entre syndicats renforcerait, à mon avis, leur position.

28 octobre, 2008 17:41  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home