]]>

02 octobre 2008

Sarko le coco au secours du grand Kapital !

Partager
Après vouloir sauver les banques, Nicolas Sarkozy garde en main faucilles et marteaux. Voici notre Président de la République Soviétique Française qui vient au secours de l'immobilier. L'Etat va donc racheter à un prix décoté plus de 30000 logements dont les travaux n'ont pas été lancés faute de certitude.

N'est-il pas un premier ministre du gouvernement français qui déclarait il y a quelques mois à peine que la France était en faillite ? Evidemment, les mal-pensants critiqueront que l'achat de tout ce petit patrimoine immobilier est une joli fleur aux entreprises du BTP et de l'immobilier. Et le fait que Nicolas Sarkozy puisse être ami avec certains des patrons des entreprises de ces secteurs ne serait bien évidemment qu'une fâcheuse et innocente coïncidence.

Question : le jour où la dette française atteindra 100% du PIB de la France, ce jour où l'Etat français sera véritablement dans une situation de perdition financière, pourra-t-on dire qu'on ne savait pas ? Ce jour là, je doute que les entreprises de la banque, de l'immobilier ou du bâtiment viennent en aide aux finances publiques françaises.

Libellés : ,

13 Commentaires:

Anonymous GuillaumeD dit ...

Et les coïncidences, tôt ou tard, on les prouve.

02 octobre, 2008 11:05  
Anonymous Christopher Lienard dit ...

Contrairement à ce qu'ils disent la dette est voulue et encouragée par les néolibéraux puisque leur dogme est d'affaiblir l'Etat et que la dette est un allié sur plusieurs plans:
- Elle permet de financer des promesses normalement intenables,
- les intêrets constituent un énorme transfert d'argent public vers le privé (l'équivalent du montant total perçu au titre de l'impôt sur le revenu),
- cela leur fournit une excuse pour diminuer les dépenses d'education et de santé (suppressions de postes, franchises médicales...) au nom de "la lutte contre le déficit" or il y a des moyens bien plus efficace de lutter contre le déficit que ces mesures qui rapportent juste quelques centaines de millions d'euros, dont la révision complète des niches fiscales par exemple (73 milliards de manque à gagner par an au total, dont une partie est utile mais pour le reste...), ou en luttant contre la fraude fiscale (estimées entre 40 et 50 milliard par an), et les gaspillages (12 milliards cf cour des comptes).

02 octobre, 2008 13:10  
Blogger Etienne B. dit ...

Arretez avec votre dette ! La dette française est très loin d'être abyssale !

Mieux encore, si l'on prend l'endettement total (privé et publique), l'endettement de la France est un des plus faibles des pays développés.

Le scandale vient du fait que le soutien aux promoteurs n'est pas vraiment une priorité !

Si c'est ça leur plan de relance... Faudrait avoir un peu plus d'ambition !

Les incompétents sont aux manettes...

02 octobre, 2008 13:28  
Anonymous Christopher Lienard dit ...

@ etienne b. :
Donc tu t'en fiches de voir l'équivalent du montant de l'impôt sur le revenu partir en fumée tous les ans? Sachant qu'il suffit que les prêteurs doublent leur taux d'intêret (au cours d'une crise, par exemple...) pour que ce montant qui part en fumée double dans le même temps. Et alors là il faudra faire des coupes sombres dans les aides sociales et autres services publics parce qu'on aura plus le choix...

Ce n'est pas parce que d'autres pays font pareil que c'est bien...

02 octobre, 2008 13:39  
Blogger Sabotage dit ...

N'importe quoi, ta conclusion sur la dette.

Rappel : la France est endettée à hauteur de 64% du PIB, c'est inférieur à la moyenne des pays de l'UE et le Japon est à 150%. Il est cependant la seconde puissance économique mondiale.
La France dispose de la meilleure note (AAA) dans toutes les agences de notation pour accueillir les capitaux étrangers.
Cette dette est détenue pour une grande partie par les Français eux-mêmes.
Les actifs de l'Etat sont supérieurs à ses dettes.

MARRE DE LA DESINFORMATION SUR LA DETTE !

La dette est un outil de politique économique et non une anomalie de gestion financière.

Les néolibéraux entretiennent la confusion et l'ignorance pour susciter la peur et favoriser le démantèlement de l'Etat social...

02 octobre, 2008 14:18  
Anonymous Christopher Lienard dit ...

@ sabotage :
Ce que tu affirmes ne répond pas à mes arguments. les intêrets qu'on paye et la menace d'une hausse de taux notamment.

Là où je suis d'accord avec toi c'est qu'en effet les néolibéraux utilisent et utiliseront la dette comme pretexte pour démanteler l'aide sociale et les services publics. Alors qu'il y a bien d'autres moyens de diminuer la dette.

02 octobre, 2008 14:43  
Anonymous Benjamin SAUZAY dit ...

@Sabotage

Ah ça non, ce que tu dis est dépassé depuis longtemps.

1- cela fait des années que les prêteurs ne sont plus français (à plus de 60% étrangers). C'est donc une dette "à perte".

2- oui les actifs sont positifs mais seuleument si on prend les actifs en "patrimoine totale". Et là aussi on a arrêté depuis longtemps de comparer des actifs financiers avec des actifs non financiers. En revanche, le patrimoine financier net public est négatif !

De plus, nous sommes passés d'une bonne dette (qui sert à financer des investissements) à une mauvaise dette qui ne sert qu'à financer des déficits (comme si nous devions faire un crédit pour combler son compte en banque encore à découvert. Sauf que plus on emprunte, plus...)

02 octobre, 2008 14:43  
Blogger Etienne B. dit ...

@christopher :
Je ne dit pas que la dette n'est pas un problème, mais ce ne doit pas être la priorité.

Pour réduire la dette, on peut tout a fait augmenter les recettes.

Augmenter les recettes, surtout par la croissance et ce par un plan de relance (dépense publique pour améliorer les infrastructures et développer la recherche, et en même temps dynamiser la demande).

Dire que l'Etat doit dépenser moins, c'est renier l'Etat...

02 octobre, 2008 16:12  
Anonymous Anonyme dit ...

La banque Dexia devait faire faillite. Mardi 30 septembre, le gouvernement français, le gouvernement belge, et le gouvernement luxembourgeois ont injecté 6,4 milliards d’euros pour renflouer la banque Dexia. Les contribuables vont verser 6,4 milliards d’euros pour sauver la banque Dexia de la faillite.

Scandale supplémentaire : le patron de Dexia, Axel Miller, va partir en empochant 3,73 millions d’euros en parachutes dorés.

Axel Miller a osé éclater de rire quand on lui a parlé de son parachute doré. Regardez cette video insupportable :

http://aliceadsl.lci.fr/infos/economie/conjoncture/0,,4108048-VU5WX0lEIDUzNg==,00-le-fou-rire-du-patron-de-dexia-sur-son-parachute-dore-.html

02 octobre, 2008 17:54  
Anonymous Christopher Lienard dit ...

@etienne :
Pour moi on doit faire trois choses en même temps:
-Diminuer les dépenses (par l'e-administration, en supprimant un échelon de collectivité, en réfléchissant à l'amélioration de l'organisation de toute l'administration, en ne faisant plus de cadeaux de 400 millions à ses amis...)
-Augmenter les dépenses dans les secteurs clés pour l'avenir comme la Recherche et l'Education
-Augmenter les recettes par les exemples que j'ai décris dans un commentaire précédent et pourquoi pas augmenter temporairement les impôts sur ceux qui ont le plus de moyens si cela ne suffit pas.

Sans compter un rééquilibrage des allégements de charges aux entreprises à l'avantage des PME et au détriment des grosses entreprises (avec des facteurs sociaux et écologiques)

02 octobre, 2008 19:47  
Blogger Etienne B. dit ...

- D'accord pour diminuier les dépenses INUTILES (améliorer le rendement du système pour ainsi dire)
- Quant aux recettes, c'est après le plan de relance que l'on retirera les bénéfices. Pour l'instant, c'est la croissance qu'il faut aller chercher.

03 octobre, 2008 10:41  
Anonymous Thieffaine de Forges dit ...

J'ai voté pour toi et je t'ai mis 5, bien que je sois à l'opposé sur l'échiquier centriste .Mais j'ai aussi mis 5 au site de A1ain Lambert l'ancien ministre ... Bien qu'il m'ait déçu lors de son retrait de l'élection du Sénat , et je le lui ai dit .
Ton blog est bien rédigé , mais Luc , fais un plan de chaque intervention avec plus de rigueur stp ... Merci .
Bien à toi ...

TAdF.

03 octobre, 2008 13:09  
Anonymous Anonyme dit ...

pfff

je viens de lire sur le blog de peillon (http://www.vincent-peillon.fr) qu'en + Sarko proposait un truc sur les subprimes pendant les Présidentielles !!

et maintenant Sarko veut réformer le Kapitalisme de son yacht...

09 octobre, 2008 17:21  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home