]]>

05 novembre 2008

Errare humanum est

Partager
Oui, je me suis planté dans mon pronostic. Et bien entendu, je me réjouis qu'Obama soit président, plutôt que McCain. Mais ce matin, en entendant les résultats presque définitifs, je pensais à Hillary Clinton. La pauvre, elle qui était si proche du but. Si la victoire d'Obama est une bonne chose, c'est surtout de voir s'achever les dynasties Clinton et Bush. Enfin. Hillary Clinton peut désormais songer à sa retraite. A moins d'un événement grave entraînant la disparition ou l'impeachment d'Obama, Hillary Clinton va petit à petit disparaître de la circulation.

Maintenant, attendons. Attendons de voir ce dont Obama est capable, s'il en est capable. Il joue gros : tant de personnes misent tellement sur lui à travers le monde que les déceptions n'en seront d'autant plus fortes si il déçoit. Et, malheureusement, je pense qu'il décevra : pour nous Français, pour les Africains qui voient en lui leur ami, alors qu'Obama restera Américain, à défendre les intérêts de son pays avant tout. Peut-être (et encore) moins impérialiste que ces prédesseurs. Wait and see ... Mais j'ai terriblement peur de la gueule de bois pour bien des personnes.

Libellés : ,

14 Commentaires:

Blogger denser dit ...

C'est vrai , que moi je craint que le monde se soit enflammé pour obama a cause de ses difference par rapport a l'ancienne administration. Cependant , il faut garger espoir et ne se dire tout de suite , il fera comme les autres. Etre scetique et attendre des actes concres me semble mieux

je pense qu'il ne faut pas enterrer Hilary clinton trop tot , on pourrai la revoir dans 8ans...

05 novembre, 2008 10:22  
Anonymous Nessy dit ...

Luc : "Et, malheureusement, je pense qu'il décevra".
Luc : "Errare humanum est".

On peut commencer par devenir plus optimistes, non ?
Yes we can ! ... nous aussi.

05 novembre, 2008 10:23  
Blogger Mathilde P. dit ...

Excuse moi Luc, mais comment oses-tu comparer les Bush père et fils et les époux Clinton???
La phrase sur la nécessité d'une retraite d'Hillary Clinton est non seulement hallucinante de dédain, mais politiquement erronée.

05 novembre, 2008 10:24  
Anonymous Gilles dit ...

Pour une fois, je suis d'accord avec toi !

05 novembre, 2008 10:25  
Blogger denser dit ...

mathilde a raisons , on ne compare que se qui es comparable...

05 novembre, 2008 10:27  
Blogger Jérémy dit ...

J'ai lu qu'Hillary clinton pourrait devenir ministre de la Santé...

Quant à la désillusion possible pour les Européens, ça ne changera rien au fait que les USA ont élu un président NOIR.
S'il est un bon président, cela prouvera qu'un noir peut être un bon président. S'il est mauvais, ça prouvera qu'un noir peut être un mauvais président. Ce qui est vrai, puisque la couleur de peau ne change rien aux qualités d'un président. Et puis il sera de toute façon meilleur qu'un président blanc nommé Bush.


J'ai passé la nuit dernière à la mairie du 3ème arrondissement. Beaucoup de monde. Tous pour Obama.
Beaucoup de noirs. On voyait de la fierté dans leurs yeux. J'espère qu'un jour, ils seront fiers parce que c'est la France qui aura élu un noir.
Malheureusement, la mairie a mis tout le monde dehors vers 4h30. Sur BFM TV, la victoire n'avait pas encore été officiellement annoncée. J'aurais aimé vivre avec tous ces gens l'officialisation des résultats. C'aurait été un grand moment d'émotion. Dommage.

Ce qui est fascinant dans cette élection, c'est que non seulement ils ont élu un noir, mais surtout ils ont élu un homme découvert - et élu ! - pour la première fois en 2004. Il y a 4 ans seulement!

4 ans, c'est ce qui sépare le congrès du PS de Reims de la prochaine élection présidentielle...
Rêvons un peu.

05 novembre, 2008 11:08  
Anonymous Jujupiter dit ...

Hillary Clinton veut montrer qu'elle a des tripes. Elle s'est battu pendant longtemps pour la couverture sante universelle aux Etats-Unis et il semblerait que son ambition serait de piloter cette reforme. Certains disent par ailleurs que si elle parvenait a implementer un tel changement dans la societe americaine, son portrait pourrait figurer dans la tres prestigieuse galerie du Senat.

05 novembre, 2008 11:27  
Anonymous PinkLady dit ...

Complètement d'accord, j'ai limite l'impression que ce monsieur est le messie tant on fonde sur lui des espoirs limite insensés. Je n'aimerais pas avoir une telle charge sur mes épaules, on attend de lui l'impossible. Forcément il décevra.

05 novembre, 2008 12:01  
Blogger Hervé Torchet dit ...

C'est la fin d'un cycle commencé en 1980 (!) : alors, Bush père devient vice-pdt de Reagan, à qui il succède comme président, puis est battu par Clinton, à qui succède Bush fils. Voilà, la page se tourne, en même temps que celle de l'idéologie néoconservatrice.

Obama fera ce qu'il pourra, ses marges de manoeuvre sont étroites, mais il a de bons conseillers et on peut espérer qu'ils le mettront sur de bons axes. En revanche, il y a des permanences de la politique étrangère américaine auxquelles il faudra continuer à résister.

05 novembre, 2008 12:44  
Anonymous Anonyme dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

05 novembre, 2008 13:34  
Anonymous Joseph dit ...

Ah, ah ! J'ai eu juste avec mes "plus de 300 grands électeurs" (cf. commentaires à la note d'hier). Pour une fois que je ne me suis pas trompé, j'aurai dû parier ...

Plus sérieusement, on peut sincèrement se réjouir de ce nouveau président qui ne pourra JAMAIS être aussi imprudent et unilatéraliste que Bush junior.
Cela dit, il faudra rester vigilant sur les enjeux européens (cf. mon billet : http://orangedemocratique.blogspirit.com/archive/2008/11/04/j-216-l-europe-selon-barack-obama.html ) car dans ce domaine, le programme d'Obama pose quelques problèmes sérieux. Et cela, ni les médias (et même les médias européens) ni les sycophantes ou les thuriféraires de l'atlantisme n'en ont parlé !

05 novembre, 2008 14:01  
Blogger litteracteur dit ...

Comme ton habitude est de te planter, alors gaffe à te ranger derechef derriere l'ami Bayrou, sauveur de l'humanité en 2012; prompte à la deception française à l'après mai de la même année..
Ah, pauvre Luc, j'aurais bien aimé te donner la "fessée" verbale au siège du Modem hier, mais je ne t'y ai pas vu...
Allez, prends donc un peu de C6R ça te fera pas de mal..
Bises socialatlantistes,

05 novembre, 2008 15:19  
Anonymous Anonyme dit ...

La dette publique des Etats-Unis atteint des sommes inimaginables.

Dette publique des Etats-Unis au 2 septembre 2008 :
9 667 801 662 429 dollars.

Dette publique des Etats-Unis au 4 novembre 2008 :
10 566 146 196 490 dollars.

http://www.treasurydirect.gov/NP/BPDLogin?application=np

05 novembre, 2008 22:43  
Anonymous GuillaumeD dit ...

Je suis d'accord avec toi sur tout!... sauf sur la disparition d'Hillary, que je souhaite pourtant. Elle a l'air de vouloir rester en piste.

06 novembre, 2008 00:36  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home