]]>

01 novembre 2008

Obama, McCain ... et les autres !

Partager
Connaissez-vous Cynthia McKinney, Bob Barr, Chuck Baldwin, Brian Moore, Ralph Nader, Ted Weill, Roger Calero ou encore Alan Keyes ? Un ou deux peut-être, mais savez-vous que ces huit là sont candidats à l'élection présidentielle américaine ? Car on nous parle beaucoup de Barack Obama, que l'ensemble des Français semblent soutenir à en écouter les médias, on nous présente souevnt John McCain, le méchant copain de Bush qu'il ne faut pas surtout pas élire sinon la Terre s'arrêtera de tourner.

Mais pourquoi les socialistes ne nous parlent-ils pas de Brian Moore, le candidat du Parti Socialiste des Etats-Unis ? Pourtant il est pour le retrait des troupes américaines en Irak, contre la peine de mort, contre la vente d'armes américaines à l'étranger, pour le droit à l'avortement, contre le Patriot Act, pour l'annulation de la dette des pays pauvres, pour un financement public de l'accès au soin. Bref, un vrai candidat du gauche. Un pur et dur. Mais surtout n'en parlons pas ... Son site de campagne.

Mais pourquoi les écolos ne nous parlent-ils pas de
Cynthia McKinney, la candidat du Green Party ? Imaginez, une femme noire présidente des USA, ça aurait de la gueule, non ? Ce serait super moderne, vous ne croyez pas ? On pourrait parler aussi de Ralph Nader (mon chouchou), mais arrêtons ici.

Le gentil Obama contre le méchant McCain. Black vs White. Le Bien et le Mal. La bipolarisation de la politique est tellement plus simple.
Nos "experts" qui se pavoisent à longueur d'ondes et de chaînes de télévision, connaissent-ils au moins les noms de l'ensemble des candidats et leurs programmes ? Pourquoi expliquer aux Français une situation politique qui serait tellement compliqué de leur faire comprendre.

Libellés : , ,

14 Commentaires:

Anonymous Stanley Cleuët dit ...

Euh pour les élections en France c'était... hm... comment dire... presque la même chose non ? Ah oui il y a Bayrou qui est apparu à un moment. C'est absolument normal de clarifier la situation. Ils représentent les deux partis majeurs aux USA. les extrêmes n'intéressent pas les citoyens lambdas. On a eu notre dose le siècle passé. Donc moi cette bipolarisation c'est sûr, dans l'absolu, c'est mal. mais ça ne me dérange pas outre mesure.

01 novembre, 2008 19:37  
Anonymous Christophe Ginisty dit ...

C'est vrai que peu d'américains doivent connaître Gérard Chivardi et c'est vraiment trop injuste ;-)

01 novembre, 2008 19:40  
Anonymous PRM dit ...

J'ai une partie de la réponse !
Le parti socialiste de François Hollande n'a pas les moyens de mettre Moore au niveau de Obama ou McCain, pas plus que les Verts pour McKinney...
Sans argent, aucune campagne n'est possible aux Etats-Unis (si c'est aussi vrai en France, c'est moins criant). Et il faut, pour rivaliser avec les machines de guerre que sont le parti républicain et le parti démocrate de sacrées réserves !
Mais la question n'en est pas moins mauvaise ? Pourquoi les français, qui ne peuvent pas voter, n'élargissent pas leur horizon pour faire "leur" choix.
Reste que les socialistes peuvent quand même, je crois, trouver leur compte dans la volonté d'Obama de redistribuer (an agissant sur l'impôt) les richesses.

01 novembre, 2008 19:42  
Blogger Luc Mandret dit ...

Stanley >> les "petits" candidats ne sont pas forcément des candidats d'extrême ... Tout comme les candidats en France des Verts, du PRG, du MRC ...

Christophe >> C'est vrai que peu d'américains doivent connaître François Bayrou et c'est vraiment trop injuste ;-)

01 novembre, 2008 19:43  
Anonymous Claudio Pirrone dit ...

tiens on a le même "chouchou" :-)

Qui, par ailleurs, a été le seul à dire que dans la crise il fallait regarder du côté européen.

Pour les passionnés, deux déclarations de Bob Barr sur Skeptikos
http://skeptikos.hautetfort.com/archive/2008/09/12/none-of-the-above.html

01 novembre, 2008 19:58  
Anonymous Christophe Ginisty dit ...

Luc -> Effectivement et je l'ai mesuré en faisant une conférence aux Etats-Unis sur les élections françaises. Mais la vraie question est : qui décide de se focaliser sur les finalistes ? Les internautes ? Les médias ? La nature humaine ?

Je pense que c'est un peu tout le monde. Nous sommes avides de savoir qui va gagner et beaucoup plus concernés par le vainqueur potentiel que par les participants. Et d'une certaine manière, même si on peut le regretter, il y a une certaine logique dans cet intérêt.

Lorsque tu regardes une finale aux J.O., tu te demandes si machin ou bidule va battre le record du monde. Les journalistes te précisent l'état des forces, les meilleurs compétiteurs, nous disent de suivre la ligne 4, la 6,... Tous les compétiteurs sont en finale mais ton attention va se concentrer sur ceux qui ont le plus de chances.

Le monde est focalisé sur le duel Obama/McCain car l'un de ces deux hommes sera président des Etats-Unis en janvier prochain.

Devons-nous nous sentir coupables pour autant de nous intéresser en priorité à ce duel ? Je ne le pense pas.

01 novembre, 2008 20:56  
Anonymous Gilles dit ...

Cher Luc,

Tu sais très bien pourquoi on ne parle jamais de ces "petits candidats" aux Etats-Unis mais aussi chez nous, tout simplement car ils ont peu d'intérêt ! (c'est triste à dire mais c'est une cruelle réalité)

Aux Etats-Unis, tout est une question d'argent et c'est en fonction de cela qu'on bénéficie d'un espace médiatique ou pas.

C'est en cela que les Etats-Unis sont une drôle de démocratie car l'argent est le nerf de la guerre et si on veut gagner des batailles, autant en avoir plein les as !

Le système politique américain est loin, très loin d'être vertueux et le pire, c'est qu'on enseigne depuis des lustres le fait qu'il n'existe que deux principaux partis !

Cela en a toujours été aux Etats-Unis et rien que pour cela je préfère notre système électoral !

PS : si cela t'intéresse : http://actupolitique.over-blog.net/article-23605978.html

01 novembre, 2008 21:22  
Blogger himself dit ...

Douze autres candidats "oubliés" : http://tinyurl.com/6rcqf7

02 novembre, 2008 08:20  
Anonymous punk dit ...

Ah... des petits candidats aux states????


merci pour l info!

02 novembre, 2008 09:51  
Anonymous Anonyme dit ...

ben tient je vien moi aussi de me faire la meme reflexion en cherchant bien j'ai trouvé moore qui est plus proche des idées de royal !!!! J'en ai parler sur desirs d'avenir et en tapant moore et segolene royal je suis tomber sur ton site !
Je suis d'accord avec toi, si je devais voter ce serait pour Moore

02 novembre, 2008 11:31  
Anonymous Laurent dit ...

Parce que le système américain ne permet pas l'élection d'un candidat alternatif... Donc tant qu'à soutenir une candidature, autant soutenir la "moins pire" parmi celles qui peuvent gagner.

02 novembre, 2008 11:58  
Anonymous Jujupiter dit ...

Il n'y a pas de second tour aux USA. Il faut donc soutenir un candidat avec une chance de l'emporter dès le début.

02 novembre, 2008 12:24  
Blogger Rosselin dit ...

Mais si on en parle ! Dans Vendredi cette semaine, vous pouvez lire le papier de Nader qui renvoie les deux gros candidats dos à dos, publié sur l'excellent site http://www.counterpunch.org/.

On peut lire aussi le bon (et sévère) papier du patron de the Nation et du site (Alexander Cockburn) paru dans the Independent. http://www.independent.co.uk/opinion/commentators/alexander-cockburn-obama-the-firstrate-republican-973691.html

La gauche américaine ne se fait aucune illusion sur Obama, considéré comme aussi belliciste que McCain et comme le candidat de Wall Street.

JR

02 novembre, 2008 23:56  
Anonymous eclipse dit ...

Les ferrailleurs-recycleurs et les artistes-soudeurs s'intéressent aussi à Obama. Et nous, aux Ateliers de l'Eclipse, nous remercions George (eh oui !) d'avoir permis qu'un non-blanc accède à la présidence. On l'a même écrit dans les journaux...

03 novembre, 2008 22:39  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home