]]>

18 novembre 2008

Ségolène Royal est-elle de droite ?

Partager
Ce n'est pas moi qui me pose la question, mais à écouter Martine Aubry hier soir sur RTL, nous pourrions penser que Ségolène Royal serait candidate à la direction de l'UMP. Dans la bouche de Martine Aubry, cela donne que Ségolène Royal "pense sur le fond que la France est devenue plus à droite et qu'il faut aller vers cela" et enchaine par : "elle ne pense pas qu'il faut d'abord, comme nous le pensons, porter une autre distribution des richesses, aider chacun à réussir à l'école, aller vers le logement, aller vers la santé".

Symptomatique. La guerre Royal-Aubry est déclarée. Et peu importe l'issue du scrutin, la guerre se poursuivra. Si Royal l'emporte, Aubry deviendra la principale opposante interne à Royal. Si Aubry l'emporte, Royal pourra prétendre avoir emporté le maximum de scrutins lors du vote des motions. Et après des propos comme ceux de Martine Aubry sur RTL, la hâche sera longue à enterrer, voire impossible. Le sang va couler ...

Libellés : ,

10 Commentaires:

Anonymous Antonin dit ...

Je suis sidéré par la capacité qu'à le PS à se recentrer sur ses valeurs d'il y a 30 ans. On dirait que le temps s'est arrêté pour certains, c'est fou.

18 novembre, 2008 14:03  
Anonymous Jujupiter dit ...

Ce titre, ca me rappelle... ton propre avis: http://777socrate.blogspot.com/2006/11/sgolne-sarkozy-ou-nicolas-royal.html
Ou encore: http://777socrate.blogspot.com/2007/04/la-dfaite-de-la-gauche.html

18 novembre, 2008 14:13  
Anonymous AP dit ...

Et j'ai envie de dire tant mieux, il est temps que le nœud gordien du PS soit tranché une bonne fois pour toute.

Il faut une gagnante entre les deux le plus largement possible et ceux qui voudront partir à l'énoncé du résultat je les invite à le faire et à fonder un truc à coté. Il sera toujours temps de négocier ensuite au moment des élections. Après tout à droite il y a bien eu l'UDF et le RPR.

18 novembre, 2008 14:25  
Anonymous Anonyme dit ...

Le ps n'ayant jamais souhaité :
*analyser ses précedents échecs,
*réfléchir au modèle sociétal qu'il souhaite,
*calmer les batailles d'égo des responsables.

La hâche de guerre ne pourra pas être enterrée, quelque soit le résultat de jeudi ou vendredi.

D'autant que le ps apparaît de plus en plus comme un parti de "bobos gauche caviar" complètement coupé des problèmes réels des français.

18 novembre, 2008 17:50  
Anonymous Joseph dit ...

Tout cela c'est du flan.

Avec les socialistes, on a maintenant l'habitude de ce double langage : discours d'appareil gauchisant et pratique politique recentrée.

Ségolène la droitière ... propose d'interdire les licenciements. Aubry, hostile aux alliances avec le Centre ... administre sa ville avec le Centre.
Bertrand Delanoë dénonce l'éloignement par rapport à la Gauche ... après avoir monté un buzz artificiel sur son supposé "libéralisme". Dominique Strauss-Kahn passe pour un social-démocrate ou un libéral ... alors que l'idée des 35h est de lui.

On pourrait multiplier les exemples de ces contradictions et de ces retournements de posture continuels.

Au PS, c'est le happening permanent.

18 novembre, 2008 18:00  
Blogger Francois dit ...

le PS a perdu en 2002 - aucune analyse ("c'est à cause de chevenement"). Le PS a proposé le oui en 2005, son electorat a voté non le 29 mai. aucune analyse ("on a mal expliqué").
Le PS au pouvoir a signé la libéralisation de l'énergie, des transports, qui amène la privatisation d'EDF, de GDF, et bientot de la SNCF. On est pour, ou on est contre. Il y a des vraies différences de fond et pas seulement des personnes: Carte scolaire, Europe, services publics privés ou pas ...

Il y a 2 branches de PS - il faut ENFIN trancher, il faut enfin choisir. Ceux qui ne seront pas content partiront, il y a en fait 2 partis - tant que ça ne sera pas fait, il y aura 2 des tensions insurmontables et nu parti paralysé - qui tiendra un discours et agira differement

19 novembre, 2008 08:46  
Blogger Lola Lopsa dit ...

Ségo, sa force c'est que les éléphants sont contre elle.

Les militants trancheront...

19 novembre, 2008 09:36  
Blogger Y@nn dit ...

Débiner des platitudes ne signifie pas être de droite, à mon sens. Voyez plutôt : www.changeonslemonde.org

19 novembre, 2008 11:13  
Anonymous Mathias dit ...

Pathétique semble être l'adjectif qui convienne le mieux en ce moment pour le parti socialiste...

19 novembre, 2008 22:28  
Blogger Hervé Torchet dit ...

Le langage d'Aubry correspond à la moyenne d'âge des adhérents du PS. Heureusement qu'au MoDem, nous avons Quitterie.

30 novembre, 2008 13:46  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home