]]>

28 décembre 2008

Faudra-t-il une bombe nucléaire sur Gaza pour que nous réagissions ?

Partager
Depuis le début des assauts ce samedi, près de 300 personnes sont mortes à cause des raids aériens menés par Israël sur la bande de Gaza. Et le pouvoir en place en Israël continue : mobilisation des réservistes, déploiement des troupes aux frontières en vue d'une invasion probable de la Bande de Gaza, mais aussi du Liban. Les journalistes sont empêchés de faire leur travail et ne peuvent se rendre sur les territoires, les Palestiniens sont bloqués et n'ont aucune issue de secours. La situation alimentaire et sanitaire empire d'heures en heures. Les quelques associations humanitaires autorisées à venir en aide aux populations touchées dénoncent leur impuissance et le manque de moyens.

Combien faudra-t-il encore de morts ? Faudra-t-il une attaque nucléaire pour qu'enfin les gouvernements occidentaux réagissent à la hauteur de la catastrophe qui se déroule actuellement au Moyen-Orient ?

Barack Obama, le sauveur que l'humanité semble avoir désigné, n'aurait-il pas un rôle à jouer ? Nicolas Sarkozy, l'homme qui résout tous les problèmes du monde en deux claquements de doigts, ne devrait-il pas annuler ses vacances de milliardaires au Brésil pour résoudre ce conflit ?

Ce que j'attendrais d'un véritable homme d'Etat ? Qu'il appelle ses camarades, qu'ils se rendent sur place, qu'ils appellent à un cessez-le-feu immédiat. Qui oserait continuer des bombardements avec ne serait-ce qu'une demie-douzaines de présidents parmi les plus puissants du monde sur place ? Et qu'ils ne quittent pas l'endroit avant d'avoir entamés des négociations, et trouver une solution pacifique à ce conflit qui n'en voit plus le bout.

Libellés : ,

61 Commentaires:

Blogger Drsnokřídlovec Březový dit ...

Tout est dit... L'idée d'un sit-in de puissants est d'une simplicité qui confine à la perfection.
Mais...
Puisse 2k9 permettre quelque avancée.
Meilleurs voeux à Luc & à tous, btw.

28 décembre, 2008 19:20  
Anonymous romain blachier dit ...

faut-il une bombe nucléaire sur Jérusalem pour comprenne la dangerosité du Hamas, qu'on compatisse aux attentats contre des civils faits tous les jours ?

28 décembre, 2008 19:37  
Blogger Luc Mandret dit ...

Romain >> aux dernières nouvelles, le Hamas n'a pas la bombe nucléaire ...

28 décembre, 2008 19:39  
Anonymous romain blachier dit ...

je le sais bien.Mais l'Iran, soutien du hamas va l'avoir.Et à force de dire qu'Israel n'a pas le droit de se défendre.

28 décembre, 2008 20:18  
Blogger Luc Mandret dit ...

Donc au nom du droit à se défendre, tout est permis ?

28 décembre, 2008 20:20  
Anonymous Antoine dit ...

@ Romain : sauf que ce que personne (ou presque) ne semble comprendre, c'est que les attentats sont aussi bien côté Palestinien que côté Israëlien ! Ose me dire que les centaines de morts palestiniens étaient tous sans exception de "dangeureux terroristes du Hamas" ! Ou bien de "simples dommages collatéraux"... ?
Aucun camp ne vaut mieux que l'autre...
Ce qui est absolument déplorable est l'absence totale de réel engagement des gouvernements (qu'ils soient occidentaux ou non). Je veux bien croire qu'un quelconque arrangement entre ces deux parties soit plus qu'extrêmement difficile à trouver, mais ce n'est certainement pas en "appelant à la retenue" (mais bordel ça sert à quoi de parler, hein, franchement ? encore heureux qu'ils appellent à la retenue ! O_o) et en restant bien gentiment le cul posé sur sa chaise que ça va avancer... au contraire ça ne fait qu'empirer, toujours plus...

28 décembre, 2008 20:21  
Anonymous romain blachier dit ...

ai-je dit Luc que tout était permis?non.Mais le plan était bien éllaboré et cible les installations du Hamas (dont personne ne rappelle ici qu'il s'agit d'un mouvement antisémite et sexiste) et c'est pour l'essentiel des miliciens du hamas qui ont été touchés

@Antoine:Entre une démocratie et un mouvement armé qui refuse l'églité hommes/femmes,,nie la shoah et refuse la liberté religieuse tu dit que les deux se valent?

Bon du coup je viens de faire un billet sur le théme
http://minurl.fr/4jf

28 décembre, 2008 21:03  
Blogger Farid dit ...

Au dernière nouvelles, c'est israel qui occupe la Palestine, qui confisque des terres, assassine et spolie depuis 60 ans.

Le Hamas n'est qu'une conséquence de l'occupation, et je rappelle ici que ce sont les autorités occupantes conduite, à l'époque par sharon qui ont favorisés l'émergeance de ce mouvement pour affaiblir Arafat.

De tout temps les occupants ont qualifié les résistants de terroriste, rien de nouveau. Nos médias dont ont connaît la probité reprennent en boucle ces ânerie n'est pas une surprise non plus.

28 décembre, 2008 21:05  
Anonymous Antoine dit ...

C'est vrai que dit tel quel ça peut prêter à confusion, mais quand je dis que les deux se valent, c'est sur la forme, sur les actions, où là les uns ne valent pas mieux que les autres.
Pour le fond, j'avoue ne pas m'être penché en détails sur les pensées profondes du Hamas et sur les "idées" du gouvernement Israëlien pour pouvoir dire quoi que ce soit.

28 décembre, 2008 21:07  
Anonymous cyril bozonnet dit ...

Israel vaincra, avec ou sans le soutien de Luc...
Israel, premier rempart de l'Occident face aux barbares qui voilent leurs femmes et butent les homos...

Dommage qu'un garçon aussi fin que le boss de ce blog soit aussi aveugle sur le Hamas, et le monde arabe en général !

"la main que tu ne peux couper, baise-là !"
Une sourate qui se passe de commentaires, non ?

28 décembre, 2008 21:11  
Blogger Farid dit ...

"la main que tu ne peux couper, baise-là !"
Une sourate qui se passe de commentaires, non ?

---------

De quel sourate s'agit il grand démocrate ?

28 décembre, 2008 21:28  
Blogger Farid dit ...

@ Romain

"...Entre une démocratie et un mouvement armé qui refuse l'églité hommes/femmes,,nie la shoah et refuse la liberté religieuse tu dit que les deux se valent?..."

Ce n'est pas en ces termes que se pose le problème, mais plutôt de choisir entre un occupant et un occupé.

Peut importe les idées du Hamas, il a remporté des élections parfaitement démocratique, les palestiniens sont libre de choisir leur modèle de société et leurs dirigeants.

Quant à nous présenter israel comme une démocratie, il faut se pencher sur la ségrégation institutionelle que vivent les 1.3 millions d'israéliens arabe, la violation quotidien du droit internationnal.

Une démocratie, c'est d'abord un état de droit, être démocrate, c'est aussi être légaliste.

28 décembre, 2008 21:34  
Anonymous MOURAD dit ...

Vu la densité démographique à Gaza( 3 823 hab./km²),on se demande comment Israël peut atteindre le Hamas sans cibler les civils.Ah oui j'ai oublié "les frappes micro-chirurgicales" . Qu'on arrête de nous prendre pour des imbéciles,on assiste à l'extermination d'un peuple au vu et sus de tout le monde après l'avoir affamé.Quand aux prétextes, on en trouvera toujours, ça dure depuis soixante ans.

28 décembre, 2008 22:10  
Anonymous borneo dit ...

Cette opération est préparée depuis 6 mois comme je viens de le lire sur le Huffington Post. Elle n'est pas une riposte des tirs de roquettes du Hamas des derniers jours mais une stratégie élaborée destinée à mettre le futur président (Mac Cain ou Obama à l'époque)dans une situation de "Paix impossible".

28 décembre, 2008 22:39  
Anonymous Arabe dit ...

@Romain:
Au cas où vous l'avez oublié et cela m'étonnerait, un sémite ne peut pas être un antisémite (Les arabes sont des sémites) mais il peut parfaitement être un anti sioniste à cause du caractère raciste de ce mouvement qui a accaparé la Palestine suite à ses crimes terroristes avalisés par l'occupation britannique de l'époque et continue encore à rever de la transformer en un pays hebreux pur fait uniquement pour les juifs venus du monde entier.
Pour votre gouverne, je vous rappelle que quand les allemands massacraient les juifs (avec l'aval des pays occidentaux, cherchez l'erreur!), les habitants des pays arabes de confession juive étaient considérées comme, et à juste titre, des citoyens à part entière et vivaient avec leurs compatriotes en paix et avec quiétitude.
@cyril:
Plus revisionniste et faussaire que vous, tu meurs! Aucun sourate ne comprend ce que vous avez écrit. Arretez vos mensonges et calmez vous, Israel ne vaincra jamais. Si votre armée veut démontrer sa force devant des Palestiniens qui n'ont que leurs mains et quelques armes légers, qu'elle aille se mésurer au quelques centaines de militants de Hezbollah qui ont trainé son nez dans la boue.

28 décembre, 2008 23:29  
Anonymous romain blachier dit ...

@farid:En Israel, même si tout est loin d'être parfait, tout le monde a le droit de voter, arabes et juifs, d'avoir accés à l'éducation, à la santé, de pratiquer sa religion.

Tout ce que ne défend pas, tout ce que combat le Hamas, cible des attaques d'Israël.D'ailleurs sur les victimes citées par l'auteur de ce blog, la grande partie sont des miliciens, des soldats du Hamas.Et oui le terme se pose entre un régime démocratique, qui a ses défauts et un mouvement qui bute les homos, voile les femmes, vire des chrétiens et tue des civils.

Moi mon choix est fait.Reste que je souscris bien évidemment dans le même temps que je soutiens pleinement la création d'un Etat palestinien viable.

28 décembre, 2008 23:31  
Anonymous romain blachier dit ...

@arabe:quel que soit le terme le Hamas prone la haine de l'ensemble des juifs, aujourd'hui en 2008 et pas il y a 60 ans.

28 décembre, 2008 23:41  
Anonymous Arabe dit ...

@ romain:
On ne peut pas balancer des termes d'aussi forte signification comme ça. Anyway, bien que sur le plan politique et idéologique, je suis diamétralement opposé aux idées du Hamas, ils ne font que défendre leur territoire et cette haine aux juifs n'est certainement pas systématique, c'est comme toute haine qu'on a pour son occupant.

28 décembre, 2008 23:51  
Anonymous zeinab dit ...

Dire que le Hamas est une menace pour Israël irrite mes sentiments si bien que je ne sais pas si je dois rire ou pleurer…des roquettes face à tout un arsenal de guerre ! Mais bien sur le sang israélien a tellement plus d’importance que le sang d’un putain d’arabe de palestinien !
Une femme a Gaza pour réchauffer ses enfants n’a plus rien à bruler que ses vêtements.
Un homme a Gaza pour nourrir sa famille va bientôt se couper en morceaux !
Nous sommes un peuple qui a été dépossédé de tout : notre terre, nos maisons, nos enfants, nos parents et même de nos oliviers !
300 martyrs en 48h ! Monsieur Romain vous ne trouvez pas que c’est beaucoup ? Quand je pense que des ONG se plaignent des conditions de vie des rats de laboratoires ! Je pense qu’on vaut mieux que des animaux et je pense que si j’étais un animal j’aurais eu droit à un peu plus de respect, de compassion et de pitié.

29 décembre, 2008 01:14  
Anonymous Arabe dit ...

Trois enfants viennent d'être assassinés par un raid de l'occupant israélien. Des F16 pour tuer lachement des gosses, voilà la grandeur de "l'état démocratique", "premier rempart de l'Occident face aux barbares qui voilent leurs femmes et butent les homos" sic.

29 décembre, 2008 01:31  
Blogger Farid dit ...

@ Romain
Je te laisse à tes jugement de valeurs, tu tiens la position du bon petit blanc détenteur de la civilisation face à des métèques arrièrés.

Tu n'as jamais vécu à Gaza pour affirmer ce que tu affirmes, on "bute" des homosexuel dans tous les pays, en france on les brûle parfois.

Moi je suis pous le respect du droit internationnal, et surtout le droit des peuples à disposer d'eux même.

Voila où mène les politique comme celle d'israel, je t'invite à prendre le temps de visionner cette vidéo, autre époque mais même idéologie coloniale, même crime, même injustice et surtout même résultat pour l'oppresseur, la défaite

http://thazmourte.blogspot.com/2008/12/histoire-partage-2.html

Je te laisse dans tes certitudes.

29 décembre, 2008 06:25  
Blogger Farid dit ...

Quand ce sont des juifs qui t'oppresse, ta réthorique guerrière ne sera pas dirigée vers les chionois, non ?

Sais tu le discours tenu vis à a vis des arabes, par des politiques, dans la société israélienne, dans la loi, dans les actes quotidien.

Arrête de t'en tenir aux médias traditionnels, il existe des canaux d'information alternatif, fais un effort.

29 décembre, 2008 06:29  
Anonymous Mc Cdl dit ...

Il faudrait tout simplement qu'ils arrêtent de balancer leur ***** de roquettes, ils ne connaissent pas la paix ni le pardon, ce sont les émissaires d'une humanité fondée sur la haine. Ils ne sont pas dotés de cerveaux ! comment peut on tuer ? ôter la vie pour des causes aussi stupides ? ôter la vie tout court ? Ca dépasse l'entendement ... Je ne crois plus en l'homme.

29 décembre, 2008 10:37  
Anonymous Arabe dit ...

Jusqu'à cette heure, 315 martyrs (dont 51 civils) et plus de 1420 blessés. Dernier crime en date, une mère et ses 4 fillettes. Dommages collatéraux diraient certains!
Dommage que quelques donneurs de leçons sur la paix et le pardon ne haussent pas la voix et ne veulent pas voire la réalité en face. Hypocrisie quand tu nous tient!

29 décembre, 2008 13:28  
Anonymous Arabe dit ...

Jusqu'à ce matin, 20 enfants ont été assassinés.

29 décembre, 2008 14:16  
Anonymous Jean Pierre dit ...

Si cela se déroulait dans un autre pays qu'Israel, la communauté internationale aurait depuis longtemps imposée au-dit pays une force d'interposition à l'instar des casques bleus pour éviter massacres et débordements.
Ici, on laisse faire.
C'est cela le plus choquant dans cette affaire.
Donc deux poids deux mesures.

29 décembre, 2008 17:14  
Blogger Farid dit ...

@ Jean Pierre

C'est ce déni de droit qui est fait aux palestiens parceque le bourreau est juif qui me donne envie de gerber.

Hitler et tous ses supplétifs n'était pas palestiniens, ils n'ont pas à payer les crimes des autres.

29 décembre, 2008 17:42  
Anonymous olivier dit ...

Sacré lâche, en temps de guerre ce n'est pas les ennemis qu'il faut abattre en premier mais les couards.

De ton podium de socio-connard-démocrate, aveuglé avec ta carte d'appartenance au parti du Bien tu brasses pas mal de vent.

Si Israël tombe un jour, le lendemain ce sera la chute de l'occident tout entier. Fais nous croire que tu veux vivre comme au moyen-âge, sors les arguments qu'on rigole.

L'antisémitisme profond de tous les gauchistes resurgit à la première occasion, c'est pitoyable. Branlez vous bien entre consanguins, au moins votre froissement vous empêche de dormir 5 minutes, c'est déjà ça.

va demander aux 15 ou 20% d'arabes qui vivent en Israël s'ils veulent retourner dans un "vrai" pays arabe, le résultat sera encore plus édifiant qu'un sondage du Figaro.

30 décembre, 2008 01:08  
Blogger 42, Faubourg dit ...

Israël vise les miliciens du Hamas, et cause la mort de victimes collatérales civiles. Le Hamas vise directement les civils avec ses roquettes. c'est la différence entre la guerre et le terrorisme, telle que reconnue par les historiens: si on vise indifféremment civils et forces, ou seulement les forces. Israël n'est donc pas terroriste, selon cette définition objective, mais le Hamas l'est. Quand les résistants pendant la 2nde Guerre Mondiale tuaient par bavure des civils, ils n'étaient pas des terroristes pour autant.
C'est assez confortable, de vouloir la paix comme ça, en refusant à un Etat démocratique le droit de se défendre contre des roquettes. Personne n'oblige le Hamas à attaquer des civils, et l'un des rôles fondamentaux d'un Etat est de prendre les mesures qu'il faut pour protéger ses citoyens. Contre le Hamas on fait quoi? des pourparlers? un cessez-le-feu? ils n'en veulent pas. On fait quoi contre des gens qui réclament la destruction totale d'Israël, on réagit ou on se la joue accords de Munich et on ferme les yeux?
Et assimiler les Palestiniens au Hamas, c'est également une insulte envers les Palestiniens. Israël vise le Hamas, pas les Palestiniens (sauf avec une forte dose de mauvaise foi).
Alors pleurons les 51 victimes innocentes de Gaza, mais crachons sur les cadavres des militants du Hamas tués. Les extrémistes ne méritent aucun hommage, regretter leur mort, c'est cracher sur la paix.

30 décembre, 2008 18:07  
Blogger 42, Faubourg dit ...

(et donc le titre de ton billet est à côté de la plaque, il montre que tu ne saisis pas la différence entre une stratégie terroriste et celle de l'armée israëlienne, il montre que tu refuses de voir l'évidence: Israël vise le Hamas, et ça devrait pas te faire chier)

30 décembre, 2008 18:08  
Blogger Farid dit ...

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2437

http://www.bakchich.info/article3021.html

Bonne lecture

30 décembre, 2008 19:14  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

Comme toujours lorsque l'on parle de la situation dans cette petite bande de terre de 470 km du nord au sud et de 135 km dans sa plus grande largeur, les a priori des acteurs des commentaires l'emportent largement sur l'analyse posée de la situation. La vie m'ayant permis de fréquenter cette zone très souvent depuis bientôt 15 ans, ayant passé de longs moments avec bien des hommes et des femmes vivants ici et là dans ce tout petit coin du monde à parler et tout simplement à vivre, je voudrais apporter ma pierre à l'intelligence de la situation dans la mesure de mes pauvres moyens sans pour autant prétendre ni que ma vision des choses est juste ni que la solution n'est pas loin.
L'histoire du retour des juifs en Israël est longue et liée non seulement à leur lointaine expulsion par les romains mais encore à leur situation dans tous les pays d'Europe chrétiens et dans tous les pays musulmans. Une minorité politique liée plus ou moins à une longue oppression politico-religieuse ont créé un sentiment d'injustice mais aussi une angoisse qui a souvent dégénéré en paranoia collective aujourd'hui. L'Etat d'Israël est fondé sur ces sentiments collectifs et le ressentiment tant contre l'Occident chrétien que contre l'Orient musulman sont profondément ancrés dans l'inconscient collectif. La situation de la société israëlienne qui se considère comme assiégée au milieu d'ennemis plus ou moins déclarés renforce encore ces sentiments.
Face à cela, les palestiniens sont en quelque sorte les boucs émissaires de l'angoisse et du ressentiment israëliens. De nombreuses relations pourtant existent entre ces deux mondes que l'on voit, de loin, tellement opposés.
Oui, il faut le dire et le dire fortement, la solution au problème passe par une renonciation des uns et des autres à leurs rêves et à embrasser courageusement la réalité qui est bien différente. Qui ose dire qu'il y a plus de points communs entre les citoyens juifs d'Israël et les citoyens arabes palestiniens qu'entre les palestiniens et les syriens, les égyptiens ? Qui ose rappeler que la coexistence est dans les faits si elle n'est pas dans les têtes ? Cette guerre atroce qui tue des deux côtés, même si ce sont les palestiniens qui paient le plus cher ces affrontements, est une guerre civile. Combien parmi vous s'est trouvé à Jérusalem quand des bombes y explosaient dans les bus, dans les marchés ? Qui mourraient ? Seulement des juifs ? Non pas ! Quand un homme meurt, c'est un homme qui meurt et pas une statistique. Quand un membre du Hamas est tué, qui se demande pourquoi et comment cet homme est devenu membre de ce mouvement ? Quand, voici peu de temps encore, un jeune homme, une jeune femme se donnait la mort au milieu d'ennemis à ces yeux, qui se demandait comment et pourquoi il avait pu en venir à cette extrémité ? Je sais que je choque en disant cela mais y a-t-il de mauvaises questions ? Non ! La société palestinienne, sans raison, a été victime d'un événement auquel elle n'était pas préparée, le retour des juifs et cette société, victime de chefs imbéciles, a été doublement victime. Quant aux sionistes de Ben Gourion et à leurs frères ennemis du sionisme révisioniste de Jabotinski, ils ont tout fait pour accréditer l'idée que les juifs n'étaient en face que d'ennemis ! Oui, je le dis avec force : ces deux peuples sont victimes de chefs imbéciles et couards qui lancent leurs enfants contre les enfants de l'autre camp sans souhaiter jamais trouver une solution alors qu'elle est là, toute proche. Diabolisez les juifs israëliens ou les arabes palestiniens, dire des uns qu'ils sont des nazis et des autres qu'ils sont des barbares ignorants est un crime ! Virez, chers amis, vos chefs, virez les tous et faites ce que vous savez si bien faire : sortez de vos maisons et saluez votre voisin arabe, votre voisin juif du mot que les uns et les autres vous utilisez chaque jour, chacun dans votre langue pour dire bonjour : Paix !

30 décembre, 2008 20:09  
Anonymous Arabe dit ...

Le discours d'Olivier ne mérite pas de reponses, tellement il est bas, calomnieux, menteur, sélectif et sectairo-révisionniste.
Les arabes qui sont restés sur les territoires occupés en 1948, subissent l'humiliation quotidienne et le racisme notoire de ce pays raciste par excellence et détrempez vous, ils ne quitteront jamais ce qui leur restent de terres.
Le sondage que demande ce raciste, on le voit tous les soirs sur les chaines d'info non sélectives et il est unanime: Assassins, arrêtez votre terreur et laissez nous notre terre!

@ 42 Faubourg:
Un citoyen d'un pays colonisé, que l'on opprime et à qui on refuse toute possibilité de s'armer devant un occupant qui possède un arsenal de guerre des plus importants du monde, des armes de destruction massive (dont des armes nucléaires initiées par la France) et un appui univoque et inébranlable des grandes nations occidentales hypocrites engendrant bien entendu une impunité totale, ce citoyen qui se trouve delaissé par tous les donneurs de leçons sur les droits de l'Homme et de l'animal du reste et qui se trouve assiégé par son oppresseur et -disons le clairement - par son voisin, le despote egyptien, ne pourra qu'essayer de résister et de faire mal au colonisant, par n'importe quel moyen dont il peut disposer. C'est ce qu'on appelle Résistance admise par toutes les réligions et par le droit international. Par contre, bombarder des villes entières et punir toute une population sous le prétexte de viser les lanceurs de roquettes, cela s'appelle crimes de geurre selon les accords de Génève que cet état sioniste raciste ne fait que bafouer depuis bientôt 61 ans.

Autre chose, je ne trouve auccun mérite militaire à cette armée faite de mercenaire se cachant derrière la haute technologie pour assassiner des hommes qui ne possèdent que des armes légères ou des enfants revant dans leurs lits.

Par la même occasion, voilà l'actualisation du bilan: 383 martyrs dont plus de 80 civils (le nombre d'enfants vous sera communiqué ultérieurement) et plus de 1750 bléssés et ce, soit disant en réponse aux roquettes qui tombent généralement loin des zones urbaines COLONISEES.

Pour finir, les juifs sont nos cousins nos autres arabes, mais pas les sionistes qui ont volé nos terres. voilà nos frères:http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=448

30 décembre, 2008 20:17  
Anonymous Arabe dit ...

42 enfants assassinés!

@ ErasmusDesiderius:
J'ai autant d'amis juifs que musulmans et je dirai volontiers bonjour à mon voisin tant qu'il est chez lui et n'occupe pas par la force ma maison.

30 décembre, 2008 20:48  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

@ Arabe
Quand vous dites cela, en quoi avez-vous fait avancer quoique ce soit ? Qui est "chez lui" ? Si vous raisonnez ainsi, rien n'est possible !

30 décembre, 2008 21:50  
Anonymous Arabe dit ...

Ainsi soit il; Au moins je ne cautionnerai jamais les agissements d'un quelconque agrésseur.
Celui qui est chez lui, c'est celui qui était dans ses terres avant 1948, date du don fait par celui qui ne possède pas à celui qui ne mérite pas!

30 décembre, 2008 23:07  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

Cher Arabe,
votre façon de penser ce conflit est tellement limité, tellement sectaire qu'elle contient en elle tous les ferments non seulement de la guerre perpétuelle mais encore de la justification des théories ignobles des néocons américains abreuvés à la théorie du choc des civilisations de Samuel Huntington. Réduire la situation à une histoire d'occupants et d'occupés n'a pas d'autre résultat que la guerre. Que doivent faire les juifs d'Israël ? Partir ? Mais pour aller où ? Doit-on détruire Tel Aviv pour reconstruire les villages arabes d'avant 1948 ? Doit-on jeter les juifs à la mer ? C'est idiot ! Que la décision de l'Assemblée générale des Nations Unies aient été malheureuse, je vous l'accorde, que la politique de presque la totalité des gouvernements israëliens depuis 1948 et au premier desquels ceux de Ben Gourion aient été désastreuse, je vous l'accorde aussi et alors ? Quelles solutions ? Je n'en vois pas d'autres que d'aller au-delà et de bâtir les fondations d'une cohabitation que je crois à porter de la main si l'on est capable des deux côtés de se débarasser des armées d'brutis, d'imbéciles qui dirigent ces deux peuples ! Entre les corrompus et les idéologues, il y a deux peuples si proches qui peuvent vivre tranquillement ensemble, qui ont tout pour cela, je l'affirme ! Et là où d'acuns voient en Israël le dernier rempart dans la région face au monde arabe conquérant, je vois les germes d'une nouvelle histoire pour ce berceau de la culture méditerranéenne dans ce pays. De la mer au fleuve - enfin, la rivière du Jourdain -, il y a deux peuples peut-être et encore pour faire court mais il y a surtout un potentiel humain, spirituel, économique immense et je crois et j'espère que ce potentiel deviendra réalité.
Alors, de grâce, cesser de penser comme vous le faites car vous ajoutez encore une pincée de haine là où il faudrait penser large et profond, là où il faudrait penser à bâtir une Beth Shalom, une Beit as-Salam.

31 décembre, 2008 10:59  
Anonymous DaN dit ...

Bien sûr que les palestiniens souffrent, mais je ne comprend pas comment tant de personne peuvent en arriver à comparer Israël et les états totalitaires, fasciste ou raciste qui ont existé... Les gens ont la mémoire bien courte (peut être volontairement ?)

Avant de passer aux armes, il y a eu la suppression de toutes les colonies à Gaza et la fin de l'occupation de Gaza par l'armée israélienne. Malgré cela, le Hamas détient le pouvoir et maintient les tirs de roquettes. A ceux qui voient les roquettes comme des "armelettes" qu'ils s'intéressent à la vie des habitants de Sdérot, où l'alarme retentit plusieurs fois par jour en se moment (50 tirs ce week-end). Dès qu'ils entendent l'alarme, c'est que la roquette arrive et tombera dans 15 secondes, 15 secondes pour se mettre à l'abri, des scènes de paniques plusieurs fois par jour et d'après des statistiques près d'1/3 des enfants de la ville souffrant de stress post-traumatique (journal Ha'aretz). Il n'y a pas que le nombre de mort, il y a aussi les conditions de vies. Et en Israël il n'y a pas que Tel-Aviv et ses buildings et plages, il y a des villes où la vie est devenue impossible à cause du Hamas.

Alors bien sûr, les réponses d'Israël semblent disproportionnées. Bien sûr les palestiniens souffrent, je ne dirais pas le contraire. Mais arrêtez de voir Israël comme un horrible bourreau. Ce n'est pas par plaisir que Gaza est attaqué. N'oublions pas que deux peuples souffrent !

Néanmoins, je reste d'accord avec ErasmusDesiderius. Oui les israéliens et les palestiniens pourraient être en paix. Il fut un temps où beaucoup de palestiniens allaient travailler en Israël tandis que des israéliens faisaient les marchés de Gaza ou de Cisjordanie.

31 décembre, 2008 11:28  
Anonymous Arabe dit ...

Cher ErasmusDesiderius:
Que ma façon de penser ne puisse avoir comme corollaire que la justification de la guerre, elle ne peut par contre en accun cas mettre en question sa légitimité sauf peut être dans la tête des occupants et leurs bailleurs de fonds. Désolé de constater que votre façon d'exposer ce problème épineux est non seulement simpliste mais aussi hypocrite interdisant aux ayant droit leur droit universel de résister au nom de la cohabitation et des fausses valeurs de pacifisme.
Les arabes ont colonisé une partie de l'europe pendant cinq siècles; Nous, les petits fils, nous crions haut et fort que nos aieux ont fait la plus grande gaffe de leur histoire en conquérant l'Espagne, le Portugal et le sud de la France. De toute façon, l'histoire nous a enseigné que l'occupation ne pourra jamais durer.
Vous pronez la cohabitation, je veux bien mais comment ? sous les cieux d'un pays sioniste raciste qui revendique le caractère hébreux de petit coin du monde ? ça devient très facile, on use de notre force et du soutien des grands du monde à un moment médiocre de l'histoire humaine, on colonise un peuple, on s'accapare une partie de leur patrie et après quelques dixaines d'années, au nom de la cohabitation et de la paix, on interdit aux autoctones de revendiquer leur droit ! Désolé, cela conduirait à la ruine et à la disparition de l'espèce humaine.
Jeter les juifs à la mer, prapagande fort réussie par Ben Gourion et ses successeurs, ne sert qu'à faire des amalgames mesquines. Il y'avait des juifs partout dans le monde avant 1948, ils vivaient en paix dans plusieurs parties du monde (en URSS, dans certains pays arabes européens de l'est, en Amérique...) et ce n'est qu'après les aspirations d'un extrémiste, Hertzel pour ne pas le nommer, auprès d'un premier ministre colonialiste britannique qu'est née l'idée d'un état théocrate pour exaucer ce veux après les massacres du faciste Hitler.
Vous prétendez que mon discours ajoute une pincée de haine là où elle est dejà grande. Jamais, je n'ai rien contre les juifs. Cette confession est celle d'une grande majorité de mes amis, par contre je suis contre le sionisme, mouvement raciste par excellence; Je suis contre toute les valeurs du colonialisme et de l'hypocrisie occidentale au même titre que les idées des néoconservateurs américains de Pearls et wolfowitz qui adhèrent à la théorie du choc des civilisations de Samuel Huntington.

@ DaN:

Votre discours revisionniste est fade; Un proverbe français dit que l'arbre tombe toujours du coté où il penche; Vous avez choisi votre camp, restez y.

31 décembre, 2008 20:48  
Blogger Farid dit ...

Meilleurs voeux au patron du blog, aux démocrates qui ont encore le courage de porter l'étendard de l'humanisme, aux autres pas de trève, ils n'auront le droit qu'a mon mépris.

@

01 janvier, 2009 11:37  
Anonymous Arabe dit ...

Par ces jours douloureux venus du temps de barbarie que l'on croyait revolu, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2009.

400 martyrs (dont plus de 100 civils; 63 enfants, 14 femmes ...), 2000 blessés dont 220 blessés graves en grande majorité des civils, 7 mosquées détruites, une faculté, 3 écoles, 3 ministères, le parlement, des centaines de maisons de citoyens civils...etc; Voilà le bilan temporaire de ce crime qui a commencé un Shabbat Shalom (un samedi de la paix)

01 janvier, 2009 12:32  
Anonymous Arabe dit ...

http://juif-antisioniste.blogspot.com/

Bonne lecture

01 janvier, 2009 23:38  
Anonymous altermis dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

02 janvier, 2009 03:03  
Anonymous Arabe dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

02 janvier, 2009 15:04  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

@ Arabe avec mes excuses à Luc de me servir de son blog pour répondre.
Oui, je suis scandalisé en vous lisant car c'est l'idéologie et la haine qui parlent quand vous écrivez, le tout s'abreuvant à l'ignorance. De toute évidence, vous n'êtes jamais allé sur place, jamais vous n'avez vécu ni parlé là-bas avec ceux qui y vivent. Je suis scandalisé car je sais les souffrances de ceux qui vivent là-bas, des deux côtés et que des gens comme vous attisent par des réflexions racistes et guerrières. Je le répète encore et encore : il y a une cohabitation possible sur cette terre, elle est même moins loin qu'on le croit et le sionisme qui est techniquement une idéologie raciste n'est pas moins qu'une des idéologies présentes sur place avec l'islamisme et tous ses corrolaires qui opprime tant de millions d'hommes et de femmes. Ceci pour dire aussi que c'est la maladie profonde qui affecte le monde arabe qui contribue aujourd'hui à ne pas trouver de solution à ce conflit qui soit la défaite de l'une ou l'autre partie.
Je crois profondément que les habitants de ce petit coin trouveront la force de cohabiter pacifiquement... même si c'est utopique aux yeux des myopes de l'espérance et de l'humanisme.

03 janvier, 2009 00:10  
Anonymous Arabe dit ...

ErasmusDesiderius,
Mon discours est raciste, plein de haine!! Vous êtes incapable d'argumenter, je prends le "lectorat" comme témoin; par contre j'ai maintenant la confirmation de votre hypocrisie et de votre partialité (Vous n'avez pas lu les commentaires qui puent la haine et le racisme) De toute façon, en suivant une ligne de conduite lors de discussions, on finit par se dévoiler malgré tout l'effort de se la jouer humaniste et rassembleur!
Qui vous a dit que je ne suis pas allé là bas ?

Merci au boss de ce blog de m'avoir permis de m'exprimer malgré que je commence à le regretter.

03 janvier, 2009 01:57  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

Arabe,
je suis donc incapable d'argumenter et je me dévoile comme un affreux sioniste... Etrange ! Je ne sais pas en quelle langue j'ai écrit mais il me semble bien capendant que j'ai dit clairement que je n'approuve pas la base idéologique sur laquelle est bâti le sionisme, que je n'approuve la politique d'expulsions massives décidée en 1948 par le premier gouvernement israëlien de Ben Gourion et que je n'approuve pas davantage l'occupation de 1967, la colonisation et les annexions unilatérales de Jérusalem Est et du Golan. Est-ce que ces positions font de moi un supporteur du sionisme ? Je ne le crois pas.
J'ai écrit que vous ne connaissiez pas cette partie du monde. J'avoue que c'est une simple conjecture mais je sais trop bien qu'il peut y avoir des façons de visiter et de vivre aussi dans cette région en portant des oeillères et en refusant de voir autre chose que ce que l'on a décidé a priori de voir. Ce que j'ai vu là-bas n'est pas rose. Bien des fois, j'ai vu des humiliations contre des palestiniens, bien des fois je me suis engueulé à des checks points avec la sécurité réclamant pour moi les mêmes fouilles. Mais est-ce là tout ce qui existe là-bas ? Non ! Israël est un pays hémiplégique sans les palestiniens mais je crois qu'il en est de même pour les palestiniens sans les israëliens. Pourquoi ? Parce que ces deux peuples, même mal, vivent ensemble depuis plusieurs décennies et qu'ils se sont modifiés mutuellement depuis. Car quelque chose de nouveau dans cette région est né à cette occasion. Votre vision des choses ou plutôt devrais-je dire votre pré-vision vous empêche de voir cela. Alors, de grâce, cessez de vous cacher derrière vos amis juifs comme d'aucuns avec leurs amis arabes ou noirs ou gays et affrontez une réalité dérangeante ni blanche ni noire mais aux mille couleurs qui font de ces peuples non des ennemis mais des partenaires pour bâtir quelque chose de neuf.
Je ne regrette jamais de défendre mon point de vue pour ma part.

03 janvier, 2009 09:53  
Blogger mehdid'algerie dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

04 janvier, 2009 13:34  
Blogger mehdid'algerie dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

04 janvier, 2009 13:37  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

J'ai honte comme citoyen français de lire ces appels à la haine (cf. les derniers messages) : nous sommes ici pour discuter, argumenter, nous opposer mais pas pour haïr ni pour nous insulter. J'ajoute que ces messages sont passibles de poursuites en France : j'espère le prompt retour de Luc pour qu'il puisse les supprimer rapidement.

04 janvier, 2009 16:59  
Blogger Luc Mandret dit ...

Je me suis vu contraint de supprimer des commentaires. Quiconque dépassera les limites se verra subir le même sort. Désolé pour celles et ceux qui auraient pu être choqué. Et merci de rester correct.

04 janvier, 2009 18:25  
Anonymous Arabe dit ...

Je n'ai pas lu les commentaires de mehid'algérie, par contre j'ai bien lu le message de celui qui s'indignait de ses propos qui, parait il, étaient condamnables. Celui qui a honte de lire des propos incitant à la haine (Et si ces posts ont été supprimés par Luc, c'est qu'ils étaient choquants et que je condamne donc vivement), celui là même qui s'indigne aujourd'hui n'a pas bronché quand un message qui m'a été dedié puait la haine, la bassesse et le racisme; Deux poids, deux mesures, de l'ONU à certains donneurs de leçons qui finissent par ôter les masques !
F. Nietzsche que j'aime bien, écrivit: "Il est difficile de vivre avec des humains, parce qu'il est difficile de se taire".
Mais il écrivit aussi: "La croyance que rien ne change provient soit d'une mauvaise vue, soit d'une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat"
Alors que moi, je vais suivre le conseil de ma mère qui me dit toujours: "Ta discussion avec celui qui ne veut pas t'écouter, écourte ta vie" et je ne veux pas écourter ma vie.

04 janvier, 2009 22:06  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

Je ne perds jamais mon temps lorsque je parle avec qui n'est pas en accord avec moi. Jamais. Les mots qui m'ont scandalisé était ainsi avant tout des appels aux meurtres et il ne peut jamais y avoir de compromission avec de tels propos et je ne confonds pas mon honorable contradicteur - Arabe - et des gens qui insultent. J'ai relu ce fil et je pense vraiment que c'est l'incompréhensionet aussi la volonté de ne pas renoncer à son point de vue d'origine (sioniste ou antisioniste) qui empêche de se parler et de trouver des solutions. Je rappelle donc que je ne suis pas sioniste ni prosioniste. Je pense que la formation d'un Etat sur une base religieuse ou ethnique est une mauvaise chose. Cependant, ceci dit, il faut bien constater que cet état de fait a des raisons anciennes et que c'est davantage une histoire de combats entre victimes d'hier et d'aujourd'hui qu'une histoire entre victimes et bourreaux, ces deux rôles étant interchangeables suivant le camp dans lequel on se trouve.
Alors que l'armée israëlienne est en train de combattre dans la bande de Gaza, je pense que le premier devoir de tous les hommes qui ont un cerveau et un peu de culture en conséquence de s'interroger ensemble et d'essayer de chercher des solutions qui ne soient un total renoncement ni pour les uns ni pour les autres. Faire des déplacés encore fera des frustrés et des blessés de demain. Imaginer un instant la disparition de l'Etat d'Israël ne peut être fait sans imaginer en même temps des conséquences néfastes pour l'équilibre du monde durant bien des décennies et davantage encore. Imaginer l'absence de solutions pour les palestiniens, l'absence de vraies solutions incluant, pour l'une des populations les mieux alphabétisée de la région, un vrai développement humain, économique est aussi se préparer à des décennies de souffrances pour le monde entier et spécialement pour les israëliens qui cherchent tant leur tranquilité et qui ne l'auront pas dans la terreur et l'annhilation de leurs voisins.
Arabe s'est senti agressé par des propos et il a eu raison de le dire. Je suis en profond désaccord avec lui mais pas sur un point qui est essentiel : nulle parole entre humains n'est possible si l'on s'insulte et si l'on ne se respecte pas. Nous ne sommes pas ici sur un champ de bataille mais dans une discussion.
Cher contradicteur, je vous en prie, continuer à vous exprimer librement car c'est précieux et que les insulteurs et autres bornés passent leurs chemins.

04 janvier, 2009 23:24  
Anonymous Arabe dit ...

Jusqu'à cet après midi:
1000 raids aériens, 700 tonnes de bombes sur la tête des citoyens de Gaza de façon anarchique, 552 martyrs dont 30% sont DES ENFANTS, plus de 2700 blessés en majorité des civils, l'infrastructure, les lieux de culte, des écoles et des universités, des maisons de civils etc... ont été lachement détruits !
Je laisse les humains à leur consience !

05 janvier, 2009 19:05  
Blogger PierrePizzo dit ...

Et si nous usions d’un atome de bon sens…
Combien de temps encore, le crime atroce perpétré contre des juifs innocents durant la Seconde Guerre Mondiale procurera-t-il l’impunité aux sionistes qui ont apporté en Palestine le terrorisme, la haine, le mépris, l’exil, le désespoir ? Combien de temps ferons-nous l’amalgame entre un juif vivant dans le respect de la Tora et la considération des autres et un sioniste qui regarde l’autre comme un être inhumain, inférieur, un être indigne que l’on peut exterminer? Serons-nous dupes encore longtemps? Qui est encore assez naïf pour croire que les sionistes ont un projet de paix au Proche Orient ?
Quand les Sionistes auront achevé d’exterminer ces centaines de milliers d’humains qui depuis 60 ans ne rêvent que de recouver leur terre et de reprendre le fil de leur histoire, quel sera alors la perspective d’Israël? Quel avenir pour un pays qui rejette tout ce qui l’entoure, qui ne s’inscrit pas dans un tissu humain et géopolitique, qui est replié sur lui-même dans le mépris du monde où il s’est implanté par la force? Quel avenir pour les sionistes quand ils auront achevé leurs crimes? Peut-on vivre durablement dans un pays forteresse? L’espace vital que les nazis voulaient se créer en refoulant les autres Européens au dehors n’avait guerre plus de bon sens et plus d’avenir. D’une manière générale, chaque fois qu’un groupe humain s’est contemplé comme supérieur et a regardé ses semblables comme des sous-êtres, des atrocités sont advenues.
L’absurde rêve sioniste est une utopie. Mais combien de sang versé! Que de haine suscitée! L’histoire de toute l’humanité et bafouée pour les seuls intérêts de quelques colons. N’est-ce pas aberrant ?
Non, décidément, nous ne partageons pas les valeurs des sionistes. Leur combat n’est pas le nôtre.
Enfin, tout pays du Proche Orient qui aspirera à devenir une puissance économique et technologique deviendra une menace pour Israël. Il faudra donc l’éradiquer. En somme, pour maintenir la pérennité d’Israël, il faudra jusqu’à la fin des temps maintenir le Proche Orient dans le chaos, les lutes intestines, la dépendance économique. Nous avons décidé de condamner le Proche Orient pour sauver une utopie. Pourtant, il semble qu’un Moyen Orient économiquement fort et politiquement stable, au lieu d’un chaos entretenu par le Mossad, eut été une option d’avenir.

10 janvier, 2009 13:15  
Anonymous Pierre Pizzo dit ...

Souvenez-vous, l'Irak était une menace pour Israël, on l'encouragea donc à envahir le Koweït puis, dans une guerre qui ne fut jamais montrée à la télévision, les Américains massacrèrent tous les soldats irakiens qui se repliaient, dans une fameuse embuscade défiant toutes les lois de la guerre, ils ne leur laissèrent aucune chance de se rendre. Et pour cause… « Hélas », l’Irak ne fut pas assez affaibli. Il y eut donc l’embargo qui fit souffrir des millions de gens et mourir des milliers d’enfants. Mais le régime de Saddam Hussein tint bon. Alors il y eut la seconde guerre contre l’Irak. Un tapis de bombes durant des jours et DES NUITS ! tout un pays détruit, une apocalypse légale fondée sur le mensonge orchestré des armes de destruction massive. Au bout du compte, l’objectif est atteint : l’Irak est réduit au chaos et Israël est tranquille pour longtemps de ce côté-là. A côté de cela, il y a le sabotage constant et systématique du Liban, le mépris total des palestiniens depuis 60 ans qu’Israël s’est autoproclamé. Depuis l’expulsion des Palestiniens décrétée par les envahisseurs israéliens racistes et rongés d’orgueil et de paranoïa, le mépris des Israéliens pour les autochtones de la Palestine ne s’est jamais démenti. Les Sionistes n’ont jamais eu un projet de paix. On envisage une paix avec des gens que l’on regarde comme des humains, des semblables, or, les sionistes regardent les Palestiniens et tous les gens du Proche Orient comme des créatures inférieures, des êtres infâmes qu’il suffit de réprimer dans le sang. Regardez sur une carte à quoi ressemble la Palestine telle que les sionistes l’ont mutilée depuis 60 ans. Par ailleurs, quel pays au monde se livre à un génocide, tue et déchiquette des milliers d’humains pour détruire physiquement des dirigeants pourtant légitimement élus ? Quel pays au monde est au-dessus de toute sanction ? Quel pays au monde fait une guerre totale à un camp de réfugiés qui existe pourtant depuis tant de décennies par sa faute ? Nous sommes tous lâches et complaisants. Mais ce crime contre l’humanité ne lavera pas notre crime à nous, celui que nous, Européens, avons commis contre des millions de juifs innocents parce que nous les regardions avec la même peur, le même mépris, la même paranoïa.
Ici, en Europe, loin de Gaza, loin de l’Irak, loin du Liban, nous n’entendons pas les hurlements des gens brûlés et mutilés, nous ne sentons pas le feu, ma mort, la désespérance, les brûlures atroces des armes non conventionnelles, nous ne voyons pas l’ampleur du crime des sionistes. Nous sommes figés dans le passé. Nous sommes pétrifiés dans cet amalgame absurde qui nous fait confondre honteusement les victimes innocentes de l’holocauste dont nous sommes tous coupables et les criminels sionistes qui sont racistes et qui humilient et salissent la mémoire de leurs parents exterminés dans les chambres à gaz par notre faute. Nous sommes aveuglés. Mais au bout du compte, l’histoire de l’humanité n’avance pas. L’idée de progrès est une vue de l’esprit. Les sionistes peuvent exterminer d’autres humains comme les nazis l’ont fait jadis, et cela en toute impunité. Aucune leçon n’est donc tirée de l’histoire. Les droits de l’homme ne s’appliquent pas aux Palestiniens ils ne s‘appliquent pas en général aux gens du Proche Orient lésés par l’invasion sioniste. L’horrible crime des nazis aurait dû nous enseigner que quiconque n’a le droit de martyriser d’autres humains. Pourtant le même crime recommence sans cesse. L’humain, dans sa paranoïa, dans sa mesquinerie, dans ses possibilités criminelles n’a pas été entamé par l’horreur du crime des nazis. Les horreurs du passé n’ont donc servi à rien. Les innocents sont morts pour rien. C’est consternant. Les sionistes sont des humains. Nous sommes tous capables de génocide. Cette question grave concerne toute l’humanité. Choisir un camp, c’est cautionner le crime. Il n’est pas de camps. En revanche, tout crime est condamnable. Toutefois, nous avons un devoir de respect immense pour les Palestiniens, pour leur souffrance injuste et gratuite, pour le génocide dont ils sont les victimes. Les sionistes sont depuis 60 ans des criminels impunis. Nous portons tous une grave responsabilité. Les sionistes sont notre création monstrueuse. Et ils n’ont pas encore compris qu’ils se sont exclus eux-mêmes du Proche Orient à l'instant même où ils sont venus le violer. En 60 ans, à force de paranoïa, de racisme, de mépris, ils ne se sont jamais intégrés dans le Proche Orient. Ils restent une entité étrangère. S’ils avaient utilisé ces 60 années pour s’incérer dans le Proche Orient, pour réaliser une greffe durable, s'ils avaient considéré les autochtones comme des êtres digne de respect et de considération, alors ils auraient fait montre d’une vraie innovation dans le comportement humain. Au lieu de cela, ils nous servent l’horreur et la laideur dont nous sommes tous capables depuis que les premiers hominidés sont apparus sur la Terre.
Et l’horreur n’est pas finie. Nous allons voir bientôt l’Iran sous les bombes israéliennes ou américaines. Vous verrez qu’on trouvera un prétexte pour réduire en poudre tout ce qui peut constituer une menace pour Israël. Nous casserons pendant des décennies encore le Proche Orient et nous détruirons des millions de vies humaines pour soutenir la cause sioniste. Le monde est à nouveau devenu fou, comme il l’était devenu durant les années 30. L’avenir de l’humanité est sous hypothèque. L’Occident se montre incapable d’appliquer et de défendre des valeurs qu’il considère pourtant comme universelle.
Comment croire en l’humain ? Le relativisme culturel nous aveuglera toujours. Il n'est d'objectivité possible.

15 janvier, 2009 22:08  
Anonymous Pierre Pizzo dit ...

Oui, Israël est un pays phare du Proche Orient avec beaucoup de dynamisme économique et intellectuel, un pays moderne, très « occidental », la seule démocratie de la région. C’est très bien, c’est très beau. Israël a la maîtrise totale du ciel dans toute la région, jamais son territoire n’a été vraiment l’objet de bombardements comparables aux milliers de tonnes d’explosifs qu’il peut envoyer sur les pays qui l’entoure. Israël sabote aussi l’équilibre des pays voisins à l’aide de ses services secrets. Mais Israël est stable, intouchable, indestructible. Alors Israël a su attirer l’intérêt et les capitaux des multinationales et donc, il est du bon côté. Tandis que les Palestiniens qui voient leur chair et leur pays mutilés depuis 60 ans, n’intéressent personne. Nous les regardons souffrir et mourir par milliers, certains comme moi en ont le dégoût et les larmes. Mais lorsque le carnage sera achevé, l’amnésie du monde reprendra ses quartiers. Les criminels sionistes ne seront jamais condamnés à mort par un tribunal pénal international. Il n’y aura pas de justice rendue. Le crime des sionistes demeurera impuni comme il l’est depuis 60 ans. Ensuite, les sionistes s’attacheront à démolir l’Iran et continueront de tester sur des humains, combattants légitimes ainsi que civils, des armes nouvelles au pouvoir létal jamais atteint. Et personne ne bougera. Je le redis donc, depuis le nazisme, rien n’a changé, la nature humaine est demeurée identique à elle-même. Les grands traumatismes de l’histoire ne nous sont d’aucun enseignement.
Le sionisme, tel qu’il s’est concrétisé, est tout empli des valeurs de la vielle Europe conquérante, il est raciste, colonialiste et nationaliste. Ce sionisme que nous cautionnons et soutenons obstinément depuis le début, comme pour laver notre propre crime met l’avenir de l’humanité sous hypothèque. Pourtant, avec un atome de bon sens, on pourrait observer qu’il n’est aucune analogie possible entre l’Israël biblique et l’Israël sioniste. Le cul de sac est historique, l’impasse est totale, la méprise dont nous sommes coupables est au-delà du grotesque. Il y aura une montée inexorable du terrorisme international, une tension jamais atteinte entre l’Orient et l’Occident, et même, à terme, une fracture possible de la communauté juive entre des gens éclairés et humanistes et des sionistes convaincus de la légitimité de leur geste coloniale et de tous leurs crimes. Mais quoi qu’il en soit, la paix au Proche Orient, il faut cesser d’y songer. L’ampleur et la gravité de la situation est largement d’une échelle planétaire. Il faut que nous en prenions conscience, il est impératif que le monde trouve une solution pour réparer le crime de l’entreprise sioniste. Si tout pays qui fait montre de croissance économique, de performances technologiques et de « modernité » a carte blanche pour perpétrer un génocide, alors tout être humain, qu’il vive au sein d'un pays riche ou dans un pays pauvre, a lieu de trembler de terreur en songeant à son avenir. Nous sommes tous concernés. Nous devons cesser l’aventure sioniste qui n’a que trop duré. Nous devons réparer ce monde que nous partageons ensemble et qui est notre propriété collective. Nous devons cesser de considérer qu’il y a des gentils et des méchants, des pays présentables et des nations inférieures. Nous devons grandir et prouver tous ensemble que l’humanité peut parvenir à une vraie civilisation tout en acceptant et en respectant les différences culturelles et cultuelles. Nous devons revoir nos grilles de lecture, il y a urgence !!! Les sionistes ont eu 60 ans pour montrer au monde de quoi ils étaient capables. A présent, il faut les arrêter, les ramener à la raison, quitte à employer la force. L’Allemagne nazie fut écrasée sous les bombes, à l’heure où elle était déjà à terre et où des actions diplomatiques auraient suffit.

17 janvier, 2009 13:00  
Anonymous Pierre Pizzo dit ...

Les Israéliens ont entrepris la mise en œuvre de leur « solution finale » et le monde reste impassible. Vous voyez bien que temps des génocides n'est pas révolu.

17 janvier, 2009 13:40  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

Tout en continuant à lire les commentaires à ce post du 28 décembre, il m'avait semblé plus convenable, au milieu de l'horreur, de ne pas jeter encore de l'huile sur le feu en essayant d'aller au-delà des émotions et des jugements tout faits. Mais l'attaque israelienne continue et les gens du Hamas ne cèdent pas un pouce pour avoir encore davantage de sang à jeter à la face du monde et particulièrement à la face du monde arabe tandis que Tsahal se révèle être dirigée par un groupe de fous furieux, tant les politiques que les militaires jetant des soldats bien fanatisés par un discours délirants sur le terrorisme et les terroristes. Je répète, parce que je le sais et que je l'ai vécu, que ce n'est pas la réalité profonde des sociétés palestinienne qu'israelienne. Mais ces fous continuent à tuer et faire tuer et ils sont contents et fiers d'eux. Les puissances ne comprennent rien à ce qui se passe et elles tentent de trouver des solutions qui n'en sont pas.
Je répète encore qu'il faut d'abord envoyer devant le Tribunal pénal international les dirigeants des deux entités (palestinienne et israelienne) afin qu'ils comprennent les uns et les autres qu'ils sont mutuellement à la source de l'horreur et qu'ils en sont responsables. Leurs sociétés ne sont pas responsables et ne leur sont pas semblables. Ici ou là, on parle des sionistes, des islamistes, des terroristes et que sais-je encore et de solutions qui n'en sont pas ! Tous les juifs à la mer, tous les arabes en dehors : quelles profondes réflexions ! Pour bâtir une solution, je crois qu'il faut d'abord, pour tous ces dirigeants fous, siffler la fin de la récré. Tuer n'est plus permis que ce soit en envoyant ses enfants tuer ou en tuant les enfants des autres. Les discours de haine, d'ignorance, de suprématie sont des appels directs au meurtre et il faut les punir... MAINTENANT !
La société qui est à bâtir est utopique aujourd'hui mais elle est possible et même, elle n'est pas loin !

17 janvier, 2009 22:33  
Blogger Marax dit ...

Cher Pierre Pizzo,

Votre commentaire, bien qu'un peu long, me titille quelque peu et me pousse à vous poser la question suivante :

Pensez-vous que Gaston serait prêt, avec Marax et Bozz à aller voir Ben et fêter son anniversaire dans la joie et l'allégresse ?

Si oui, merci de répondre pour qu'on puisse se contacter.

14 février, 2011 21:42  
Anonymous Anonyme dit ...

Bonjour Marax,
En voilà, une surprise !… comment as-tu trouvé ce commentaire de moi ? Est-ce en tapant mon nom sur Google ?
Un autre Pierre Pizzo aurait très bien pu être l’auteur de ces lignes.
Bref, moi qui ai toujours aimé fuir, disparaître, brouiller les pistes, me voilà donc encore rattrapé.
Bien évidemment, je trouve adorable l’idée de revoir Marax, Bozz et Ben. Mais je ne sais pas si le moment est bien venu pour moi de réapparaître. En vérité, je voudrais m’accorder encore du temps. Je ne me trouve pas présentable, je ne suis pas dans d’excellentes dispositions. Je suis occupé à diverses petites choses qui me demandent beaucoup d’énergie et justement je manque terriblement d’énergie. Tout cela tombe au plus mauvais moment. Mais tu n’y es pour rien et Ben non plus… Et puis, la seule idée d’une soirée festive m’est totalement rébarbative et tout à fait inconcevable. Se retrouver pour évoquer des souvenirs dans le calme et la plus totale sobriété, cela me serait infiniment plus attractif. Le bruit, l’agitation, le désordre, même le plus joyeux me sont devenus insupportables.
Si je me souviens bien, l’anniversaire de ce bon vieux Ben devrait être le 6 mars. Et si je ne me trompe pas, cela doit bien lui faire 40 ans. Est-ce exact ; le temps a-t-il tellement passé ? Comment cela est-il possible ?
C’est si étrange, d’être en train de t’écrire ces lignes. Nous avons partagé tant de choses. Il me revient tellement de souvenirs. Tout cela est à la fois si loin et si proche… Il me semble que c’était une autre vie en un autre temps, en un autre monde… Il me semble que c’était un autre moi. J’aurai beaucoup de joie à vous revoir tous. Je fais confiance à Internet pour nous procurer d’autres occasions.
Avec mes plus gentilles pensées pour toi et aussi pour les autres et en te remerciant du fond de mon cœur pour ne pas m’avoir tout à fait oublié. Avec aussi un tout petit atome de tristesse et de mélancolie. Mais très chaleureusement et amicalement.
Gaston

17 février, 2011 17:02  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home