]]>

20 décembre 2008

Le MoDem enchainé entre doutes et espoirs

Partager
Le camarade Aurélien me balance un morpion orange. Principe de cette nouvelle chaine : citer deux doutes et trois espoirs concernant le MoDem. Je m'y colle.

Premier doute. L'appareil. J'observe de loin, mais avec de très bonnes vigies en son sein, ce qui se passe à l'intérieur du noyau dur du Mouvement Démocrate. Certes il y a des personnes de forte qualité. Mais aussi beaucoup de rivalités, beaucoup de gens qui n'ont rien à y faire, beaucoup de gens qui font perdre de l'énergie et du temps. Et je ne vois pas véritablement de task force au sein du très proche entourage de François Bayrou véritablement capable de mener une guerre vers la victoire, je ne retrouve pas les esprits ultra-brillants et complémentaires qui permettent de produire le meilleur le plus rapidement.

Second doute. François Bayrou. Le Modem semble se résumer à un mot : Bayrou. J'ai peur que de l'extérieur le Mouvement Démocrate puisse apparaître comme une secte dirigée par le gourou Bayrou. Au delà de cette personne, aucun cadre n'émerge, aucune personnalité ne réussit à transposer les espoirs que peut véhiculer Bayrou, les élections locales sont assez pitoyables dans leurs résultats par exemple.

Premier espoir. Le contexte. Je ne cesse de croire que la France continuera encore durant quelques mois à s'enfoncer dans une République bananière, avec un Sarkozy tout puissant régnant en crypto-dictateur égotique, avec une opposition socialiste totalement absente de la réalité. Et là, le MoDem peut se glisser pour proposer ce qui manque à la politique : de la raison.

Second espoir. L'ouverture. Si je peux penser que le MoDem s'apparente parfois à une secte, il n'empêche que les militants (au-delà du fanatisme bayrouiste) font preuve d'une véritable ouverture. Passés les mois d'observation en chien de faïence, du "je te pisse dessus pour voir ce que tu as dans l'estomac", la richesse des parcours des militants du MoDem sera sa vraie richesse, sa vraie preuve de la possibilité de travailler ensemble. Je ne vois pas (ou plus ou moins) la fermeture d'esprit que j'ai pu détester au PS : "si t'es pas socialo, t'es pas mon pote" et "si t'es pas de ma motion, t'es encore moins mon pote".

Troisième espoir. François Bayrou. Quoiqu'on en pense, Bayrou est. On le connait, on le reconnait. On l'aime, on le déteste. Moi j'y vois une volonté de fer à toute épreuve. J'y vois une intelligence très française, très ouverte vers la culture et les cultures. J'y vois une empathie et un véritable amour des Français. Et cela me rassure. J'y vois un mec qui commence son tour de France à la rencontre des gens, de leurs passions et de leurs craintes. Après viendront le bilan et les propositions. Et j'ai confiance.

Je refourgue la chaine à des non-modemistes, pour être en adéquation avec le texte qui a précédé. A vous la parole : Mrs Clooney et Monsieur Poireau, Koz et Authueil, Toreador et CSP. Et Juan (il suffit de demander).

Libellés : ,

11 Commentaires:

Blogger Juan dit ...

Je regrette que tu ne m'aie enchaîné. A cette chaîne, j'entends. :-)

20 décembre, 2008 19:58  
Blogger Juan dit ...

merci ;-)

20 décembre, 2008 20:15  
Anonymous Anonyme dit ...

Joe Biden : l'économie US pourrait « sombrer ».

AFP

20/12/2008 | Mise à jour : 17:19

Le vice-président élu des Etats-Unis Joe Biden a affirmé lors de sa première interview depuis l'élection du 4 novembre que l'économie américaine était dans un « état bien pire » que ce qu'il imaginait et qu'un second plan de relance était crucial pour éviter qu'elle ne « sombre ».

« L'économie est dans un état bien pire que ce que nous imaginions », a déclaré M. Biden au cours de l'émission "This Week", qui doit être diffusée dimanche 21 décembre sur la chaîne américaine ABC.

Le vice-président élu qui entrera en fonctions le 20 janvier a estimé qu'un second plan de relance était nécessaire pour éviter que l'économie américaine ne « sombre, purement et simplement ».

« Il va y avoir un investissement majeur, que ce soit 600 milliards de dollars ou plus, ou 700 milliards de dollars, ce qui est sûr c'est que c'est un chiffre auquel personne n'aurait pensé il y a un an », a dit M. Biden, selon des extraits de cette interview transmis à l'AFP.

Il a indiqué que l'administration de Barack Obama avait pour priorité absolue de créer des emplois et d'investir dans les infrastructures pour remettre l'économie sur des rails. Il a ajouté que les autres objectifs de l'administration en terme de politique étrangère et intérieure dépendraient entièrement du rétablissement de l'économie.

« La chose la plus importante que nous devons faire dans la nouvelle administration est d'arrêter cette hémorragie d'emplois », a insisté M. Biden.

20 décembre, 2008 20:27  
Anonymous Anonyme dit ...

Que le MoDem soit hétéroclite, c'est plutôt rassurant, qu'il y ait des gens qui n'ont rien à y faire, au nom de quoi peut-on dire cela, quand aux rivalités, elles se résument entre trois ou quatre femmes qui se crèpent le chignon sans arrêt et parfois pour des queues de cerises.
A quand, une/des personnalité(s) de poids, des talents ignorés, des obscurs mis en lumière afin de faire taire l'idée qui commence à poindre le bout de son nez, selon laquelle le MoDem serait en fait... réac...!!!

20 décembre, 2008 22:37  
Anonymous L'hérétique dit ...

T'as du pot s'il y en a un seul qui réagit : leurs doutes et leurs espoirs à propos du MoDem et de Bayrou...

Un jour, j'ai dit à Koz qui lynchait Bayrou : que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre.
Tu sais ce qu'il m'a répondu ce bon chrétien ?
"Me tente pas".

20 décembre, 2008 23:22  
Blogger Dagrouik dit ...

ne opposition socialiste totalement absente de la réalité. Luc tu es grotesque, le fait que tu soit membre de l'appareil modem parisien t'aveugle.

Tes résumés sur l'état du PS ne révèlent qu'une chose, ton fantasme d'un modem surpuissant ayant avalé une partie du PS sur le quel certains comme toi chient.

Bien sûr que tout n'est pas aussi bien au PS, mais ce résumé est indigne d'un mec qui se prétend intéressé par la chose politique et prétend un jour faire travailler la gauche et le centre ensemble.

Ce n'est pas parce que tu as eu des soucis personnels avec quelques éléments du PS que tu dois en tirer des conclusions.

Et au fait LCC , ça marche toujours?

20 décembre, 2008 23:45  
Anonymous donatien dit ...

LCC ??? C'est quoi ? Ca me dit vaguement quelque chose !

21 décembre, 2008 06:59  
Anonymous Anonyme dit ...

bonjour
vous oublie Madame LEPAGE de CAP 21
et , vice présidente du modem

21 décembre, 2008 11:53  
Blogger Luc Mandret dit ...

Juan >> c'est mon plaisir ;)

L'Hérétique >> les contradictions des croyants, ça ne me surprend pas ... pour Koz : "ne nous soumet pas à la tentation" ;)

Dagrouik >> je n'ai eu aucun soucis personnel au PS. J'ai observé, j'ai participé, ça ne m'a pas plu, je suis parti. Quant au PS, je n'ai pas besoin d'en rajouter, il suffit de lire les différents blogs de socialistes pour que je rigole.

Donatien >> tu t'es transformé en troll ?

21 décembre, 2008 15:37  
Blogger Dagrouik dit ...

ah oui, c 'est vrai quand on demande aux Modem de Parler de fond et de propositions, on ne voit pas de rouquin à l'horizon. Ca doit être sâle de se mélanger à des militants... demandes à MIP par exemple.

21 décembre, 2008 16:10  
Blogger Luc Mandret dit ...

Dagrouik >> parce que tu me surveilles pour connaître mes activités militantes ? Parce que se mélanger aux militants signifient que l'on parle de fond et de proposition ?

21 décembre, 2008 16:31  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home