]]>

30 septembre 2008

Veautez pour moi !

Partager
Ça se passe par ici. C'est le Top 50 des blogs politiques et perso de 20minutes. Vous cherchez "Ma vie en Narcisse" et vous mettez une note de 5.

(Promis, je me remets à vraiment bloguer très bientôt !)

Libellés : ,

29 septembre 2008

Nouvelles fonctions

Partager
Suite aux élections internes qui se déroulaient hier au sein du Mouvement Démocrate, j'ai donc été élu par les militants du MoDem. J'endosse donc les fonctions de représentant au Conseil départemental de Paris, et de représentant parisien à la Conférence nationale.

Bravo à tous les nouvelles et nouveaux élus. La campagne a été très passionnée (de ce que j'ai pu observer d'un peu loin, étant très occupé par ailleurs), mais je suis persuadé que nous mettrons à profit cette passion pour en faire une émulsion collective positive, bénéfique à notre parti (eh ouai, j'écris comme un homme politique maintenant !).

Bref : au boulot, camarades !

Libellés : , ,

28 septembre 2008

Le Parti Socialiste doit-il se scinder en deux partis politiques ?

Partager
Sur Radio J, propos d'Henri Emmanuelli à propos du meeting tenu par Ségolène Royal et sa chorale au Zénith : "La politique n'est pas un show. Cette vision de la politique axée sur le marketing, qui s'inscrit dans la logique de la publicité commerciale, qui néglige le fond (...) c'est le genre de cérémonie qui est entre le show business et le rassemblement de secte".

Dans Métro, propos de Ségolène Royal à propos de Martine Aubry et de Lionel Jospin : "La motion que je soutiens, c’est la seule qui assume la campagne présidentielle. Les autres sont portées par des personnalités qui ont été aux abonnés absents, comme Martine Aubry, ou qui m’ont critiquée, comme Lionel Jospin qui a écrit un livre abominable après les élections".

Et ce ne sont que deux propos parmi tant d'autres. Des bonnes vacheries qui retiennent l'attention des commentateurs politiques. Des petites phrases assassines qui montrent à quel point l'on peut se détester entre éléphants socialistes. Des tacles lamentables entre camarades d'un même parti qui exaspèrent nombre de militants de la base.

Les amitiés se font (sous les projecteurs) et se défont (par tribunes interposées). Toujours avec passion et haine. Des sentiments à leur exacerbation. Des ennemis internes qui se retrouvent parfois, mais avec quelle crédibilité ?

Le Parti Socialiste ne gagnerait-il pas, une fois pour toute, à se diviser, à établir un constat de décès. Et de créer deux ou plusieurs autres partis politiques, à rejoindre d'autres instances dont ils se sentiraient plus proches ? A cesser leurs querelles éternelles, à n'utiliser les bombes H que pour attaquer intelligemment la politique de Nicolas Sarkozy ? A moins que la course aux maroquins ne continuent encore longtemps de les maintenir ensemble dans ce parti tellement pathétique vu de l'extérieur ...

Libellés : ,

27 septembre 2008

Un bébé décapité sur un tronc d'arbre

Partager
Au pied de Trocadero. Un chemin au milieu de quelques arbres. Un tronc coupé. Posée méticuleusement, une poupée salie, la tête décapitée, une poupée disloquée comme abattue en pleine vie. Effrayant.

Libellés :

26 septembre 2008

Silence (demain) on vote (au MoDem)

Partager
Petit rappel aux militantes et militants du Mouvement Démocrate de Paris. Demain samedi 27 Septembre 2008 se déroule le scrutin pour élire vos représentants. Représentants parisiens à la Conférence nationale du MoDem, représentants au Conseil Départemental et élection de la Présidence du mouvement départemental.

Il suffit pour cela de se rendre avant 20 heures au siège du Mouvement Démocrate, au 133 bis rue de l’Université dans le 7ème arrondissement. Il faut bien entendu être à jour de sa cotisation.

Alors surtout votez ! Et votez pour la liste Ensemble pour un Paris démocrate menée par Marielle de Sarnez !

A lire ou relire pourquoi j'ai décidé de rejoindre la liste précédemment mentionnée.

PS : méfiez-vous des contrefaçons ...

Libellés : ,

25 septembre 2008

Quand donc Facebook parlera-t-il correctement français ?

Partager

INTALK : le nouveau média sur le web !

Partager
I-Subway est mort, vive INTALK ! INTALK, c'est THE nouveau magazine sur internet. C'est tout beau, c'est tout neuf et ça vient d'ouvrir. En plus c'est intelligent et il y a plein d'articles intéressants. Alors foncez sur INTALK !

A lire notamment une interview de Christophe Barbier par l'ami Bixente Barnetsche. Et un petit paragraphe sur lequel on ne peut que rebondir voire hurler moi qui pensait que le journalisme avait aussi une fonction de mise en perspective, et d'analyses. Voici donc un extrait : "La course au scoop est le fondement du journalisme. Nous faisons tous ce métier pour sortir des informations. Simplement, que ce soit sur le papier, sur le net ou sur n’importe quel autre support, une information n’est valable que lorsqu’elle a été recoupée par le biais d’une ou plusieurs sources complémentaires." La question que l'on peut désormais se poser : le scoop est-il en soit une information ? Oui, mais est-il du journalisme ?

24 septembre 2008

102, Boulevard du crime presents Après la pluie

Partager
C'est un ordre : allez voir le premier spectacle de "102, Boulevard du crime". Cette jeune compagnie de théâtre affiche une ligne créatrice claire. Les acteurs font le spectacle ! Mise en scène et décors sobres, et une troupe de huit supers acteurs qui va vous faire rire pendant une heure trente.

Rendez-vous donc, tous et toutes qui me lisez, le lundi 29 Septembre
à 20h30 au Théâtre Le Mery (7 place de Clichy, 75017 Paris) pour la représentation de la pièce "Après la pluie". Le pitch ?

"Interdiction de fumer dans les locaux de l'entreprise!" Le règlement, la loi et la morale ont sonné le glas de la pause conviviale. Désormais calme et propreté règnent dans cette tour de bureau. Sauf pour une poignée d'irréductibles, qui n'hésitent pas à défier l'autorité en se réfugiant sur le toit pour une cigarette clandestine. Ils s'y retrouveront par hasard souvent, par amour parfois, mais surtout pour oublier qui est le patron, l'assistante, la secrétaire, le coursier... Après la pluie est une bouffée d'oxygène.

Une pièce de Sergi Belbel. Mise-en-scène : Julie Dorléans. Avec : Flavie Péan, Alejandro Mauran, Céline Espérin, Anne Douénat, Romain Deroo, Muriel Poletti, Adrien Jolivet et Eye Haidara.

Réservation en ligne.

Libellés :

23 septembre 2008

Six motions au Congrès du PS à Reims : le bordel assuré ?

Partager
Si j'ai bien compris la situation (ô combien incompréhensible) du Parti Socialiste, six motions seront soumises aux votes des militants socialistes lors du Congrès de Reims. Petit passage en revue.

Tout d'abord les motions dont personne ne parle et dont tout le monde se fout : Utopia d'un côté, le Pôle Ecologique de l'autre. Dans le premier machin aucun nom que je connaisse, le second rassemble des personnalités telles que Nicole Brick (plutôt proche de Dominique Strauss-Kahn) Christophe Caresche (ancien proche de Bertrand Delanoë, aujourd'hui plutôt proche de Ségolène Royal) ou encore Géraud Guibert (plutôt proche de Laurent Fabius).C es deux motions grapilleront des voix deci-dela, et serviront à faire pencher à leur hauteur les rapports de force qui viendront encore par la suite. Et à placer quelques personnes de ces motions.

La gauche du Parti Socialiste est pour une fois presque rassemblée. Une motion commune nommée "Reconquêtes" sera menée par Benoît Hamon. Autour de lui des personnalités comme Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Luc Mélenchon, Henri Emmanuelli ou encore Pierre Larrouturou. Un exploit que de réussir à réunir tout ce petit monde autour d'un même texte. Faire durer cette union réservera bien des prises de têtes entre tous ces camarades aux forts égos et aux personnalités bien électriques.

Ségolène Royal présente elle la motion "Tous ensemble, soyons fiers d'être socialistes", entourée de barons locaux. Cette motion serait conduite par Gérard Collomb, le maire de Lyon. Et l'on retrouve dans ce courant notamment Julien Dray (accroché à la famille Royal à la dernière minute) mais aussi Vincent Peillon, Manuel Valls ou Jean-Noël Guérini. Ségolène Royal prend ainsi moins de risque en cas de défaite, la motion étant portée par un autre camarade. Mais gardent de nombreuses chances de son côté en s'entourant de poids lourds, forts pusisants dans leurs fédérations.

Pas ou peu de soutiens de dernière minute pour Martine Aubry, si ce n'est celui anecdotique de David Lebon, ancien président du MJS, pouvant cependant apporter les voix précieuses de jeunes militants socialistes qui lui sont encore bien fidèles. Elle est soutenue notamment par des vieux de la vieille comme Jack lang ou Pierre Moroy, mais aussi par de jeunes loups comme Arnaud Montebourg. Sa motion s'appelle "une vision pour espérer, une volonté pour transformer".

Enfin, Bertrand Delanoë voit arriver le renfort de Pierre Moscovici sur sa motion "Clarté, courage, créativité : pour un grand congrès socialiste". Moscovici, bien peu courageux, a sans doute eu peur de se retrouver sans maroquin, et s'allie en fonction du vent. Cette motion est également soutenue par le Premier Secrétaire du PS sortant, François Hollande, dont il ne faut négliger le poids au sein de l'appareil socialiste.

Il est fort probable que j'ai laissé passer des erreurs dans ce résumé du bordel socialiste. Pendant ce temps-là, le Parti Socialiste oublie de se préoccuper des problèmes des Français. Des socialistes me diront le contraire, mais à lire les réactions de militants socialistes sur Twitter, sur Facebook ou sur leurs blogs, je ne pourrais que rire de leurs commentaires sur "le débat d'idées" que serait en fait la préparation du congrès de Reims.

Libellés : ,

Une histoire de transit

Partager
Il y a parfois des titres dans la presse qui portent vraiment au fou rire .
Sur le site de Libération : "
Les poids-lourds en grand transit interdits de tunnel".
Un problème d'embouteillage ?

Libellés :

22 septembre 2008

Des médias, des blogs et de la communication

Partager
Trois notes très intéressantes à lire sur les blogs. Longues notes, mais vraiment intéressantes.

Tout d'abord un décorticage par l'ami Guillaume du rapport Giazzi, Rapport du nom de la secrétaire nationale de l'UMP et conseillère de Paris Danièle Giazzi (téléchargeable en PDF sur le site du Point) remis à Nicolas Sarkozy portant sur l'avenir des médias et le numérique. Rapport dans lequel internet apparaît comme un danger pour le journalisme, et remettant fortement en question les lois anti-concentration en application pour les entreprises de médias.

Extrait de la note : "L’intérêt de ce texte, clairement inspiré par la défense des intérêts des propriétaires des grands groupes de médias français (Bouygues, Lagardère, Bolloré...), est de présenter une vision cohérente d’un avenir des médias qui serait totalement dominé par ces groupes, dans une logique purement commerciale de l’information. On s’y intéresse en détail, car il est loin d’être acquis que ce n’est pas effectivement ce qui nous attend..." (lire la note dans son intégralité sur Novovision)

Seconde note à propos des classements de blogs par Christophe. Il distingue notamment cinq catégories de lecteurs de blogs : un lectorat « grand public » , un lectorat « culturel », un lectorat « féminin » un lectorat « juvénile » et un lectorat « initié » pour ensuite chercher des solutions afin de classer les blogs. A base d'indices, comme par exemple "un indice lié à chaque thématique, qui permettrait de relativiser « l'autorité » de chacune. En mesurant la proportion de commentateurs-blogueurs des 1ers de chaque classement thématique Wikio — ou même de manière plus globale en croisant le nombre total de liens par le nombre total de blogs de chaque thématique : si par exemple la base de données de Wikio compte, sur une période de 1 mois, un total de 1 millions de liens pour 5000 blogs pour une catégorie, cela nous donne l'indice 1 millions / 5000 pour cette catégorie" (lire la note dans son intégralité sur OuiNon.net)

Enfin,
concernant les agences de communication, le résumé d'une enquête relaté par le camarade Laurent. Et parmi les 10 souhaits, celui-ci qui retient particulièrement mon attention : "More use of “pull interactions”: c’est la fin du push vertical. On n’impose plus une communication, il faut d’abord écouter ce qui se dit, faire remonter l’info issue des conversations, s’appuyer sur ces milliards d’histoires afin de voir où on peut se greffer sans être intrusif. Vive le PMU online !" Sans oublier cette phrase absolument indispensable à la réflexion : "Et ne jamais oublier la question : POURQUOI COMMUNICONS-NOUS ?" (lire la note dans son intégralité sur Citizen L.)

Merci à eux trois, après la lecture de telles notes, on se rend compte que les blogs rendent plus intelligents.

Libellés : , , , ,

21 septembre 2008

Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite

Partager
Une citation de Henry Ford pour illustrer une note sur les élections internes qui vont se tenir au Mouvement Démocrate. Je suis candidat sur la liste "Ensemble pour un Paris Démocrate" menée par Marielle de Sarnez. Candidat au conseil départemental, et candidat à la conférence nationale. Pour la présidence du mouvement départementale, Marielle de Sarnez, Jean Peyrelevade, Fadila Mehal, Armand Hennon, Violette Baranda, Thomas Maubert, Delphine Girard, François Guliana et Virginie Votier portent les couleurs de la liste.

Une seconde liste, menée par Christelle de Crémiers et Lionel Corre, se présente également aux suffrages des militants du MoDem. Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site de la liste Un nouvel élan. Et vous pouvez comparer avec celui de la liste Ensemble pour un Paris Démocrate. Vous y trouverez les candidats et les professions de foi.

Une simple remarque. A lire les articles sur les blogs, les statuts sur Facebook, et les (montagne de) mails, j'ai parfois que la liste concurrente se rassemble malheureusement surtout autour d'une opposition personnelle à Marielle de Sarnez. Mais pas sur le programme. Une sorte de TSS bis appliqué au MoDem : après le Tout Sauf Ségolène au Parti Socialiste, le Tout Sauf Sarnez au Mouvement Démocrate ?

Me concernant, et j'ai pu en écrire et en penser du mal de Marielle de Sarnez et parfois de sa façon de gèrer le mouvement, j'ai rejoint sa liste justement pour cesser les divisions. Elle a su faire preuve depuis quelques mois d'une véritable ouverture à des personnalités différentes, mais finalement complémentaires. Car les idées, le programme, fondamentalement, ils sont identiques entre les différentes listes.

J'ai toujours gardé ma liberté de parole et mon indépendance de penser ce que je veux, de dire ce que je pense, sur qui que ce soit, sur quoi que ce soit. Et je ne compte m'arrêter maintenant. Je ne deviens pas un cul-béni sarnezolâtre. Je me retrouve autour d'elle pour que notre large rassemblement de personnalités et de points de vue fassent avancer le Mouvement Démocrate.

Libellés : ,

20 septembre 2008

Techno Parade : la fête est finie ?

Partager
Atteint un certain âge, devient-on un vieux con à penser que "c'était mieux avant" ? Ou bien est-on totalement à côté de la plaque, et les moeurs des nouvelles générations nous échappent-elles totalement ?

Passage sur le chemin de la Techno Parade. Du bruit, il y en a. La différence entre les différents bruits surgissant des chars présents ? Je n'en fais aucune. La qualité musicale m'échappe totalement.

Un constat : les jeunes (car la population de la Techno Parade ne dépasse guère les 20 ans pour la grande majorité) s'amusent-ils ? Ceux non-alcoolisés du moins. A les observer, ils se consacrent plus à se photographier et à se filmer avec leurs téléphones qu'à s'amuser. Parfois ils poussent des hurlements et s'essaient à des danses tout en reluquant les voisins pour ne pas paraître idiots.

Aucune transe, la musique n'est ici qu'un prétexte pour se retrouver. Le plaisir musical n'existe pas. A peine un char passé, les jeunes paradant referment leur bouche pour retrouver une expression fade. Pas heureux. Ils ne donnent pas l'impression de s'amuser.

Une discussion s'entame avec une femme extravagante, elle, sourit. On discute de la nonchalance des jeunes. Et une question clôt notre conversation : "
faudrait-il une dictature éclairée pour redonner le goût du plaisir ?". Mais pas Sarkozy, précise-t-elle. Tout est politique.

(cliquez sur les photos pour agrandir)

Libellés :

19 septembre 2008

François Bayrou et les socialistes

Partager
Courte réflexion autour du poids de François Bayrou sur l'échiquier médiatico-politique. Depuis la rentrée, et principalement grâce à deux affaires : les indemnités grotesquement honteuses de Bernard Tapie et l'atteinte du fichier Edvige aux liberté individuelles. Suite à ces deux combats, il n'a pas été rare de voir les médias français parler de "Bayrou et les socialistes" comme opposants dans ces deux dossiers.

"Bayrou et les socialistes" : personnification de François Bayrou et désidentification du Parti Socialiste. Un Bayrou qui prend définitivement sa place dans l'opposition, avec désormais la difficulté de voir dans l'inconscient collectif François Bayrou et le MoDem être associés à la droite (ou au centre-droit). Un véritable tournant dans le paysage politique français.

Mais le plus dur pour le Mouvement Démocrate reste à faire : associer le parti politique à d'autres figures politiques que celle de son président. Et d'autre part, continuer, pour François Bayrou, à exister sur la scène politique. Afin de garder le pouvoir sur le haut de la tribune politique, Bayrou va devoir renouveller ces "exploits" politiques edvigo-tapiesques : créer l'agenda en politique n'est pas chose aisée. Trouver de nouveaux thèmes porteurs, dont les médias puis l'opinion publique s'emparent. Voila le grand défi pour François Bayrou ...

Libellés : , , ,

18 septembre 2008

Le veau aux oeufs d'or

Partager
Damien Hirst, l'artiste contemporain très certainement le plus connu au monde, a vendu 223 de ses oeuvres en direct (sans passer donc par des galeries d'art) chez Sotheby's à Londres. Montant total des emplettes effectuées par de riches collectionneurs et des galeristes assurés de beaux bénéfices à la revente : plus de 140 millions d'euros.

Clou des enchères, ce veau d'or, excusez : Le Veau d'or. Brave petite bête de 18 mois, enfermé dans un aquarium empli de formol, avec sabots, cornes et disque en or 18 carats sur le crâne. 13 millions d'euros pour le ruminant.

Et pendant ce temps, dans les restes du monde, ... Non. Rien.

17 septembre 2008

Bougre de crème d'emplâtre à la graisse de hérisson !

Partager
Bon vent !

16 septembre 2008

Julien Dray est-il mort (politiquement) ?

Partager
Julien Dray est un vieux roublard de la politique, et pourtant Julien Dray est à la peine. Inaudible lors des Universités d'été de La Rochelle. Julien Dray est ambitieux, mais Julien Dray n'a pas les moyens de ses ambitions : aucune troupe, quasi aucun soutien de grands élus au sein de Parti Socialiste, et en cherchant bien, je ne connais aucun supporter de Juju. Je connais des aficionados de Martine Aubry, des fans de Ségolène Royal, des groupies de Bertrand Delanoë, et même de fervents soutiens de Manuel Valls ou de Pierre Moscovici. Mais, même en cherchant bien, un Drayiste, je n'en vois pas. Rien, nada.

Pourtant Julien Dray voudrait être Premier Secrétaire du Parti Socialiste (comme beaucoup de cadres du PS), et voudrait même porter l'étendard socialiste aux prochaines élections présidentielles. Alors il tente de jetter des montagnes dans des flaques de boues, mais ça ne prend pas, aucune onde de choc. La dernière en date, hier, sur France Inter, des petites phrases comme le microcosme politico-médiatique les aime : déclarant "la gauche plurielle a fait son temps, elle a montré aussi ses limites", il prône "une grande coalition Arc en ciel". Une grande coalition qui rassemble au delà des alliés habituels (le PCF et Les Verts principalement) et se rapproche donc à la fois du MoDem et du futur NPA.

Mais Juju, que l'on a connu meilleur stratège oublie une chose : je doute que Besancenot veuille gouverner avec Bayrou (Besancenot veut-il seulement accèder au pouvoir, ou bien la contestation n'est-elle pas bien plus aisée ?), et comment les idées de François Bayrou pourraient-elles s'accorder avec celles d'Olivier Besancenot ?

Julien Dray a dû également subir un impondérable : l'interview de Ségolène Royal sur TF1 le même soir au 20 heures de Laurence Ferrari. Si la nature même du désormais fumeux "que chacun mette au Frigidaire les questions de candidature" ne résout strictement aucun des problèmes actuels du PS, Royal a réussi à créer l'actualité autour de son allocution. Et Julien Dray, le pauvre, fait pâle figure avec son alliance Arc en ciel ...

Libellés : , ,

14 septembre 2008

KTO TV fait sa mauvaise pub !

Partager
21h12, un commentaire tombe dans ma boîte mail. Une dénommée "Anne" poste une réaction à ma note sur le marketing de la venue de Benoît XVI. Voici le commentaire :

"Salut à tous!! Vous savez, à la base Benoit XVI n'est pas forcement mon "idole" (pour reprendre son sermon!) mais par curiosité je suis allée à la messe et j'ai écouté...puis, jai pu, grace au site www.ktotv.com et à la chaine KTO, retrouver ses paroles pour méditer. C'est vraiment intéressant et meme si vous n'etes pas croyant, tres enrichissant d'écouter ce grand intellectuel. Alors faites comme moi, allez sur www.ktotv.com et écoutez, regardez, pensez! Vous pouvez acceder à des dizaines de vidéo de tous types!"

Forcément, je me marre. Le commentaire pue le spam publicitaire. Alors quelques remarques pour KTO TV (je leur fais même un lien, je suis super gentil). Dans les commentaires d'un blog, on ne dit jamais "salut à tous" en introduction. Ensuite, quand on n'est pas un commentateur régulier, on n'écrit pas "vous savez" car justement, non, nous ne savons pas, vu qu'on ne te connait pas, chère Anne. Ensuite, on évite d'écrire moultes fois le nom de KTO TV dont on fait la pub, car ça saute trop aux yeux. Par ailleurs, on se renseigne un peu sur le tenancier du blog sur lequel on écrit. Enfin, on évite de paraître totalement ridicule en parlant de Benoît XVI comme d'un "grand intellectuel".

En regardant de plus près, et pour être certain qu'il s'agit bien d'un spam publicitaire, j'ai remarqué que la charmante Anne avait atterri sur mon blog en cherchant l'occurence "Pape à Paris" dans Google. Une recherche pour laquelle votre serviteur arrive en première position. Et en troisième position sur cette requête, le blog de DJ Pulsion et là surprise, le même commentaire de la même Anne. CQFD.

Je ne sais pas si ce mail provient d'une employée de la chaîne KTO TV, ou bien si une entreprise a été recrutée pour faire cette si mauvaise pub, mais le fait est que KTO TV ne fait que se ridiculiser avec de tels procédés. Si Vincent Redier (directeur de publication sur KTO TV), Laurent Stemler (responsable internet de KTO TV) ou encore Irène de Palaminy (attachée de presse de KTO TV) lisent cette note, qu'ils sachent que le message est bien passé : de la pub ils voulaient, de la pub ils ont !

Libellés : ,

Le China, ex China Club

Partager
Suite à mon concours d'hier, Tom_Plays est déclaré vainqueur ! Félicitations à lui. Il s'agissait bien du China. Pour comprendres les indices, voici une description du restaurant donné sur le site internet du China : "L’esprit de Shangaï des années 30 avec une « modern touch » ; couleurs pourpres, contraste de laque et de mat, perspective accentuée par le damier noir et blanc au sol, canapés Chesterfield, lumière d’ambiance douce et tamisée…"

Je vous recommande fortement ce restaurant : un décor des plus agréable et convivial, une cuisine surprenante et succulente, des cocktails sublimes. Un conseil : réservez à l'étage, au fumoir. Un petit point négatif : le service, qui n'est pas (encore) à la hauteur de l'endroit. Le China a réouvert ses portes il y a quelques temps, après s'être longtemps appelé le China Club.

Tom, je n'ai pas tes coordonnées, contacte-moi par mail pour honorer ce concours.

Libellés :

13 septembre 2008

Gagnez une soirée au restaurant avec moi !

Partager
Petit jeu concours. Ce soir, je dîne dans l'un de mes restaurants favoris (pour des raisons très personnelles). Et comme j'adore cet endroit, autant vous en faire profiter. 24 heures pour trouver le nom de ce restaurant. La première personne qui donnera en commentaire le nom et l'adresse de ce restaurant sera déclaré vainqueur. Je l'inviterai à dîner dans ce lieu avec moi. Merci de bien vouloir mettre votre adresse mail dans le corps du commentaire pour que je puisse vous contactez.

Un indice : "Chesterfield".
Second indice : "opium".

Bon courage !

(même Jean-Marc Morandini peut jouer ...)

Libellés :

Je ne peux plus voir la Vierge Marie !

Partager
Qui veut de la Vierge Marie ? Qui veut des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirou ? Tous les journaux en parlent, toutes les radios en diffusent, toutes les télévisions en montrent. De la Vierge en veux-tu, de la Vierge en voilà. Que La Croix ou Témoignage Chrétien en use et en abuse, pas de problème. Que Le Nouvel Obs, l'AFP, Europe 1, Le Monde, Le Point, France 24 et consorts nous introduisent de la Vierge Marie dans tous leurs articles, voila qui est plus perturbant.

Seul journal (à ma connaissance) pour redresser la barre, Libération use de précautions ô combien nécessaires dans cette soudaine évangélisation de la presse française : "Le pape, qui a débuté sa journée à l'Institut de France dont il fait partie comme membre étranger de l'Académie des sciences morales et politiques, doit quitter Paris vers 16h30 pour Lourdes où il restera jusqu'à lundi et célèbrera le 150e anniversaire de ce que l'Eglise appelle les apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous". Notez bien le "
ce que l'Eglise appelle les apparitions de la Vierge Marie".

Car, que la presse relate la visite de Benoît XVI en France est bien naturel. Que la presse véhicule (consciemment ou pas) les croyances d'une religion m'agace au plus haut point. Marie de Nazareth n'est Vierge que par croyance. Les apparitions de la sus-nommée ne sont que suppositions. Et il conviendrait de ne pas considérer comme parole d'évangile toutes les croyances des religions. Un peu de conditionnel serait le bienvenue, mesdames et messieurs les journalistes ...

Libellés :

12 septembre 2008

La première image sur internet

Partager
Trouvée sur le blog des Geek du Figaro, la première image publiée sur le web, image postée par Tim Berners-Lee, l'un des co-fondateurs du World Wide Web. Voici donc Les Horribles Cernettes.

Libellés :

11 septembre 2008

Qui connaît l'Ambassadeur de France au Vatican ?

Partager
François Bayrou a déclaré ce matin sur RTL : "Accueillir le pape à la descente d'avion je trouve ça normal, je suis moins fana du passage de Benoît XVI à l'Elysée parce que moi j'ai une idée assez simple, c'est qu'il ne faut pas mélanger l'Etat et la religion".

L'UMP, décidément bien effrayé par le Président du Mouvement Démocrate, réplique d'un communiqué de presse et il faut noter notamment cette phrase : "
L’UMP informe encore François BAYROU que la République Française a également une Ambassade au Vatican et qu’elle accueille sur son sol une Nonciature apostolique".

Petite recherche sur le site de l'Ambassade de France au Vatican. Petit problème, à la page ambassadeur, on tombe sur "
Erreur 404 La page que vous avez demandée n'existe pas". Et sur la page de l'ambassade, le dernier ambassadeur cité se trouve : "2005-2007: Bernard KESSEDJIAN". Oups, une ambassade sans ambassadeur.

Libellés : ,

Parler pour ne rien dire : le Pape dans le texte

Partager
Ci-dessous, l'intégralité du message que le pape Benoît XVI a adressé aux Français, mercredi 10 septembre 2008, à la fin de l'audience générale, en prévision de son voyage apostolique en France. Ou comment dire en beaucoup de phrases ce qui tiendrait en une phrase : "Moi Benoît, le Pape, je suis super mega content d'être en France ; j'aime la France (de toutes façons j'aime tous les pays) parce que la choucroute y est excellente ; et prions pour que tout ce qui ne va pas aille bien mieux. Alleluïa !". Dans la bouche du Pape, ça donne ça :

Chers Frères et Sœurs,Vendredi prochain j'entreprendrai mon premier voyage pastoral en France en tant que Successeur de Pierre. A la veille de mon arrivée, je tiens à adresser mon cordial salut au peuple français et à tous les habitants de cette Nation bien-aimée. Je viens chez vous en messager de paix et de fraternité. Votre pays ne m'est pas inconnu. A plusieurs reprises j'ai eu la joie de m'y rendre et d'apprécier sa généreuse tradition d'accueil et de tolérance, ainsi que la solidité de sa foi chrétienne comme sa haute culture humaine et spirituelle. Cette fois, l'occasion de ma venue est la célébration du cent cinquantième anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Lourdes. Après avoir visité Paris, la capitale de votre pays, ce sera une grande joie pour moi de m'unir à la foule des pèlerins qui viennent suivre les étapes du chemin du Jubilé, à la suite de sainte Bernadette, jusqu'à la grotte de Massabielle. Ma prière se fera intense aux pieds de Notre Dame aux intentions de toute l'Église, particulièrement pour les malades, les personnes les plus délaissées, mais aussi pour la paix dans le monde. Que Marie soit pour vous tous, et particulièrement pour les jeunes, la Mère toujours disponible aux besoins de ses enfants, une lumière d'espérance qui éclaire et guide vos chemins ! Chers amis de France, je vous invite à vous unir à ma prière pour que ce voyage porte des fruits abondants. Dans l'heureuse attente d'être prochainement parmi vous, j'invoque sur chacun, sur vos familles et sur vos communautés, la protection maternelle de la Vierge Marie, Notre Dame de Lourdes. Que Dieu vous bénisse !

A lire ou relire : Pape à Paris : le marketing de la venue de Benoît XVI.

Libellés : ,

10 septembre 2008

Une balle perdue

Partager

Libellés :

09 septembre 2008

Happy FLu : expérience de buzz viral

Partager
Trouvé chez Grégory Pouy, une expérience du CNRS, Happy Flu. L'objectif est d'analyser et de comprendre comment se propage une information sur le web et notamment sur la blogosphère. Le principe est simple : vous cliquez sur "Spread It" et vous intègrez le code HTML sur votre blog. Wait & See.

(Madame CNRS, si vous passez par ici, j'aimerais bien recevoir les résultats de votre étude)

EDIT 10/09/08 21h00 : semble-t-il que l'expérience ne fonctionne plus, qu'elle a été arrêtée ou bien qu'elle rencontre des soucis techniques. Dans tous les cas, le buzz du CNRS semble avoir succombé. Un éclair, ce buzz ...







Libellés : ,

08 septembre 2008

Second Life

Partager
Un nouveau tournant dans ma vie. Un nouveau boulot, je rejoins l'agence Elan. J'intègre l'équipe avec un véritable bonheur, et une motivation à toute épreuve, des beaux projets en vue et des missions très intéressantes. Partagez la joie qui est la mienne !

Libellés :

07 septembre 2008

Oh, le cochon !

Partager

Libellés :

05 septembre 2008

Université de Rentrée du MoDem : revue de presse #01

Partager
Revue de presse de l'Université de Rentrée du Mouvement Démocrate, vendredi 5 Septembre 2008, 20h.
(note publiée sur le live blog de l'université de rentrée du MoDem)

RFI met en parallèle le rassemblement des jeunes UMP à Royan avec la rentrée du MoDem. L'occasion de revenir sur le positionnement de François Bayrou, principal opposant à Nicolas Sarkozy, et du du nécessaire projet à constuire : "La crise de leadership au Parti socialiste lui laisse un espace. Car au MoDem, c'est sûr, le chef c'est lui. Mais un chef doit aussi offrir un projet, une alternative aux Français. François Bayrou devrait le dévoiler devant les militants de son parti à Cap Esterel".

Var Matin rapporte la tenue de trois évènements politiques dans le département du Var : outre la rentrée du MoDem, le Nouveau Centre à La Londe et le PRG à Ramatuelle tiennent leurs universités d'été. Var Matin énumère les personnalités attendues à Cap Esterel, et particulièrement celles venant débattre autour des thématiques mondiales : "Autour des fidèles de François Bayrou - Marielle de Sarnez, Corinne Lepage (Cap 21), ou Jean-Luc Bennahmias (ex-Vert) Jean Peyrelevade (ex-patron du Crédit Lyonnais) - l'ancien ministre des Affaires étrangères socialiste Hubert Védrine et l'ex-Premier ministre de Belgique Guy Verhofstadt viendront samedi évoquer des sujets internationaux".

Sur France Info, Raphaëlle Duchemin invite autour du micro de la chaîne les journalistes Sylvie Pierre-Brossolette et Laurent Joffrin. Ils reviennent ensemble sur les sujets chauds de l'actualité et du poids de François Bayrou dans l'arène politique : "Qu’il s’agisse du fichier Edwige ou de l’affaire Clavier et l’éviction-mutation de Dominique Rossi, le chef des centristes n’hésite pas à s’opposer frontalement au chef de l’Etat. Mais peut-il, pour autant, revenir dans la course et occuper à nouveau le devant de la scène politique ?"

Aurore Merchin pour France Soir compare les positionnements politiques du Mouvement Démocrate et du Nouveau Centre. Et sa conclusion est sans équivoque : "Sur la balance centriste, François Bayrou penche donc à gauche. Un positionnement qui lui a fait perdre ses élus, le prive de groupe parlementaire et d’ancrage local, mais lui permet de se maintenir en bonne place dans les sondages. (...) En attendant François Bayrou compte sur les élections européennes, dont le scrutin à la proportionnelle peut lui être favorable, pour retrouver une légitimité par les urnes".

Sous la plume de Charlotte Chaffanjon, Le Point retrace le parcours du Mouvement Démocrate depuis sa création. Mais ne consacre que quelques mots au discours d'ouverture de François Bayrou à Cap Esterel : "Le MoDem a vocation à devenir une "force de résistance et de repère" face à "l'injustice" et à "l'arbitraire" des décisions prises par le chef de l'État et le gouvernement, a entonné Bayrou vendredi au Cap Esterel, où se déroule tout le week-end l'université d'été du MoDem, ce parti - son parti - né dans la douleur après la présidentielle 2007".

Pour plus de détails sur le discours du président du MoDem pour ouvrir l'Université de Rentrée du parti, une dépêche de l'AFP nous informe. Parmi les paroles de François Bayrou, cette partie aux allures très gaullistes : "La politique française étant ce qu'elle est, la situation du parti socialiste étant ce qu'elle est (...), nous qui sommes Républicains, qui avons une haute idée de ce que la démocratie doit être, il faut que nous soyons capables, au nom des Français, de dire non". L'AFP annonce également un engagement bien particulier : "Le journaliste Jean-François Kahn, qui devait participer dans la soirée à un débat sur l'"état de la société française", s'est dit devant la presse "prêt à (se) présenter aux élections européennes" sous les couleurs des MoDem, sous réserve des décisions du parti sur les investitures" mais aussi une invitée surprise : "Fred Vargas est attendue samedi soir, avec un ou deux autres auteurs de romans policiers. "Une autre façon de prendre la température de la société", a expliqué M. Bayrou, qui toutefois "ne s'attend pas à un engagement" de l'écrivain".

Libellés : , ,

04 septembre 2008

L'effet Rachida

Partager
Je savais qu'une grossesse peut engendrer des poussées d'acné, provoque des sautes d'humeur, donne des envies de fraises ou de chocolat.

Voici un autre effet secondaire, lorsque la grossesse annoncée est celle d'une ministre ...

Libellés : ,

03 septembre 2008

Taisez-vous Dassier !

Partager
Interview de Jean-Claude Dassier dans Le Point. Voici la réponse de Jean-Claude Dassier, directeur de l'information chez TF1 quand les journalistes le questionnent sur Laurence Ferrari et la nouvelle formule du JT de 20 heures :

D'abord, nous n'avons jamais prétendu faire la révolution. Je l'ai dit et le répète... Il faudrait être fou pour modifier complètement une formule qui, depuis 20 ans, rencontre un grand succès. Mais avec l'arrivée de Laurence et la réforme que nous sommes en train de mettre en place, le journal est déjà plus moderne, plus rythmé, plus riche... Oser prétendre que rien n'a changé, comme je l'ai lu à droite ou à gauche chez ces messieurs les blogueurs qui s'enivrent de leur nouveau petit pouvoir, est d'une mauvaise foi sans nom. Que les blogueurs reviennent aux fondamentaux du journalisme plutôt que de nous donner des leçons en permanence et de donner la parole à ceux qui ne savent que critiquer. L'interactivité ? Oui, pour permettre au lecteur de poser des questions et de témoigner. Mais pas pour déverser cette bile atroce.

Je m'en moque de ce que Dassier peut dire de la grande messe de l'information de TF1. Mais son emportement sur les blogs frôle le grotesque. Que Monsieur Dassier fasse le ménage chez lui avant de cracher sur les blogueurs. Quel machisme de dire "messiers les blogueurs" ! Quelle stupidité d'écrire "les blogueurs". Comme si les blogs étaient une entité. Mettre tout le monde dans le même sac, est-ce vraiment digne d'un journaliste ?

A lire ou relire : Jean-Claude Dassier doit-il démissionner ?

Libellés : ,

Les plus beaux yeux du PAF

Partager
Toute la presse a commenté l'arrivée de Laurence Ferrari au 20 heures de TF1, en remplacement de Patrick Poivre d'Arvor. N'ayant pas encore vu ses prestations, je ne me permettrais aucun commentaire. Mais le remplacement de Marie Drucker au Soir 3, le journal télévisé du soir sur France 3, par Carole Gaessler est passé relativement inaperçu. Et pourtant la présentatrice aux plus beaux yeux de la télévision s'en sort très bien.

Carole Gaessler séduit les téléspectateurs : plus de 2 millions de personnes l'ont regardée. En part de marché, le meilleur score du Soir 3 depuis plus d'un. Mais surtout, Carole Gaessler excelle à ce poste. Une vraie journaliste, incisive, avec un vrai ton propre à elle. Une diction parfaite, une voix posée et vraiment agréable. Des gestes accompagnant parfaitement ses propos.

Depuis la première fois que j'ai vu Carole Gaessler à la télévision, à l'époque où elle co-présentait avec Rachid Arhab le journal de 13 heures sur France 2, ses yeux me fascinent.

Je lance donc une bouteille à la mer (azur comme les iris de Carole Gaessler) : Carole, si vous me lisez, laissez-moi quelques minutes pour me noyer dans vos yeux. Et si vous l'acceptez, j'adorerais prendre des photos de vos sublimes organes de vision.

Libellés : ,

Google Chrome : no thanks !

Partager
Google a lancé avec grand bruit son navigateur, Google Chrome. Si tous les geeks et technophiles ne peuvent être passés à côté de cet événement intersidéral, je doute que Madame Michu qui n'utilise internet que quelques petites heures par mois s'intéresse à ce type de nouveautés, et Internet Explorer a encore de beaux jours devant lui.

Pour ma part, en bon mouton, et en curieux du web que je suis, j'ai donc téléchargé le fameux Google Chrome. J'ai utilisé rapidement le produit. Je ne vous ferai pas une démonstration en live de test, d'autres le font bien mieux que moi. Et je préfère donc en rester pour le moment à bonne troisième version de Mozilla Firefox. Trois raisons.

Je n'aime pas le look de Google Chrome. Cela est bien entendu très subjectif, mais je le trouve finalement assez basique et laid. Je m'attendais à beaucoup plus d'innovation dans le design, certes l'esprit Google est là, mais rien que de très attendu.

Google Chrome est encore en version Bêta. Très certainement, cette version est parfaitement stable et fonctionne à merveille, mais je préfère attendre la première version officielle et dure. Je passe trop de temps sur internet pour ne pas avoir envie que Google Chrome bug au moment où il ne faut pas, et Firefox pour cela me convient à merveille.

Sur mon navigateur Firefox, j'ai une foultitude d'applications et d'extensions qui me sont fort utiles. Pour le moment, je n'ai pas encore trouvé ces petites choses qui améliorent la vie de l'internaute et lui permettent de gagner du temps. Très certainement les développeurs de Google remédieront à ces manques, mais j'attendrai donc.

Probablement mon côté réac me pousse-t-il à préfèrer mon fidèle Firefox à Chrome. Mais je me méfie des lancements en fanfare de nouveaux joujoux pour geeks prosternés devant Dieu Google. Pour le moment, rien ne m'indique que Chrome me satisfaira plus que Firefox. Pourquoi changer donc, sinon par conformisme ambiant ?

Libellés :

02 septembre 2008

Astérix en Corse ou la théorie du complot

Partager
Une bonne polémique des familles comme on les aime. Sarkozystes contre anti-sarkozystes. Un cocktail (Molotov) explosif : la Corse + la sécurité + un limogeage + du people + Sarkozy = buzz assuré. Rappel des faits pour ceux qui n'ont pas suivi : La villa de Chrstian Clavier, people sarkozyste acteur dans une vie antérieure, a été envahie par quelques dizaines de militants indépenditistes corses. Ou plutôt le jardin de la propriété pour être précis. Fin du premier acte.

Début du second acte. Dominique Rossi, coordinateur des forces de sécurité de l'île, surnommé "monsieur sécurité en Corse", a été limogé. Et, comble du ridicule quand on y réfléchit, muté à la police des polices. Autrement dit, un flic viré parce qu'il aurait mal fait son boulot de super flic se voit désormais en poste de flic chargé de contrôler les autres flics. Tout cela sent la précipitation.

Cependant, je ne crois pas plus que cela au copinage. Tout comme Authueil, je pense que cette thèse "apparait pourtant bien faible, car notre président a suffisamment de sens politique pour anticiper l'effet désastreux d'un limogeage qui serait uniquement motivé par ses liens amicaux avec Christian Clavier". Finalement, l'aspect people pourrait occulter parfaitement les aspects plus sérieux, raisonnables et exacts.

Si il faut chercher une explication, elle se trouve à mon instinct plus du côté de Dominique Rossi. Une affaire peut cacher une autre affaire (bien plus importante). Quelles inimitiés s'est-il forgé ? Aurait-il commis une faute bien plus grave ? Il faut compter sur l'investigation de nos journalistes français, sur les fuites au sein du ministère de l'intérieur, mais pas vraiment sur la transparence des hautes autorités de l'Etat.

Au-delà de cette polémique, finalement bien futile et pour le moment opaque, il faut s'interroger sur l'image que donne l'Etat. Résumons : on vire un des plus hauts responsables de l'Etat français chargé de la sécurité en Corse, car celui-ci n'a pas empêcher l'invasion de la pelouse d'un people proche de Nicolas Sarkozy. 50 manifestants suffisent à faire flèchir l'Etat. De quoi donner de bien bonnes idées aux indépendantistes corses, mais aussi aux manifestants en tout genre : envahissez les villas luxueuses des amis du Président de la République ! Vous aurez un très bon coup de pub, et vous couperez des têtes. Drôle de pays.

Libellés : , , ,

Rentrée des masses

Partager
Marronnier (définition wikipedia) : "Un marronnier en journalisme est un article d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible. Tout comme le marronnier (l'arbre) qui invariablement, tous les ans, produit ses fruits, le marronnier journalistique reproduit les même sujets avec plus ou moins d'originalité. Les sujets « débattus » dans un marronnier sont souvent simplistes, parfois mièvres. Son équivalent anglophone est l'expression chestnut (Angleterre) ou evergreen (États-Unis)."

Exemples de marronniers (toujours sur wikipedia) : l'heure d'été et l'heure d'hiver, la rentrée scolaire et le poids des cartables, la rentrée littéraire, les fêtes (Noël, Saint-Valentin, Nouvel An chinois, la Toussaint, Halloween, les œufs de Pâques), la neige, le froid et le verglas en hiver, le soleil en été et le réchauffement climatique pendant la canicule, les sans-abris qui meurent de froid en hiver, les embouteillages sur la route des vacances, les gens qui postent leur déclaration de revenus au dernier moment, le baccalauréat en France en juin et juillet, la fête des mères/pères/grand-mères, le dopage, l'ouverture de la chasse ou le concours de pêche local, les vendanges, le beaujolais nouveau, les défilés de haute couture, les soldes en janvier et fin juin/début juillet, les augmentations de prix à la rentrée, les régimes minceur à l'approche des beaux jours, les horoscopes de l'année, du printemps, de l'été et de la rentrée. Etc etc ...

Tous ces sujets dont on se fout, tous ces sujets qu'on nous vend dans les médias pour "être au contact des français". Aucune information. Uniquement de l'émotion. Tout cela avec de la "maman du petit X ou de la petite Y" qui témoigne. Et pendant ce temps, l'OCDE revoit à la baisse sa prévision de la croissance en France, de 1,8% à 1%.

Libellés : ,

01 septembre 2008

Barack Obama en slip ...

Partager
... ou plutôt le boxer Barack Obama. Andrew Christian, un créateur de sous-vêtements, vient de lancer une ligne de boxer à l'effigie du sénateur démocrate, candidat aux élections présidentielles américaines. Ou quand le marketing politique prend des dimensions étonnantes.

Si vous voulez offrir un cadeau au tenancier de ce blog, qui fête aujourd'hui son 3ème anniversaire, j'ai une légère préférence pour le rouge (en taille 2).

(via C'est Off)

Libellés : , , , ,

Christine Boutin, ministre des mystères et des boules de gomme

Partager
Ce matin dans ma boite mail, je manque de balancer un courrier électronique dans ma corbeille, étant arrivé directement dans mon répertoire des spams potentiels. Mais quelle n'aurait pas été ma grande tristesse de ne pas prendre connaissance d'un mail de Christine Boutin !

En réalité, et bien que les noms de Caroline Wallet et de Christian Dupont figurent comme contact auprès du cabinet du Ministère du logement et de la ville (respectivement conseiller pour la presse et porte-parole), l'expéditeur du mail est la société Synodiance. Synodiance se veut être une "agence conseil en stratégies marketing et interactives de trafic". Et pourtant, comment les prendre au sérieux au regard du mail reçu ?

Car la première impression à la réception du mail ressemblerait à un fou rire. N'allons pas plus loin que le nom de l'expéditeur : "Mistère du logement et de la ville". Mistère en lieu et place de ministère. Ca ne fait pas très sérieux. Et une boulette qui se transforme en lapsus, quand un ministère devient un mystère, il en faut moins pour attirer les moqueries.

L'objectif du mail est de nous informer du lancement de débats organisés par Christine Boutin. Débats appelés "Les matinales de Christine Boutin", on repassera une fois de plus sur la personnification à outrance de la politique. Un premier débat est organisé ce Jeudi 4 Septembre, avec comme invités Xavier Bertrand, Patrick Braouzec, Jacques Bichot et Eric Comparat.

On passera sur les autres boulettes dans le corps de ce mail, du genre "un sondage consacré à la vie des familles dans la ville a été sera présenté lors de ce débat" ou quand il est nécessaire de se relire. Car le ministère de Christine Boutin souhaite associer les internautes. Et dans ce mail, l'on nous communique le lien vers un site internet : www.christineboutin-blog.com.

Et là encore, un petit problème : sur ce site, une page blanche, immaculée, vierge. Pas très pro de partager une adresse internet qui renvoie au néant le plus total. A moins que le programme de Christine Boutin ne soit à l'image de son site internet : un vide absolu, un véritable mystère que ce ministère.

Libellés : ,

Le live blog de l'université de rentrée du MoDem

Partager
Ne pouvant participer à l'Université de Rentrée du Mouvement Démocrate, qui se tient les 5, 6 et 7 Septembre 2008 à Cap Estérel dans le Var, j'avais proposé d'ouvrir les portes de mon blog à des militants qui souhaitaient rendre compte de ce qu'ils voient, des ateliers auxquels ils participent, des débats en discussion.

Christophe Ginisty a eu une (très bonne) idée en ouvrant un blog spécial pour l'occasion. Un live blog pour toutes celles et ceux, blogueurs ou lecteurs de blogs, militants et participants à l'Université de Rentrée du MoDem. De là où je serai, je participerai également à ce blog collaboratif, en rédigeant (si possible) chaque jour une revue de presse et une revue de blogs sur la façon dont les journalistes et les blogueurs traitent cet évènement.

Pour participer à ce blog collaboratif, rendez-vous sur le blog de Christophe.

Libellés : , ,