]]>

26 janvier 2009

Brève de métro #05 : à chacun ses morts

Partager
Ligne 3, ce matin. Une femme, la femme blonde aux cheveux longs, monte dans le métro à Saint Lazare, juste à mes côtés. Je la croise souvent, plutôt jolie bécébégée, le regard absent. A la station Malesherbes monte une autre femme, la femme blonde aux cheveux courts, une collègue très probablement de la femme blonde aux cheveux longs. Small talk, elle se saluent. Puis la discussion prend une tournure improbable.

La femme blonde aux cheveux courts : "
tu as vu, cette tempête, c'est affreux"
La femme blonde aux cheveux longs : "
oui, j'en ai entendu parler"
La femme blonde aux cheveux courts : "
tu imagines, ma mère qui habite dans les Landes, elle n'a pas eu le téléphone pendant plusieurs heures, et quand je l'ai eue hier soir, elle m'a dit que le chien de sa voisine était décédé, écrasé par un arbre"
La femme blonde aux cheveux longs : "
ma mère est morte vendredi soir à l'hôpital"
La femme blonde aux cheveux courts : "
oh je suis désolée, elle était malade ?"
La femme blonde aux cheveux longs : "
85 ans, la vieillesse est une maladie incurable"
La femme blonde aux cheveux courts : "
tu es courageuse de venir ce matin, avec la réunion qui t'attend"
(un long silence)
La femme blonde aux cheveux longs : "
et le chien de la voisine, c'était quelle marque, euh, quelle race ?"

Puis je suis descendu à Louise Michel, les deux femmes blondes continuaient leur trajet.


(Lisez ou relisez :
Brève de métro #01 : la presse gratuite
Brève de métro #02 : les yeux révolver
Brève de métro #03 : le connard de CéGéTiste
Brève de métro #04 : Carla Bruni dans "Attention à la marche" )

Libellés : ,

3 Commentaires:

Anonymous ng dit ...

et c'était quelle marque alors?

26 janvier, 2009 12:58  
Anonymous Anonyme dit ...

Pour 2009, voici mes voeux : je souhaite régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat. Et toi, cher blogueur ?
voila. Sinon ça, c’est une tentative de gros scandale public, ça peut toujours servir à calmer du monde. Merci pour l'espace d'expression.

26 janvier, 2009 13:07  
Blogger Jérem' dit ...

Eh ouais, c'est ça la société de consommation...

26 janvier, 2009 21:10  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home