]]>

20 janvier 2009

La blague politique du jour : Ségolène Royal a inspiré Barack Obama

Partager
C'est elle qui le dit, et c'est rapporté par Le Monde : "oui, j'ai inspiré Obama et ses équipes nous ont copiés". Ségolène Royal inspire Barack Obama, les équipes d'Obama copient celle de Royal.

Appréciez la tournure de la phrase : la grande Ségo ne peut qu'inspirer le chef himself, le grand Barack. Par contre, ce sont les équipes qui copient. A la limite, le contraire pourrait être possible. Une idée serait bonne, les équipes d'Obama ont sans doute observé partout dans le monde ce qui se faisait, ce qui marchait ; puis ont fait des mélanges, puis des propositions au futur président des Etats-Unis, qui a accepté, ou pas. C'est donc lui le copieur. Royal pourrait déposer une plainte pour plagiat !

La bonne blague. En politique, il n'y a que des bonnes idées de communication, mais toute la difficulté consiste à pouvoir incarner les messages qui s'agrègent à ces idées, et à savoir se donner les moyens de les mettre en œuvre de façon à ce qu'elles collent aux attentes des électeurs.

Libellés : , , , , ,

16 Commentaires:

Anonymous Greg-J dit ...

Rien que le titre me fait rire... Elle s'y croit un peu quand même, faut aller le chercher loin...

Le nouveau président de la plus grande nation du monde se serait inspiré de l'échec socialiste français de 2007 (?)... LOL

En tout cas je serai candidat (qui sait un jour ??), je m'appuierai à la limite plutôt sur la campagne d'un vainqueur mais bon... On a pas tous le même égo

20 janvier, 2009 10:49  
Anonymous Gilles dit ...

Tu rigoles, tu rigoles mais au bout du compte, elle n'a pas complètement tort

Si on observe la campagne d'Obama, ce dernier s'est aussi bien inspiré de celle de Sarkozy que de celle de Royal (si, si ! sans rire !)

Qui plus est, tu déplaces les choses dans leur contexte : c'était au temps de la campagne présidentielle française lorsque Obama a envoyé une équipe à Paris étudier le site Désir d'Avenir.

Alors je veux bien que tu fasse de l'anti-Royal mais quand même, un peu de fond serait pas mal !

PS : en tout cas, on est sur qu'il n'a pas été inspiré par Bayrou ! (Qu'on aimerait d'ailleurs entendre sur la limitation du droit d'amendement, et toi aussi Luc d'ailleurs, à moins que tu t'en fiches royalement !)

20 janvier, 2009 11:10  
Anonymous Anonyme dit ...

En tous cas en terme de com, elle a réussi son coup, puisque tout le monde en parle.

Je vous conseille l'article de Libé très intérressant.


http://www.liberation.fr/politiques/0101313168-le-desir-de-venir-a-washington-de-segolene-royal

20 janvier, 2009 11:35  
Anonymous Laurent dit ...

Gilles > Non, c'est pas possible, tu rigoles ? Non, mieux tu joues le petit gars stupide qui répète tous les propos de Ségo surtout lorsqu'ils sont aussi gros... Ouf... Je me suis presque fait avoir !

Elle croit même que le site de Désir d'avenir a inspiré MyObama ? Qui peut-être aussi stupide pour penser ça alors que le type de Facebook est derrière la campagne web d'Obama... A merde j'oubliais... Facebook a copié Royal !

20 janvier, 2009 11:40  
Anonymous Gilles dit ...

@ Laurent :

Certes, je suis un peu ironique en sortant cela mais oui, on peut dire qu'il y a quelques similitudes ! Et non, je ne suis pas le perroquet qui répète à l'envi tout ce que sort Ségolène Royal. Après, tu conviendras qu'on peut faire dire tout ce qu'on veut à une déclaration

@ Luc : et ton opinion sur la limitation du droit d'amendement alors ?

20 janvier, 2009 12:07  
Anonymous Anonyme dit ...

Le culot ne marche pas toujours, mais c'est l'une des armes favorites de l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle. Arrivée à Washington samedi dernier pour les festivités de l'investiture d'Obama, Ségolène Royal n'avait pas de ticket d'invitation pour assister mardi après-midi depuis la tribune officielle au discours. L'investiture d'un nouveau président américain étant un événement national, les personnalités étrangères ne sont pas invitées. Ce qui faisait dire lundi à certains socialistes qu'elle y allait "en simple touriste et qu'elle ne représentait qu'elle-même". Depuis trois jours, son séjour est fait de visites de monuments de la capitale américaine et de rendez-vous avec quelques officiels américains. Demain, elle verra le président de la commission des Transports de la Chambre des représentants, James Oberstar, et l'un des gouverneurs de la Réserve fédérale, la banque centrale des Etats-Unis.

Mais hier, Ségolène Royal a pu annoncer fièrement à quelques journalistes qu'elle serait finalement installée avec les officiels cet après-midi, ayant fait jouer quelques relations pour obtenir un ticket d'invitation. A force d'obstination, elle sera donc la seule représentante de la classe politique française dans la tribune proche du Capitole. De quoi faire quelques jaloux...

Et pendant ce temps là :

Le président du MoDem, François Bayrou sera, à l'heure où Obama commencera à parler, en réunion du bureau exécutif de son parti. Mais il a prévu de jeter un oeil à la prestation de serment... Il passera ensuite à une soirée-débat sur Obama, organisée par le MoDem à son siège parisien, pour y célébrer l'événement avec les adhérents du parti centriste. L'ancien président Jacques Chirac le suivra en direct à la télévision dans son bureau à Paris.

20 janvier, 2009 13:13  
Blogger Lola Lopsa dit ...

Avez vous lu l'article en entier ?

Rapporter une seule phrase hors contexte et la commenter, c'est de la manipulation d'information...

Puis, elle réussie à s'approprier l'actualité des autres, c'est pas mal comme coup médiatique. Même Luc Mandret tombe dans le panneau

;))

20 janvier, 2009 13:27  
Blogger Luc Mandret dit ...

Lola >> le contexte il est dans le lien vers l'article du Monde que je porte à connaissance des lecteurs, alors dire le contraire est de la manipulation d'informations ;)

Pour le reste, d'accord avec toi ... Mais il est passé le temps du "il n'y a pas de mauvaise pub, il y a que de la pub"

20 janvier, 2009 13:46  
Anonymous Nicolas dit ...

En tout cas, c'est bien, on a tous ri un bon coup ce matin...
Bon, on est tous un peu navré aussi...

Pour reprendre ta métaphore sportive d'hier (Royal 2 - Aubry 0), là pour le coup elle a marqué 2 ou 3 buts contre son camp...

20 janvier, 2009 14:05  
Blogger Lola Lopsa dit ...

En fait, je commence à sérieusement me détacher de la politique mais te voir réagir aussi vite est un vrai bonheur...

Faut il te provoquer pour avoir une interaction avec toi ?

20 janvier, 2009 14:26  
Anonymous michel v dit ...

Note, Luc, que la semaine dernière il y avait des sarkozistes qui clamaient aux journalistes qui voulaient bien les entendre qu'Obama s'était plus qu'inspiré de la campagne de Sarkozy.

En gros, il y a de la connerie dans les deux camps, mais comme d'habitude nos médias (et par extension, nos blogueurs retransmetteurs) aiment se focaliser sur les Ségolèneries.

20 janvier, 2009 17:04  
Blogger sylvain dit ...

Voir dans Libé :
"Quand Estrosi attribuait la victoire d'Obama à... Sarkozy"

http://www.liberation.fr/politiques/0101313246-quand-estrosi-attribuait-la-victoire-d-obama-a-sarkozy

20 janvier, 2009 17:39  
Anonymous Laurent dit ...

La différence est que dans le cas de Sarkozy, c'est un second couteau et non Sarko lui même qui s'expose aux brimades des journalistes et blogueurs. Dans le second cas, c'est Ségolène toute seule, comme une grande, qui se ridiculise devant la France entière (qui a dit le monde ?)

20 janvier, 2009 17:46  
Anonymous Gilles dit ...

@ Luc,

Euh rien à voir mais toujours pas de réponses concernant la position du Modem à propos du projet de droit d'amendement ?

(Oui, je sais je fais mon chieur mais bon, on aimerait l'opinion au combien importante de Bayrou et de ses militants dans tu fais partie !)

20 janvier, 2009 19:55  
Anonymous marie helene dit ...

Jour après jour, elle progresse... dans le registre comique !
Besnehard la coache mais il n'a pas du comprendre très bien dans quel film elle est censée jouer !

20 janvier, 2009 23:25  
Anonymous Anonyme dit ...

Allez donc voir un article américain du 4 juin 2007 dont le titre est "What the French taught us", publié dans www.adweek.com.
Ensuite vous pourrez revenir rigoler de Royal et Estrosi.
Tu devrais le signaler par honnêteté, Luc !

21 janvier, 2009 17:23  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home