]]>

06 février 2009

Jean-Marc Morandini ouvre un site politique : Les Indiscrets

Partager
Parfois, il est des informations qui font trembler. De celles qui vous donnent des frissons de honte, des soubresauts de désespoir face à la médiocrité ambiante. L'ouverture d'un site politique par Jean-Marc Morandini en fait partie. Morandini et la politique, comment dire : c'est un peu comme Nicolas Sarkozy et l'élégance, ou Magloire et la distinction. Jean-Marc Morandini est au journalisme politique ce que Geneviève de Fontenay est à la beauté : ils fabriquent tous deux des émissions donneuses de leçon aussi vulgaires que néfastes.

Le nouveau site politique de Jean-Marc Morandini donc, cela s'appelle Les Indiscrets. Ne cherchez pas d'originalité, il s'agit d'une copie conforme de la maquette de son site actuel. Toujours autant de pub, toujours autant de racolage actif pour remplir les comptes en banque de Jean-Marc Morandini.

Sur le fond, on imagine déjà le pire. Et on a très probablement raison. Allez, au hasard, une news publiée sur le site de Jean-Marc Morandini : "Jean Sarkozy et les "tares paternelles"", news classée dans la catégorie "Indiscret", et tellement indiscrète cette information qu'elle est du copié-collé d'une information parue dans L'Express. Une information ô combien capitale, jugez-en par vous-même : "
A un élu qui, il y a quelques mois ,le taquinait sur l'engouement de la gent féminine à son égard, Jean Sarkozy aurait répliqué, glacial: "Je n'ai pas hérité de toutes les tares paternelles"". On désespère de penser que L'Express pourrait se mettre au niveau de Morandini quant à la conception du journalisme politique ...

La France a élu Nicolas Sarkozy comme Président de la République. Jean-Marc Morandini est en passe de devenir "le" journaliste incontournable des médias français, des médias au people en passant maintenant par la politique. A observer ces deux exemples, nous pouvons en déduire que la France va décidément bien bien mal.

Libellés : ,

10 Commentaires:

Anonymous CP dit ...

Et Rouquier en a fait même une question à ses chroniqueurs sur Europe1 ... ceci expliquant cela ?

06 février, 2009 15:10  
Anonymous LCDM dit ...

Je n'aime pas trop le personnage mais son émission ne me déplait pas.
Un blogueur toulousain le détestait aussi mais il m'avait dit "je ne peux rien sur lui pr le moment, sinon je me grillerai". Affligeants ces monarques.

06 février, 2009 15:40  
Anonymous Mr_Kia dit ...

Je suis impatient de voir comment il va réussir à introduire de la pub pour ses deux autres noms de domaine.

Mais je suis sur qu'il y arrivera...

Heureusement que le ridicule ne tue pas !

On a les hommes politiques que l'on mérite...Et les "journalistes" aussi faut il croire.

06 février, 2009 15:41  
Anonymous Jihday dit ...

Il est tellement écolo qu'il recycle même le design de son cacablog!

Par contre, il y a beaucoup plus de photos de Sarko sur sa home que sur la home de l'UMP... :)

06 février, 2009 17:05  
Blogger FalconHill dit ...

C'est presque incroyable toute cette publicité que tu lui fais... Enfin, je découvre son deuxieme site.

Bonne fin de semaine

06 février, 2009 17:16  
Blogger sKaLpA dit ...

Comme le faucon sur sa colline..

et pour tomber sur quoi?
Un truc sur JMLP qui parle de NS!

Tout est (malheureusement) possible avec JMM!

07 février, 2009 00:45  
Anonymous weetabix dit ...

Mais JMM s'y connait bien , la preuve :
http://www.dailymotion.com/video/k371zil8hCp47Fpzlz

07 février, 2009 12:16  
Anonymous Nicolas dit ...

Et tu te retrouves dans Rue 89, rubrique "L vigie" (colonne de gauche)
http://www.rue89.com/

07 février, 2009 14:11  
Anonymous Anonyme dit ...

J'appris que Quitterie Delmas quittait le Modem, quel gachis.

07 février, 2009 22:03  
Anonymous Fanal Safran dit ...

Bonjour,
Il faudrait pouvoir tout lire, tout écouter, tout voir.. lui c'est un peu, avec modération.

Dans 30 minutes discours de FB sur Public-Sénat, ça, c'est sans modération !
amicalement à tous, Danielle

08 février, 2009 13:04  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home