]]>

07 mars 2009

Communication politique : le MoDem se perd sur le net

Partager
Si les partis politiques français dans leur ensemble (ou presque) ont compris que la communication politique passait également par le web, il s'avère que la logique se trouve mise parfois à rude épreuve. Quitte à critiquer ce qui se fait en la matière, autant commencer par son propre parti, en l'occurrence celui dans lequel je suis (encore) encarté : le Mouvement Démocrate.

Le MoDem, quand il n'était encore que l'UDF au moment de la campagne des élections présidentielles de 2007, a surement été l'un des partis les plus technophiles durant cette période. Avec les Désirs d'Avenir de Ségolène Royal, les équipes de François Bayrou se faisait remarquer par leurs excellentes présences sur le web.

Depuis, diverses stratégies de communication ont été mises en place au Mouvement Démocrate. Diverses et variées, mais très certainement trop nombreuses. Et pas forcément réfléchies les unes avec les autres. Inventaire.

- www.mouvementdemocrate.fr, le site officiel du parti de François Bayrou. Un classique, le premier lien des internautes, militants ou non, avec un parti politique. On y trouve des informations, mais malheureusement quasiment que des copier-coller de déclarations de presse des dirigeants du MoDem. Il est le premier point de contact pour les nouveaux militants et les curieux, pour les adversaires aussi. On regrettera certainement de pas y trouver assez de fond directement accessible. On s'amusera également de l'omniprésence de François Bayrou en home page. On appréciera l'accessibilité et la richesse des informations (une fois qu'on a pris l'effort de faire des recherches).

- www.lesdemocrates.fr, le média social du Mouvement Démocrate. Un très bel outil, développé par le très professionnel et humble Nicolas Voisin. Un excellent boulot, vraiment. Certes il reste quelques fonctionnalités techniques à développer et à améliorer, mais l'outil s'avère très performant. On regrettera pour le moment l'absence de véritables contenus et on pourra s'interroger sur le "qu'en fera-t-on" de toute cette intelligence collective qui risque d'en sortir. Les reproches que l'on peut faire à Ségolène Royal pourraient s'applique à ce média : à force de demander aux internautes leur avis sur tous les sujets, et que tous ces internautes vont penser avoir leur mot à dire, cette pratique risque de faire sombrer la politique dans la politique du sondage, ou politique quantitative, les dirigeants politiques approuvant et soutenant les idées majoritaires des Français.

- www.e-democrates.fr et www.forumdemocrate.fr, deux sites que je n'ai pas testés. Le premier se veut être une "plateforme dédiée aux internautes souhaitant participer au développement du Mouvement Démocrate", quant au second, je n'ai toujours pas véritablement compris son intérêt ultime, d'ailleurs la page à propos ne m'aide guère, étant celle par défaut de Wordpress. D'après Christophe Ginisty, le grand manitou de ce second projet, il s'agit "d'une plateforme conçue par des militants pour des militants, un outil d'une très grande simplicité et en même temps d'une très grande puissance afin de permettre aux gens de se rencontrer, de travailler ensemble et d'échanger dans un cadre très ergonomique". Soit. La différence entre les deux outils ? Pourquoi les avoir dissociés ?

- www.leseuropeens.fr, les blogs thématiques du MoDem en vue des élections européennes. Du fond, du fond et du fond. Des projets, des idées, un vrai programme. Là oui, de la réflexion en ébullition. Chapeau bas à toutes ces têtes bien remplies qui ont permis cette richesse. En revanche, pas sexy du tout cet outil centriste. Je crains que cela n'attire pas grand monde, à part les intellos de la bande comme dirait l'autre.

Je pourrais encore parler du compte Twitter du Mouvement Démocrate, qui se résume à un fil RSS du site du MoDem, qui rencontre un échec cuisant avec seulement 58 followers ... Je pourrais aussi écrire sur le site des commissions démocrates, l'outil pour faire plaisir à Corinne Lepage. Ou encore de la page Mouvement Démocrate sur Facebook, qui compte moins de 1000 fans alors que Facebook compte quelques 8 millions de Français inscrits. Existent aussi les redondants profils sur DailyMotion et sur YouTube. Je terminerai par le compte Flickr pour ne pas donner l'impression d'un catalogue des 3 Suisses.

Un catalogue La Redoute. Les technophiles du MoDem sont écoutés par le tandem de décision du parti, François Bayrou et Marielle de Sarnez. Ils ont intégré qu'internet serait l'un des principaux outils efficaces pour remporter des élections, pour diffuser des idées, pour connecter des militants et des citoyens, pour réduire les coûts de propagande.

Mais quelle est la stratégie ? Quelle est la logique ? Oui les points de contact sont multiples, le Mouvement Démocrate s'éparpille sur le web, mais attention à ne pas vouloir être exhaustif, cela serait impossible en terme de communication internet, quasiment un nouvel outil s'ouvrant chaque jour. Désormais l'enjeu principal du Mouvement Démocrate consistera à trouver un véritable grand gourou du web, une personne respectable et respecter, qui saura faire le ménage. Regrouper des outils, en supprimer certains, fusionner des plateformes totalement redondantes. Oui à une communication interne et une communication externe. Mais ne devrait-on justement pas songer à regrouper tout cela sur un même lieu, afin de mélanger tout ce petit monde. Les militants du MoDem n'auront pas de temps à perdre, à naviguer entre différents sites, à se répéter pour convaincre en interne, puis à faire passer leur message vers le grand public. La communication politique ne s'improvise pas, elle est devenue professionnelle, François Bayrou devra confier les clés à une seule et même personne, au risque d'en fruster plusieurs autres.

Libellés : , , , ,

62 Commentaires:

Anonymous Jérôme Helbert dit ...

Tu as oublié Liaison orange dans ton inventaire. Et il y en a sûrement d'autres...

07 mars, 2009 14:04  
Anonymous Sébastien Dugrandmont dit ...

Tout à fait, Luc. Je voulais faire un billet pour faire un peu le point sur les différents outils du MoDem, mais tu m'as devancé, j'essaierai donc sous peu de compléter le tien, de la façon la plus pertinente qui soit.

J'ai parlé à Nicolas Voisin, qui était justement pour cette diversité des outils. Je suis resté très sceptique à ce propos, ayant une logique proche de la tienne, la diversité des outils nuisant à la quantité de données qui circulent, qui ne peut que s'éparpiller en perdant de la force, au profit d'une certaine redondance. Il serait pertinent de faire un point sur l'existant des autres partis.

07 mars, 2009 14:05  
Blogger Luc Mandret dit ...

Jérôme >> oui, je n'ai pas tout listé, j'avais peur d'endormir mes lecteurs ;)

Sébastien >> tiens moi au courant de ton billet, ça m'intéresse !

07 mars, 2009 14:20  
Anonymous Oaz dit ...

Tout à fait d'accord avec toi. Il y a tellement de sites que l'on ne sait plus qui sert à quoi.

Mais le pire dans tout ça, c'est que le Modem n'a même pas réussi à fédérer l'existant -- si l'on excepte le Widget mis en place par Antonin.

07 mars, 2009 15:03  
Blogger benito dit ...

Sur forum démocrate, j'aime bien l'onglet "Travail Programmatique ".
On dirait du Québécois.

Bon sinon, en voyant tous ces sites, j'espère que les gens qui y contribuent sincèrement seront écoutés; Pour l'instant, il me semble que l'on ne regarde et ne parle que du PR et du nombre de nouveaux blogs créés. Une course à qui aura la plus grosse. Encore.

07 mars, 2009 15:24  
Anonymous Morgan dit ...

oui donc tu es en train de nous dire qu'il y a pas de réel stratégie de communication au modem... ni réellement de stratégie politique.. vous ne savez pas où vous allez ? "Trouver un véritable grand gourou du web, une personne respectable et respecter, qui saura faire le ménage..." je crois qu'on appelle ça un directeur de communication, avec un responsable E.com, et un responsable de communication interne! On voit ça à l'école de comm! Maintenant, c'est vrai que c'est pas très web d'avoir une hiérarchie, une direction, un axe... encore beaucoup trop brouillon tous ça...

07 mars, 2009 15:38  
Anonymous Antonin dit ...

NON Luc. Tu ne peux pas écrire ce papier sans avoir testé toutes les plateformes. Tes papiers sont d'ordre général pertinent, là c'est un coup dans l'eau.

Bien à toi,
Antonin

07 mars, 2009 15:49  
Anonymous Nicolas dit ...

Si je ne partage pas tous les points de ton analyse (j'assume recommander moi-même que ces sites coéxistent quelques temps, comme dit par Sébastien ici) je ne peux que souligner la qualité de ce regard. Merci ou bravo, je ne sais !

je te reproduis ici un extrait d'une réponse faite à ce sujet à Stan, pour une interview croisée à paraître sur Netpolitique :

"L'ensemble des sites de la galaxie du mouvement démocrates seront amenés à évoluer (...). A ce jour aucun n'est "fermé" de façon pro-active depuis une quelconque direction autoritaire. L'idée est que ce soient les usages réels qui déterminent si un site devra ou non être "fermé". Les deux sites institutionnels seront ils nécessaires l'un et l'autre ? Les deux outils militants privés seront ils complémentaires ? Le média social deviendra-t-il un "média" à part entière comme en a envie François Bayrou (et en quoi n'en serait-ce pas déjà un) ? L'avenir nous le dira. L'intérêt que je vois à cette empirisme plutôt vertueux c'est une très grande liberté laissée aux équipes, qui s'ajoute à une vraie compréhension, en interne dans le parti (dont je ne suis pas un militant ;-) des enjeux du "libre", qu'il s'agisse de logiciel, de copyrigt (avec les Creative Commons) ou de bien d'autres questions.

Concernant le média social en béta ("mashup" d'éditorialisation d'une plateforme de blog wordpress dédiée + webtv + réseau social ouvert + outils de points de vu) celui-ci est, comme son nom l'indique, ouvert à tous "les démocrates" et voué à être la porte d'entrée sur la toile du "réseau" et du parti démocrate ;-)

07 mars, 2009 15:52  
Anonymous mry dit ...

Ce qui est toujours amusant avec le Modem est le besoin de faire des phrases. Ou des chefs. Voire les deux. Donc plein d'outils, avec des internautes obligés de s'inscrire partout... ils passeront tellement de temps à être sur les dits outils en mode fermé qu'ils oublieront de rayonner à l'extérieur... et je ne parle pas des promesses pour l'avenir des déclarations des uns et des autres dans cette guerre de positionnement internet-autique !

07 mars, 2009 16:01  
Blogger Arnault dit ...

Hello, suite au premier billet de Netpolitique du 24 février sur la stratégie web du modem http://blog.netpolitique.net/index.php/2009/02/24/834-e-fantasme-des-partis-politiques-francais (pas trop linké dans ton billet au passage...) nous allons effectivement publier l'interview croisée de Nicolas et Christophe...soon

07 mars, 2009 16:17  
Anonymous Pierre Guillery dit ...

Constat sobre mais juste. Les plateformes présentées ou existantes constituent un ensemble d'efforts solides, mais je pense que beaucoup de questions restent en suspens.

1) Je me place du point de vue du sympathisant : celui qui pense "comme nous", mais qui n’a rien de spécial à dire dans un blog (parce que c'est du boulot aussi, un blog...), même s’il voudrait quand même pouvoir "s’exprimer" de temps à autre, et qui est prêt à relayer (en ligne ou ailleurs) des actions spécifiques (m'enfin pourvu qu’on ne lui demande pas trop de travail). A lui, quel(s) outil(s) suggère-t'on d'utiliser ? Je crains que ce sympathisant là soit découragé par la foultitude de plateformes "possibles".

2) Je rechausse ma casquette de blogueur lambda. Je trouve intéressante la remarque à propos de l'utilité du widget d'Antonin : car à part cet outil, donc, comment puis-je "syndiquer sur la galaxie Modem" les billets de mon blog (ou seulement certains d'entre eux) ? Sur lesdemocrates.fr, c'est prévu, mais ça se fait à la main pour l'instant. J'imagine que la gestion des flux RSS va venir (et après, encore faut il comprendre comment ça marche, ces trucs là). A mon avis, il faudra réfléchir rapidement à proposer au sympathisant évoqué plus haut un outil simple d'accès, facile à s'approprier, et fluide à utiliser. Pas quatre outils, un seul.

3) A propos de contenu, de son éditorialisation, de la création de valeur en mode open source, j'ai une question - qui me taraude après avoir écouté et lu Bayrou, Voisin, Ginisty, Delmas, et d'autres. (Peut être Nicolas saura y répondre). Comment compte-t'on créer une dynamique (ou mieux, un "média") à partir du "contenu créé par les contributeurs" sachant que (a) 1% desdits contributeurs créént 80% du contenu global, (b) la qualité des contributions lues depuis quelques années laisse souvent sérieusement à désirer (restons courtois), et (c) après tout, créer du contenu qui intéresse les autres, soit réfléchi et bien écrit, à partir de sources vérifiées, c'est compliqué, lourd, lent (certains sont parfois mêmes payés pour ça, qu'on appelle "journalistes") ?

Je sais que tout ça en "work in progress" ; j'espère que mes remarques feront avancer le schmilblick !

07 mars, 2009 16:27  
Blogger f. bayrou dit ...

J'ai lu vos commentaires, à partir du billet de Luc Mandret. Il y a du vrai dans cette réflexion, bien sûr. C'est vrai que nous avons laissé se construire des outils différents. Et il est vrai aussi que cela ne s'est pas fait sous la poigne de fer d'une stratégie pilotée par un directeur de la communication avec un e-spécialiste, et une e-coordination. Justement. Il m'a semblé intéressant, en parlant avec Nicolas Voisin, avec Christophe Ginisty, avec Antonin, avec bien d'autres, de laisser se construire des outils nouveaux et d'apprendre d'eux, plutôt que de les gouverner... Je ne suis pas absolument sûr d'avoir raison en cette matière internet, parce que c'est une matière vivante. Mais nous en avons besoin, parce que comme je l'ai dit encore récemment, c'est pour moi une des éléments de résistance à la communication verrouillée. Alors, il y a des défauts ? Sûr, et j'en vois moi-même quelques-uns. Mais la vie est pleine de défauts, c'est même pour ça qu'elle avance. Et on les corrigera en avançant. Cordialement à tous. François Bayrou

07 mars, 2009 17:06  
Blogger FrédéricLN dit ...

La diversité ne me gêne pas du tout. Il y a d'ailleurs des dizaines d'autres outils non listés dans ce billet : plate-formes collaboratives lancées par des militants, sites locaux dotés ou non de forums, la galaxie demosweb, je n'ose citer France démocrate ... autant d'outils certes indépendants, eux, du siège national ou du Mouvement, mais qui visent des objectifs comparables. Sans parler des blogs personnels dont certains, par leur référencement, leur contenu (Cf. grozbulles, connexion-democrate) ou simplement leur pagerank, sont de fait des vecteurs de communication internet du Mouvement démocrate. Tiens, c'est une non-adhérente qui m'a signalé ce billet !

Et je trouve ça excellent. Si quelqu'un a trouvé la formule magique de la communication efficace, à la fois intermilitante, interactive, grand public, réactive et de fond, orientée contenu et orientée action, d'expression cohérente et d'expression libre, etc etc., sur internet, je suis preneur ;-)

En attendant, je crois qu'il faut lancer autant d'initiatives que possibles, qui vivront leur vie, et les plus attractives marcheront. Et on se rapprochera sinon de la formule magique, du moins des formules acceptables et complémentaires pour couvrir ces différents besoins.

07 mars, 2009 17:11  
Anonymous Antonin dit ...

@F. Bayrou,

Je suis tout à fait en adéquation avec votre approche. Les projets vont évoluer et apprendre les uns des autres. La multiplicité des plate-formes est dans cette phase un atout. Dans la seconde phase nous devrons partager nos savoirs comme on sait le faire sur internet.

07 mars, 2009 17:16  
Anonymous mry dit ...

@François, change rien, vraiment, continue à nous donner de si belles phrases qui nous emmènerons loin : "Mais la vie est pleine de défauts, c'est même pour ça qu'elle avance." !...

07 mars, 2009 17:26  
Blogger FrédéricLN dit ...

@mry : "Destruction créatrice" chère à la droite schumpeterienne ?

07 mars, 2009 17:32  
Blogger Dassier dit ...

Bonjour
Le foisonnement créatif c'est super dans le business ou en temps de paix, mais en campagne, surtout quand on n'a pas d'énormes moyens comme le modem, il est préférable de les concentrer sur une stratégie définie et un dispositif officiel cohérent. Ca évite la dispersion des moyens militants et du trafic entrant.
Ne pas choisir entre différents outils, stratégies ou équipes ne me parait pas le meilleur moyen de diriger une campagne, ou un pays.
En campagne, pour être efficace on a besoin d'un chef et d'une stratégie. Simple bon sens non ?

07 mars, 2009 17:33  
Blogger f. bayrou dit ...

@ dassier. Pour le chef, ça ira. pour la stratégie, aussi. Ici on parle uniquement des outils, et on les laisse vivre... Amitiés à tous. F. Bayrou

07 mars, 2009 18:32  
Anonymous Bertrand dit ...

Pour ma part je ne comprends pas trop pourquoi forumdemocrate et lesdemocrate sont des sites séparés alors qu'il me semble que ce sont deux lieux de création d'idées via la discussion. C'est seulement une remarque externe ne venant pas d'un utilisateur mais d'un observateur de l'utilisation des outils

07 mars, 2009 18:42  
Anonymous Xavier dit ...

Pour info : Sur le Forum Démocrate, on est à 1025 utilisateurs à cette heure-ci.

07 mars, 2009 18:56  
Blogger Luc Mandret dit ...

>> Oaz
suis plutôt d'accord avec toi aussi ;)


>> benito
qu'as tu contre le Québec ? ;)


>> Morgan
je te rejoins : le web aura besoin des mêmes structure et hiérarchie pour pouvoir (bien) communiquer en politique.


>> Antonin
j'écris quand même cet article sans avoir tout testé, car au-delà du test, ce qui m'intéresse c'est la communication autour de cela, et très franchement, c'était impossible de regrouper plusieurs des plateformes ?


>> Nicolas
merci pour tes précisions, j'attends le blog de FB avec impatience ;))
pour le reste, on n'est pas d'accord, on verra avec le temps.

>> mry
je crains que le besoin de faire des phrases ou des chefs soient identique dans tous les partis.


>> Arnault
je n'avais pas lu l'article de Netpolitique ...


>> Pierre Guillery
j'approuve toutes tes remarques, j'espère que tu auras des réponses ...


>> f. bayrou
merci pour votre passage, ça fait plaisir un homme politique à l'écoute des blogueurs et des lecteurs.
Pour ma part, je ne vous rejoins pas sur la façon de faire de la communication politique sur le web : je pense qu'il faut une stratégie de "guérilla" et donc des chefs et des troupes. Ce n'est que mon point de vue. Mais regardez du côté de l'équipe mise en place aux US et notamment myobama (tant loué en France). Ils ont réussi notamment grâce à une organisation hors-pair.


>> FrédéricLN
je voulais me concentrer dans cette note sur ce qui vient du siège du modem, ou du moins tout ce qui est fait avec son aval.
que ce soit le bordel et l'effusion à côté ne me gêne nullement, bien au contraire.


>> Dassier
décidément, que de stars en commentaires sur cette note ;)


>> Bertrand
d'accord avec toi

07 mars, 2009 19:12  
Anonymous Antonin dit ...

@Luc
Très franchement ?
Actuellement oui car certaines d'entre elles n'ont pas finis d'évoluer en terme de fonctionnalités.

07 mars, 2009 19:25  
Blogger benito dit ...

@ non rien, je me Gran Torinorise

07 mars, 2009 19:34  
Anonymous citizenet dit ...

Une petite précision, à 19H45 : 1430 inscrits sur lesdemocrates et 141 sur forumdemocrate.
Oui, Monsieur Bayrou, avancer par itérations successives, c'est sans doute la meilleure façon d'avancer, mais si vous voulez atteindre plusieurs dizaines de milliers d'inscrits sur ce "bouquet" de sites dignes de la télé satellitaire, il serait temps de synthétiser tout cela.
Encore une remarque, avec tous ces commentaires, je crois bien que cette discussion mériterait de paraître parmi les plus "populaires" de lesdémocrates, à moins qu'il ne s'agisse ici que d'un club d'initiés ?

07 mars, 2009 20:05  
Anonymous Pierre Guillery dit ...

@ Luc : non, je n'ai pas de réponse. Pas encore...

J'écoute beaucoup, en plongeant dans ce qui fait que les gens peuvent vouloir contribuer, pourquoi, qu'est ce qu'ils en tirent. Pour essayer de voir, étant donnée la technologie, et avec les outils déjà là et/ou à venir, ce qu'on peut imaginer.

Pas de méprise, je ne suis pas (non plus) partisan d'un "contrôle" qui (de toutes les manières) est inopérant. Quand je parle d'un outil plutot que 4, j'envisage plutôt une "direction", un axe, une synthèse (comme le dit bien Citizenet). Avec un focus absolu sur "l'utilisateur". Parce que si "l'utilisateur" n'adopte pas la jolie plateforme mise à sa disposition, ladite plateforme ne sert à rien. Quand je parle de "l'utilisateur", je ne pense pas au 5 ou 10.000 cybermilitants du Modem (dont 15% sont maintenant sur lesdemocrates.fr), pas non plus au 10 ou 20.000 militants "terrain". Pas non plus (mais on se rapproche) au 60.000 adhérents. Non : je pense à tous ceux qui ont voté pour François Bayrou en 2007 (quelques 7 millions : 100 fois plus que d'adhérents, donc...) et qui se disent encore (ou à nouveau): "Il a raison ce type". Parce que soyons cohérent ; ai-je bien compris ? Notre but est de faire élire Bayrou, pour que les choses changent depuis l'Elysée. Non ?

M'enfin pour l'instant, je me contente de replonger aux racines de meetup.com, moveon.org, wikipedia. Des tas de vidéos, d'interviews d'acteurs de 2004, 2005, 2006 jusqu'à maintenant. Passionnant, et certainement (bientôt) constructif pour nous.

Car je viens de réaliser qu'à mon humble avis, nous (la France) avons encore de 2 à 4 ans de retard sur les USA au sujet des choses Internet. Malgré Obama (ou à cause de lui peut être, vu qu'il a beaucoup/encore utilisé le command-and-control/top-down), nous sommes ici presque comme là-bas après la défaite de Kerry.

Paradoxal ? A suivre, donc...

07 mars, 2009 20:16  
Anonymous Antonin dit ...

@Citizenet
Non, + de 1000 sur le bureau social.
http://forumdemocrate.fr/openhumanity/

Tu veux synthétiser des plateformes qui n'ont pas encore été testé ?
Attendons de connaître la formule qui marche.

07 mars, 2009 20:19  
Anonymous citizenet dit ...

Pierre Guillery, nous sommes tout à fait d'accord.
Oui, c'est paradoxal et sans doute dommage, la façon dont une longueur d'avance se transforme rapidement en 2 longueurs de retard, par manque non pas de stratégie politique, mais de conception systémique (cf Merise).

07 mars, 2009 20:33  
Anonymous Pierre Guillery dit ...

@ Citizenet : éclairante cette référence à Merise. Merci...

07 mars, 2009 20:51  
Blogger Aurélien dit ...

Si il faut se comparer à Obama comparons d'abord les moyens. De ce côté c'est le jour et la nuit. Lui avait sans doute des équipes parfaitement organisées mais le MoDem n'a pas les moyens aujourd'hui d'une telle logistique. Ne soyons pas naïfs.

Soyons patients aussi. Cela ne fait même pas deux semaines que les deux nouveaux outils sont lancés, ils ne sont pas encore en vitesse de croisière. Il est encore bien trop tôt pour donner un avis définitif dans la crainte de voir la communication dérailler. La communication ne fait pas tout, surtout pas sur le long terme, et elle sera plus efficace quand nous aurons des certitudes sur nos outils, leur force de frappe, leurs forces et leurs faiblesses.

Quant à la multiplication des sites MoDem, je crois que l'idée de les laisser vivre est la meilleure. Les plus anciens existaient faute des plus récents. Aujourd'hui lesdemocrates.fr et le forum démocrate sont là et je ne doute pas qu'une sorte de sélection naturelle va se faire. Là encore, patience.

De temps en temps, surtout lorsque l'on veut vraiment innover, il faut savoir mettre en retrait la stratégie pour expérimenter.

07 mars, 2009 21:27  
Anonymous Stan dit ...

@Arnault, @Nicolas : l'interview Ginisty-Voisin est en ligne sur Netpolitique (Luc, desole de venir faire de la retape, ca ne se fait pas, mais comme on en parlait + haut...)

Par rapport aux remarques sur la dispersion des sites : je pense egalement que l'on perd en masse critique et qu'un d'un point d'organisation on se complique la tache a terme, mais au moins, le MoDem (cf. la reponse de C. Ginisty) l'assume et l'explique. A voir si cela fonctionnera, mais effectivement, ce sont les outils qui suivront les usages en l'occurrence. En l'occurrence, les premiers retours des utilisateurs visibles sur http://www.forumdemocrate.fr/2009/03/02/rapport-des-suggestions-dameliorations/ indiquent une demande, sinon d'unification, du moins d'interoperabilite. A voir si cela se resoud a cop d'openID ou autre protocole "passerelle".

Et en reaction a certaines remarques ci-dessus, l'UMP n'a pas exactement brille me semble-t-il par sa strategie web unifiee : lors de la presidentielle, les dechirements internes au sein de l'equipe de campagne (et disons-le, les inepties de F. de la Brosse) ont abouti a la naissance dans la douleur d'au moins deux sites a quelques mois du premier tout: sarkozy.fr avec la fameuse NSTV, et debats-sarkozy (qui pour le coup donnait vraiment dans le participatif). A ce jour, l'UMP n'est pas exempt des memes problemes : il y a le groupe Facebook, umpnet, le site du parti, le projet confie a l'agence Isobar... qui apparemment n'est pas le seul en piste.
Enfin bref, le Modem essuie les platres, on verra ce que ca donne. En tout cas, que de bonnes questions qui font me semble-t-il avancer les choses.

07 mars, 2009 22:06  
Blogger FrédéricLN dit ...

@ citizenet : je doute vraiment que MERISE soit une méthodologie adaptée quand l'objectif est de faire vivre un réseau humain (militant, imaginatif) au moyen d'un ensemble d'outils de communication. Mais je ne demande qu'à être convaincu du contraire.

08 mars, 2009 00:04  
Anonymous Oaz dit ...

@Stan
« En l'occurrence, les premiers retours des utilisateurs [...] indiquent une demande, sinon d'unification, du moins d'interoperabilite. A voir si cela se resoud a cop d'openID ou autre protocole "passerelle". »

C'est bien là un des noeuds du problème. On ne peut pas être contre la diversité mais s'il y avait vraiment un logique itérative et incrémentale derrière le web modem, il y aurait un minimum de vision.
Je me suis amusé à un rapide inventaire (sous toute réserve) :
* wordpress pour lesdemocrates.fr et leseuropeens.fr
* opencms pour mouvementdemocrate.fr
* drupal pour e-democrates.fr
* open humanity pour forumdemocrate.fr
* CMS Made Simple et phpBB pour commissions-democrates.net

Pour envisager une convergence au fur et à mesure que les outils gagnent en maturité, il faut un minimum de maîtrise sur les outils.

Beaucoup d'organisations ont des problèmes d'hétérogénité de leur système d'information.
En général, cela résulte de plusieurs années de dérives et d'intégration de diverses entités. Bien souvent cela se résout à coup de rustines parce que les applicatifs en place ont des utilisateurs qu'il n'est jamais simple de faire migrer - principalement parce qu'il est impossible d'inventorier fonctionnellement les usages issus de la pratique des applications.

Là, le Modem se paie le luxe de se mettre dans la même panade tout en réussissant l'exploit de le faire en à peine plus d'un an...

@FredLN,
MERISE n'est plus adapté à quoi que ce soit depuis bien longtemps mais là où tu vois "un ensemble d'outils de communication" moi je vois "un système d'information" qui a besoin pour progresser d'une méthode autre que "on lance des trucs et on verra bien".

08 mars, 2009 00:12  
Anonymous William Waisse dit ...

Désormais l'enjeu principal du Mouvement Démocrate consistera à trouver un véritable grand gourou du web, une personne respectable et respecter, qui saura faire le ménage. Regrouper des outils, en supprimer certains, fusionner des plateformes totalement redondantes. Oui à une communication interne et une communication externe. Mais ne devrait-on justement pas songer à regrouper tout cela sur un même lieu, afin de mélanger tout ce petit monde. Les militants du MoDem n'auront pas de temps à perdre, à naviguer entre différents sites, à se répéter pour convaincre en interne, puis à faire passer leur message vers le grand public. La communication politique ne s'improvise pas, elle est devenue professionnelle, François Bayrou devra confier les clés à une seule et même personne, au risque d'en fruster plusieurs autres.

Tout a fait d accord avec le sujet du billet, et plutot d accord avec sa conclusion.

Utiliser un outil opensource comme elgg et le customiser a souhait pour unifier tout cela pourrait etre interessant.

Attention cependant a ne pas rendre le tout trop carre et a ne pas perdre la spontaneite qui se degage du ModWeb comme des discours de Francois bayrou . . .

La multiplicite, les alternatives et le chaos sont souvent un excellent terreau pour des innovations . . .

cf "La cathedrale et le bazar" qui pourrai interesser l auteur de ce billet s il ne la pas encore lu

08 mars, 2009 04:01  
Anonymous Ledem dit ...

C'est vrai qu'il y a trop de plate-forme et on s'y perd un peu.

Je pense comme Luc Mandret qu'il faudrait recadrer tout cela dans une stratégie claire et bien définie d'ici quelques temps.

Laissons les divers outils vivre et évoluer pendant un certain temps afin de voir quelles sont leurs possibilités optimales et quels sont ceux qui seront les mieux apprivoisés par les internautes. Peut-être que "la sélection naturelle" fera que certains sites s'élimineront d’eux même!

Sur "forumdemocrate" il y un outil intéressant qui permet d'évoquer son expérience et de s'informer sur la façon dont on peut participer à la vie d'un parti.

08 mars, 2009 07:49  
Blogger Farid dit ...

"...Mais quelle est la stratégie ? Quelle est la logique ? Oui les points de contact sont multiples, le Mouvement Démocrate s'éparpille sur le web..."

Ratisser large à moindre coût et maintenir l'illusion de la démocratie participative. Pur pipo quand on connait les coulisses, c'est en définitif les mêmes dinosaures qui décideront selon leur référentiel pour les mêmes résultats.

Bien cordialement,

08 mars, 2009 09:48  
Anonymous Antonin dit ...

@Farid, le libre accès à plus de 1000 profils de militants, je n'appelle pas ça du pipo mais de l'horizontalité.

Franchement, s'il y a bien une initiative qui va permettre aux militants de s'auto-organiser c'est celle là. C'est vraiment dommage de cracher en permanence sur ces initiatives sous prétexte qu'elles sont fait avec l'avale de F. Bayrou. Surtout que les motivations de ceux qui y travaillent et ceux qui l'on voulu sont louable.

08 mars, 2009 12:13  
Blogger Quentin dit ...

Bonjour à tous, je pense que le MoDem n'est pas en contradiction un site pour les sympatisants(lesdemocrates) un site qui permet d'être en lien avec tout les adhérents savoir qui est à proximité de soi organisé des réunions et des café stop très facillement(forumdemocrate) je ne vois pas la contradiction puis honnetement je fais confiance(sur ça) à F. Bayrou pour trouver la complémetarité des 2 sites

08 mars, 2009 13:15  
Anonymous citizenet dit ...

@ FrédéricLN

Je ne vais pas entrer dans un débat technique qui n'intéresse personne ici, mais si vous connaissez PowerAMC de Sybase, qui est l'outil numéro 1 au monde de modélisation de bases de données utilisé par tous les développeurs, et qui reprend point par point les fondamentaux de Merise, je n'ai pas besoin de vous convaincre de l'intérêt de cette méthode.

Une méthode évolutive pour "bien concevoir", qui vise précisément à réaliser de la façon la plus économique une interface conviviale et gérable par le plus grand nombre des utilisateurs, afin d'adapter le SI au fur et à mesure des besoins tant de front que de back office.

Ainsi que je l'ai déjà écrit par ailleurs, il faut éviter à tout prix de gaspiller les énergies et les ressources, ne pas chaque fois réinventer la roue, donner la priorité au contenu et se donner des outils durables et pérennes en vue de la constitution d'une base de connaissance unique, utilisable à volonté tant en interne qu'en partageant les informations en externe avec tous ceux qui le souhaitent.

@ Oaz

Vous écrivez : "MERISE n'est plus adapté à quoi que ce soit depuis bien longtemps" ?
Un petite e-formation s'impose pour vous sur la méthode des méthodes de conception la plus pratiquée aujourd'hui notamment pour l'implémentation de bases et services Web en France, avec UML pour unifier les langages et la technologie RAD pour le développement rapide :

http://www.commentcamarche.net/contents/merise/concintro.php3

@ William Waisse

Il s'agit bien et avant tout d'un problème de communication structurée interne et externe, avec une interface utilisateur simple et unique qui permette d'accéder "intuitivement" à toutes les fonctionnalités, un droit d'accès unique simplement réparti entre un extranet pour les adhérents et un intranet pour les sympthisants.

Les citoyens n'ont pas de temps à perdre à apprendre à surfer tels des geeks sur les multiples "vagues" tendance du Web dont la plupart disparaissent avant même d'exister.

Ils ont besoin de communiquer simplement entre eux pour avancer dans leur "construction" politique, pour voir enfin se réaliser d'ici 2012 un projet de société autrement révolutionnaire que des outils informatiques utiles certes, déterminants parfois, mais secondaires par rapport à leurs véritables préoccupations.

Il n'est jamais trop tard pour bien faire…

08 mars, 2009 13:23  
Anonymous citizenet dit ...

Une rectification sur mon précédent commentaire : un extranet pour les sympathisants, et un intranet pour les adhérents, bien entendu...

08 mars, 2009 13:28  
Anonymous Clio dit ...

Je suis assez d'accord. Je suis surprise qu'un pédagogue comme François Bayrou n'ait pas songé à la difficulté que représente la multitude. 1) On présuppose que les adhérents et/ou sympathisants seront à l'aise pour naviguer entre tous ces outils. 2) comment et qui fera la synthèse?

08 mars, 2009 13:36  
Anonymous Philippe dit ...

C'est dommage d'avoir cette cacophonie sur un parti qui semblait prometteur ...

08 mars, 2009 14:00  
Anonymous Oaz dit ...

@citizenet,
Vous avez raison, le débat technique n'intéresse pas forcément grand monde. Aussi, concernant Merise, je vous renvoie à un de mes anciens billets : http://agilitateur.azeau.com/post/2006/05/12/Les-bienfaits-de-la-colonisation

08 mars, 2009 14:10  
Anonymous Pierre Guillery dit ...

Intéressant tout ça. On voit se dégager des tendances :

1) Avec Antonin, les promoteurs des plateformes "concurrentes" semblent estimer que les initiatives lancées vont permettre aux militants de s'auto-organiser ;
2) François Bayrou a l'air de penser que les utilisateurs vont choisir parmi les plateformes disponibles l'outil qui leur convient le mieux ;
3) Barack Obama a utilisé le Net comme un outil de management pour structurer sa campagne terrain par en haut (pas de coopération, un peu d'auto-organisation vite canalisée, très peu de création de contenu) ;
4) Farid doute d'un mécanisme participatif dont il est sur que les résultats seront "corrigés" par ceux qui ont le pouvoir.

Les questions suivent :

1) L'auto-organisation (à la Wikipédia, mettons) peut elle fonctionner ? (Et accessoirement, dans quel but : machine électorale, substrat d'une dynamique citoyenne, autre ?)
2) Le pouvoir en place est il crédible quand il laisse entendre qu'il acceptera une remise en cause venue du Web (comme l'indique François Bayrou sur Parlons Net!) ?
3) Peut on imaginer gagner une élection nationale sans utiliser à un moment ou à un autre une approche "command-and-control" à la Obama ?

Qu'en pensez-vous ?

08 mars, 2009 15:35  
Anonymous mry dit ...

fredéricLN... toujours en bon toutou de la cause. Change pas !

08 mars, 2009 17:16  
Blogger FrédéricLN dit ...

@ mry : j'exècre les comparaisons animalières, et les comportements de roquets.

08 mars, 2009 18:40  
Anonymous citizenet dit ...

Souvenons-nous de ce qui a boosté la candidature de François Bayrou en 2007 pour qu'il obtienne 7 millions d'électeurs en 2007 : la campagne on-line avec un forum, bayrou.fr, un dossier des propositions avec un forum, un encart E-soutiens pour les adhérents avec un forum.

Le commun dénominateur c'est un forum permanent, symbole inédit de Démocratie Directe réunissant en un lieu unique l'essentiel de ce qui pouvait intéresser les internautes qui a créé le buzz, relayé par la blogosphère en développement constant depuis.

C'était comme si on avait institué le covoiturage d'information politique au lieu de continuer à rouler "isolément" dans des directions différentes avec une information partielle des événements.

Alors que passer de plusieurs "véhicules" d'information disparates avec une "pollution" du message politique proportionnelle à leur nombre, à un véhicule unique qui a permis aux gens réunis autour de ces forums dans une agora unique de partager "en direct" une information globale, a généré un "vortex" de mobilisation sans précédent avec les résultats encourageants que nous connaissons.

Cela, c'était le début du début d'un concept qui n'a pas si mal marché, alors que le parti conservateur sous-jacent, en l'occurrence l'UDF, était totalement "effacé" par la vision de Bayrou, et que par ailleurs un MoDem "militant n'a été pour rien dans ce vote, puisque tout simplement il n'existait pas encore !

Continuons déjà à bâtir sur cet existant qui s'est momentanément affranchi de toute manœuvre partisane, et avec un peu plus de "méthode", nous y arriverons…

08 mars, 2009 18:59  
Blogger FrédéricLN dit ...

@ citizenet : je respecte votre analyse du succès de la campagne 2007 sur internet, mais je ne la partage pas. bayrou.fr avait certes une fonction commentaires, mais peu performante et peu utilisée au regard des centaines de milliers (millions, je crois) de pages lues. Et e-soutiens était complètement indépendant de bayrou.fr.

Il m'a semblé au contraire que le succès venait de la coïncidence entre un message politique (démocrate) et une pratique citoyenne (la prise de parole politique sur internet). Les outils n'étant qu'au service de cette prise de parole.

Le point moins fort, évidemment, était l'utilisation d'internet pour l'organisation logistique de la campagne "terrain". Mais ça a tout de même fonctionné au moins aussi bien que chez la concurrence ; et la première campagne à avoir vraiment réussi ça est ... la campagne Obama. De toute façon, ça n'a de sens qu'en période "chaude" de campagne.

Voyant midi à ma porte, je pense que le top départ du succès a été l'invitation de 25 blogueurs de diverses tendances politiques (dont, je crois, mry qui, de mémoire, était un des rares à ne pas avoir répondu) au Congrès de janvier 2006. Cette invitation avait suscité sur le web, en 6 jours, avant même le Congrès, l'équivalent de 26 pages de texte de réactions diverses.

On s'éloigne, bien sûr, de la base de données. La base de données est très importante mais ... cette importance est relative. Les militants, sympathisants, ne sont ni des clients ni des fournisseurs ni des salariés, juste des citoyens libres. Vous ne pouvez rien "faire" d'eux. Les messages qui les toucheront le plus, qui les feront le plus agir, seront ceux diffusés sur les grands médias (l'idée d'infos privilégiées ou confidentielles n'a évidemment plus de sens).

Donc pour moi, l'essentiel est que chaque militant ou sympathisant soit mieux en mesure, grâce aux ressources internet, de se comporter en citoyen actif pleinement libre, autonome et responsable.

Tant pis si en écrivant ça, je déçois profondément mry ;-) et autres Arnaud Dassier qui ont voulu, je le cite "appliquer à la politique une idée assez classique du marketing commercial, que nous proposons à tous nos clients".

08 mars, 2009 19:50  
Anonymous kekelou dit ...

Sans vouloir pondre une stratégie de e-communication en 2 minutes, juste trois pistes :
- qui : les adhérents, les sympathisants, les électeurs, les médias
- pour quoi : diffuser la "bonne parole", recueillir des idées et les structurer, informer
- comment : si on a trouvé les points communs dans les deux premières questions (un petit tableau à double entrée peut aider), cela ne reste plus qu'un problème technique pour les fans de techno

Bref, concevoir un porte-voix et un entonnoir à idées ;-)

08 mars, 2009 20:21  
Blogger Farid dit ...

@ Antonin

Il y a des personnes qui ont besoin de rêver pour avancer, les marchands de rêves sont là pour eux.

C'est un état d'esprit, que je respecte, sans pour autant m'y retrouver.

Il y a un moment où il faut se réveiller et revenir à la réalité qui nous gouverne, non ?

En tous les cas bonne continuation.

Je ne crache sur personne, je veux juste appeler un chat, un chat.

@+

08 mars, 2009 20:41  
Anonymous citizenet dit ...

@ FrédéricLN

Vous ne pouvez pas continuer à tout confondre, à tout mélanger, la campagne Bayrou franco-française et la campagne continentale d'Obama qui réunit 50 Etats fédéraux, le marketing commercial qui propose trop souvent une offre à des consommateurs passifs, et le marketing politique qui doit avoir pour objectif de répondre à des besoins énoncés par des citoyens actifs, la gestion commerciale des clients et des fournisseurs, et la gestion de contenus qui nécessitent des bases de données autrement complexes pour précisément "synthétiser" cette attente des français, dont vous prétendez par ailleurs vouloir les entendre s'exprimer en masse et "enregistrer" leurs doléances !

Stop à cette hypocrisie d'une minorité de bobos parisiens et de citadins branchés de province qui s'expriment dans autant de chapelles, de vases clos comme ce blog entre autres, où effectivement, même si on le souhaitait, on ne pourrait pas voir autre chose que midi à sa porte.

Et donc, je quitte cette présente chapelle, n'en déplaise à Luc Mandret que je remercie néanmoins d'avoir abordé un sujet important, mais qui aurait sans doute mérité une audience plus large et des échos plus nombreux, en le présentant sur le site institutionnel du MoDem, par exemple, au lieu de le "réserver" à une dizaine d'intervenants "privilégiés", dont moi pour cette fois, qui affirment vouloir améliorer la démocratie en donnant la parole au plus grand nombre de citoyens, ces derniers en fait ignorant l'existence même de notre débat d'initiés, n'auront jamais la possibilité de donner leur opinion, contrairement à tous nos voeux pieux.

08 mars, 2009 20:55  
Blogger FrédéricLN dit ...

@ citizenet : L'avantage d'être vieux et chargé d'années (même moitié moins que Clint Eastwood dans Gran Torino), c'est que ce genre de seaux d'eaux tiède vous laisse froid ;-)

Je comprends maintenant (tardivement ? désolé) que vous pensez non à une base de données de personnes, mais à une base de données de contenus "pour synthétiser cette attente des français ... (et) enregistrer leurs doléances" ?

Si c'est ça, je peux répondre en un mot : nada.

Je ne crois pas à une machine géante à construire du contenu, qui serait dissociée du débat mondial, ouvert, public sur internet. C'est dans ce débat que nous devons être. Un intranet, fermé, de débat démocratique est presque une contradiction dans les termes. Tenez, QUI aurait envie d'y aller ? Pas moi, en tout cas.

Et c'est vrai aussi pour les réunions physiques : si je reviens à la campagne 2006-2007, j'ai mis en ligne (internet) les comptes-rendus détaillés des commissions thématiques. Ça a eu un impact positif ... modeste, mais, à ma connaissance, pas le plus petit impact négatif.

08 mars, 2009 21:12  
Anonymous Oaz dit ...

@FredLN
"Je ne crois pas à une machine géante à construire du contenu, qui serait dissociée du débat mondial, ouvert, public sur internet. C'est dans ce débat que nous devons être. Un intranet, fermé, de débat démocratique est presque une contradiction dans les termes. Tenez, QUI aurait envie d'y aller ? Pas moi, en tout cas."

Ta description ressemble à s'y méprendre à lesdemocrates.fr :-P

Et je ne plaisante qu'à moitié : à quoi bon avoir une énième plateforme de contenus qui risque d'être un silo de plus ?

Mon expérience des communautés du web me dit que les internautes se créent intrinsèquement des cloisons. Prenons l'exemple des forums : ce sont souvent des petits groupes d'habitués que l'on y retrouve, qui y passent chaque jour, et qui développent des liens internes bien que ne se connaissant que par leurs pseudonymes.
Dans l'histoire du Modem on a d'ailleurs déjà cette façon de fonctionner, au moins sur e-soutiens. Le forum des commissions démocrates ressemble aussi un peu à ça.

En créant de nouvelles plateformes avec leur propre login et leur propre gestion de liens entre les personnes, on ne fait que créer de nouvelles communautés du même genre. On sépare là où il faudrait du liant.

La base de données géante de contenus, c'est effectivement une chimère (ou alors on réinvente Google ou Wikipedia) mais les communautés qui, à leur échelle microscopique, reproduisent ce schéma, ce n'est guère mieux.

09 mars, 2009 01:13  
Blogger FrédéricLN dit ...

@ OAz "Ta description ressemble à s'y méprendre à lesdemocrates.fr :-P"

Je ne crois pas !-)

lesdemocrates.fr est ouvert, pas fermé. Il ne comprend pas de mécanique de classification / édition de contenu.

L'agrégation et la sélection des contenus se font par des rapports humains (réseau social intégré) et appréciations humaines (les articles "remontent" par leurs lectures et par l'avis des éditeurs).

Ça me semble une approche intéressante et prometteuse - pas très loin de l'inspiration initiale d'un rue89 démocrate, avec un réseau plus solidaire derrière (moindre risque de déraper vers la critique systématique).

Le succès n'est certes pas assuré, mais la formule me semble intéressante - et avoir plus de chances de marcher chez les démocrates qu'ailleurs.

09 mars, 2009 06:59  
Anonymous mry dit ...

@ FrédéricLN mon pauvre, tu ne dois pas beaucoup t'aimer... Courage, je pense bien à toi.

09 mars, 2009 09:24  
Anonymous manu dit ...

100% d'accord.
Un peu de stratégie, m*** !
Juste une remarque : il reste une peu de temps avant 2012. Et le foisonnement peut être une tactique provisoire visant à favoriser l'émergence d'idées-débats-projets-etc.
Un classique de la conduite de projet quand il s'agit de faire émerger des idées : ouvrir d'abord, régir ensuite.
Un des points clés de la future stratégie Internet sera le choix par FB de la personne chargée du pilotage.

10 mars, 2009 11:34  
Anonymous Anonyme dit ...

Bonjour à tous,
J'arrive sur le blog de Luc depuis Marianne en ligne. Je retranscris le commentaire que j'y ai laissé:

9. Posté par Etoile66 le 10/03/2009 14:10
Pour revenir au sujet de l'article, je trouve que Luc Mandret voit assez juste. Il faudrait quelqu'un, une autorité reconnue et compétente en ORGANISATION qui aille à l'essentiel et regroupe le tout en un seul outil.
.
Par contre, je ne suis pas d'accord avec l'appréciation vite faite du Forum thématique sous la direction de Corinne Lepage. Luc montre qu'il n'y a pas vraiment mis le nez, car c'est le site le plus structuré et le plus riche en réflexion et en argumentation... pour le moment. Mais il faut y être inscrit et il est réservé aux membres du MoDem."

Je rajouterais que je suis sur tous les sites, mais n'ai pas le temps d'aller en profondeur sur tous. J'ai participé au Forum thématique sous la direction de Corinne et trouve que le travail y est très structuré et bien fait.

Ce qui correspond à mon sens de l'efficacité.

J'avais également lancé un site collaboratif pour collecter les "propositions" émises par les internautes au cours de la campagne des présidentielles 2007, qui avait suscité tant d'enthousiasme. Il y a de petites "perles" perdues dans la masse des commentaires et des propositions. Ce site avait été rejoint par environ 150 personnes actives. Je l'ai mis en sommeil, car il n'a pas trouvé sa place dans le dispositif.

http://www.projetdemocrate.eu
.
Pour le moment, je m'engage sur Mediapart, que je trouve une excellente intitiative...

10 mars, 2009 14:39  
Anonymous Slovar les Nouvelles dit ...

Bonjour

Tout le monde politique a été fasciné par le travail des petites mains du Web pour OBAMA.

La seule différence c'est le charisme du leader et son programme. Mais si le MODEM a des sous à dépenser ...

10 mars, 2009 18:02  
Anonymous Serge Brière dit ...

Mon cher Luc,

Tout ce que tu dis n'est pas faux, mais tu ne vas pas assez loin.

Je te ferais toutefois remarquer que la manière de se faire flinguer le plus rapidement possible est de dire du mal de son parti publiquement, ce que nous sommes les seuls à faire.

On peut être franchement indépendant éditorialement dans son point de vue et ne pas être la voix de son maître, comme je le fais très régulièrement, mais tu y passes ici tout ton temps.

Mais peut-être ne désires-tu pas occuper de place plus importante au sein de ta famille politique...!

10 mars, 2009 18:24  
Anonymous Lucia Di Ridero dit ...

http://venitiennes.wordpress.com/2009/03/10/au-portail-du-mal-de-tete/

10 mars, 2009 22:53  
Anonymous Leroy-Morin dit ...

Contre le mal de tête de Lucia, le Paradem a trouvé "LA" solution : http://paradem.hautetfort.com/archive/2009/03/11/le-paradem-lance-son-reseau-social.html

11 mars, 2009 16:47  
Blogger Genev.Tabouis ! dit ...

L'auteur a une parfaite analyse du désarroi dans lequel le militant attentif va finir par se trouver : comme déjà dit plus haut, il faudrait ajouter au tableau les nombreux forums d'initiatives privées, les réseaux spontanés de Facebook, ou Liaison démocrate, ou les têtes de REZO auto-proclamées, ainsi que les sites légitimes des fédérations départementales ou des d'jeuns. . . sans oublier Leroy-Morin ou le ParaDem Bref, une vingtaine de sites à suivre de plus ou moins près : on est loin du bel enthousiasme de Bayrou.fr pendant la présidentielle.
On assiste plutôt à un tarissement des contributions qu'à un foisonnement, les uns et les autres finissent par se lasser.

16 mars, 2009 00:44  
Anonymous Fx Lechat dit ...

Oh... quelle déception... je n'avais pas lu à l'époque ton article (parcequ'en plus des outils officiels que tu liste il y a une foultitude de blogs et sites indépendants ou collectifs...)
J'avais écrit un post à la même date sur "lesdemocrates.fr" reprenant un point de vue proche du tien. Ma question était en synthèse "des outils de plus ou des outils de trop ?"

4 mois plus tard on ne peut que constater que c'était des outils de trop et qu'ils ne sont pas étranger à nos résultats du 7 juin. Je m'explique, à trop cherché à "amuser" la blogosphère sans jamais vraiment l'écouter, ces jeunes électeurs qui avaient été ceux de FB en 2007 ont fin par être lassé.
Il suffit de constater le nombre de posts annaonçant le renvoi de cartes d'adhérents MoDem pour comprendre que Quitterie n'était pas isolée et que certains auraient dû y prêter plus d'attention.

Des outils de trop, indéniablement. Outils inachevés donc inexploitables. Mis à jour inexistante. C. Ginisty qui annonce comme l'arrivée du petit Jésus la possibilité d'écouter la radio sur le "bureau virtuel" alors qu'aucune des applications utiles ne fonctionnent (on peut tout de même rentrer son nom et son prénom, et depuis peu son adresse...). Une merveille de technologie donc, normal que personne ne s'y soit inscrit...

Quand au média-social... un peu plus abouti mais inexploité et surtout non géré. L'admin doit se rendre sur le site tout les 2 mois environ et aucune amélioration n'est intervenu depuis près de trois mois... absence de forum, qui pourraient être utile, MAIS surtout, absence des leaders et des candidats!... Tout le monde est donc resté sur FaceBook...

J'espère que ce fil de discussion reprendra vie car avec le recul, je pense qu'il y a beaucoup à dire

19 juin, 2009 12:33  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home