]]>

25 mars 2009

Eric Naulleau, Eric Zemmour : pourquoi sont-ils si méchants ?

Partager
Eric Zemmour et Eric Naulleau, deux polémistes de l'émission de Laurent Ruquier sur France2, On n'est pas couché, voilà comment sont présentés le journaliste politique du Figaro et l'éditeur. Ils encensent et critiquent, mais bien souvent détruisent et pulvérisent les invités de cette émission grand public. C'est leur droit, ils sont (grassement) payés pour le faire, alors pourquoi s'en priver ?

Pourquoi s'en priver ? Car leurs exercices au final se révèlent ô combien contre-productif. Ne jugeons pas du fond de leurs propos, de leurs postures de "
réac de droite de droite" et de "bobo gauche caviar". Ils ont leurs avis, soit. Chacun est libre de penser ce qu'il veut. Ils appartiennent à un système médiatique qui fait de l'audience pour faire de l'argent. Très certainement ils doivent remplir cette mission.

Mais quelle finalité ? Au-delà de leurs avis politiques, et de leurs rôles d'avocats du diable pour pousser à bout et dans leurs retranchements les femmes et hommes politiques qui se prêtent à ce jeu, leurs commentaires "culturels" finalement prêtent à rire. Car très majoritairement, ils se complaisent à atomiser les invités, là encore volontaires. Et des invités volontaires pour une bonne raison : ces chanteurs, écrivains, essayistes, romanciers, réalisateurs et autres savent une chose (ou leurs éditeurs et producteurs le savent pour eux) : Naulleau et Zemmour font vendre. Et pis même : ils font d'autant plus vendre qu'ils se font exploser par les deux zozos du PAF. Un sale quart d'heure à passer pour ces "artistes" : se faire humilier par deux auto-proclamés critiques culturels pour sadiquement faire vendre leur produit.

Avec une once d'intelligence, à la place des Eric Zemmour et Naulleau, si tant est que je détestais une création, je n'en parlerai pas, à partir de ce constat. Le mépriser ou en dire virulemment tout le mal que j'en pense, c'est faire de la pub. Et donc indirectement le soutenir, l'aider. "
Il n'y a pas de mauvaise pub, il n'y a que de la pub", un adage que l'on pourrait juger controversable pour les politiques, mais pour le reste, tout est bon à prendre.

Avec une once d'intelligence, à la place des Eric Zemmour et Naulleau, je parlerai de ce que j'aime, de mes coups de cœur. Ignorer pour ne pas soutenir dans les ventes, et encourager ceux qui n'ont pas accès à ce système médiatique. Pour le contourner, intelligemment.

Libellés : , ,

21 Commentaires:

Blogger Seb dit ...

Si je peux me permettre, tu prends le problème à l'envers.

Cette émission ce n'est pas l'émission d'Eric Naulleau ou de Zemmour, c'est celle de Ruquier qui est en charge de la promo de tout ce qui existe en terme politique, culturel, ciné, photo, littérature etc etc...

Le job des deux, c'est de donner un avis sur ce que Ruquier leur file entre les mains.

Dans ce sens là, je considère donc qu'il est de bon ton de dire ouvertement ce qu'ils pensent de ce qui est présenté. Ils sont payés pour cela et, jusqu'a maintenant, ils ne s'en sortent pas trop mal.

Même si l'on peut s'interroger sur la starification de la critique.

25 mars, 2009 22:31  
Blogger litteracteur dit ...

D'une naïveté, ton analyse, une fois de plus...
Tu veux quoi ? une série de flagorneries sur la TV ? tu rigoles ou koi ?
Au lieu de souhaiter l'impossible sur l'empire de l'audimat, parle donc de "tes coups de coeur" sur ton blog...
Mais non, comme d'hab', tu t"evertues à analyser l'incidences des médias ou encore de la com' politique: seul hic, à ce jeu tu te vautres à chaque fois.

Navrant.

25 mars, 2009 23:00  
Anonymous souraka dit ...

je trouve la critique des critiques intéressantes et une vision du problème tout aussi intéressant car je ne le voyait pas comme ca..;c'est un point de vue. Je ne vois pas en quoi tu te vautres...c'est ton avis en quoi serait il plus ou moins valable qu'un autre? Pour ma part je me suis toujours poser la question des critiques qui ne disent jamais rien bien...je ne peux etre objectif car je ne suis pas cette émission je ne vois d'eux que ce que le zapping me montre donc des morceaux trop bref, toutefois Zemour je le suis depuis un moment sur itélé, je le trouve trop souvent et beaucoup trop radical et et d'un raisonnement trop minimaliste, c'est trop souvent: "ca devrait etre comme ca parceque moi je"

en tous cas s'ils font si bien parler autour d'eux c'est que les gens aiment ca donc ils ont un role a jouer que Ruqiuer leur a donné et ne vous faites pas d'illusion s'il n'avait jamais rien de méchant a dire on aurait pas besoin d'eux..alors sont il réellement franc? je doute car en toute franchise quand je critique je parle en toute liberté et de leur liberté totale j'en doute...c'est un point de vue

25 mars, 2009 23:27  
Anonymous le chafouin dit ...

Seb a raison, ils sont juste payés pour prendre le contre-poids de ruquier qui ne pose que des questions ouvertes destinées à ouvrir les vannes de la com' et à laisser parler l'invité.

Sinon, on pourrait virer naulleau, ruquier et zemmour, et payer un vrai journaliste pour poser des questions qui ne soient ni trop conniventes, ni trop acides.

Comment ça, je rêve? ;=)

26 mars, 2009 09:19  
Anonymous Anonyme dit ...

navrant c'est le mot pour définir ton analyse

26 mars, 2009 09:29  
Anonymous Cyril bozonnet dit ...

vu le nombre de sinistres crétins qui défilent chez Laurent Ruquier, les décharges de Zemmour et Naulleau sont objectivement des bouffées d'air frais.

26 mars, 2009 21:17  
Blogger Jérem' dit ...

Totalement d'accord avec Cyril. je me souviens du soir où ils avaient allumé Corrine Maier. Un rare moment de félicité.

27 mars, 2009 00:40  
Blogger Romain88 dit ...

encore un parmis tous les autres sombres crétins qui parlent sans savoir, qui se veulent des gens qui analysent...mais tu analyses que dalle car tu ne sait rien.

Lis déjà les ouvrages de Zemmour et regarde les auteurs fantastiques qu'édite Naulleau avant de la ramener sur leur "jeu". Je te signale qu'ils ne font pas QUE des critiques négatives, seulement tu ne les relève pas comme tous les nombreux médias car ça ne vous intéresse pas.

Zemmour écrit excellement, c'est même aussi bon que dans la lignée des grand auteurs des siècles précédent avec une riche analyse et une grande culture en beaucoup de points (politique, histoire, sociologie et meme cinématographique!) et oui...

Je pense pas qu'ils font de la "pub" aux livres qu'ils critiquent car tu ne le sait peut etre pas mais des milliers de livres sortent tous les mois et c'est surement pas la qualité qui prime dans tout ça, je peux faire largement confiance aux deux eric s'ils disent qu'un livre est mauvais étant donné que l'un est un grand passionné et l'autre son pincipal job : éditeur. Je crois que Naulleau est bien placé pour donner son avis qu'un Ruquier tu crois pas?? à moins que tu ne veuille prendre sa place peut-être ?
Naulleau édite tous les grand auteurs européens, mais il faut se renseigner avant pour cela.
Pour finir je dirais que si pour toi donner une critique négative c'est jouer un "rôle" t'as rien compris au film mon pauvre, jouer un rôle c'est celui qui te dira en face que ton livre est génial alors qu'en coulisse il dit que c'est de la merde en boîte. Ce qui se passe dans 99% des cas, les 1% restant c'est zemmour et naulleau.

à la bonne heure.

27 mars, 2009 21:04  
Anonymous Jules dit ...

Tu trouves que ces hommes doivent se taire lorsqu'ils n'aiment pas quelque chose? faire acte d'ignorence car je cite "il n'y a pas de mauvaise pub, il n'y a que de la pub"... alors pourquoi tu en parles?... Ne ferais tu pas mieux de commencer par appliquer les principes que tu sembles défendre au lieu d'y faire entorse pour répendre le fruit de ta propre vanité?... tu consideres que c'est normal de pouvoir dire que tu les aimes pas, alors pourquoi ne pas leur accorder ce droit?
Savoir que des gens sont payés pour dire ce qu'ils pensent en mal comme en bien (ce qui arrive plus souvent qu'on ne le dit, je tiens à le rappeler...) ça me rassure car ça me laisse penser que la liberté d'opinion, bien que fortement malade, n'est pas encore morte dans ce pays, et meme si je suis tres souvent en désaccord profond avec Eric Zémmour, je défendrais corps et âme son droit de donner son point de vue autant que le mien... Comme l'a dit Voltaire: "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire"... C'est le terreau de base de toute démocratie, sinon ça s'appelle une dictature.

28 mars, 2009 03:15  
Anonymous Jules dit ...

Tu trouves que ces hommes doivent se taire lorsqu'ils n'aiment pas quelque chose? faire acte d'ignorence car je cite "il n'y a pas de mauvaise pub, il n'y a que de la pub"... alors pourquoi tu en parles?... Ne ferais tu pas mieux de commencer par appliquer les principes que tu sembles défendre au lieu d'y faire entorse pour répendre le fruit de ta propre vanité?... tu consideres que c'est normal de pouvoir dire que tu les aimes pas, alors pourquoi ne pas leur accorder ce droit?
Savoir que des gens sont payés pour dire ce qu'ils pensent en mal comme en bien (ce qui arrive plus souvent qu'on ne le dit, je tiens à le rappeler...) ça me rassure car ça me laisse penser que la liberté d'opinion, bien que fortement malade, n'est pas encore morte dans ce pays, et meme si je suis tres souvent en désaccord profond avec Eric Zémmour, je défendrais corps et âme son droit de donner son point de vue autant que le mien... Comme l'a dit Voltaire: "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire"... C'est le terreau de base de toute démocratie, sinon ça s'appelle une dictature.

28 mars, 2009 03:15  
Anonymous Jules dit ...

désolé pour le message en double... erreur de manip... :/

28 mars, 2009 03:18  
Blogger Jérem' dit ...

Je viens de relire ce post. C'est tellement bisounours... Reprends-toi un peu Luc. On t'a connu moins fade que ça...

28 mars, 2009 04:09  
Anonymous Philippe dit ...

C'est évidemment pour faire de l'audience ... ils sont en service commandé !

28 mars, 2009 11:39  
Anonymous Vero dit ...

Si tu as la chance d'être abonné à arrêt sur images, tu seras sans doute surpris d'y voir un naulleau beaucoup plus respectueux ...

Ca s'appelle D@ns le texte ...

28 mars, 2009 12:39  
Blogger OochyKoochy dit ...

qui a dit déjà "peu importe que l'on parle de moi en bien ou en mal, pourvu que l'on parle de moi" ?

30 mars, 2009 14:20  
Blogger Le Malouin dit ...

Romain88 , CQFD.
Et oui cher Luc, il faudrait se renseigner un peu avant d'écrire un billet aussi convenu. A force de voir du léchage de cul en permanence à la tv, on en devient choqué dès que 2 gars, peu importe qu'ils soient payés, disent leur 4 vérités à ces crétins de pipoles qui viennent vendre leur soupe.
Ne t'inquiète pas, ils se feront sans doute virer bientôt, car ils mettent des bâtons dans les roues de cette formidable machine à laver les cerveaux : TÉ LÉ VI SION.

06 avril, 2009 04:26  
Blogger Félix dit ...

Pour ma part l'apparition de Zemmour et Naulleau dans le paysage de la critique littéraire a été un bien immense. Une raison principale : ils disent tout haut ce que je pense tout bas. La littérature et l'écriture sont trop importantes pour qu'on tolère de voir toute une ribambelle d'écrivains médiocres venir se faire adouber par une autre ribambelle de critiques non moins médiocres, qui ne sont rien d'autre que des publicitaires à la solde des maisons d'édition. Comme cela fait du bien d'en voir quelques-uns se faire éclater et redescendre de leur piédestal ! Si seulement cela pouvait en dissuader certains d'encombrer les rayons des librairies ! Alors c'est vrai que c'est parfois un peu violent mais, comme disait l'autre, "ça soulage". De là à repousser la grande marée de médiocrité populacière qui sévit depuis plusieurs décennies, il ne faut tout de même pas rêver. Ne reste plus, en ce qui me concerne, qu'à attendre la fin du cycle et à me replonger dans les auteurs qui m'apportent de la vie : Céline, Henry Miller, Knut Hamsun, et bien d'autres.

09 avril, 2009 14:48  
Blogger Félix dit ...

Pour compléter... Nous vivons à tous les points de vue une époque désastreuse et décadente, et la littérature n'y échappe pas. Le maître mot est celui-ci : imposture. Fut une période, que je situerai jusqu'à l'après guerre, où n'écrivait pas qui voulait. Pour être publié, il fallait quelquefois attendre des années et subir les critiques des éditeurs (cf Artaud et sa correspondance avec le directeur de la NRF). L'écriture était un travail de longue haleine, de mûrissement, de patience... Aujourd'hui, c'est tout le contraire. Quel respect peut-on avoir pour une époque où l'on pense que BHL, Zeller et Houellebecq sont des écrivains ? Il y cinquante ans, n'importe quel éditeur aurait jeté leurs lignes creuses à la poubelle. Cntrairement à Artaud, ils n'auraient même pas eu une seconde chance. Avez-vous lu la pseudo correspondance (car préparée de toute pièce) entre BHL et Houellebecq ? Pour qui aime la LITTERATURE, c'est A DEGUEULER. Et les exemples sont infinis, de cette logorhée verbale sans profondeur édifiée au rang de littérature à grands renforts de promotion, de matraquage de cerveau et de poses télévisuelles. C'est contre cela que s'élèvent Naulleau et Zemmour, et ils ne sont pas loin d'être les seuls. Et s'ils font rarement des compliments, c'est qu'on leur sert de la merde la plupart du temps. Avez-vous tenté de lire certains livres qu'ils ont descendus ? Moi oui. Ils avaient raison.

09 avril, 2009 15:37  
Anonymous Anonyme dit ...

A Romain 88: Zemmour et Naulleau c'est 1% conclusion: "Ils" sont 200 sur la planètes . Merci pour l'info (et surtout pour la précision)!

25 mai, 2009 20:42  
Blogger Nicolas dit ...

Zemmour et Naulleau sont aujourd'hui les deux seuls personnages télévisuels à représenter l'opposition. Qu'ils soient surpayés ou pas, ils donnent un avis critique, sans y aller avec des pinceaux et avec un avis argumenté. Prenons par exemple l'émission de Stephane Bern sur France inter. Il y a autour de sa table des chroniqueurs et critiques qui encensent à chaque fois les invités qu'ils fassent de la merde ou pas. Ils sont répugnants tout comme les pseudos critiques culturels qui donnent un avis (certes parfois négatifs) sans se non plus trop se mouiller.
Qui, aujourd'hui à la télé, mise à part Zemmour et Naulleau dit haut et fort : votre livre, votre film, votre disc? C'est de la merde. En effet, la culture populaire est devenu pollution et personne n'en parle personne n'ose la critiquer car il faut garder sa place si instable à la télé...

En tout cas, votre avis, cher monsieur est respectable mais pour l'amour de Dieu ouvrez les yeux et voyez à quel point il est très controversé de dire aujourd'hui et dans la société tellement démocratique dans laquelle on vit qu'on apprécie ces deux critiques... Heureusement qu'ils existent ces deux loustiques mais malheureusement pour nous il font partis semble t-il, aux yeux des français, des méchants qui n'y comprennent rien. Tout simplement parce qu'ils sortent eux du lot!!!

30 octobre, 2009 14:39  
Blogger GILOU dit ...

Bonjour,

Ruquier n'est plus aussi intéressant qu'à ses débuts. Moins acide, il se contente de promouvoir des amis artistes (cf.Eboué et cie) ; il leur sert la soupe. De plus, ce sont toujours les mêmes têtes que l'on aperçoit dans ses émissions. Quant à Zemmour et Naulleau, ils font preuve d'une méchanceté inutile à l'égard de certains invités. Annie Lemoine n'a pas eu beaucoup de chance. Malheureusement, le spectateur d'aujourd'hui -peut-être moins cultivé et sensible qu'autrefois- attend avec une avidité malsaine ces moments de lynchage cathodique. On espère même voir une larme rouler sur la joue de l'invité soumis à la "torture" verbale des deux critiques d'"On n'est pas couché". Ce n'est plus le livre qui compte mais la "mise à mort" organisée de l'invité dans une ambiance de grand cirque où le public -téléguidé par un chauffeur de salle- applaudit bêtement à tout et à n'importe quoi.

31 octobre, 2009 14:48  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home