]]>

31 mai 2009

Courrier International vous souhaite un bon appétit

Partager
Comme je l'annonçais à mon retour de vacances, je vais collaborer avec Courrier International. Une très chouette opportunité suite à une proposition de Tribeca pour l'hebdomadaire. Soyons transparent.

Vous pouvez voir dans la colonne de gauche une bannière (qui je le trouve ne défigure pas trop ce blog). Pour mener cette opération, 25 blogueurs ont été recrutés pour former un club d'ambassadeurs de Courrier International sur les blogs. Le principe consiste en l'écriture, durant les 6 mois à venir, de deux articles par mois sur mon blog qui ont pour source un article qui vous m'aura plu dans Courrier International. En retour, un abonnement à Courrier International et une rémunération pour chaque note écrite. Plus une rencontre avec l'équipe du journal. Les bases sont claires.

Si j'ai refuse la publicité sur mon blog (même si je me suis essayé il a quelques temps déjà), je touche de l'argent quand Vendredi publie dans son journal un article issu de ma prose. Si j'ai accepté la proposition pour Courrier International, c'est avant tout car j'aime cet hebdomadaire. Et si j'accepte la rémunération, c'est que je ne suis pas naïf et qu'il s'agit pour ce journal de se faire de la "pub" sur les blogs. De la pub oui, mais intelligente. Notamment grâce au prisme qualitatif de ce partenariat (parler de sujets parus sur leur site) mais aussi de part l'aspect longue durée de cette opération (un véritable échange sur le long terme).

Chaque mois donc, j'écrirai deux notes en lien avec des articles publiés sur le site de Courrier International. Par soucis de transparence, je préviendrai mes lecteurs à la fin de chacune de ses notes des conditions de leur rédaction. J'y parlerai probablement de politique, de communication politique, mais ce sera probablement l'occasion de parler de politique internationale (que je néglige un peu trop).

Et je ne peux que vous encourager en apéritif à la lecture d'une note sur l'exportation de la viande de rat. Une façon indirecte pour moi de parler du Cambodge, ce pays que j'aime tant. De s'ouvrir aux mœurs de cultures différentes. Sans jugement, sans a priori.

(crédits photo dbz885 sur Flickr)

Libellés : , ,

2 Commentaires:

Anonymous emanu124 dit ...

Oui, et bien moi CI je ne leur dis pas merci..
Coup de gueule jeudi sur mon blog..
With lien ici, bien sur..

01 juin, 2009 22:33  
Blogger Luc Mandret dit ...

L'art du teasing, Manu ;)

01 juin, 2009 22:37  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home