]]>

27 mai 2009

Jospin : he is back

Partager
(note écrite par Cédric Rousseaux)

Le 21 avril 2002, Lionel Jospin renonçait à tout mandat politique en France. Aujourd’hui, il revient en force sur le devant de la scène.

S’il a réussi à tenir parole jusqu’aux dernières présidentielles, la débandade du Parti et les inepsies de Ségolène Royal l’ont fait sortir de ses gonds. Quoi de plus normal que de vouloir ramener les brebis socialistes dans le droit chemin ? Quel homme dévoué ! Son ouvrage L’Impasse marque son grand retour dans l’hexagone. Lionel Jospin y fustige Ségolène Royal comme seule responsable de la défaite socialiste ; il fait couler beaucoup d’encre et commence à enchainer les interviews.

L’ex-premier ministre parait alors à nouveau très engagé dans l’avenir du PS, puis dans l’avenir de la France. Il se montre en effet sur tous les fronts : des matches au Stade de France à la crise financière, il est partout. Il était là en amont du Congrès de Reims, pour dresser le portrait du leader socialiste idéal et dispenser ses sages conseils. On lui attribue même le refus de Delanoë de travailler avec Montebourg et Fabius, comme si Jospin était de retour dans l’équipe. Il était là lors du G20 à Londres pour critiquer l’idée d’un fonds souverain et vanter les réformes qu’il avait proposées au monde lors de la récession des années 90. « Je n’avais pas été écouté », regrette-t-il. Quel visionnaire ! Il était là pour fustiger l’usage que Sarkozy fait de sa fonction de Président, lui opposant « le devoir de renoncer à l'illusion de la toute-puissance, à la griserie du bon plaisir, à la fusion de la vie privée et de la sphère publique ». Et pour exposer sa propre vision d’un bon usage du pouvoir. Il était là aussi pour commenter les propos de Sarkozy à l’encontre de Zapatero, et pour souligner qu’il n’aurait jamais fait la même bourde. Il était là enfin, dans les couloirs du Palais Bourbon, pour critiquer le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN. Toujours à agiter les bras, toujours bien loin des préoccupations des Français.

S’il a pour lui, à la manière de Dominique de Villepin, une expérience internationale et une certaine austérité intellectuelle qui rassurent face à un Nicolas Sarkozy et une Ségolène Royal qui enchainent erreurs et populisme, Lionel Jospin est-il à même de combler le vide qu’a laissé son propre départ du PS et de rassembler les troupes pour 2012 ? Rien n’est moins sûr.

Mais les intentions de Jospin ne trompent pas : par ses récurrentes conférences et analyses, il veut montrer qu’il connait des remèdes aux problèmes qui accablent la France et qu’il connait la charge de Président. En 2002, sa retraite tranquille n'était troublée que par quelques journalistes qui le poursuivaient contre son gré. Désormais, c'est lui qui écrit aux médias français. Après sept ans passés à entendre Christiane Charrette confondre sa mère et sa sœur à l'antenne de Radio Canada, on le comprend : Jospin revient.

Libellés : , , ,

4 Commentaires:

Anonymous Anonyme dit ...

Non , il ne revient pas car jospin est un inconnu pour les jeunes et un homme du passé pour tous et heureusement pour les Français.

Quant à Ségolène Royal, les gens arrivent de toute part pour le meeting de Rezé. Mais c'est bien connu : ce sont des "supporters".

27 mai, 2009 11:49  
Anonymous GuillaumeD dit ...

Sauf que c'est la 100ème annonce de son retour...

27 mai, 2009 11:59  
OpenID arretsurlesmots dit ...

Jospin aimerait revenir, mais comme il le dit, il est trop "vieux, usé et fatigué"!
Je t'ai entraîné dans une chaine sur les élections européennes, je ne sais pas si tu l'as vu!

27 mai, 2009 15:55  
Anonymous Pazmany jeune garde 87 dit ...

Jospin de retour ? C'est une blague ! Il a essayé en 2007 et il a du renoncer parce que personne ne l'appelait pour éviter que ce soit Ségolène Royal. Il a échoué à 2 reprises et la 2ème pire que tout. Même Ségo a fait mieux que lui !

Trés bon discours de Ségolène hier soir et je n'ai entendu aucun Ségo Présidente donc le monde de personnes présentes dans la salle n'avaient rien de supporters.

28 mai, 2009 15:15  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home