]]>

16 mai 2009

Soutien au Pape Benoît XVI et aux évêques de France, ou de la nécessité d'une critique objective

Partager
Tout est dans le titre, ou presque. Élevé dans la pure tradition catholique, je ne voue pas particulièrement une amitié inconditionnelle à l'Eglise catholique. Je considère même le catholicisme comme une secte qui a réussi, dirigée par un gourou nommé Pape. Telles sont les grandes lignes de mon avis sur cette religion, mais semblable à celui sur les autres religions.

Mais une fois n'est pas coutume, je souhaite soutenir le Pape Benoît XVI et les évêques de France. Le souverain pontife (j'adore cette expression utilisée uniquement par les médias) donc, en voyage au Proche-Orient, m'a impressionné à deux égards. Dans un premier temps de part sa condamnation du mur de séparation érigé par l'Etat Israëlien en Cisjordanie. Se positionnant clairement contre l'embargo que subissent les Palestiniens, il a compris la force des images en tenant une allocution devant ce "tragique" mur comme il le nomme lui-même. Sincèrement, mitre basse !

Seconde déclaration intéressante, que je soutiens pleinement, le plaidoyer du pape pour la création d'un Etat palestinien, demandant "
le droit à une patrie souveraine et indépendante afin de vivre dans la dignité et se déplacer librement". Un camouflet au Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu qui refuse vertement la création d'un Etat indépendant dans les territoire palestiniens. Ave Benito !

Revenons en France. Je reçois régulièrement les communiqués de presse des évêques de France (chacun ses lubies). Et récemment, l'un d'entre eux me fit rosir de joie. Les évêques de France, sous la plume de Messeigneurs Claude Schockert, François Garnier et Michel Santier, dénonce les "
contrôles fréquents, mises en garde à vue, rappels à la loi" que subissent les personnes venant en soutien des immigrés en situation irrégulière. Ils poursuivent : "ces acteurs de terrain sont accusés d'agir par passion ou naïveté, voire soupçonnés de faire le jeu de filières, de passeurs. Nous ne pouvons nous résoudre à ce que ce climat de suspicion démobilise ceux pour qui la solidarité n'est pas un vain mot". Les évêques de France se positionnent ainsi clairement aux côtés des associations se battant contre le "délit de solidarité". Nicolas Sarkozy peut trembler.

A observer ces faits et déclarations, du Pape et des évêques, nous pourrions croire que l'Eglise devient une mouvance gauchisante. Un véritable discours qu'Olivier Besancenot applaudirait. Mais aucun "gauchiste" ou "laïcard" ne vient soutenir ces propos. Là où ceux-ci hurlent à chaque sortie conservatrice de l'Eglise, ils se remarquent par leur silence. Les limites de la critique. La critique imposerait de s'exprimer pour dénoncer les divergences, mais également de soutenir les convergences. Ou alors, en considérant que le Pape n'est qu'un chef religieux, ne pas s'exprimer. Se taire ou critiquer objectivement une globalité, telle devrait être la devise de toute personne médiatique, par soucis de crédibilité. Malheureusement, les prises de parole ne se font bien souvent qu'à travers le biais du prisme idéologique binaire.

Libellés : , , , ,

11 Commentaires:

Anonymous emanu124 dit ...

Je ne vais pas commenter..
Parce que si la foi ne se discute pas, les églises en revanche..
Donc je risque d'être désagréable.
En résumé les religieux de toutes confessions et moi on est moyennement potes.

16 mai, 2009 13:19  
Anonymous Anonyme dit ...

On peut être d'accord pour une fois avec ses propos... Mais c'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de rester prudent. Il nous a habitue dans le passe a une toute autre ligne de pensée. A quand une claire condannation de l'antisémitisme ?

16 mai, 2009 13:45  
Blogger mastermasque@live.fr dit ...

Diable ...
Comment se refaire une santé après avoir dit que le préservatif aggravait le problème du Sida.

J'aimerai bien qu'il s'exprime quant à l'augmentation des mouvements néo-nazis en Europe, ça pourrait être davantage amusant.

16 mai, 2009 13:51  
Blogger Made dit ...

Et bien oui, je soutiens le Pape pour ses propos sur Israël/Palestine, personne n'avait eu le courage de ses propos, personne n'avait encore exprimer sa compassion pour les souffrances du peuple Palestinien, personne n'avait déclaré que le mur était "horrible" et le tout est résumé dans cette photo :

http://contreinfo.info/IMG/jpg/pope-wall2.jpg

Par contre les propos de Benoît XVI sur les préservatifs sont abjects mais il ne faut jamais le "bébé avec l'eau du bain".

16 mai, 2009 16:28  
Anonymous Anonyme dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

17 mai, 2009 16:04  
Anonymous Miguel dit ...

De nombreux cathos de gauche (ce qui ne veut pas dire gauchistes") sont partie prenantes dans des mouvements comme "Réseau Education Sans Frontières" ou "les cercles de silence". Ces positions ne me surprennent donc pas.

Dans son texte "qu'as-tu fait de ton frère" ( http://www.cef.fr/catho/espacepresse/communiques/2006/20061018elections.pdf ) publié juste avant les présidentielles, les Evêches écrivaient "Parmi les migrants, beaucoup, pour s’établir en France, ont franchi des difficultés
considérables et certains ont risqué leur vie. Pourquoi ne pas porter à leur crédit cette volonté de rejoindre notre pays et ne pas se fonder sur elle pour leur trouver une place dans la société nationale ? Certes, nous ne pouvons pas recevoir tout le monde, mais il nous est aussi impossible de renvoyer tous les clandestins. Notre pays doit pouvoir continuer à recevoir les réfugiés politiques et ceux qui risquent des persécutions, y compris religieuses, dans leur pays".

Les cathos ont quand-même voté sarko. On va dire que c'est un signe de leur liberté par rapport à la hiérarchie catholique...

17 mai, 2009 21:13  
Anonymous Anonyme dit ...

"Élevé dans la pure tradition catholique", je ne suis pas sur que cela soit vrai. La réalité est toujours plus complexe. N'est-ce pas ?

17 mai, 2009 22:02  
Blogger Luc Mandret dit ...

Anonyme >> vous semblez mieux connaître ma vie nantaise que moi ...

17 mai, 2009 22:51  
Anonymous DESTROY dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

07 juin, 2009 01:48  
Anonymous DESTROY dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

07 juin, 2009 01:56  
Anonymous JE T'EMMERDE dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

07 juin, 2009 13:33  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home