]]>

07 juin 2009

élections européennes 2009 : l'abstention de la télévision française

Partager
On pourra toujours regretter l'abstention, hurler au désintérêt des Françaises et des Français pour ce scrutin des élections européennes, critiquer ces mauvais citoyens qui manquent à leurs devoirs, rappeler que ne pas voter favorise le parti majoritaire ou que certains se sont battus pour le droit de vote, blablabla ...

Mais que nous propose-t-on ce soir à la télévision française ? Sur TF1, des épisodes de séries policières américaines. Pour les européennes, seulement un "flash élections européennes 2009" présenté par Claire Chazal et François Bachy entre 22h35 et 22h45. 10 minutes d'Europe puis les cerveaux disponibles retrouvent Les Experts.

Sur le service public guère mieux (mais un peu quand même) : on débute par Cold Case sur France 2 et par Troie sur France 3. A 21h45 seulement, Elise Lucet et David Pujadas proposeront une émission spéciale sur France 2. Mais n'abusons pas, à 23h15 on reprend les programmes normaux avec Stade 2. Et France 3 reprend le flambeau à 23h15.

Les trois autres grandes chaînes du PAF, à savoir Canal+, Arte et M6 n'ont strictement rien programmé sur leur antenne sur soir pour assurer une couverture des élections européennes. Et ne comptons pas non plus sur les chaînes de la TNT : outre les chaînes d'information, aucune n'a décidé de bouleverser leurs programmation.

Le serpent qui se mord la queue : si les femmes et hommes politiques ne donnent pas envie de se rendre dans les isoloirs pour voter aux scrutins européens, les médias n'ont pas envie de perdre leur audience en couvrant cet événement. Et si les médias n'en parlent pas, les citoyens ne risquent pas non plus de s'y intéresser ...

Bien heureusement, vous pouvez suivre cette soirée électorale sur internet, Palpitt vous indique comment suivre les résultats des élections européennes sur la Toile.

Libellés : , , , , , ,

10 Commentaires:

Anonymous Titem dit ...

Saluons quand même la décision de France 2 d'annuler la diffusion de Cold Case pour diffuser non stop une émission spéciale sur les élections européennes, et critiquons à l'inverse David Pujadas qui ne cesse de vouloir ramener le débat sur le champ national !

07 juin, 2009 22:00  
Anonymous BA dit ...

En France, quel est le taux d’abstention aux élections européennes ?

En 1979, le taux d’abstention était de 39,29 %.
En 1984, le taux d’abstention était de 43,27 %.
En 1989, le taux d’abstention était de 51,2 %.
En 1994, le taux d’abstention était de 47,29 %.
En 1999, le taux d’abstention était de 53 %.
En 2004, le taux d’abstention était de 57,24 %.
En 2009, le taux d’abstention est de 60 %.

Conclusion : plus on fait l’Europe, plus les citoyens français s’abstiennent. Le divorce entre l’Union Européenne et les citoyens français est consommé.

En 1979, le parti politique au pouvoir en France était arrivé en tête (27,61 %).
En 1994, le parti politique au pouvoir en France était arrivé en tête (25,58 %).
En 1999, le parti politique au pouvoir en France était arrivé en tête (21,95 %).
En 2009, le parti politique au pouvoir en France arrive en tête (28,3 %).

Conclusion : ce soir, les membres de l’UMP qui disent que c’est la première fois que le parti au pouvoir arrive en tête sont des menteurs.

20h28, au siège de l'UMP. L'ineffable Frédéric Lefebvre pérore : « Depuis 1979, c'est la première fois qu'une majorité présidentielle remporte une élection européenne. »


http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:%C3%89lections_europ%C3%A9ennes_en_France

07 juin, 2009 22:29  
Blogger gauchedecombat dit ...

tu as raison : les français sont des veaux :

http://gauchedecombat.wordpress.com/


(le 8 juin à partir de 8H00)

07 juin, 2009 23:40  
Anonymous JF le démocrate dit ...

Ce qui est très grave et que tu n'indiques pas ton billet, c'est ce qui s'est passé AVANT les élections. Qu'on prive les téléspectateurs de soirée électorale, c'est un moindre mal je dirai.
Mais qu'on les ait privé auparavant de toute campagne électorale, hormis les "spots" imposés, c'est autrement plus grave... Et ceci explique sans doute l'abstention record. Je ne veux pas tomber dans la "théorie du complot", mais j'ai quelques soupçons quant à qui est derrière ce "on".
Finalement, on aura eu droit principalement à un débat, un combat de boxe plutôt, magistralement orchestré par A. Chabot, dont je soupçonne qu'elle souhaite trouver une reconversion au service des sports de France 2...

08 juin, 2009 21:56  
Blogger temps dit ...

La télé française n'est qu'un reflet de ce que pense les français de leurs politiciens. Il n'y a que de l'indifférence, pas de mal, pas de bien, juste des techniques commerciales qui cherchent à répondre à un besoin.
cordialement

08 juin, 2009 22:42  
Blogger Dr No dit ...

C'est la faute à la télé ? :-D

08 juin, 2009 23:37  
Anonymous BA dit ...

Dans toute l’Union Européenne, quel est le taux de participation aux élections européennes ?

En 1979, le taux de participation aux élections européennes était de 61,99 %.

En 1984, le taux de participation aux élections européennes était de 58,98 %.

En 1989, le taux de participation aux élections européennes était de 58,41 %.

En 1994, le taux de participation aux élections européennes était de 56,67 %.

En 1999, le taux de participation aux élections européennes était de 49,51 %.

En 2004, le taux de participation aux élections européennes était de 45,47 %.

En 2009, le taux de participation aux élections européennes était de 42,94 %.

http://www.elections2009-results.eu/fr/turnout_fr.html

Quand on regarde le graphique ci-dessus, on constate que plus on fait l’Union Européenne, plus les électeurs s’abstiennent.

Le divorce entre l’Union Européenne et les électeurs est consommé.

L’idée européenne est morte.

09 juin, 2009 09:38  
Anonymous Eric dit ...

On était au Pachyderme pour un "live blogging" et les gars avaient l'oreille collée à la radio (i phone). On se serait cru dans les années 60.

09 juin, 2009 12:47  
Blogger Nemo dit ...

Personnellement, je me moque bien de savoir qui de l'œuf ou la poule...
Il reste que personne ne prend ses responsabilités.
Les électeurs s'abstiennent, les médias se taisent, certains partis politiques se moquent des enjeux...
Commencez par voter et montrer que ça vous intéresse, vous pourrez râler sur les médias et sur les partis qui font preuve de légèreté et d'impertinence face à ces enjeux (ça se voit là que je pense à l'UMP et à Rachida Dati par exemple?)

10 juin, 2009 11:28  
Anonymous Anonyme dit ...

Si voter pouvait faire avancer les choses, on s'en serait rendu compte depuis le temps...Les politiques se rappellent que l'on existe juste lorsqu'ils ont besoin de nous. Puisqu'ils nous traitent en permanence par le mépris, pourquoi n'aurait -on pas le droit de procèder de même ? Après tout, ils montrent l'exemple, non?

12 juin, 2009 14:03  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home