]]>

18 juin 2009

La grande bouffe (avec Nathalie Kosciusko-Morizet)

Partager
Comme je l'écrivais précédemment, la secrétaire d'État à la prospective et au développement de l'économie numérique invitait mardi soir quelques blogueurs à dîner. Trois tables, la Ministre passant de table en table au cours du repas, pour une douzaine de blogueurs au total.

Bien entouré à ma gauche de la passionnante Isabelle Germain, à ma droite du passionné Maître Eolas, se trouvaient également à ma table les respectables Meilcour ex-Versac et Jules. Bien évidemment nous n'abordâmes point les sujets prévus par Nathalie Kosciusko-Morizet. Au menu plutôt, en vrac, j'ai donc parlé de la loi HADOPI et de la LOPSI, de journalisme et des médias, de OrelSan et de la violence faite aux femmes, de droit et de Jacques Vergès, et de bien d'autres sujets.

Lorsque Nathalie Kosciusko-Morizet nous a rejoint à notre table, j'ai donc pu discuter avec elle. J'ai notamment pu lui demander sa conception de la communication politique qu'elle mène, en l'interrogeant de ses présences sur Facebook et Twitter. Je lui ai fait part de mes doutes quant à l'annonce de sa grossesse via ces média, et l'interroger sur la frontière qu'elle se fixe entre vie publique et vie privée. J'avoue que ses réponses - je résume : "
de toute façon je suis un personnage public et si je n'utilise pas Facebook, j'aurais du le faire autrement" - ne m'ont pas véritablement convaincu. L'occasion également pour moi de revenir sur la polémique entre NKM et Martin Rogard.

Au cours de ce dîner, j'ai pu apprécier la répartie de Nathalie Kosciusko-Morizet, une femme finalement plutôt libre, intelligente et drôle (sa blague sur Benoît XVI ayant fait mouche, Koz n'a toujours pas du s'en remettre), ouverte et accessible.

Mais au final, je m'interroge toujours quelque peu sur la façon dont Nathalie Kosciusko-Morizet conçoit sa communication politique, et aussi sur l'intérêt de ce genre de rencontre. Pour moi personnellement, ce dîner entre parfaitement dans ma conception de réseau nécessaire à l'influence des blogs politiques. Mais plus qu'une opération de communication auprès de blogueurs, je ne peux qu'espérer que Nathalie Kosciusko-Morizet viendra ici poster un commentaire - comme a pu le faire François Bayrou sur ce blog - pour nous dire si elle souhaite réellement entamer un débat avec les blogueurs, et nous expliquer ses réelles ambitions quant à ce genre de rencontres.

Libellés : , , , ,

9 Commentaires:

Anonymous Jérôme dit ...

Il parait que NKM serait intéressée par l'Education nationale. Elle en a déjà marre du numérique ?

18 juin, 2009 23:00  
Blogger marc vasseur dit ...

mouais...

18 juin, 2009 23:04  
Anonymous abadinte dit ...

C'est vide...

18 juin, 2009 23:16  
Anonymous raph dit ...

Où sont les détails croustillants ? ;-) Je crois qu'il y a une phrase non terminée dans le 3eme paragraphe...

18 juin, 2009 23:39  
Anonymous Guy Philippe Goldstein dit ...

Hello Luc, au plaisir de te lire... Donc NKM a tente le grand jeu de la seduction avec toi, mais mise a part la bouffe au ministere et les blagues sur Benoit XVI, j'ai l'impression que NKM a communiquer, c'est a dire qu'elle n'a rien dit. Des reactions par exemple sur ce qui se passe ailleurs en Europe - comme par exemple le plan du gouvernement Brown d'etendre le haut debit a toute la population britannique d'ici 3 ans, la connexion haut debit etant considere comme une "facilite essentielle" comme l'eau courante ou l'electricite? Une reflexion sur le plan de development du haut debit en France pour les particuliers, les entreprises et les universites/ secteur de la recherche? Bref - au diner, on vous a file quelque chose a se mettre vraiment sous la dent, du solide, ou vous etes vous juste nourri d'eau pure, et du sourire de Na-tha-lie?
A tres bientot,
Guy-Philippe

19 juin, 2009 01:44  
Anonymous Dominique dit ...

Moi, j'ai rencontré Nadine Morano et j'ai publié un compte rendu (en lien).

19 juin, 2009 07:14  
Anonymous emanu124 dit ...

Aucune chance que je soie jamais invitée à ce genre de sauterie..
D'un je suis irrévocablement une dangereuse gauchiste
Deux toute la blogosphère sait maintenant que je suis l'Attila des buffets qui ne résistent jamais à mon passage
Trois je ne sais pas me tenir à table et je mange très salement

19 juin, 2009 21:50  
Anonymous Eric dit ...

Merci pour ce grand moment de liberté de ton et d'impertinence. ;-)

23 juin, 2009 09:17  
Anonymous gilles dit ...

Salut,
Je suis déçu du feedback de ta dinette avec NKM. Je pensais avoir un peu plus de matière intélectuelle, de grandes idées, de développements idéalisés etc ...

Et rien. Nada. Un grand rien autour d'un petit creux. Que du vide à perte de ligne ...

30 juin, 2009 01:26  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home