]]>

05 juillet 2009

François Bayrou : 3 ans pour gagner !

Partager
Le Mouvement Démocrate tenait hier son Conseil National au cours duquel 9 décisions ont été adoptées. Ainsi soit-il.

Depuis la défaite des élections européennes, je ne m'étais pas exprimé sur le parti dont je suis encore militant. J'avais exprimé mon désarroi - auquel François Bayrou avait répondu directement en commentaire sur ce blog - face à la stratégie de communication politique menée sur internet par le MoDem. Je m'étais mis en retrait lors de la campagne des européennes, n'appréciant pas la tournure de cette campagne, m'incitant même à ne pas aller voter le jour du scrutin, alors que je n'avais cessé d'écrire sur ce thème. Une grosse déception, sans aucun doute. J'ai même enlevé mon bracelet orange qui ornait mon poignet depuis maintenant plus de 2 ans.

J'ai un énorme défaut (en politique) : j'oublie vite. Alors je passe. A autre chose. Aux présidentielles de 2012. Il faut gagner, il ne faut pas que Nicolas Sarkozy et son clan renouvellent leur mandat de 5 ans. Sur le fond, je ne pourrais jamais être meilleur que Juan pour exprimer tout mon dégoût de la politique sarkozyste.

Malgré toutes mes critiques, je continue à croire en ce parti qu'est le MoDem. Il est jeune, il lui reste tant à apprendre, à construire. Il présente quand même de multiples avantages à ne pas négliger, au-delà des idées bien entendu. Tout d'abord la force d'avoir un leader incontesté dans l'opinion publique, contrairement aux autres partis d'opposition, le Mouvement Démocrate sait pour qui il devra se battre. Mais aussi la chance de ne pas avoir de courants, chapelles ou groupuscules se tirant dans les pattes pour des luttes de pouvoirs et d'égos. Le parti de François Bayrou a tout d'une machine de guerre.

Il reste désormais deux choses à construire au Mouvement Démocrate pour avoir toutes les chances de gagner : communiquer et communiquer. Avoir du fond à communiquer, une élection se gagner sur un message, sur une idée forte, il faudra la trouver, et axer toutes les prises de paroles, tout le projet autour de cette vision globale. Apprendre à communiquer sur la forme : pour emporter les élections, les électeurs doivent être touchés, ciblés, contactés, convaincus. Le web est un medium, il n'est pas le seul. Une bonne communication politique impliquera une véritable professionnalisation du pôle communication du Mouvement Démocrate, une équipe dévouée ne suffit pas, des regards extérieurs et avisés seront indispensables pour structurer le tout.

Dans 3 ans, un nouveau Président de la République aura été élu. Ou Nicolas Sarkozy aura été réélu si les choses continuent telles quelles. Aujourd'hui, je pense que des primaires sur le candidat alternatif à Sarkozy s'impose. Il faudra résoudre rapidement les problèmes de financement des partis politiques si l'idée des primaires devaient être retenues. Mais des primaires élargies, de la gauche de gouvernement au centre droit anti-sarkozyste, seraient la meilleure solution pour afficher un front commun contre le Président actuel. Dans ces primaires, je ne peux qu'y voir des partis et personnalités de gouvernement, prêts à assumer la victoire et à travailler ensemble. Pas des opposants systémiques qui hurlent dans l'opposition mais refusent les responsabilités.

Je crois que François Bayrou serait le plus à même pour être le vainqueur de telles primaires. Le pari serait osé, courageux et un signal fort pour cette France qui refuse la France de Sarkozy. Je pense que François Bayrou (le candidat Condorcet) pourrait permettre de tourner la page du sarkozysme. Mais si une Ségolène Royal ou un Dominique de Villepin venait à emporter de telles primaires, ils auront mon soutien.

Libellés : , , , , , ,

22 Commentaires:

Anonymous Anonyme dit ...

"Monsieur MoDem" lui-même laisse des commentaires sur ce blog, excellent !

05 juillet, 2009 15:27  
Anonymous Anonyme dit ...

"Monsieur MoDem" lui-même laisse des commentaires sur ce blog, excellent !

05 juillet, 2009 15:27  
Blogger BJ_Mumble dit ...

Merci pour cet article. Depuis les européennes, je n'osais plus affirmer publiquement mon goût pour les idées du Modem (avouons-le, le fameux débat face à Cohn-Bendit y fût pour quelque chose). C'est à mon sens le seul parti capable de dépasser l'opposition droite-gauche stérile, qui ne veut plus dire grand chose. A ce propos, adhérant aux idées fondamentales de la gauche, je suis gêné par le fait que beaucoup disent que Bayrou est et a toujours été un "homme de droite". Je ne sais que leur répondre, je ne sais pas même si c'est vrai. Quoi qu'il en soit je crois au changement, du moins je le constate (dirait-on d'Eric Besson qu'il est encore un "homme de gauche" ?).

05 juillet, 2009 15:41  
Blogger BJ_Mumble dit ...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

05 juillet, 2009 15:41  
OpenID arnaudh dit ...

Très bon billet. Merci d'avoir pris position sur ce sujet difficile et pourtant urgent!

Intéressant comme approche de laisser une primaire ouverte aux partis de gouvernement, c'est peut-être la bonne réponse à "l'ouverture" gouvernementale... à réfléchir!

05 juillet, 2009 15:50  
Anonymous Courrier Danemark dit ...

Les jours qui ont suivis les élections européennes ont effectivement été difficiles...Mais objectivement parlant, les chances de Bayrou en 2012 restent intactes. 2012 c'est dans trois ans, beaucoup de choses peuvent se passer d'ici là. Et n'oublions pas que l'UMP n'a obtenu que 28% des voix de seulement 40% de votants et que le PS est sur le point d'imploser.

05 juillet, 2009 15:55  
Anonymous Guillab dit ...

Bon article ... Cependant, je crois que l'idée de primaire élargies est une fausse bonne idée. Nous avons une trop haute idée de la démocratie pour faire un faux premier tour avant le premier tour !
Ce sont à tous les électeurs de décider, dans un scrutin officiel.
Nous ne cessons de dénoncer la collusion des intérêts, de dessous de tables et des magouilles politiques. Une primaire entre opposant au pouvoir en place ne ferait que renforcer ce sentiment.
En outre, l'élection présidentielle est la rencontre d'un homme ou une femme avec la nation. Pas une collusion d'intérêts de partis ou de sympathisants pour reprendre un pouvoir ...
Je crois donc que des primaire élargies ne feraient que déliter notre démocratie déjà bien fragilisée ...

05 juillet, 2009 16:05  
Blogger dubuc dit ...

Bienvenue dans le monde des Bisounours...
J'y ai cru. Je n'y crois plus. FB est le roi du diagnostic. Son bouquin, faute d'être brillant, dresse un constat implacable. le storytelling présidentiel continue, dernier rebondissement avec la captation du Nouvel Obs...
Gros doutes en revanche sur la capacité de FB d'être un candidat crédible en 2012.
Le MoDem me semble fonctionner de façon ultra-pyramidale. Désolé, mais le culte du chef n'est pas dans ma nature.
Bon courage pour la suite!

05 juillet, 2009 16:31  
Anonymous Pierre dit ...

Curieux cette histoire de "primaires"... Mais à quoi servirait le 1er tour, alors ?

Je ne comprends très bien l'intérêt de spéculer en dehors du cadre actuel de nos institutions.

Pour le reste, je persiste à penser qu'on gagner les élections avec des idées concrètes et des valeurs de référence, plutôt qu'avec des exploits de communication...

05 juillet, 2009 16:53  
Anonymous carolus dit ...

Hélas, Bayrou ne vaut pas mieux que Sarko en termes de déontologie, d'aptitude à la trahison et d'opportunisme.

Il paraît juste moins méchant, car moins inspiré par le modèle américain et l'utilitarisme, le sécuritarisme et le culte de la concurrence (au moins dans son management).

Probablement est-il aussi plus libéral.

Il rassure plus, notamment parce qu'il est un prof issu de "la France profonde". Et parce que son bégaiement juvénile le fait parler plus lentement.

Mais c'est le même arriviste opportuniste que Sarko, Chirac ou Miterrand.

Le Modem est "son parti", fait pour le porter au pouvoir. Il ne se distingue, en cela aussi, en rien des autres leaders politiques français.

Ce qui le distingue, c'est l'archaïsme, l'absence totale de nouveauté du modèle de société qu'il propose -vaguement. Où sont les noirs, les arabes, les musulmans dans les "hautes sphères" du Modem?
Comment prétendre ainsi être le héraut de la France plus juste et plus respectueuse?

Jean-François Kahn, candidat phare de la campagne du Modem aux régionales après Bayrou, ça résume tout.

Bayrou n'est qu'un nouveau Chirac, qui ne comprend rien à la société française d'aujourd'hui. Il sait diagnostiquer ses maux, mais ne propose pour cure qu'un retour à la IVème République -ou à la la monarchie parlementaire. Youpi, vive le RSS.

Sarko est un monarque, vise le totalitarisme (contrôle des media, justice asservie, parlement faire-valoir...) mais sait au moins faire monter auprès de lui des gens apportant une plus-value, osant au moins esquisser une réponse nouvelle à des maux latents depuis longtemps.
Bayrou, lui, ne s'entoure de personne qui serait susceptible de réellement le challenger. Son socle idéologique remonte à l'affaire Dreyfus!

Un has been qui n'a jamais été.

C'est vraiment triste, si notre choix en 2012 se résume à Sarko-Bayrou.

Pourvu que le PS, le NPA et les écolos sachent se fédérer pour proposer une réelle alternative, portée par un leader, au modèle de société cryptotalitaire (hehe) de Sarko.

05 juillet, 2009 20:32  
Anonymous carolus dit ...

Je n'avais pas lu le dernier paragraphe de ton post, qui rend mon commentaire un peu inutile :

Villepin, Bayrou ou Royal : j'adore ta France de l'après-Sarko.

05 juillet, 2009 21:44  
Anonymous Mitterrand dit ...

Cher Carolus, après 14 ans de pouvoir, soyez gentil d'orthographier de manière idoine mon nom : MiTTerrand, 2 T, 2R.
C'est agaçant à force...

06 juillet, 2009 09:27  
Anonymous carolus dit ...

Plutôt 2 T et 2 R que du fond, vous avez raison, tonton, mea maxima orthographiqua culpa.

06 juillet, 2009 15:34  
Anonymous Phil-G dit ...

En phase avec ton diagnostic de notre mouvement.
L'idée de primaires cependant me laisse sceptique, je crains en effet que les français ne soit pas prêt à cela, ne serait pas pas les "voler" d'un premier tour porteur de leurs utopies?
Ne serait ce pas affaiblir la voix des différents partis? Réduire l'utile débat à POUR OU CONTRE SARKO?

Philippe

06 juillet, 2009 16:19  
Blogger Proof dit ...

Bonjour!
J'ai un blog qui parle sur la politique de l'Ukraine. Chaque article est en 3 langues: Ukrainien, Français, et bien Anglais.
J'espère vous trouverez information interessente dedans.
Ah, aussi je vous ai ajouté sur mon blogroll.
Bonne chance.

06 juillet, 2009 17:17  
Anonymous JF le démocrate dit ...

Toi, qui as affirmé il y a moins d'un mois que tu t'abstiendrais pour les Européennes, tu nous reviens avec un billet complètement pro-Bayrou...
Chapeau bas l'artiste!

06 juillet, 2009 22:19  
Blogger litteracteur dit ...

des primaires antisarkozistes, la bonne blague...
Pas de chapelles au Modem? Retourne vite sentir l'air rue de l'université..
Bayrou n'a pas besoin de toi pour perdre, tu peux donc t'abstenir une nouvelle fois.
Au fait, au SIG, ils embauchent toujours..

07 juillet, 2009 01:48  
Anonymous romain blachier dit ...

en fait ce conseil national c'est le modem qui parle du modem

07 juillet, 2009 13:59  
Anonymous Pascal A... dit ...

Completement d'accord avec l'idée de grandes primaires. Pari osé, mais il faudra bien un projet ambitieux pour proposer un autre modele à la france que celui de Sarkozy...

09 juillet, 2009 22:49  
Anonymous Philippe dit ...

J'ai voté une fois pour lui, j'ai vu les conséquences : son parti a été démantelé par le nain à rolex !

Alors qu'on aurait voté pour ségo, elle serait passée ...

j'en tire les conséquences ...

12 juillet, 2009 09:59  
Anonymous Anonyme dit ...

Je ne pense pas que François Bayrou soit le bon "cheval", trop marqué à droite, trop "catho", trop moraliste.
Ne faudrait il pas jouer et encourager Manuel Vals? ton avis sur lui m'interesse.

15 juillet, 2009 22:32  
Anonymous Philippe dit ...

Le souci est que si par miracle il est président qui seront les ministres ?

Des gens de droites ? Ou ses anciens amis ?

20 juillet, 2009 17:07  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home