]]>

19 juillet 2009

L'été meurtrier du Parti Socialiste

Partager
Les militants socialistes en viendront à regretter François Hollande. Le mandat de Martine Aubry à la tête du PS continue de montrer un parti en pleine dégringolade. Outre l'échec cuisant des élections européennes, outre le refus des partis traditionnellement amis du Parti Socialiste de faire une alliance en vue des élections régionales de 2010, la Première Secrétaire du PS voit les guerres internes déraper au grand jour.

Si les échanges de mots doux par lettre ouverte publique réciproque entre Manuel Valls et Martine Aubry nuisent forcément à l'image du Parti Socialiste, la diatribe de Julien Dray sur son blog accentue encore plus gravement cette image devenue catastrophique.

Avec Valls, le problème se trouve principalement dans le fait que le PS lave son linge sale en public, et je rejoins Christophe quand il écrit : "
lorsqu'il y' a des problèmes, je reste intimement persuadé que l'on en parle de pair à pair dans un bureau fermé sans micros et sans communiqués de presse à la sortie". Mais au-delà rien de dramatique : Manuel Valls est isolé au Parti Socialiste, les militants et les cadres du parti ne l'aiment guère. Il est un trublion qui trouve son existence dans l'opposition systématique au sein de son propre parti, d'où un accès aux médias facilité par cette position. A s'en demander parfois s'il n'est pas la petite souris envoyée par la droite afin de chatouiller les éléphants socialistes dans leur magasin de porcelaines.

Julien Dray est un cas bien plus complexe pour Martine Aubry : il n'a plus rien à perdre. En difficulté avec la justice, en perdition auprès de l'opinion publique qui déteste la gauche bling-bling, esseulé au PS depuis l'abandon de Ségolène Royal, Julien Dray pourrait se révéler être bien dangereux. Tout d'abord car il est un "tueur" en politique : il connaît les coups fourrés, il connaît les histoires sales du PS, et garde un réseau puissant. Alors quand Juju dégaine, ça fait très mal, et il peut de sa plume toucher à bout portant la cuirasse de Martine Aubry. Dans une note intitulée "à en pleurer" sur son blog, il écrit par exemple : "
Martine Aubry a résumé et confirmé les grandes caractéristiques de son début de mandat de première secrétaire du parti socialiste : l'impuissance, l'amateurisme, et surtout une étonnante incapacité à entendre ce qui se passe et dans son parti, et dans la société". Martine Aubry est à terre, mais Juju continue : "Martine Aubry se concentre désormais sur la dénonciation publique de camarades, alors que les sujets d'actualité sur lesquels elle pourrait prendre la parole et positionner le PS ne manquent pas. Drôle de pratique, vraiment, alors que l'on nous avait pourtant expliqué en long, en large et en travers, lors du congrès, que le linge sale se lave en famille".

Pendant que certains socialistes se crachent publiquement à la figure, d'autres travaillent à 2012, en silence : François Hollande, Ségolène Royal, Pierre Moscovici et d'autres encore. Quand on est un éléphant au PS, on passe 90% de son temps le nez dans le PS. Triste. Et les guerres respectives entre Valls et Aubry d'une part, Dray et Aubry d'autre part ne vont faire qu'inciter les autres requins en soif de médiatisation à s'engouffrer dans cette brèche : taper publiquement sur ses camarades pour exister, avec un fort risque d'embrasement. Taper toujours plus fort, là où ça fait le plus mal, pour être entendu.

Une dernière impasse enfin pour Martine Aubry : elle ne peut désormais plus virer Manuel Valls du PS. Elle devrait sinon également renvoyer Julien Dray. Un ça va, deux ce serait la cata.

Ah si, une bonne nouvelle cependant. Et c'est Gilles Klein qui l'a trouvée : la prise de parole de Julien Dray prouve que "pour un politique, le blog a encore son utilité pour se faire entendre". Les socialistes se consoleront comme ils le peuvent.

Libellés : , , , ,

9 Commentaires:

Anonymous Eric dit ...

Le PS, c'est pire que l'équipe Astana. Et on ne parle pas du dopage.

19 juillet, 2009 15:43  
Anonymous Anonyme dit ...

BHL déclare le PS est mort. Oui avec le congrès de Reims et la désignation de m aubry au poste de 1ère secrétaire.

Et vous, que proposez-vous ? Un congrès extraordinaire ?

Il y a des sondages payés avec l'argent des contribuables, c'est Delphine Batho et on comprend pourquoi, elle monte en 1ère ligne car celle qui en a le plus patît est bien Ségolène Royal.

Malgré tout, elle est là :

http://74.125.43.132/translate_c?hl=fr&sl=it&u=http://simoneverde.blogspot.com/2009/07/governace-green-economy-e-una-societa.html&prev=/search%3Fq%3Dintervention%2Bde%2Bs%25C3%25A9gol%25C3%25A8ne%2Broyal%2Bau%2Bsymposium%2Bsymi%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26channel%3Ds%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26sa%3DN%26start%3D20&rurl=translate.google.fr&usg=ALkJrhiaInzGtvO_UAPmc7IqzQGIG9jDTg

19 juillet, 2009 18:06  
Anonymous Gilles dit ...

Et l'échec cuisant du Modem, le parti qui se dit le plus européen de tous, tu n'en parles pas ?

Il est bien facile de dégaigner sur les autres mais encore faut-il balayer devant sa porte !

Malgré tout, je suis d'accoird avec une partie de son analyse mais l'idée d'été meutrier... pfff !

Encore un rêve de ceux qui n'aiment pas le PS et rêvent de prendre sa place !

De toutes façons, Dray comme Valls ne valent pas grand chose seuls politiquement ! (Sinon, Dray aurait conquis le PS les doigts dans le nez !)

PS : concernant les alliances, les alliés traditionnels seront bien obligés de les nouer - à moins qu'ils parient sur une victoire de l'UMP pour exister politiquement, un peu comme le NPA

20 juillet, 2009 09:24  
Anonymous Anonyme dit ...

Le Parti Socialiste doit simplement revenir aux racines du socialisme

http://ysengrimus.wordpress.com/2008/05/06/le-socialisme-n%E2%80%99est-pas-un-programme-politique-mais-une-tendance-sociale/

Des rendez-vous l’attendent encore, s’il le fait.
Paul Laurendeau

20 juillet, 2009 11:30  
Anonymous Philippe dit ...

heureusement qu'il y a encore cela pour combler le vide sidéral !

20 juillet, 2009 11:32  
Anonymous Anonyme dit ...

Le PS est mort, dans le formol, selon BHL, Roccard, Dray, Montebourg, Vals...
Ils ont raison

L'article est bon il ne faut plus courir aux "Aubry" mais au cimetière des illusions perdues LOL

20 juillet, 2009 18:11  
Anonymous Nicolas dit ...

Tiens, tu es cité à la Une du site de Libé...
http://www.liberation.fr/politiques/0101580832-quand-juju-degaine-ca-fait-tres-mal

Eh eh Narcisse doit être tout fier :-)

Ceci dit, je suis souvent en désaccord avec toi sur tes analyses souvent sévères du PS mais j'ai trouvé ce post équilibré et bien vu.

Bon et le Modem, il en est où? On n'en entend plus parler, il est en vacances François? Et Hadopi il s'en fiche?

20 juillet, 2009 23:05  
Anonymous Anonyme dit ...

Bonjour,

Manuel Valls a lancé lundi 30 juin "À Gauche, besoin d'Optimisme". Nous vous invitons à rejoindre le groupe prévu à cet effet et et transmettre l'invitation à vos contacts :

http://www.facebook.com/group.php?gid=98413174146&ref=ts

Merci à vous!

21 juillet, 2009 19:00  
Anonymous yoman dit ...

Quand les élus de Paris râlent sur Delanoë, on peut ne pas être d'accord sur le fond, mais c'est bien inhabituel et distrayant :
http://delanoe-illusionniste.hautetfort.com/

22 juillet, 2009 12:52  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home