]]>

11 juillet 2009

Tibéhirine - Karachi : le retour de la guerre Chirac - Sarkozy ?

Partager
Il y a un peu moins d'un mois, je m'interrogeais sur les dessous des nouvelles révélations concernant l'attentat de Karachi. Avec les derniers rebondissement, j'évoquais la piste d'un "complot anti-Sarkozy" en écrivant : "Jacques Chirac, qui depuis maintenant plusieurs longues années voue une haine indestructible à Nicolas Sarkozy, pourrait avoir décidé de passer à l'offensive. Jacques Chirac, maître ès barbouzeries, pourrait ainsi trouver sa vengeance contre son successeur. A moins qu'il n'envoie un signal au pouvoir actuellement en place : il vaut mieux laisser El Chi finir tranquillement sa retraite, et laisser ses proches (je pense notamment au procès Clearstream de Dominique de Villepin qui se tiendra après l'été) en paix, au risque de lancer des œufs pourris et de commencer le grand déballage de la droite française.

Sur le site de Courrier International, un article du quotidien algérien Liberté titré "Et si c'était Chirac qui était visé ?" (*) me fait rebondir sur ces présomptions. Résumant l'affaire : "
un général français, en poste à Alger à l’époque des faits, témoignant que les moines de Tibéhirine auraient été tués par des tirs de militaires algériens, puis Nicolas Sarkozy demandant la levée du secret-défense, cela signifie tout simplement qu’Alger ou Paris, peut-être même Alger et Paris d’un commun accord, auraient alors étouffé l’affaire", le journaliste Saïd Chekri affirme ensuite : "il est vrai que pour Morin lui-même comme pour l’actuel patron de l’Elysée, il n’y a pas de quoi perdre le sommeil. Cela n’est pas le cas pour les responsables français qui ont eu, sous Chirac, à officier dans le domaine de la diplomatie et de la sécurité. Nombre de ceux-là, Chirac en premier, seraient plus ou moins éclaboussés si la levée du secret-défense confirmait le témoignage du général français".

Au premier abord, deux affaires totalement distinctes et indépendantes. A l'exception que deux noms reviennent dans cette histoire : Chirac et Sarkozy. L'ancien Président de la République et l'actuel Président de la République, ces deux qui se vouent une haine immortelle. Alors non, je ne peux en tirer aucune conclusion, aucune certitude ne peut ressortir de ces observations. Cependant, avouez que la proximité entre les révélations se retrouvent étonnamment rapprochées dans le temps. La première affaire d'Etats concernant l'attentat de Karachi aurait tout pour éclabousser Nicolas Sarkozy. La seconde affaire d'Etats concernant la mort des moines de Tibéhirine aurait tout pour éclabousser Jacques Chirac.

La politique est faite de coups bas, visant à déstabiliser les camps inverses (et ils sont d'autant plus violents quand les camps adverses se situent dans le même camp politique), visant à envoyer des signaux pour montrer que chacun à des dossiers sur les autres. Dans ces histoires, l'opinion publique assiste spectatrice à des règlements de compte qu'elle n'imagine même pas. Les médias relayent alternativement les versions on de ces sombres affaires, le off étant trop brûlant pour qu'ils risquent de s'y attarder.


* Note rédigée dans le cadre d'un partenariat avec Courrier International

Libellés : ,

7 Commentaires:

Anonymous Philippe dit ...

On dirait que ca vient de Villepin ...

12 juillet, 2009 09:50  
Anonymous Dom dit ...

Le problème c'est qu'à remuer ainsi la M...., ils vont juste finir par être tous éclaboussés non ?
Et je serais surprise que nous ayons un jour le fin mot de l'histoire.
Le secret défense vient justement d'être encore renforcé en France.

12 juillet, 2009 13:21  
Blogger Luc Mandret dit ...

Dom >> je suis d'accord que le fait que nous ne saurons pas le fin mot de l'histoire, du moins pas rapidement.
Concernant le secret-défense, Sarkozy a déclaré est prêt à le lever pour les meurtres des moines de Tibéhirine (comme par hasard), et Michèle Alliot-Marie (chiraquienne) a déclaré n'avoir rien contre le levée de celui de Karachi (comme par hasard).

12 juillet, 2009 13:25  
Blogger ERIC dit ...

tout un panier de crabes...

12 juillet, 2009 13:57  
Blogger TODA dit ...

Eh bé!!!!

13 juillet, 2009 10:03  
Blogger BA dit ...

Attentat de Karachi : le site SARKOFRANCE fait le point.

http://sarkofrance.blogspot.com/2009/07/karachigate-ce-que-lon-sait-et-ce-que.html

13 juillet, 2009 14:54  
Anonymous Philippe dit ...

J'ai l'umpression que dans les autres pays ce n'est aussi virulent ...

y-a-t-il une spécificité française ?

20 juillet, 2009 11:41  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home