]]>

10 août 2009

Les plaintes de Nicolas Sarkozy : et la presse people ?

Partager
Nicolas Sarkozy et la justice, c'est une grande histoire d'amour. Si le Président de la République a su surfer sur sa vie privée pour donner du souffle à sa carrière politique, son comportement quant aux poursuites judiciaires se révèlent bien hasardeux.

Souvenez-vous de la compagnie aérienne Ryanair : cette dernière avait communiqué via une publicité représentant Carla Bruni et Nicolas Sarkozy déclarant dans cette pub : "Avec Ryanair, toute ma famille peut venir assister à mon mariage". Le couple monarque décide de porter plainte pour "atteinte au droit à l'image", résultat : 60 000 euros de dommages et intérêts pour Carla Bruni et un euro symbolique pour Nicolas Sarkozy.

Il y a eu également la plainte déposée par le Président de la République contre le site internet du Nouvel Observateur, suite à la publication du fameux "Si tu reviens, j'annule tout", un SMS que Nicolas Sarkozy aurait envoyé à son ex-femme Cécilia. Une plainte déposée au pénal cette fois-ci, puis retirée (alors que l'article est toujours en ligne).

On pourrait également citer cette affaire des tee-shirts parodiques, dont la société qui les fabrique est attaquée pour "contrefaçon, modification de marque sans autorisation" mais aussi pour "incitation au terrorisme", dans laquelle le président de la républqiue s'est constitué partie civile. En effet le nom (la marque ?) Sarkozy était suivie du slogan "tolérance zéro", et le "o" de Sarkozy utilisé comme cible.

Mais depuis, Nicolas Sarkozy a subi une baisse de popularité. Et Nicolas Sarkozy a fait un malaise. Et quoi de mieux qu'un joli storytelling sur ce malaise pour redorer l'image du Président de la République ? Il faut donc montrer que le Président de la République se repose, qu'il se remet de ses émotions. Et ce grand romantique de Sarkozy trouve toute la force pour affronter à nouveau la dure réalité de la crise à la rentrée dans les bras de sa chère et tendre épouse. Trop mignon.

Une jolie Une de France Dimanche, et des articles à gogo dans la presse people : Voici et son bain de mer présidentiel, Gala et son câlin présidentiel, Public et sa garde-robe présidentielle, tous les magazines s'attaquent au sujet. Les vacances du Président. Des photos volées en nombre. De l'atteinte à la vie privée à gogo. Allons-y gaiement.

Et pour le moment : rien. Pas une plainte. Silence total. La presse people enduit du Sarkozy sur toutes les plages de France, réalise de belles ventes au passage. Et Nicolas Sarkozy redore son image en vacances. Les plaintes de Nicolas Sarkozy, c'est quand ça l'arrange. Qu'il ne vienne pas se plaindre ensuite que sa vie privée n'est plus respectée. Feu à volonté.

Libellés : , , , ,

4 Commentaires:

Anonymous Napadebeignet dit ...

Qui commence ?

10 août, 2009 12:06  
Anonymous Ludo dit ...

Je trouve votre billet d'humeur courageux et irrévérencieux. Merci de nous rappeler qu'en d'autres temps notre monarque de Président avait la gâchette du procès en sorcellerie médiatique plus tendue. La gâchette est, en ces temps de malaise vagal, à Géométrie variable...

10 août, 2009 13:57  
Anonymous emanu124 dit ...

Oui, l'intrusion dans la vie privée, c'est quand ça l'arrange en fait. Tout est bon pour faire de la com'
Je ne sais pas si vous avez remarqué, Nico quand il pose en maillot, il rentre drôlement son ventre, non ?
Allez, Nico, respire..

12 août, 2009 21:36  
Anonymous Comparaconso dit ...

Un coup cela arrange notre président de passer dans le journal un coup il ne veut pas.
Au moins on ne peut pas mettre cela au crédit de la gauche.

28 septembre, 2009 19:41  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home