]]>

02 septembre 2009

Classons les hommes politiques par leur identité numérique

Partager
Les classements fleurissent. Auparavant nous avions les classements des personnalités préférées des Français, avec les déclinaisons pour le sportifs, les acteurs, etc et aussi donc les politiques. Aujourd'hui les réseaux sociaux ont envahis la politique, et les hommes politiques commencent à s'installer sur Twitter et Facebook pour ne citer qu'eux. Et forcément, l'activité des politiques sont observés, analysés, classés sous le prisme de leur présence numérique. Deux exemples.

Une étude tout d'abord, réalisée sur le blog 2803.fr : Comment les Ministres et les Secrétaires d’Etat utilisent-ils Twitter ?. Dans cette étude, Henri Labarre s'est principalement focalisé sur le contenu posté par les ministres et secrétaires d'Etat sur Twitter. Une analyse donc vraiment intéressante qualitativement.

Un classement ensuite : celui du TOP 100 des politiques français sur Facebook réalisé par Christophe Becker. Un critère très simple, purement quantitatif : le nombre de supporters des hommes politiques sur leur page Fan de Facebook. Résultat, les 5 hommes politiques français les plus supportés sur Facebook sont Nicolas Sarkozy, Olivier Besancenot, Jacques Chirac, François Bayrou et Ségolène Royal.

Ce qui ressort de ces deux exemples, c'est la progression envisageable. Au final et dans leur globalité, les hommes politiques n'utilisent pas (ou mal) Twitter, et c'est dommage quand on sait le potentiel qu'offre le service de micro-blogging pour entamer une discussion avec des "leaders d'opinion" ultra-actifs sur internet. Au final et dans leur globalité, les hommes politiques ne sont que peu supportés sur Facebook : 150 000 fans de Nicolas Sarkozy certes, mais le second dans le classement en a moins de 20000. Une paille au regard du nombre de Français inscrit sur Facebook. Les politiciens français vont devoir apprendre la communication digitale, ou a minima faire confiance à leurs conseillers ...

Libellés : , ,

3 Commentaires:

OpenID arnaudh dit ...

Début de programme pour la cellule internet?

02 septembre, 2009 16:29  
Anonymous Danièle Douet dit ...

Et bien moi, je préfère l'excellent instrument qu'est le un site qui existe depuis 2004 en Allemagne et qui permet d'interroger en public son député ou tout élu sur des questions précises et de voir les réponses par internet. Il suffit de mettre son code postal pour voir les élus de sa circonscription - de tous les partis et les "non-inscrits":

http://www.abgeordnetenwatch.de/wahlen-733-0.html

Description en anglais

Les élus qui ne répondent pas sont jugés en conséquence. Mais 95% des personnes interrogées répondent. C'est ainsi que l'on peut suivre les "promesses" électorales d'un élu AVANT son élection, leur réalisation pendant leur mandat et les interroger à tout instant.

La modération est faite selon un "codex" qui veille à ce qu'il n'y ait aucune injure ni informations personnelles dans les deux cas, élu ou questionneur.

Son co-fondateur, Gregor Hackmann, photo s'est vu décerner en novembre 2008 le prix de l' "Entrepreneur social" par Ashoka, association internationale d'entrepreneurs sociaux, dont le membre le plus connu est le prix Nobel de la paix Muhammad Yunus.

Cette association s'engage pour plus de transparence dans la démocratie et plus d'engagement social. Chaque année, elle récompense des personnes qui allient l'esprit d'entreprise aux objectifs sociaux et à des buts non lucratifs et développent des solutions innovantes aux problèmes de la société.
Voici la page des archives de toutes les élections passées avec les réponses des élus.

Entre-temps, ce site qui a été lancé par deux jeunes de Hambourg en 2004 est soutenu par de nombreux organismes publics et privés et par les dons des citoyens - 650 citoyens donateurs fin juin 2007.

Gregor Hackmann et son équipe ont l'intention d'étendre ce système à l'étranger. Nous pourrions nous y joindre et le proposer Je me tiens à disposition pour les contacts puisque je suis en Allemagne.

Pour finir, un exemple, celui du député européen Jorgo Chatzimarkakis, de père grec, parlant 5 langues dont le français, qui est député européen FDP de ma circonscription, site au Parlement Européen.

Le voici dans son mandat européen passé:
http://www.abgeordnetenwatch.de/dr_jorgo_chatzimarkakis-651-12440.html

Il a répondu aux questions qui lui ont été posées. On peut voir quel est son travail parlementaire,
- comment il a voté et
- dans quelles commissions il a siégé en tant que membre à part entière ou en remplacement.

Il en est de même pour tous les élus européens, nationaux ou régionaux.

Alors, il ne nous reste plus qu'à les contacter et créer une structure pour faire vivre la même chose en France. Ce serait un immense bol d'air pour la démocratie française qui vivote avec ses 85% de cumul des mandats,
situation unique en Europe démocratique.

Il y a BEAUCOUP de travail...

02 septembre, 2009 18:01  
Anonymous Danièle Douet dit ...

Je rajoute juste une information...

Depuis quelques mois, il est possible de poser des questions à TOUS les candidats (de tous les partis) aux législatives qui auront lieu fin septembre.
En inscrivant son code postal on arrive sur sa circonscription avec tous les candidats.

Ou bien, il y a une page avec tous les candidats de tout le pays, on peut les choisir par Région (Bundesland), par parti, par circonscription ou par leur nom.

Puis il y a une page avec les programmes de tous les candidats, classés par thématiques.

Et enfin une page avec le droit de vote, où se trouve tout ce qu'un citoyen doit savoir et connaître pour voter en conscience.

02 septembre, 2009 18:16  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home