]]>

27 septembre 2009

Vivre à Phnom Penh ?

Partager
Trois semaines à parcourir le Cambodge, à la rencontre des khmers, dans les lieux moins connus que lors de mon précédent séjour dans ce pays. Manger des araignées grillées à Skuon, partir dans les environs de Kampong Thom où j'ai pu rencontrer le filleul que je parraine grâce aux Enfants du Mékong, déambuler dans les rues de Kampong Cham, aller observer les dauphins Irrawadi du Mekong à Kratie, savourer crabes et crevettes dans la station balnéaire déserte de Kep, se prélasser sur Koh Tonsay surnommée Rabbit Island sans aucun touriste. Des souvenirs par centaines, des rencontres humaines simples et inattendues.

Et surtout Phnom Penh. Phnom Penh la capitale vibrante le jour, paisible dès la nuit tombée. Phnom Penh la ville à taille humaine, humanisée. Une capitale où les habitants prennent le temps de vivre, de sourire. Tombé amoureux de la capitale du Cambodge lors de mon précédent séjour, Phnom Penh a gardé tout son charme et son attrait. Un sentiment d'apaisement à y séjourner. Il y règne une humilité sereine, le bien être d'une ville qui m'appelle.

Certes dans des conditions plus que privilégiées, je ne m'y sentais pour autant pas un touriste. Et à plusieurs reprises des khmers ont pensé que je travaillais à Phnom Penh. Parisien dans l'âme, Phnom-Penhois de cœur.

Depuis 10 heures que je suis rentré à Paris, une mélancolie khmère m'habite. Une certitude ancrée : retourner pour mes prochaines vacances à Phnom Penh. Partager la fierté khmère des cambodgiens, se perdre dans la torpeur chaleureuse de la capitale du Cambodge. Et retomber dans la douceur du rêve éveillé cambodgien.

Un Français rencontré à Kep disait : "je suis venu une première fois au Cambodge, puis une seconde, puis chaque année pendant 7 ans, et je m'y suis installé".

Libellés : , ,

5 Commentaires:

Anonymous Claudio Pirrone dit ...

Fais gaffe, c'est comme ça que j'ai atterri en Bretagne :-)

27 septembre, 2009 18:43  
Blogger jeandelaxr dit ...

Il nous est reviendu ! Repartira-t-il ?

27 septembre, 2009 19:07  
Blogger Vincent dit ...

Ca me rappelle mes vacances...J'adore aussi...As-tu egalement fait le Laos?

27 septembre, 2009 20:55  
Anonymous J&B dit ...

Il est vrai que le Cambodge est un pays dans lequel on se sent vite chez soit, ou pas. C'est dans les premiers instants que l'on sait : "Je veux vivre ici", ou "Je ne pourrais jamais vivre ici". Mais attention de ne pas se faire bouffer par la culture locale.

Aller, encore un peu de Cambodge ?
http://vivreaucambodge.wordpress.com/

28 septembre, 2009 09:17  
Blogger Nicole C dit ...

buy viagra
viagra online
generic viagra

17 juin, 2010 18:59  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home