]]>

27 octobre 2009

Israël au coeur du débat

Partager
"Israël permettez-moi de le dire, est un membre de l'Union européenne sans être membre de ses institutions", le porte-parole de la diplomatie européenne ne peut être plus clair quand il s'exprime sur Israël et l'Europe. Comme l'écrit L'Hérétique, personne n'a réagi à cette déclaration pourtant ô combien importante sur l'élargissement européen. Et la camarade blogueur d'appuyer ces propos : "Javier Solana a raison : les liens entre l'Europe (tout du moins au niveau des programmes communs) sont si forts, que l'on peut dire qu'il n'y a guère de différences entre Israël et un autre état européen".

Parallèlement, une interview de Jacques Attali (un personnage que je n'affectionne guère même s'il mène parfois de beaux combats) pour le journal Ha'Aretz mérite l'attention. Dans cet entretien rapporté par Courrier International (*), Attali affronte au sens propre le journaliste en face de lui sur la problématique de l'antisémitisme en France. Quand le journaliste lui demande s'il y a des problèmes d'antisémitisme en France, Attali répond : "Non, il n'y a aucun problème. Affirmer le contraire est un mensonge, un pur mensonge. Il y a évidemment des antisémites, dont certains sont très connus, mais ce n'est pas un problème d'ampleur nationale", et face à l'insistance du journaliste, Attali s'énerve : "Ecoutez, je ne suis pas ici pour défendre la France, mais pour vous livrer mon opinion : tout ceci n'est que du vent. A ma grande déception, vous, en tant que journaliste israélien, ne m'interrogez pas sur les enjeux internationaux qui vous concernent, mais sur l'image caricaturale que vous vous faites de la France".

Chapeau bas, Attali. Pour terminer cet entretien, Jacques Attali s'interroge sur la survie d'Israël, qui passe selon lui par une "communauté juive nombreuse et enracinée dans le monde entier". Et il conclut par ce souhait, que : "quiconque a un parent juif, a été élevé dans une famille juive ou veut vivre en tant que juif doit pouvoir être accepté et reconnu comme juif, sinon la communauté juive disparaîtra".

Au-delà des propos de Solana et de Attali, et que ce soit sur l'Europe comme sur Israël, il est intéressant de constater (enfin) que ces deux sujets terriblement sensibles à aborder commencent à être discutés sans polémique.


* Note rédigée dans le cadre d'un partenariat avec Courrier International

Libellés : ,

5 Commentaires:

Anonymous RichardTrois dit ...

Commencent à être discuté ?
Où ça donc ?

Des liens, pliz !

27 octobre, 2009 19:11  
Blogger Luc Mandret dit ...

Pas très claire ma fin, j'ai ajouté un petit truc ;)

Mais le fait qu'Attali et Solana prennent la parole sur ces deux sujets, c'est déjà un "début" de discussion, non ?

27 octobre, 2009 19:12  
Blogger ErasmusDesiderius dit ...

Le lien vers l'interview en VO dans HaAretz : http://www.haaretz.com/hasen/spages/1121392.html

28 octobre, 2009 00:45  
Anonymous JK dit ...

Ce n'est pas parce que Monsieur Attali DIT quelque chose que c'est nécessairement VRAI ! Sinon ça s'appelle un argument d'autorité, et je ne crois pas que les journalistes ou les bloggeurs doivent y céder. Sur quoi s'appuie-t-il ? Quels auteurs convoque-t-il ? A-t-il fait un début d'enquête sociologique ? Non, il n'a rien, du vent. Ça ne mérite pas l'ombre d'un article.
JK

01 novembre, 2009 09:44  
Anonymous Anonyme dit ...

Bonjour,

L'antisemitisme d'Etat en France, certainement plus pour sur, par contre Attali y va un peu vite quand il déclare (cf lien dans l'article d'Haaretz) que l'anti-semitisme arabo-musulman n'existe pas en France.
C'est un peu rapide si l'on prend en considération plusieurs faits qui ont eu lieu sur notre territoire et qui sont assez difficilement contestables :

Pour exemple : Incendies de synagogue dans le 93 , l'affaire Halimi et plus spécifiquement les arguments de Fofona pour justifier l'injustifiable.

Des antisémites et des judéophobes, il y en a partout dans le monde...comme en France, ils ont juste changé de visage et de discours, essentiellement anti-sionniste-.

bonne journée

De là à dire que c'est un sujet dont on ne peut débattre en France, je trouve votre assertion un peu gonflé.

02 novembre, 2009 15:12  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home