]]>

12 octobre 2009

Norodom Sihanouk vous écrit

Partager
Il y a déjà presque un an maintenant, je prenais pour exemple de communication politique une lettre de Norodom Sihanouk ; une lettre dans laquelle le roi du Cambodge y annonçait sa mort prochaine.

Norodom Sihanouk récidive, le Roi-Père fait publier sur son site internet une lettre intitulée "Une trop longue longévité". Même au crépuscule de sa vie, Norodom Sihanouk garde un humour finalement très brittish. Un Français parfait, une clairvoyance quant à sa situation, une intelligence remarquable.

Reste une question désormais : que fera Norodom Sihamoni (le fils de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge depuis le retrait de son père) après le décès de Norodom Sihanouk ? Un père si populaire dans son pays tellement aimé et respecté, un fils si discret voire inconnu par une partie de son peuple. Une hypothèse : le choix de ce fils justement que rien ne destinait à devenir roi, en accord avec le Premier Ministre Hun Sen, peut-être pour ne pas faire d'ombre à ce dernier.

Libellés : , , ,

2 Commentaires:

Anonymous napadebeignet dit ...

Pour un mourant, le style est encore alerte...

13 octobre, 2009 13:10  
Blogger carole dit ...

Oui il fait semblant de mourrir depuis des annèes tout ça pour qu'on s'intéresse à lui. Le jour ou il faudra mourrir de bon il sera moins dissert.
Carole.

17 octobre, 2009 06:11  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home