]]>

22 novembre 2009

Mon Top 3 cinéma

Partager
Hier, alors que je sortais d'une salle de cinéma où j'étais allé voir "L'homme de chevet", le film réalisé par Alain Monne avec Sophie Marceau et Christophe Lambert, la discussion s'engage sur mes 3 films préférés. Une bien difficile tâche.

Aujourd'hui, alors que je profite du repos dominical, je souhaitais bloguer. Rien, aucune inspiration, j'en viens à twitter un laconique "rien à bloguer". Ce rien à bloguer qui inspirera Myriam pour ses réponses automatisées de mail.

Alors à défaut de parler de politique ou de communication politique comme me l'imposerait ma ligne éditorial, je vais profiter de mon manque d'inspiration pour parler de cinéma. De mon top 3 cinématographique. Et comble du grotesque, je décide d'en faire une chaîne de blogs.

Comble du grotesque car moi-même je n'aime pas les chaînes de blog (wikio me le rappelle chaque début de mois). Et vu que le grotesque s'est emparé de mon clavier, je déroge dès l'origine de cette chaîne à son principe. Car je n'arrive pas à départager 4 films pour en faire mon fameux top 3, je vais donc évoquer 4 films dans ce top 3 (j'espère que vous me suivez).

Breaking The Waves et Bagdad Café : sans conteste mes deux films préférés, je serais incapable de dire lequel me touche le plus. Breaking the waves, car Lars Von Trier signe un film parfait sur la folie et l'amour. Une histoire qui m'émeut particulièrement à cause de l'omniprésence des tabous religieux qui enferme certains croyants. Jamais personne dans un film ne m'a autant fait pleurer que Emily Watson parfaite dans le rôle de Bess. La caméra accroche chaque plan d'une émotion rare. La musique sublime le début de chaque chapitre de ce chef d'oeuvre. Dans Bagdad Café, il ne se passe rien, sinon la beauté des plans fixes, la musique envahissante souflant comme une pure caresse à l'amitié inattendue et ambigue de deux femmes simples et torturées par les douleurs quotidiennes de la vie.

Pour compléter ce top 3, je ne sais choisir entre
Dogville et Titanic. Sans hésiter, Nicole Kidman n'a jamais été aussi belle et bonne actrice que dans le film (encore une fois) de Lars Von Trier. Un film du dogme dans toute sa sublimation, poussé à l'extrême par un décor inexistant. Dans Dogville, les émotions ne se transmettent que par la dureté et l'excellence des acteurs, et par la caméra toujours magnifiquement maîtrisée. Un film que je n'ai vu qu'une seule fois à sa sortie en salle, mais qui continue de me parler et de me perturber. Quant à Titanic enfin, aussitôt après l'avoir vu une première fois au cinéma, je suis retourné prendre un ticket pour revivre les larmes de cet amour parfait. Puis encore une fois dans les jours suivants, et encore plusieurs fois dans le mois. Et chaque fois je pleure, chaque fois j'aime revivre cette pureté.

Au travers de ces quatre films - et en vous évitant les méandres d'une auto-psychanalyse que je ne m'épargne guère - des thématiques reviennent : la fuite, la folie, l'amour, la recherche d'un idéal imparfait.

Maintenant, j'aimerais, si ils le désirent, lire les Top 3 en matière de cinéma des blogueurs suivants : Myriam, Juan, Mrs Clooney, Eric, Manue, Greg, Olympe et Laurent.

Libellés : ,

10 Commentaires:

Blogger Juan dit ...

argh... c'est une question piège :-)

22 novembre, 2009 20:13  
Anonymous Anonyme dit ...

on n'en attendait pas moins de quelqu'un qui a payé pour voir "l'homme de chevet" au cinéma...

22 novembre, 2009 20:22  
Blogger Luc Mandret dit ...

Juan : tu peux le faire :P

22 novembre, 2009 20:54  
Anonymous Anonyme dit ...

Quel âge a donc Luc Mandret ? Il est frappant de voir que son "Top 3" est composé de films (relativement) récents. Ignorance des classiques, ou mépris du noir et blanc un peu lent par rapport aux standards actuels ?

Perso, mon "Top 1" est et reste "Citizen Kane" d'Orson Welles, le chef d'oeuvre absolu du cinéma mondial.

En 2, c'est plus difficile, mais je mettrais soit "Eyes wide shut" de Kubrick, un film définitif sur les rapports au sein du couple, soit "Vol au dessus d'un nid de coucous" de Milos Forman, film glaçant sur les rapports entre société et marginalité, entre liberté et conformisme, soit "Dersou Ouzala", de Kurozawa, un hymne à la liberté et à la fraternité humaine.

Et en 3, j'hésite entre "La Strada" de Fellini, "Les Portes de la nuit" de Prévert et Carné, "Vivre" de Kurozawa et "M le maudit" de Fritz Lang. Essayez de les voir, si ce n'est déjà fait, et faites-vous votre propre opinion...

23 novembre, 2009 03:08  
Anonymous emanu124 dit ...

Au secours !! C'est atroce... Je ne sais JAMAIS quoi répondre quand on me demande "quel est ton truc préféré dans ce domaine"... C'est le pire tag que tu pouvais me faire.. Et je vais donc répondre : je n'en sais STRICTEMENT rien. Je n'ai pas de film, ou de disque, ou de bouquin préféré. Je les aime tous. Voilà. En plus vu mon âge élevé les préférences ne sont pas gravées dans le marbre. Ce que j'aimais il y a 20 ans n'est plus forcément ce que j'aime aujourd'hui.. Que veux-tu que je te dises de plus !!

23 novembre, 2009 08:21  
Anonymous Anonyme dit ...

besoin de verifier:)

24 novembre, 2009 13:02  
Blogger mrsclooney dit ...

3 ?

25 novembre, 2009 08:36  
Anonymous Anonyme dit ...

...please where can I buy a unicorn?

30 novembre, 2009 02:08  
Anonymous myriam dit ...

Sorry, I'm late! Mieux vaut tard que jamais :-)

- Marnie http://www.youtube.com/watch?v=paHJq81Tpk0

- The Great Dictator http://www.youtube.com/watch?v=A0Pj6BgUI8E

- Mary Poppins http://www.youtube.com/watch?v=Rg6vc66foXE

13 décembre, 2009 01:18  
Anonymous Eric dit ...

Comment ça je découvre le truc 3 mois plus tard ? (pardon)

26 janvier, 2010 23:12  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home