]]>

30 décembre 2009

“Chaque fois qu’une femme sera martyrisée dans le monde, cette femme devra être reconnue comme citoyenne française"

Partager
Suite à ma note sur les promesses non tenues de Nicolas Sarkozy envers les SDF, Olympe m'interpelle sur Twitter quant à une autre promesse non tenue du Président de la République, dont on ne parle pas. Olympe en fait d'ailleurs une note sur son blog, le sujet le mérite.

Le 7 Avril 2007, Nicolas Sarkozy a prononcé lors d'un discours : “Chaque fois qu’une femme sera martyrisée dans le monde, cette femme devra être reconnue comme citoyenne française et la France sera à ses côtés. Il faut mettre les droits de l’homme au service des droits de la femme dans le monde”.

Alors même que le Premier Ministre François Fillon a annoncé que la lutte contre les violences faites aux femmes vient d’être désignée “Grande Cause nationale 2010“, Jean-Marc Manach rapporte sur son blog un fait une aberration : "le fait d’être violée ne peut servir d’argument lors d’une demande d’asile, parce que “la persécution des femmes ne relève pas du champ du politique“, mais de “leur vie privée“".

On ne le répétera jamais assez : les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Les femmes violées à travers le monde attendront ...

Libellés : , , ,

5 Commentaires:

Anonymous Zackatoustra dit ...

Les viols relèvent de la vie privée. Soit, amen.

Est-ce que les viols perpétrés dans le cadre de représailles à des prises de positions politique, ou à l'appartenance à une minorité d'opinion ou de confession religieuse, ça compte comme "viol politique", ou pas?

A la télé, y disent souvent que des femmes sont sont victimes de telles atteintes à leur vie privée... Dans des pays ou l'instabilité politique est telle que des "minorités"(=milices) tentent d'imposer un ordre "politique".

Ça pourrait les intéresser de savoir qu'un viol politique est considéré différemment d'un viol "commun"

Si, en plus, cela leur donne droit à un coup de fil de Carla et Nicolas, là...

30 décembre, 2009 15:02  
Anonymous l'hérétique dit ...

très juste réflexion, Zarathoustra.
@Luc

C'est un peu le sens du billet que j'écrivais sur les Afghanes, il y a peu :
http://heresie.hautetfort.com/archive/2009/12/26/les-afghanes-plutot-que-les-afghans.html
En revanche, j'avais oublié cette promesse de Sarkozy. J'en prends bonne note.

02 janvier, 2010 15:12  
Anonymous mistral dit ...

taratata

et croire les blogs n'engage que les imbéciles ...

Je demande des faits, des noms, des dates et des jugements.

Pas de la désinformation abrutis d'extrème gauche qui veulent ouvrir le pays à tout va.

04 janvier, 2010 15:15  
Anonymous FrédéricLN dit ...

Billet impressionnant, merci. On se doutait bien (mistral) que notre pays n'était pas en mesure d'accorder sa nationalité à toute femme battue dans le monde.

On savait aussi la valeur de la parole de Nicolas Sarkozy généralement limitée à l'impression qu'elle produit sur ses auditeurs de l'instant.

Mais quand ce petit procédé est utilisé pour répondre à des tragédies humaines, berk.

06 janvier, 2010 21:52  
Anonymous le chafouin dit ...

Un epromesse non tenue, soit. mais c'était une promesse vraiment débile...

08 janvier, 2010 10:38  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home