]]>

19 janvier 2010

Baromètre de la confiance politique : bonjour les dégâts !

Partager
Un baromètre de confiance politique : "enfin un outil pour mesurer avec précision le décrochage des citoyens par rapport à nos politiques" comme le dit Tristan Mendès France, blogueur mais aussi secrétaire général de l'institut PMF, à l'origine de ce premier baromètre avec Edelman et le CEVIPOF.

Et les résultats de cette enquête se révèlent bien désastreux, voire dramatiques. Les hommes et femmes politiques devraient impérativement se plonger dans les 87 pages de ce document, véritablement passionnant. Car si les institutions locales gardent la confiance des citoyens français (69% pour le Conseil Municipal, 65% pour le Conseil Général, 64% pour le Régional), dès que l'on dépasse ce stade la tendance s'inverse : 44% de confiance en l'Union Européenne, 35% pour l'Assemblée Nationale et l'OMC, et seulement 34% et 31% pour l'institution présidentielle et le gouvernement.

Une belle claque pour les politiciens : 76% des Français interrogés n'ont pas confiance dans les partis politiques. Une belle claque également pour les médias, presque au même niveau que les partis politiques avec seulement 27% de confiance dans les médias.

Intéressant de voir la confiance globale dans les organisations "publiques" : plus de 80% pour l'école (83%),et pour les hôpitaux (86%). Une meilleure confiance avec plus de 70% même pour la police (71%) et l'armée (75%) que pour la justice (60%). Et inversement une méfiance à l'égard des syndicats (47% de confiance), des grandes entreprises privées (43%) et des banques (37%).

Pour les passionnés ou les professionnels de la communication politique, les résultats valent également le détour. Car si 73% des sondés expriment que les jeunes ont moins de chance de réussir que leurs parents, 91% déclarent être heureux (32% de très heureux et 59% d'assez heureux), mais aussi être optimistes quant à leur avenir (67%) et avoir une image positive d'eux-mêmes (71%). Paradoxal, mais intéressant.

En terme de communication politique, un chiffre a surtout retenu mon attention : ce qui est le plus important pour les personnes interrogées pour accorder sa confiance aux hommes politiques est l'honnêteté (37%) devant le fait de tenir ses promesses (28%) et la proximité (12%). De quoi effectuer de jolies stratégies de positionnement de candidats ...

Je vous laisse découvrir l'ensemble de ce baromètre.

Libellés : , , ,

2 Commentaires:

Blogger Dagrouik dit ...

Luc , tu as oublié un truc : Pire que tout, les Français font plus confiance aux banquiers qu'aux médias.

Terrifiant non ?

Après certains résultats s'expliquent: La justice a commis des erreurs médiatisées ( outreau ), l'armée non (pas encore médiatisées).

19 janvier, 2010 20:36  
Anonymous Anonyme dit ...

"Une majrité de français n'a plus confiance dans les partis politiques"
Ah, bon? Est-ce vraiment étonnant?

19 janvier, 2010 21:41  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home