]]>

18 janvier 2010

Haïti (dans une semaine) c'est fini !

Partager
Haïti, on s'en fout en général. On en parle pas. Voilà un bon séisme, des morts par milliers, et on s'intéresse à ce pays, parmi les plus pauvres du monde. Sinon, peu importe que des gens meurent chaque jour. Du sensationnel il faut, pour qu'on parle des gens qui crèvent.


Avis aux gens qui meurent de faim, de soif, de maladies : une bonne catastrophe naturelle, et on vous enverra toutes les ONG du monde entier, on vous débarquera les GI américains, des hommes politiques et des Nations Unies, des centaines de journalistes aussi, des people qui lanceront les larmes aux yeux des appels à la générosité, des médias qui feront des flashs et des éditions spéciaux.

Mourrez, pauvres gens, mais mourrez devant les caméras, votre pays vous remerciera (peut-être) dans 30 ans.

Libellés : , ,

5 Commentaires:

Anonymous Anonyme dit ...

2/3 de pathos
1/3 de topos
voilà un article qui enfonce les portes ouvertes

18 janvier, 2010 20:35  
Blogger Luc Mandret dit ...

elles sont où les portes ouvertes, ailleurs, sur ce sujet en ce moment ?

18 janvier, 2010 20:43  
Blogger Blue dit ...

Tout les gens qui ont 3 neurones connectés entre eux seront d'accords avec ton billet... je suis assez d'accord avec l'anonyme, c'est une porte ouverte, parce que chaque humain qui a un semblant d'intelligence s'est déjà fait la réflexion avant de lire ton billet...

Même s'il est pertinent, c'est une jolie porte ouverte défoncée avec fracas.

18 janvier, 2010 20:57  
Anonymous Anonyme dit ...

tirer le constat de la "sous-médiatisation" des personnes isolées ou marginales en périodes de catastrophe.
en tant que journaliste, pourquoi ne pas plutôt y aller et y remédier?

18 janvier, 2010 20:57  
Blogger Luc Mandret dit ...

Blue > il doit y avoir pas mal de gens avec même pas 3 neurones connectés en France ...

Anonyme > "tirer le constat de la "sous-médiatisation" des personnes isolées ou marginales en périodes de catastrophe" : ce n'est pas ce que j'ai écrit ...

en tant que journaliste, pourquoi ne pas plutôt y aller et y remédier? : parce que je ne suis pas journaliste peut_être ...

19 janvier, 2010 20:18  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home