]]>

22 janvier 2010

Le krou pour sauver les cocus et les homos ?

Partager
Vous ne connaissez pas le krou ? Au Cambodge, "ce terme désigne tout autant le professeur que le gourou, l’enseignant que le médecin ou le rebouteux local, mi-sorcier mi-guérisseur" nous en informe un article de (l'excellent) Cambodge Soir rapporté par Courrier International.

On apprend au travers d'un exemple dans cet article comme un krou a sauvé un couple suite à l'adultère du mari : "dans cette histoire d’adultère, le vieux krou, après maintes incantations et autres manipulations dont seuls les initiés ont le secret, déclara simplement que le mari avait été ensorcelé". Plus étonnant encore, le krou peut devenir le sauveur des cambodgiens gays, en leur permettant d'assumer et de justifier leur homosexualité auprès de leur entourage. Comment, vous le saurez en lisant l'article ...

Faudrait-il importer les krous en France, pour désengorger les tribunaux des divorces, et permettre à nombre d'homosexuels de mieux vivre leur sexualité ?


* Note rédigée dans le cadre d'un partenariat avec Courrier International

Libellés :

7 Commentaires:

Anonymous poivre de Kampot dit ...

L'excellent Courrier International à repris l'article de Cambodge Soir.. ça fait plutôt plaisir.

Mais je pense que Courrier International a du faire corriger les fautes d'orthographes avant de publier..

Je ne parle pas pour cette article en particulier mais en ayant acheté plusieurs fois le journal, j'ai pu constaté pas mal de fautes.

24 janvier, 2010 07:56  
Anonymous Anonyme dit ...

"Je ne parle pas pour cette article"

Article: un article : nom masculin : déterminant : cet article...

Effectivement, mieux vaut corriger les "fotes d'aurtaugraf" avant....

24 janvier, 2010 13:57  
Anonymous Anonyme dit ...

oups !!!

J'avais pas vu le "constaté"....
quand deux verbes se suivent, le deuxième est à l'infinitif...
on peut également remplacer le verbe du 1er groupe par un verbe du 3 ème pour déterminer la terminaison...
j'ai pu prendre : prendre est à l'infinitif, donc
j'ai pu constater, terminaison "er"...
Avez vous été correcteur au Cambodge soir???

....quand l'hôpital se moque de l'infirmerie....

24 janvier, 2010 14:03  
Anonymous Poivre de Kampot dit ...

Chacun son métier, je ne vend pas des journaux!

Par contre, je vois que certains sont vexés.. hi hi hi

25 janvier, 2010 07:52  
Anonymous Poivre de Kampot dit ...

Je ne suis pas non plus subventionné par la Francophonie.. pour écrire mes fautes d'ortographes.

lool

Un simple lecteur^^

25 janvier, 2010 10:27  
Blogger kniom dit ...

Je ne suis pas du tout vexé, je ne suis ni journaliste, ni vendeur de journaux, ni actionnaire du Cambodge soir. Je suis juste un petit instit (ceci explique cela) qui fait aussi, parfois des fautes. Mais je trouvais juste un peu fort de café de mettre l'accent sur les fautes du journal en en faisant soi même de si grosses... pour ma part je trouve les articles de CS plutôt bons, et je n'y ai jamais vu de fautes aussi importantes que les vôtres.

30 janvier, 2010 01:06  
Blogger kniom dit ...

Par ailleurs je viens de découvrir votre site sur le poivre de Kampot. Je ne sais pas si c'est vous qui l'avez fait mais, je le trouve très intéressant, et très bien fait. J' apprécie notamment la page sur les instruments de musique.

30 janvier, 2010 01:13  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home