]]>

20 février 2010

Marianne enceinte : la pub à la papa de Thierry Saussez

Partager
Si vous ne lisez pas la presse papier et ne consultez pas les médias en ligne, peut-être êtes-vous passés à côté de cette campagne de pub du SIG, le Service d'information du gouvernement dirigé par le publicitaire Thierry Saussez.

On a vu naître des visuels d'une Marianne revisitée à la mode pubards des années 80, du Saussez tout craché. Certes efficace, mais terriblement pas réfléchi ni en adéquation avec l'époque actuelle.

Evidemment l'opposition - à juste titre - hurle contre cette campagne publicitaire du gouvernement. Juan résume en une seule phrase les deux principaux problèmes politiques de ce plan : "
Il s’agit d’abord d’une belle et grosse opération de propagande gouvernementale en pleine campagne électorale".

Tout d'abord l'approche des élections régionales : comment ne peut-on pas voir une propagande pour voter pour l'UMP, le parti gouvernemental, lors de ce scrutin. En promouvant le plan de relance de Sarkozy, cette campagne soutient avant tout ceux qui ont décidé ce plan de relance : l'UMP.

Dans un second temps, alors que la France traverse une forte crise économique et financière, et que l'on ne cesse de nous dire qu'il n'y a pas d'argent, que la France est en quasi-situation de faillite, on nous sort du chapeau un budget de presque un million d'euros. Terriblement choquant.

De façon encore plus perverse, il faudrait ajouter un problème que personne ne semble avoir soulevé : une parti du budget de cette campagne va se retrouver dans les caisses des médias français. Et l'on connaît les pressions habituelles auxquelles sont soumises les rédactions, par le biais de leur direction via les régies publicitaires, pour qu'elles ne déplaisent pas à leurs gros annonceurs.

Il est aberrant que Thierry Saussez n'ai pas réfléchi a priori à l'ensemble de ces problèmes. Alors même que son maître le Président Sarkozy traverse une période plus que difficile et que les scandales et polémiques se succèdent depuis plusieurs mois. Preuve une fois de plus de la déconnexion totale de nos élites avec la réalité du peuple.

Il serait temps que Thierry Saussez passe définitivement la main, car également sur la forme l'esprit fait déjà-vu. Rue89 prouve images à l'appui le cliché de la Marianne utilisée pour les plans de relance à travers l'histoire. Virginie Spies revient sur le symbole de la femme enceinte, de la maternité pour en conclure : "Finalement, on utilise l’image de la femme enceinte pour « vendre » le grand emprunt comme on utiliserait cette même image pour promouvoir une crème anti-vergétures. Alors, qui est le papa du bébé ? La communication, bien entendu".

Regardez bien le visuel de cette publicité, tous les clichés de la publicité sont présents. Le blanc, "la pureté cristalline" nous dit Thierry Saussez, il a du oublier la blancheur immaculée des tenues de Ségolène Royal durant la précédente campagne présidentielle. La maternité pour nous "projeter dans l'avenir" dixit le publicitaire auto-cramé, en espérant que notre Marianne ne devra pas souffrir d'une fausse-couche. Mais aussi le port altier de la tête, le regard porté vers l'avenir à droite, un seul pied en avant prêt à la marche. Les grands classiques du mouvement et de la douceur, la paradoxe de l'avenir et de la confiance. Des messages subliminaux renforcé par le message : "La France investit dans son avenir", au cas où le pèquenot moyen n'aurait pas compris.

Malgré tout, cette campagne est efficace. On en parle, de la forme et du fond. Une opération de communication politique qui serait réussie si l'on s'en tenait au vieil adage du "parlez-moi de bien ou en mal, mais parlez de moi". Et au final peu importe le contenu et le contenant dans cette campagne de publicité gouvernementale, avec un budget de 975000 euros, les Français vont être abrutis par notre Marianne nationale. Voila de quoi s'inquiéter pour la sortie prochaine du portail france.fr. Thierry Saussez vend son grand emprunt comme il vendrait de la lessive ou des yaourts, avec lui la France sera toujours plus belle, c'est ce que lui demande Sarkozy.

Libellés : , , ,

14 Commentaires:

Anonymous olympe dit ...

et aussi nous on en a marre de ne compter qu'à travers notre corps
http://blog.plafonddeverre.fr/post/Marianne-au-boulot-!

20 février, 2010 16:18  
Anonymous Thierry D dit ...

J'ai eu la même idée que Rue89, car je connaissais déjà ces affiches de propagande du début du XXe siècle.
Sur mon blog, j'ai fait ma sélection de l'instrumentalisation de l'allégorie "Marianne", mais surtout des enfants, dans les affiches de propagande.

20 février, 2010 16:58  
Anonymous Lorangie dit ...

Il y a un je-ne-sais quoi de malsain dans cette image passéiste alors qu'on est à l'heure de la diversité. Cette affiche n'aurait pas dépareillé sous la "bonne" France du Maréchal...

20 février, 2010 17:50  
Blogger benoit dit ...

@Lorangie: il faudrait quoi "à l'heure de la diversité"? Quand on choisit de ne mettre qu'une personne en scène, il me semble difficile de mettre en scène la diversité. On aurait pu faire plusieurs visuels, avec une Marianne noire, un blanche, une métissée et une à rayures vertes et violettes, mais ça n'apporte pas grand chose.
Cette Marianne éthérée ne me plait pas spécialement (le bonnet phrygien rouge devait paraître trop révolutionnaire à certains sans doute, d'ailleurs, Marianne n'apparaissait pas dans la propagande vichyste), mais je ne trouve pas choquant que l'État utilise un des symboles de la nation pour ses campagnes de communication.

@Luc: 975 000, c'est près de 1 million. C'est déjà énorme de bouffer près 0.5% de l'emprunt en question (22 milliards) juste pour une campagne de pub, mais on est loin du milliard que vous mettez en avant.

20 février, 2010 18:38  
Blogger Seb - CaRéagit dit ...

L'essentiel n'est-il pas que tu en parles ? Sur la forme alors, Saussez 1, Mandret 0 ! Toi pourtant le roi de la comm' politique...

Après sur le fond il y a beaucoup de choses à dire notamment sur le prix de la campagne.

20 février, 2010 19:43  
Anonymous emanu124 dit ...

Il parait que Thierry Saussez n'est pas content de ton billet ?? D'un mais qui est ce monsieur que personne ne connait d'ailleurs ? Deux faudrait pas qu'il embêtes mon Luc. De trois c'est un guru de la communication ? Ah bon.

20 février, 2010 21:38  
Blogger Luc Mandret dit ...

Olympe : je suis d'accord, super réducteur pour les femmes cette campagne ...

Thierry D : super ta note, l'historique est impressionnant !

Lorangie : on sort du débat sur l'identité nationale ;)

Benoît : merci j'ai corrigé la boulette

Seb : d'où mon dernier paragraphe ...

Manue : je savais que je pouvais compter sur toi, je vais t'embaucher comme cyber-bodyguard ;)

20 février, 2010 22:40  
Blogger Jean dit ...

Plus de 90 % du budget de cette campagne relève de l'achat d'espace, façon comme une autre de filer du blé aux médias (qui en ont souvent bien besoin).

Alors, après faut relativiser et surtout évaluer l'intérêt de vendre un produit (le fameux Emprunt) non destiné aux consommateurs.

Tout disait je ne sais plus qui : tout ce que laissera Sarkozy, c'est un nom d'Emprunt ;-)

Bonjour chez vous
@jmeyran

21 février, 2010 09:52  
Blogger luciana dit ...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

22 février, 2010 14:04  
Blogger luciana dit ...

Un bon publicitaire (que je suis) aurait mis une Shtroumpfette en cloque...plus facile à associer avec notre petit Prince...qui chantonne: - Je suis amoureuse,...je suis amoureuse...

22 février, 2010 17:12  
Blogger luciana dit ...

Cette Pub est sur la page Accueil MSN et ils nous demandent notre avis sur ça!...ne perdez pas cette chance!...

22 février, 2010 22:39  
Blogger Elodie dit ...

Merci pour votre commentaire. J'ai moi-même réalisé une analyse sémiologique de cette campagne publicitaire sur www.sciigno.net
Bien cordialement,
Elodie.

26 février, 2010 10:58  
Anonymous Anonyme dit ...

SOS REAGISSEZ ALLEZ SUR LE BLOG Djemila-Yamina.skyrock.com .je vie sur cerneux 77320 BONJOUR J ESSAYE DE RENTRER EN CONTACT AVEC DES RESPONSABLES VOIR LE OU LA PRESIDENTS DES ASSOCIATIONS DES HARKIS .JE SUIS FILLE DE HARKIS ET DEPUIS LE 6 MARS 2009 JE VIE UN DRAME ON MA ARRACHER MON BEBE DE MON SEIN DE 2 JOURS APRES UN ACCOUCHEMENT AVEC SESARIENNE ON MA MIS UN IMPLAN A MON INSSU ET JETTER DE LA MATER POUR ME FAIRE TAIRE ET PROTEGER UN PEDOPHILE FILS D UN PDG J ADRESSE UNE LETTRE OUVERT AU CHEF D ETAT SUR LE BLOG Djemila-Yamina.skyrock.com .on ma egalement enlever mon autre fille agee de 13ans djemila pour qu elle ne temoigne pas.j ai envoyer2 dossiers a association ni pute ni soumise je me suis rendu a paris dans leur bureau et je trouve honte pour une association qui a etait cree en la memoir d une jeune fille .et que l on ma abondonner mes petits.svp reagissez j ai deposer plainte au pret de la cour europeenne des droits de l hommes on va jusqu a interpeller mes lettre que j adresse aux chef d etat des pays europeen .arabes .ministres questeur .et president de l assemblee nationnal car ce n ai pas possible que sur plus de 60 lettres adressse a divers personne je ne recoie aucun reponse n oublion pas que c est personnes q qui j ai adresser ces lettre son des representands de leurs pays et son tenu de repondre ou son ces lettres voir ces reponse

18 mars, 2010 09:39  
Anonymous Femme enceinte dit ...

Whow!

13 septembre, 2010 19:33  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home