]]>

07 février 2010

Régionales : les candidats ministres à mi-temps

Partager
Un ministre sur deux est candidat aux régionales, comme le relate Le Figaro beaucoup de ministres se sont engagés dans la campagne des régionales. Des têtes de liste régionales : Valérie Pécresse en Ile-de-France, Xavier Darcos en Aquitaine, Alain Joyandet en Franche-Comté, Alain Marleix en Auvergne, Dominique Bussereau en Charente-Maritime, Hervé Novelli dans la région Centre, Bruno Le Maire en Normandie et Valérie Létard dans le Nord-Pas-de-Calais. Mais aussi des têtes de liste départementales : Brice Hortefeux, Chantal Jouanno, Nathalie Kosciusko-Morizet, Hubert Falco, Henri de Raincourt, Benoist Apparu et Nora Berra. Et enfin les "simples candidats" : Rama Yade, Hervé Morin, Nadine Morano, Marie-Luce Penchard et Luc Chatel.

Joli casting, non ? Vingt ministres candidats, huit têtes de liste aux régionales. Ne nous demandons pas qui garde les enfants, mais plutôt qui travaille pour la France. Dans le journal Sud-Ouest, nous avons la réponse pour le cas de Xavier Darcos qui "ne sera à Paris que les mardis et mercredis et le reste de la semaine en Aquitaine". Il est certain que la France connaît le plein emploi et aucune crise actuellement, le Ministre du Travail doit pouvoir se permettre un travail à mi-temps pour son poste au gouvernement.

Pendant encore plus d'un mois, la moitié de nos ministres vont laisser à moitié vacant leurs fonctions dont ils se complaisent à répéter qu'ils les assument "au service des Français". On peut parier qu'une bonne partie de l'autre moitié viendra les soutenir dans leurs campagnes, comme le premier d'entre eux François Fillon hier en Aquitaine. Comme si l'on pouvait se permettre un gouvernement fantôme. A moins que ce ne soit déjà le cas le reste de l'année.

Libellés : ,

3 Commentaires:

Blogger Olympe et le plafond de verre dit ...

travailler moins pour gagner plus.
C'est comme Proglio même à 35H 2 jobs ça fait 70H par semaine, j'aimerais la preuve qu'il les fait

07 février, 2010 12:41  
Blogger Edelihan dit ...

Après tout, tant que cela passe dans l'opinion, pourquoi se priveraient-ils de ce genre d'excès de confort ?

Ce même gouvernement nous disait qu'en cas de grève (arrêt du travail, donc) "on ne s'en aperçoit pas".

Et ce même gouvernement de se plaindre de cette France "qui tourne au ralenti" durant Juillet / Août.

Et j'en oublie (et des pires, c'est dimanche, jour au ralenti lui aussi!)

07 février, 2010 12:51  
Anonymous emanu124 dit ...

C'est déjà le cas le reste de l'année. Je te confirme.

07 février, 2010 17:58  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home