]]>

09 mars 2010

Du community management politique

Partager
Oui je suis une midinette. Comme nombre de blogueurs, j'ai mon égo et j'apprécie lorsque mes notes sont lues, reprises et commentées. Ça, c'est dit.

En publiant hier soir ma note sur l'application iphone de Valérie Pécresse, je ne m'attendais pas à lire un commentaire de l'équipe de campagne de la candidate UMP aux régionales en Ile-de-France. Des visites de ses équipes de communication le lendemain, assurément. Mais une réponse en moins d'une heure après 23h, je suis épaté.

Cela signifie un bon fonctionnement de la veille et du community management dans l'équipe de campagne de Pécresse a minima, de l'UMP plus globalement. Je savais que Cédric Deniaud (blogueur ô combien sympathique) travaillait à l'UMP comme "social media strategist". J'imagine que c'est probablement lui qui a insufflé un vent de community management dans le parti majoritaire, son blog personnel s'y intéresse tout particulièrement.

Un bon fonctionnement du community management en politique passe par la délégation, et donc la confiance. Je ne connais pas l'identité de la personne qui a répondu à ma note. Mais il l'a bien fait, rapidement et avec politesse. Des messages-clés efficaces. Une stratégie de réponse parfaite. Ce qui induit probablement une équipe dédiée, et je le pense formée. En regardant de plus près, la veille a été faite via le search de Twitter : quelques bons mots clés bien sentis, un clic sur ma note, une réponse directement. Sans avoir à en référer au-dessus. C'est la force du community management dématérialisé et autonome.

Certes cela ne changera pas mon vote pour les régionales, mais mon ego a été flatté, et cela engendre un respect envers le professionnalisme de la campagne de Pécresse. Changer une image est suffisamment rare pour le noter. Les autres partis politiques vont devoir s'en inspirer, au risque de perdre un capital sympathie. Le community management politique ne s'improvise pas, une réelle démarche de communication s'impose, avec à l'origine une stratégie et des équipes dédiées. Et l'UMP a très clairement une longueur d'avance.

Libellés : , , ,

6 Commentaires:

Blogger Laurent François dit ...

Je pense que tu t'égares entre community management et veille de crise ;)

09 mars, 2010 13:55  
Blogger Luc Mandret dit ...

En veille de crise, l'UMP ne répondrait pas à une note sur mon blog ;)

09 mars, 2010 14:01  
Blogger Laurent François dit ...

c'est sûr, et pour le Modem non plus d'ailleurs :p

(Christophe G. pourrait par contre faire du Fight Club Management)

(c'est une pratique subversive)

(à base de caractèreS)

09 mars, 2010 14:03  
Blogger Arnault dit ...

J'ai l'impression que c'est quand même le minima, à quelques jours d'une élection et donc en pleine campagne, d'arriver à capter le mot clé "Pécresse". ça c'est pour la veille. Et sinon, pour ce qui est du community management, que dit d'intéressant le commentaire ?

09 mars, 2010 14:39  
Anonymous JPB dit ...

Tu es tout sauf une Midinette mon cher Luc.
Lorsqu'on lit ton blog du tout début (1er post) jusqu'à la fin ; on y découvre une personalité attachante, quelqu'un d'un peu écorché vif, d'une grande rigueur intellectuelle et d'une grande générosité.

Tu recycles extrêmement bien ton égo, sans jamais le dénaturer.

09 mars, 2010 18:05  
Anonymous Mix-Design dit ...

Juste pour dire que nous aimons beaucoup le ton de votre post et sur le fond ce que cela laisse imaginer du côté de l'organisation des partis politique sur le sujet.

31 décembre, 2010 12:35  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home