]]>

03 mai 2010

Le lundi, on lit (10)

Partager
"Eh bien c'est là qu'est le problème. J'ai beau regarder l'offre politique, j'ai beau évaluer les postures et les réponses données aux grandes questions de notre époque, j'ai beau tenter de percevoir la sincérité des leaders qui les portent, je ne trouve rien qui me plaise vraiment. Ce qui me rassure, c'est que j'ai l'impression de ne pas être le seul dans ce cas et que beaucoup de gens sont un peu comme moi, dans une sorte d'apesanteur politique"
Sans domicile politique fixe - Christophe Ginisty

"Je croyais avoir bien dit tout le mal que je pensais du facho Raoul Follereau. Je pensais avoir montré assez clairement l’antisémitisme du personnage. La Fondation qui porte son nom cache ce passé brun. Ce qu’on comprend parfaitement quand on sait que “André Récipon, choisi par Raoul Follereau pour diriger les Fondations Raoul Follereau à partir de 1968 est le père de l’actuel président, Michel Récipon”."
La Fondation Follereau se fout de ma gueule - Tristan Mendès France

"Et si la «pensée critique» s’offrait un guide de voyage ? Et si le moment était venu de prendre acte de la mondialisation des idées en dressant la mappemonde des nouveaux courants ? De l’altermondialisme sud-américain au néomarxisme européen, des gender studies en vogue dans les universités américaines aux recherches postcoloniales où brillent lessociologues venus du sous-continent indien, la vie intellectuelle mondiale connaît depuis une quinzaine d’années un profond renouvellement."
Voyage radical - Eric Aeschimann

"Les relations franco-chinoises ont été marquées jusque là par un antagonisme très fort et personnalisé. La colère des Chinois s’est focalisée sur le chef de l’Etat après son entrevue avec le dalaï-lama. Carla est un atout charme majeur dans la visite de Nicolas Sarkozy et dans le rabibochage entre Pékin et Paris"
Carla, l’atout charme de la réconciliation franco-chinoise - Peopolitiquement Vôtre

"Annonce spéciale pour le nouveau millénaire : mise aux enchères de mademoiselle Nuon Neang Lom Ang à partir de 1 million de dollars"
« Belle femme au foyer » : mise à prix 1 million de dollars - Cambodge Soir


Previously : Le lundi, on lit (1), Le lundi, on lit (2), Le lundi, on lit (3), Le lundi, on lit (4), Le lundi, on lit (5), Le lundi, on lit (6), Le lundi, on lit (7), Le lundi, on lit (8), Le lundi, on lit (9).

Libellés : , , , ,

1 Commentaires:

Anonymous emanu124 dit ...

Il était facho Follereau ? Je ne savais pas. Merci pour cette info.

15 mai, 2010 15:58  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home