]]>

07 juin 2010

Besson communique avec ses fans sur Facebook

Partager
Le Ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire a lancé «Les Lundis Républicains». «Les Lundis Républicains» sont officiellement un "cycle de rencontres visant à offrir une "réflexion approfondie" sur le thème de l'identité nationale et des valeurs républicaines". Avec les guillemets pour la "réflexion approfondie", peut-être n'en sont-ils eux-même pas sûr au cabinet d'Eric Besson. On traduit : «Les Lundis Républicains» sont un machin qui ne sert à rien sinon à servir de caution pour faire croire que le débat sur l'identité nationale était une super bonne idée et qu'on ne l'a pas tout à fait enterrée.

Preuve en est que ces «Lundis Républicains» sont une (parmi tant d'autres) coquille vide, l'amateurisme de la communication politique autour de cet événements, notamment sur Facebook. Un conseiller d'Eric Besson a du prendre le premier stagiaire qui passe et lui demander de "faire du buzz" sur internet avec ces «Lundis Républicains», car internet c'est pratique quand on a ni de budget ni d'idées, n'est-ce pas ?

Voici probablement comment je me suis retrouvé invité à un événement sur FacebookE sobrement intitulé : «Les Lundis Républicains» : 10 invitations réservées aux amis facebook. On imagine déjà la foule en délire se battre pour être sélectionnée et faire partie des 10 privilégiés à rencontrer Eric Besson.

Un merveilleux exemple d'opération de communication politique digitale qui manque de sens, de logique et aussi d'ambition, mais surtout de courage. Pour participer à la loterie du Ministère de l'Immigration il faut être "membre de la page officielle d’Eric Besson". J'imagine la justification dans le mail du stagiaire : "vas-y Coco, comment que je vais te booster la visibilité du boss sur le réseau facebook". Moi qui déteste tant la notion de Fan en politique, voila qu'un ministre nous prouve qu'il n'est bon de discuter qu'avec ses amis, entre nous. Peu importe l'intérêt intrinsèque du web à l'ouverture et à la discussion libre avec l'ensemble des parties prenantes.

Pour conclure l'absence totale de non professionnalisme, ce chef d'œuvre : "Adressez avant le 10 juin votre candidature à : ericbesson.actu@gmail.com Merci d’indiquer le lien vers votre profil facebook". C'est beau comme du militantisme digne d'une section locale des Jeunes UMP. Surtout ne prenons aucun risque. Surtout soyons moderne. Pour un Ministre qui dirige un mouvement nommé «Les Progressistes» et a été secrétaire d'État en charge du numérique, il y a de quoi trembler devant une telle vision moderne de la communication online.

Libellés : , , ,

3 Commentaires:

Anonymous Boris dit ...

Excellent, une critique pertinente et un billet frais.

07 juin, 2010 16:09  
Blogger Laurent François dit ...

moi je dis :

à quand la numéro de sécu sur FB :)

07 juin, 2010 16:15  
Anonymous Phnom Penh dit ...

Bien vu !

07 juin, 2010 16:48  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home